Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 28 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Angela Merkel, enragée par les gaffes à répétition de François Hollande sur la Grèce

L’arrivée en Grèce de la gauche radicale a encore donné l’occasion à François Hollande de se prendre les pieds dans le tapis. Décidemment il a beaucoup moins d’habileté à gérer l’impact du drame grec que de la tragédie Charlie Hebdo.

Récupération

Publié le
Angela Merkel, enragée par les gaffes à répétition de François Hollande sur la Grèce

Le président de la République ne va pas mettre longtemps  à perdre dans l’opinion publique les points de popularité qu'il avait regagnés en gérant la crise terroriste, le massacre Charlie Hebdo et la tragédie de l’Hyper Cacher de Vincennes …

La victoire de Syriza, le parti de la gauche radicale en Grèce, puis la nomination de son chef  AlexisTsipras, lui ont donné l’occasion de multiplier les gaffes et les bourdes.

1ère gaffe : François Hollande s’est précipité pour être l'un des premiers dirigeants de la zone euro a féliciter Alexis Tsipras.

Compte tenu de la campagne électorale que Syriza a faite, il va sans dire que l’enthousiasme du président français a été plutôt mal perçu dans la plupart des grandes capitales européennes, à Bruxelles et surtout à Berlin. Il faut dire qu'en promettant pratiquement une sortie de la zone euro, un abandon des mesures d’austérité, un retour de l’âge de la retraite à 62 ans, une reprise des embauches de fonctionnaires et un arrêt des privatisations, Alexis Tsipras a sorti un programme qui non seulement tourne le dos aux engagement européens mais va à l’inverse de la politique menée en France par Manuel Valls.

Saluer ainsi le programme politique grec c’est laisser croire que la France pourrait aussi suivre la même ligne et abandonner le virage de compétitivité qu’il a lui-même négocié l’année dernière.

Alors on sait bien que la politique économique française ne peut pas changer. On sait bien que François Hollande n’a pas embrassé le gouvernement grec par conviction personnelle, il l’a fait par politesse diplomatique mais surtout il l’a fait pour dire à tous les frondeurs du Parti socialiste, la gauche du PS, qu' il était sur la même ligne. En interne, ça trouble le jeu. Alors que François Hollande essaie d’amadouer les frondeurs et les écolos, on a un Premièr ministre droit dans ses bottes qui essaie de les calmer et surtout de leur montrer qu' il ne cèdera sur rien et qui commence à les convaincre qu'il n y a pas d’autre solution.

François Hollande fait comme il a toujours fait. Il fait plaisir à tout le monde. Aux Grecs et aux socialistes français qui s’apercevront que ça n’est pas sincère. Donc tout le monde lui en voudra.

2e gaffe : Sur le plan strictement technique, il laisse entendre que la Grèce a désormais raison de ne pas vouloir rembourser sa dette. Dans ce cas-là, il brise le tabou de la solidarité européenne. Encourager le gouvernement grec à renégocier la dette, oui c’est possible et souhaitable puisque la BCE en donne les moyens. Mais encourager la Grèce à s’assoir sur  son passif, c’est prendre le risque d’infliger à la France 45 milliards d’impayés. Donc 45 milliards d’euros à la charge du contribuable. C’est impensable.

3e gaffe : Vis-à-vis de l’Europe. Que l’Europe fonctionne mal, c’est un fait. Que l’Europe ait fait des bêtises c’est évident. Mais l’Europe n’a pas besoin de s’orienter vers plus de nationalisme, mais vers plus de fédéralisme. Or ce qu’on attend d’un pays comme la France, pays fondateur de l’Europe, ça n’est pas qu’il encourage les frondeurs mais qu’il encourage les actes de solidarité ! L’Europe nouvelle ne pourra qu’être fédérale ou alors elle ne sera pas. La Grèce fait reculer le projet fédéral. Et c'est bien ce que Mme Merkel a dit et répété a François Hollande hier soir lors de ce diner qui avait été prévu de longue date.

4e gaffe : Ne pas proposer de politique alternative. Il se félicite d’un arrêt de la rigueur en Grèce, il explique qu'il a fortement incité la BCE à agir (on appréciera une fois de plus à Francfort l’exercice de récupération politique), mais tout cela signifie clairement que désormais on n’a plus à se préoccuper de la rigueur budgétaire. Pourquoi se serrer la ceinture puisque la Grèce pourrait obtenir des autorisations de transgresser les règles, et surtout que la BCE garantit les établissements bancaires et les Etats contre la faillite ? Cette approche-là va déboucher sur une situation catastrophique parce que jamais la BCE ne distribuera d’argent. La BCE accroît seulement le volume de liquidités pour faire tourner l’économie. Si maintenant, ces liquidités ne sont pas utilisées dans les entreprise mais utilisées à financer les collectivités publiques, ça ne changera rien en termes de croissance et d’emploi .

Le changement en Grèce aurait dû satisfaire tout le monde, parce que c’est un formidable révélateur de la vérité. Or jusqu’à maintenant les commentaires politiques faits en France montrent plutôt que la Grèce va être un encouragement au laxisme. Ce qui met en rage Mme Merkel... 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ocean5 - 31/01/2015 - 10:08 - Signaler un abus Découverte

    On dirait que JM Sylvestre découvre FH, les français patriotes savent depuis longtemps qu'il est menteur manipulateur et pour couronner le tout incompétent !!!

  • Par Anguerrand - 31/01/2015 - 10:48 - Signaler un abus Hollande- FN même combat

    En dehors des gauchistes français, les deux personnages qui ont félicité Syriza sont Hollande et MLP. Ils sont prêts à faire payer la dette grec par, entre autre le contribuable français, vive ces deux grands patriotes...ou traître à la France?

  • Par vangog - 31/01/2015 - 10:53 - Signaler un abus C'est déjà fait!

    Les banques encouragent déjà les dettes des collectivités locales, constitutives de cette pyramide de Ponzi européenne, et refusent de financer l'économie productive à risque. La raison? Rien à voir avec la Grèce, mais avec Bâle III et son obligation de fonds propres ...aboutissement de la très absurde construction européenne! N'inversons pas les rôles! La Grèce à commence à s'endetter à partir du moment où l'hypocrite Mitterrand l'a fait rentrer dans l'UE, pas avant! Qui est responsable? Celui qui finance sa social-démagogie (et donc, sa réélection) grâce aux crédits faciles alloués par son banquier, ou ce banquier qui profite de la mauvaise gouvernance européenne, pour rendre sa victime addictive aux crédits faciles?

  • Par Amouyal - 31/01/2015 - 11:20 - Signaler un abus Ce type

    Est incapable de tenir une position claire : mais se pose la question : n est ce pas la aussi une façon bien " française" de faire de la politique?

  • Par langue de pivert - 31/01/2015 - 11:22 - Signaler un abus La maison €urope ne fait (plus) pas crédit !

    Le peuple grec a été ruiné par les dirigeants (qu'il a lui même élu ! ☺) Le nouveau gouvernement redonne (avec quel argent ?) de l'emploi, du pouvoir d'achat, de la "dignité" au peuple grec...mais se garde bien (pour le moment) de se retourner contre les vrais responsables ! Çà vite tourner en jus de boudin cette histoire ! Hollande ? Bof, il mène son pédalo à la godille un coup à gauche un coup à droite. Il ne compte plus en Europe et Mme Merkel est bien gentille de seulement lui adresser la parole !

  • Par Benvoyons - 31/01/2015 - 11:38 - Signaler un abus Hollande Caton c'est la Mérule de la France et de l'Europe

    !

  • Par Benvoyons - 31/01/2015 - 11:41 - Signaler un abus Hollande le Président Croque-mort son meilleur rôle! la preuve

    il monte dans les sondages! Les Français sont vraiment incurables!

  • Par Benvoyons - 31/01/2015 - 11:55 - Signaler un abus Les Turques se frottent les mains! Tsipras s'occupe de réduire

    l’ensemble de la culture de la Grèce à rien du tout, alors qu'elle est la seule barrière, rempart, encore en activité. Barrière, rempart, entre les Turques et les Musulmans des Balkans.

  • Par kiki08 - 31/01/2015 - 12:47 - Signaler un abus gaffes a répétition

    il a un cap , et il ira jusqu’au bout !!. on vas arriver dans un sale état !!

  • Par jurgio - 31/01/2015 - 13:50 - Signaler un abus J'ai peur !

    Ce pantin n'a qu'une politique : être là en 2017. Comment a-t-on pu mettre Faubourg Saint-Honoré un zigoto qui aurait dû se limiter à la rue du cirque ?

  • Par tiopere 1 - 31/01/2015 - 13:55 - Signaler un abus il prépare peut-ètre l'avenir

    la France est ruinée économiquement et il n'est pas impossible qu'en annulant les dettes de la Grèce , il pense créer un précédent pour réclamer les mèmes avantages au cas ou la situation se dégraderait face a une demande pressante de remboursements de la dette de la part des créanciers. Normal que les Allemands n'apprécient pas trop .

  • Par cloette - 31/01/2015 - 15:14 - Signaler un abus Les cyniques

    L'école cynique fut fondée par un disciple de Socrate à Athènes justement , Flamby se sent en phase avec la pensée grecque

  • Par assougoudrel - 31/01/2015 - 15:40 - Signaler un abus Qu'il s'occupe seulement de Sa

    graisse, au lieu de La Grèce.

  • Par l'enclume - 31/01/2015 - 15:42 - Signaler un abus Thank you

    "François Hollande, un "salopard" et un "pervers"... Et si François Fillon avait raison ?" Merci monsieur Fillon de dire tout haut, ce que beaucoup de Français pensent tout bas.

  • Par Eolian - 31/01/2015 - 16:40 - Signaler un abus Demission...

    c'est la seule chose que cet incapable pourrait faire pour rendre service à la France et à l'Europe. On en a assez de cet incompétent menteur.

  • Par jmpbea - 31/01/2015 - 17:28 - Signaler un abus S'il avait joué au rugby(simple supposition vu le bonhomme)

    J'aurais préféré jouer contre lui qu'avec.....

  • Par breiz - 31/01/2015 - 17:55 - Signaler un abus Flamby le semeur de zizanie...

    qui aurait pu penser que le Flamby agisse autrement ? il est evident que si il peut mettre des peaux de bananes sous les pieds des teutons il ne s'en privera pas , et il ne s'en prive pas .... Les frasques grecques sont du pain beni pour le Flamby car cela lui servira d'excuses si necessaires pour ne pas respecter ses propres engagements ...les paris sont a prendre ...

  • Par zouk - 31/01/2015 - 19:13 - Signaler un abus Fr. Hollande vs Syriza et A. Merkel

    Pourquoi être surpris? Nous devrions savoir pour avoir payé quelles sont ses véritables convictions, les élections grecques ne lui donnet que l'occasion de confirmer son refus de tenter quoi que ce soit pour la France, dont il oublie totalement qu'il est responsable, et je ne pense pas là seulement à l'état désastreux dans lequel il nous a plongés, mais à sa responsabilité de Président de la République. J.M Sylvestre est très gentil de qualifier tout cela de "gaffes", ce sont des fautes et des insultes à sa fonction.

  • Par gerint - 31/01/2015 - 23:36 - Signaler un abus Sarkozy aussi

    avait tendance à vouloir absorber la dette grecque (Eurobonds et autres) mais par contre il n'est pas allé jusqu'à semer la zizanie et jusqu'à la trahison vis-à-vis de ses partenaires européens, Allemagne en tête. Hollande lui continue sans cesse le double discours en menteur professionnel qu'il est. Durer jusqu'en 2017 et l'emporter contre MLP par tous les coups bas: c'est son but.

  • Par MarcoPolo2 - 01/02/2015 - 13:51 - Signaler un abus Les authentiques minables

    Hollande commet peut-être des bourdes, à moins qu'elles ne soient calculées. Je trouve bien pire les commentaires des pseudo- économistes du genre Sylvestre qui espèrent que leurs maîtres néolibéraux leur tiendront compte de leur servilité et qui se trouvent aussitôt démentis par d'authentiques libéraaux comme Pigasse. Quand donc ces parasites de la presse et des média la fermeront-ils?.

  • Par scrat75 - 04/02/2015 - 14:35 - Signaler un abus les pseudos ...

    Ils ont bien du mérite de commenter notre tambouille politicienne depuis 40 ans. Ils finiront par baisser les bras malheureusement et se jour là les pseudo franchouillards qui pensent tout savoir n'auront que leurs yeux pour pleurer.....

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Marc Sylvestre

Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ.

Aujourd'hui éditorialiste sur Atlantico.fr, il présente également une émission sur la chaine BFM Business.

Il est aussi l'auteur du blog http://www.jeanmarc-sylvestre.com/.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€