Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 19 Septembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

9 Français sur 10 ne paieront pas de hausse d’impôts, vraiment ?

Jean-Marc Ayrault l'a promis jeudi sur France 2.. Pourtant, le choc subi par les uns - qui consommeront et investiront moins - affectera nécessairement les autres, sous la forme d'impôts supplémentaires, créant un cercle vicieux.

Trop beau pour être vrai

Publié le

Atlantico : Le budget pour l'année 2013, dont l'objectif est d'atteindre un déficit de 3% du PIB, a été révélé hier. Au programme, notamment des hausses d'impôts. Jean-Marc Ayrault a pourtant déclaré que 9 Français sur 10 ne seront pas affectés par les hausses d'impôts lors de son passage à l'émission "Des paroles et des actes" jeudi soir. La droite, elle soutient unanimement le contraire. Concrètement, qui sera concerné et à quelle hauteur ?

Frédéric Bonnevay : Les particuliers vont être touchés par des hausses des prélèvements de 10 milliards d'euros environ, auxquelles il faut ajouter 13 milliards au titre de la loi de finance rectificative de 2012. Ces mesures pèseront malheureusement très lourd sur une croissance française déjà faible.

Une baisse des dépenses prononcée aurait été plus appropriée, dans la mesure où elle aurait eu un moindre impact sur l'activité.

Pour les ménages, l'essentiel de cette hausse prendra la forme d'une hausse de l'impôt sur le revenu, notamment avec les nouvelles tranches supplémentaires à 45% et, pour quelques 2 000 contribuables environ, celle à 75%, malgré les dispositions prises par l’exécutif pour éviter qu'elle ne soit qualifiée de confiscatoire et n'en devienne inconstitutionnelle.

Tout le monde finira à long terme par être touché par la hausse annoncée des prélèvements obligatoires. Déclarer que seule une frange minoritaire de la population est concernée relève de la casuistique - en ne prenant en compte que l'impact immédiat ou encore en ne considérant l'effet que d'un seul type de prélèvement - sinon du complet déni de réalité.

Mais qui sera le plus pénalisé par cette réforme fiscale ?

Si le premier tiers ou la première moitié des contribuables, du fait d'une hausse d'imposition ciblée, consomme et investit moins, la croissance et les recettes fiscales chuteront inévitablement. Il faudra donc bien se résoudre à étendre l'effort fiscal au reste de la population. C'est une illusion de croire que les différents segments de la communauté des contribuables vivent isolés les uns des autres.

Selon les groupes sociaux-professionnels, quelles sont les pratiques (légales) privilégiées pour l'abaissement du niveau de l'impôt (niches fiscales, investissement dans l'art...) ?

Avec le plafonnement imposé par le gouvernement les niches fiscales sont l'ombre d'elles-mêmes, mais c'est un autre débat. La simplification de la fiscalité française est une excellente chose et le recours plus sélectif aux mesures fiscales dérogatoires est une initiative tout à fait salutaire. Ceci dit, l'État a tout intérêt à utiliser le levier fiscal pour inciter les contribuables à consolider les principaux moteurs de notre économie.

La recherche et l'économie de la connaissance ont retrouvé un second souffle, en France, grâce au crédit impôt recherche. La culture, elle aussi, joue un rôle clef dans le maintien de notre dynamisme. Hélas, les engagements publics, dans ce domaine, s'amoindrissent chaque année, tout comme le concours du secteur privé, durement touché par la crise : il faut à tout prix entretenir le capital culturel du pays, source directe de plus de 150 000 emplois et de plus d'un million, indirectement, si l'on prend compte les secteurs afférents (dont le tourisme). Accroître la dépense fiscale au profit des activités culturelles relèverait donc d'une très bonne politique.

Pour résumer et parler sans détour, le budget 2013 se résume donc à une hausse généralisée des impôts...

Elle est généralisée paramétriquement, c'est-à-dire que la plupart des impôts ont vu leur taux augmenter. Il y a néanmoins un faux-semblant à dissiper dans l'analyse qui est faite de cette réforme,suivant lequel elle ne concernerait que les plus hauts salaires, alors même que le choc sera indirectement, à terme, tout aussi fort sur les salaires les plus faibles.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ZOEDUBATO - 29/09/2012 - 11:58 - Signaler un abus Ah ! La malhonnêteté intellectuelle !

    C'est vachement pratique en politique N'est pas messieurs de gauche ? Vous qui la pratiquer depuis si longtemps et dans tous les domaines Tous les contribuables et toutes les classes seront touchés directement et indirectement Vive la gauche Le chômage et la pauvreté : c'est maintenant

  • Par Imragen - 29/09/2012 - 12:24 - Signaler un abus La fausse croissance

    Pour avoir centré sa croissance sur le Tourisme, l'Espagne est dans la situation que l'on connaît. C'est sur les activités des secteurs primaires et secondaires qu'ils faut concentrer les investissements. La Culture,le Tourisme, comme la Fonction Publique, c'est très beau, mais cela pompe des crédits que l'on ne peut plus injecter dans les activités créatrices de richesses. Il y a un moment où il faut arbitrer et réduire les dépenses du Tertiaire pour investir dans l'agriculture et l'Industrie. Ceux qui mettent leur argent à la Bourse devraient être protégés, plutôt que ceux qui font des collections d'art protégées de l'ISF (on peut citer plusieurs dirigeants du PS dans ce cas)

  • Par boblecler - 29/09/2012 - 13:04 - Signaler un abus lol tous les gens paieront

    lol tous les gens paieront l'impôt sur le revenu car la gauche veut augmenter la CSG et la fusionner avec l'impôt sur le revenu. Pour mémoire les allocataires du RMI et des aides sociales paient la CSG!!! Encore la malhonnêteté de ZOE DU BATEAU car le chômage et la pauvreté sont là depuis 5 ans. Le gouvernement depuis 6 mois peut toujours faire mieux que sarko et fillon

  • Par Grwfsywash - 29/09/2012 - 13:40 - Signaler un abus Migration

    D'un côté, le pays importe de la population non qualifiée... ...Quand de l'autre, il exporte des gens formés, entreprenants, ou des gens qui ont déjà fait leur fortune. Les gens de gauche peuvent bien sûr vociférer "bon débarras!" en pensant être maitre des lieux pour toujours, c'est leur droit. Ce sera là une victoire bien pyrrhique!

  • Par Grwfsywash - 29/09/2012 - 13:50 - Signaler un abus Parc d'attraction

    "il faut à tout prix entretenir le capital culturel du pays, source directe de plus de 150 000 emplois et de plus d'un million, indirectement, si l'on prend compte les secteurs afférents (dont le tourisme)" Si je vous comprend bien, notre pays doit devenir une sorte de parc d'attraction, Club Med culturel où se cultive la douce France. Lançons donc une concours d'idée pour lui donner un nom! Juste pour mettre la machine à idée en route, je suggèrerais: Boboland.

  • Par laurentso - 29/09/2012 - 14:51 - Signaler un abus L'ennui est que le discours de ce monsieur

    repose sur un postulat : augmenter les impôts des riches réduit leur consommation et leurs investissements. Postulat qui n'a jamais été véritablement démontré empiriquement dans le passé, n'en déplaise à Arthur (Laffer).

  • Par le Gône - 29/09/2012 - 16:20 - Signaler un abus @laurentso

    si les demeurés tels que vous se mettent a citer Laffer..je me marre d'avance!! et mais a l'intelligence nulle n'est tenue ..ce que vous écrivez est simplement imbecile..Même Marx que vous devez sans doute maitrisez meiux n'oserais pas écrire un telle contre vérité..aleez rendormez vous...ca nous fera des vacance et votre idole couille molle veille a notre ruine!!

  • Par cloberval - 29/09/2012 - 18:16 - Signaler un abus Il est évident que les recettes prévues ne rentreront pas toutes

    Exemples: 1/ C'est bien connu et même avant que la GB déroule la tapis rouge la tranche à 75 % met à la porte des gens qui avaient résisté jusqu'à présent. . et i ya aussi les jeunes à beaux diplômes qui ont couté à former à la collectivité qui filenr définitivement dès leur 1er emploi car il est devenu ridicule en France d'investir dans le talent humain. 2/ Lorsque on prétend économiser 4,5 milliards d’exonération des heures sups on oublie que la moitié de ces heures vont disparaitre sans embauches pour la bonne raison que payer l'heure de travail 52 euros n'est pas compétitif quand même à 35 euros ça pose des problèmes.En fait ce sont des commandes qui ne seront pas exécutées en France si elles ne disparaissent pas carrément et qui au lieu de rapporter autant de TVA ne rapporteront rien et diminueront d'autant la richesse qui aurait pu être payée.

  • Par géodith - 29/09/2012 - 18:56 - Signaler un abus Données supplémentaires

    http://www.conseil-constitutionnel.fr/decision/2012/2012-654-dc/decision-n-2012-654-dc-du-09-aout-2012.115426.html Va bien falloir payer cela en plus...Vous êtes prets ? On pense toujours à toi, Nicolas... Au temps béni de Sarkozy....

  • Par lenny13 - 29/09/2012 - 19:22 - Signaler un abus L'avocat de la cause des riches. Le Nicolas Baverez du pauvre.

    Rien de ce qui est affirmé ici n'est sourcé. Cette logorrhée ressemble plus à un tract politique qu'à une analyse. C'est le néant informatif, on se contente de quelques éléments de langages dictés par ses riches clients, peu enclins à subir des taxations supplémentaires.

  • Par antiflamby - 29/09/2012 - 20:15 - Signaler un abus @ Geodith

    en pour le coup ya pas de polémique ! interessant car Sarkozy en a entendu parlé pendant 5 cinq ans , et là aucun commentaire de la part de notre panel médiatique ......

  • Par antiflamby - 29/09/2012 - 20:38 - Signaler un abus comme yannick

    on oubli aussi que "les riches" pouront toujours faire comme monsieur Noah il y a cinq ans , s'exiler en criant haut et fort que tant que couille molle sera au pouvoir ils ne paieront pas leurs impôt en france

  • Par kettle - 29/09/2012 - 21:42 - Signaler un abus Culture

    "il faut à tout prix entretenir le capital culturel du pays, source directe de plus de 150 000 emplois" - Les 3/4 de ces emplois sont improductifs et coute 10 fois le cout d'un "emploi jeune".

  • Par cbrunet - 30/09/2012 - 01:19 - Signaler un abus et le gagnant est

    zut ,pas de chance nous faisons partie des rares familles dont l'impôt sur le revenu a augmenté ! Loin des beaux discours , il faudra se serrer la ceinture, c'est tout . 20 % d'augmentation c'est des travaux en moins sur la maison ,des sorties en moins , des vacances étriquées Pendant ce temps l'Etat ,la région et les communes continuent fièrement leur gabbagies .

  • Par Jaicruvoir - 30/09/2012 - 08:36 - Signaler un abus L'état represente 56% du PIB

    Si l'état baisse de 10% ses dépenses le PIB de la france baissera de 5,6%. Donc la seule solution est de faire un plan sur 10 ou 15 ans pour réduire progressivement la part de l'état dans l'économie Française. En conclusion il nous faudrait une coalition pour 10 ans pour mettre les reformes en place. Ce qui parait impossible avec la 5eme République qui n'est qu'une monarchie entre deux élections.

  • Par anticip - 30/09/2012 - 09:08 - Signaler un abus je dois faire partie des riches

    je viens de recevoir mes impots fonciers,la commune +3.46%, l'intercommunalité +90.91% le departement +5.43% les ordures menageres +1.28% la taxe sur les cigarettes +6% et j'en oubli . tan pis pour les riches comme moi qui font parti des 10 %

  • Par l'enclume - 30/09/2012 - 09:45 - Signaler un abus J'ai la mémoire qui flanche

    boblecler - 29/09/2012 - 13:04 "le chômage et la pauvreté sont là depuis 5 ans" Petit rappel, entre 1996/1999, plus 3% de croissance mondiale, Jospin le Premier magicien socialiste, avec les mêmes bras cassés qui ont l'honneur de gouverner la France depuis le 6 Mai, cela s'est traduit par + de 3 millions de chômeurs et 120 milliards de dettes. Elle est pas belle la vie en socialie!!!!!!! boblecler, encore un p'tit effort et vous serez à l'égal des mensonges de Zorballande Ier et Ayrault de paccotille. Dernière nouvelle, le parti socialiste souhaite reconquérrir les ouvriers et classes moyennes en taxant plus durement les auto-entrepreneurs. Ils ne comprendront jamais rien, ils favoriseront ainsi le travail au noir, particulièrement de beaucoup d'enseignants qui donnent des cours en loucedé. Entre potes on se donne la main.

  • Par bobocleaner - 30/09/2012 - 10:37 - Signaler un abus bonne nouvelle :

    on croyait que Zayrault ne savait rien faire eh bien il a le bagage PS minimal : augmenter les impots en mentant comme un arracheur de dents our expliquer que les "riches" seuls paieront rassurons nous les journalistes gardent leurs 30 % de deduction et les SOFICA sont la pour le amis du monde du cinema...

  • Par CN13 - 30/09/2012 - 13:34 - Signaler un abus "9 français sur 10 ne subiront pas..."

    à Ayrault : de quels "français" parlent-ils ? 9 "français" sur 10 sont des maghrébins et africains sur le sol français et cette majorité ne paie pas d'impôts. Donc, patriotisme oblige, c'est le 10ème qui doit payer plein pot pour ces 9 ? Il faut être plus explicite et donner plus de détails, Monsieur Ayrault, à moins que vous avez PEUR des représailles de la part de ce 10ème français.

  • Par walter99 - 30/09/2012 - 20:56 - Signaler un abus La fraude fiscale a un impact sur nos dettes!

    30 MILLIARDS de fraude fiscale par an ! c'est énorme, ces gens sont les vrais assistés sociaux nous payons à leur place les hôpitaux etc ( à comparer aux 4 milliards du RSA) ce sont des délinquants .Une loi de quelques lignes suffira à les coincer: obligation de déclarer en France tous leurs revenus où qu'ils habitent , et saisie des biens et comptes en cas de fraude; (Les Etats Unis taxent tous leurs ressortissants où qu'ils vivent. Et je vous rappelle que jusqu'en 1975 la tranche supérieure de l'impôt était de ...75% dans presque tous les pays industrialisés ,75% pendant les trente glorieuses vous pouvez vérifier .Avec ce taux les états n'avaient pas de dettes....Ce sont les idéologues de la "révolution conservatrice" qui ont depuis quasiment supprimé l'impôt progressif et vidé systématiquement les caisses des états en organisant en plus la plus grande évasion fiscale de l'histoire vers les "paradis fiscaux "( de 15 000 à 60 000 milliards...) Une loi d'une ligne Monsieur Ayrault suffira à les supprimer, et c'est une proposition de Merkel paniquée en 2008 : menace de suppression des licences des bqnques qui trafiquent un euro avec la zone noire puis avec la zone grise .

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Frédéric Bonnevay

Frédéric Bonnevay est Associé d’Anthera Partners. Il conseille des institutions financières en Europe et au Moyen-Orient.

Il est notamment l'auteur de l'étude Pour un Eurobond - Une stratégie coordonnée pour sortir de la crise (Février 2010, Institut Montaigne).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€