Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 18 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les 5 graphiques qui vous feront renoncer à tout jamais à croire au modèle allemand de croissance par le commerce extérieur

Une fois encore, les chiffres du commerce extérieur allemand devraient battre un nouveau record en cette année 2015. Et c’est sur la base de ce succès que s’est progressivement construit le modèle allemand. Pourtant, à y regarder de plus près, ce succès n'est pas si évident, même en le comparant aux résultats français.

Mythes au Kärcher

Publié le
Les 5 graphiques qui vous feront renoncer à tout jamais à croire au modèle allemand de croissance par le commerce extérieur

Angela Merkel. Crédit Reuters

Ce 9 novembre, l’institut national de statistiques allemand, Destatis, publiait les derniers chiffres du commerce extérieur. Et encore une fois, le succès est au rendez-vous, avec une balance positive de 186.7 milliards d’euros de janvier à septembre, contre 156.3 milliards l’année précédente, le surplus commercial allemand progresse de 19.4% sur une année. Désormais, le pays se place à la première place mondiale de la balance courante.

Ainsi, au fil des années, le miracle du modèle allemand se poursuit, et permet au pays de se présenter comme la grande puissance économique de la zone euro.

A l’inverse, depuis la création de la monnaie unique, la France déçoit sur ce même point, et l’écart qui sépare les deux pays en matière de balance commerciale serait la cause principale, majeure, du succès de l’un et de la défaite économique de l’autre.

Balance de compte courant. En % de PIB. France Allemagne. Source : INSEE-DESTATIS

Cliquez pour agrandir

Le résultat est insoutenable. Alors que l’Allemagne est parvenue à faire progresser sa balance courante de plus de 6 points de PIB, la France voit la sienne s’enfoncer de près de 4 points, soit un différentiel de 10 points entre les deux pays. Fin de l’histoire. D’évidence, il ne faut pas aller chercher plus loin la cause du différentiel de taux de chômage pour ce mois de septembre 2015, soit 4.5% pour l’Allemagne et 10.7% pour la France. (Données Eurostat).

Parce qu’en cherchant plus loin, le résultat devient un peu différent. En effet, malgré ce différentiel de 10 points de PIB sur la balance courante, la croissance des deux pays, depuis 15 ans, ressemble à une anomalie. En premier lieu, la croissance nominale, c’est-à-dire tenant compte de l’inflation (ce qui correspond à la « demande »), est largement à l’avantage de la France :

Croissance à prix courants. France – Allemagne. Source INSEE-DESTATIS

En second lieu, si l’on considère la croissance réelle, c’est-à-dire sans inflation, l’écart se resserre, mais reste toujours favorable à la France.

Croissance réelle. France – Allemagne. 1999-2015. Source INSEE-DESTATIS

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par zouk - 10/11/2015 - 09:28 - Signaler un abus Situation économique de l'Allemagne vs France

    La démonstration n'est malheureusement plus à faire. Pourquoi nous obstinons -nous dans des politiques d'échec? Idéologie, Faiblesse? Qui aura assez de sens politique pour être élu? et assez de courage pour faire les réformes? Fr. Fillon s

  • Par zouk - 10/11/2015 - 09:29 - Signaler un abus Situation économique de l'Allemagne vs France

    .... Fr. Fillon sur le 2nd point, mais sur le 1er?

  • Par Gordion - 10/11/2015 - 10:05 - Signaler un abus Et voici, Monsieur, pourquoi votre fille est muette

    Belle démonstration, cependant même si le modèle de croissance allemand n'est justifié que par le besoin de vendre ce que les les entreprises allemandes ont produit en surplus de leur consommation intérieure - la démographie, le pouvoir d'achat jouent aussi sur la demande intérieure, et les 2 millions de clandestins n"ont pas encore commencé à consommer - la France a les fondamentaux que nous connaissons, et les entreprises françaises peinent à exporter, le soutien des pouvoirs publics reste insuffisant. Nous eussions aimé nous aussi pouvoir bénéficier de la demande extérieure de produits français quant la croissance des BRICS et de la Chine était forte...ce n'a pas été le cas.

  • Par c.sorodoc - 10/11/2015 - 10:56 - Signaler un abus Situation économique de l'Allemagne vs France

    C'est bien d’être patriote a condition de garder la raison. Le nombre d'emplois total créé n'est inférieur que de 1%? Oui, mais en France il y a plus de fonctionnaires payé avec de l'argent emprunté alors qu'en Allemagne sont des ouvriers qui font de l'export. La croissance française est superieure? Oui mais elle est tiré par la consommation elle même soutenue par la dette. A voir quel model est préférable.

  • Par Texas - 10/11/2015 - 11:52 - Signaler un abus En ce jour anniversaire ( le 9 )

    ...de la chute du Mur de Berlin , et si toutefois la Démographie est le facteur clé de la réussite Allemande , est-il permis de rappeler qu' au moment de la réunification , le taux de fécondité à l' Est était très bas , avec une population de 16,4 Millions d' habitants ( en cause le bonheur affiché du Socialisme ) . Mr Goetzman , n' oubliez pas non plus que les investissements dans l' ex-RDA ont représentés 157 Milliards payables jusqu' en 2019 , soit l' équivalent d' une année de surplus commercial .

  • Par bibewbew - 10/11/2015 - 11:52 - Signaler un abus L'allemagne est dans un bien meilleur position

    Le chômage est bas, le tissu économique est puissant et exporte beaucoup. Les produits sont bon. Je suis allé en Allemagne plusieurs et je n'ai pas vu la misère que je vois a Paris. On parle souvent du manque de demande intérieur, je ne trouve pas que les allemands manquent de quoi que ce soit. Le pays se désendette. Je ne dis pas que l’Allemagne est parfaite, elle a des problèmes comme tous les grands pays, mais elle est dans une bien meilleur position que la France en pleine déprime qui perd une grande partie de ses jeunes talents. Comme sorodoc l'a expliqué, la performance de la France est artificiel. Le montée des taux d’intérêts de l'euro sera fatale

  • Par MONEO98 - 10/11/2015 - 14:29 - Signaler un abus conclusion?

    l'Allemagne avec tous ses néo immigrés va nous enfoncer définitivement; Rappelez vous en Allemagne de l'est il n'y avait pas de chômeurs .......sans doute le modèle de mr Goetzmann... continuer les déficits, les augmenter, pour créer des emplois publics. on peut faire mieux tant que la BCE jouera à l’hélicoptère financier

  • Par artesan - 11/11/2015 - 09:36 - Signaler un abus L'enfumeur Goetzmann

    M. Goetzman est un grand spécialiste pour tordre les chiffres et la réalité et nous faire croire à ses illusions. Ce n'est pas de l'économie qu'il nous fait là, c'est de la propagande. Bien d'autres facteurs distinguent les deux pays, qui expliquent le dynamisme économique (et en particulier industriel) de l'Allemagne (nature et volume des dépenses publiques, système social, système scolaire et e formation professionnelle, organisation du marché du travail, relations sociales et rôle des syndicats, système politique décentralisé, ...). M.Goetzman, lui, nous sort quelques statistiques macro économiques pour nous faire croire que si l'économie Allemande se porte mieux que la notre, c'est parce qu'il ne font pas d'enfants . Un argumentaire au service de son idéologie, pas de la vérité.

  • Par Ganesha - 11/11/2015 - 10:25 - Signaler un abus Excédent Commercial Généralisé !

    Les ''fans d'Angela'' sont, heureusement devenu de plus en plus rares sur Atlantico ! Suivons donc le ''modèle allemand'', c'est pourtant simple : tous les pays du monde devraient être en ''excédent commercial''. Mais, alors, qui sera en déficit ? La planète Mars ?

  • Par elvin - 11/11/2015 - 11:51 - Signaler un abus Que fait-il encore ici ?

    Bien d'accord avec artesan : cet article de NG est tout simplement ridicule, et il ridiculise du même coup Atlantico. Il n'y a personne pour s'en apercevoir (à part quelques lecteurs) ?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Nicolas Goetzmann

Nicolas Goetzmann est responsable du pôle Economie pour Atlantico.fr.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€