Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 25 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

4 énarques seulement mais 2/3 de fonctionnaires : le gouvernement Ayrault est-il vraiment armé pour réduire les dépenses publiques et réformer l'Etat ?

La prestigieuse école de Strasbourg qui devait former les hauts dirigeants de la France est fort peu représentée dans le nouveau gouvernement. Mais les fonctionnaires, eux, le sont très largement...

Enachroniques ?

Publié le

Atlantico : Le gouvernement Ayrault ne compte que quatre énarques sur 34 personnes -soit 12%- alors qu'ils étaient 24% dans Fillon I. Cette chute brutale marque-t-elle la fin d'une époque ?

Erwan Le Noan : Je ne crois pas que la rupture soit si réelle en fait. Ou ce n’est pas celle-là qui importe, mais celle qui amène un gouvernement  composé aux 2/3 de fonctionnaires. D’abord, le Président de la République lui-même est issu de l’ENA, comme le sont quelques ministres clés : le ministre des affaires étrangères (Laurent Fabius), celui de l’économie (Pierre Moscovici) et celui du travail (Michel Sapin).

En fait, il n’y a que Fleur Pellerin qui, parmi les "énarques" du Gouvernement, ne soit pas ministre, mais ministre déléguée.

En outre, il faudra voir comment seront composés les cabinets. Il y a fort à parier que les "hauts fonctionnaires" occuperont les postes clés. Auprès de François Hollande, pour le moment, on ne peut pas dire que les anciens élèves de l’ENA soient oubliés : sur les sept membres civils de son cabinet que présente le site de l’Elysée, six semblent issus de cette école.

La rupture, c’est plutôt Nicolas Sarkozy qui l’avait apportée en la matière. En juillet 2007, juste après son élection, The Economist avait d’ailleurs consacré un article à la disparition des "énarques" dans le Gouvernement (et à la tête de l’Etat), relevant à l’inverse la montée en puissance des avocats. Il est d’ailleurs intéressant de remarquer que dans le Gouvernement Ayrault il y a aussi trois avocats (Arnaud Montebourg, George Pau-Langevin et Alain Vidalies – sauf erreur ou oubli).

Le gouvernement de Jean-Marc Ayrault est donc plutôt dans la continuité du mouvement précédent en ce qui concerne les anciens élèves de l’ENA. Comme son prédécesseur, il semble indiquer une évolution des recrutements politiques : des personnes issues d’autres formations et carrières arrivent au pouvoir. Mais surtout, les recrues font de la politique depuis toujours – voire exclusivement : c’est le cas des « jeunes » du gouvernement Ayrault par exemple. Le gouvernement confirme donc que les "énarques" se concentrent sur ce qui est leur métier : le service de l’Etat, pas la politique.

Quelle est la part de fonctionnaire dans ce gouvernement ? 

C’est là le vrai sujet du gouvernement Ayrault : j’y compte 19 personnes  issues d’une des fonctions publiques (en réalité, de la fonction publique d’Etat à l’exception de trois), dont 11 enseignants ou universitaires (sauf erreur ou oubli). Il y a même 13 ministres sur 18 qui viennent de la fonction publique. Le nouveau Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, est par ailleurs lui-même enseignant.

Bref, les 2/3 des membres du Gouvernement Ayrault sont fonctionnaires et 1/3 est enseignant ou universitaire.

Le poids de la fonction publique est-il trop important pour être représentatif ou efficace ?

Le fait que le gouvernement compte beaucoup de fonctionnaires pose des questions sur sa capacité à réformer l’Etat. Quand bien même ces personnes seraient désireuses de le faire (ce qui reste à prouver, Arnaud Montebourg expliquait par exemple dans la campagne que les baisses de dépense seraient « homéopathiques » !), elles sont de fait très liées aux bastions qu’elles devraient démanteler.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ricouti - 20/05/2012 - 12:33 - Signaler un abus Faux nez

    L'auteur oublie pudiquement qu'il roulait pour Sarkozy en 2009 comme membre des jeunes populaires (UMP) à Assas: http://umpassas.hautetfort.com/archive/2009/03/15/evenement-a-ne-pas-rater-mercredi.html

  • Par sheldon - 20/05/2012 - 13:48 - Signaler un abus Poser la question est donner la réponse !

    OK, ce n'est pas la peine de se répéter !

  • Par kassian - 20/05/2012 - 14:09 - Signaler un abus @ricouti

    il est Sarkozyste, et alors ? Cela fait de lui un menteur ? Son analyse est forçément fausse ? son analyse est parfaitement exacte et seuls les ignares des réalités économiques et les idéologues n'en sont pas convaincus. Vu votre commentaire on a bien l'impression que vous faites partie de la première catégorie.

  • Par veryliberalguy - 20/05/2012 - 14:18 - Signaler un abus Ricouti, son engagement ne

    Ricouti, son engagement ne regarde que lui et il n'y a aucune honte quand bien même ce serait vrai. Après tout vous n'avez pas la certitude que c'est bien lui sur ce pass^^ Des milliers d'hommes s'appellent Erwan, j'en connais dans mon entourage plus ou moins proche, et le Noan n'est pas un nom de famille si rare que cela. Concernant l'article, j'attends de voir ce que la gauche proposera, mais à gauche réforme signifie souvent augmenter le nombre de fonctionnaires, faire les 35h, augmenter des allocs, etc, en gros du clientélisme électoral. C'est bon signe si M.Aubry n'a aucun poste dans ce gouvernement. Hollande veut faire un signe au 48;5% (tout de même !) qui ont voter pour Sarkozy, et trouvant M.Aubry décalée de la réalité.

  • Par Gastoch - 20/05/2012 - 14:25 - Signaler un abus Croa croa croissance

    Hollande, Montebourg et consort n'ont que ce mot là à la bouche mais sans jamais proposer autre chose que par dépenses et des impôts. Chapeau le plan! On voit bien qu'ils comptent surtout sur l'Allemagne et la très maigre classe moyenne française pour payer et leur donner le beau rôle. C'est la croissance à crédit, sans effort, toute en flan.

  • Par ricouti - 20/05/2012 - 20:57 - Signaler un abus @kassian et

    @kassian et veryliberlaguy "son engagement ne regarde que lui" : vous rigolez ? Quand on s' engage dans un mouvement politique, ce n'est pas la vie privée et ce n'est pas un article sur le festival de Cannes. "et il n'y a aucune honte" : bien sur, mais alors pourquoi ne pas l'annoncer dans le CV ? Quand on tient une tribune politique, on doit annoncer d'où on parle. C'est une information pour le lecteur. L'article est rédigé comme l’interview d'un "expert". C'est plus probablement un article militant,comme quasiment tous les articles d' Atlantico non rédigés par des journalistes professionnels.

  • Par JP34 - 20/05/2012 - 22:13 - Signaler un abus GOUVERNEMENT PROVISOIRE

    N'oubliez pas que ce gouvernement est provisoire, et je suis prêt à parier que ayrault sera remplacé par aubry, et que d'autres énarques plus expérimentés et poids lourds du ps feront leur entrée.

  • Par le Gône - 20/05/2012 - 23:38 - Signaler un abus @sheldon

    Non ne répetons rien c'est tellement évident que nous allons avoir a faire a une bande d'incapable notoire..tien rien qu'a voir "leur" Président dans la cour de l'Elysée,trempé comme une soupe,la cravate de travers, les lunettes pleine de buée,et une manche relevée comme s'il sortait d'un bistrot Corrèzien apres le marché aux bestiaux....Ah non alors..a voir cette équipe de bras cassés je me dit que on est vraiment dans la merde...et ca ne fait commencer!!

  • Par Ludo1963 - 21/05/2012 - 07:42 - Signaler un abus Une bande de rigolos qui vont nous enfoncer

    Qui est la plus pathétique ? Montebourg le beau parleur qui va constater les licenciements sans pouvoir y faire quoi que ce soit ? Hollande appelle la croissance mais tout dans son programme est contre cette croissance, ce que les medias n osent même pas relever. Des fonctionnaires pour redresser l économie , la mascarade ne pourra pas durer longtemps On va bientôt réaliser qu on est gouvernes pas des pieds nickelés Et c est pas les énarques qui pourront changer quoi que ce soit Ils ne connaissent rien aux PME ex Hollande, Sapin , royal Ça va faire mal

  • Par Lepongiste - 21/05/2012 - 08:23 - Signaler un abus C'est une question Socratique...

    La réponse est contenue dans la question !!

  • Par Demos - 21/05/2012 - 18:03 - Signaler un abus Les fonctions publiques, les

    Les fonctions publiques, les entreprises publiques, les syndicats qui ne représentent,pratiquement, que les employés des fonctions publiques les élus, à tous niveaux, issus en majeure partie de ces organismes: Comment voulez vous que les réformes dont la France a besoin pour s'en sortir, se fassent, puisque tout ce petit monde détient le pouvoir et sont les principaux bénéficiaires du systême. Les Parlements firent obstacle à toutes les réformes, et elles étaient nombreuses, que ce pauvre Louis XVI voulait mettre en place : on sait ce qu'il en est advenu...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Erwan Le Noan

Erwan Le Noan est consultant en stratégie et président d’une association qui prépare les lycéens de ZEP aux concours des grandes écoles et à l’entrée dans l’enseignement supérieur.

Avocat de formation, spécialisé en droit de la concurrence, il a été rapporteur de groupes de travail économiques et collabore à plusieurs think tanks. Il enseigne le droit et la macro-économie à Sciences Po (IEP Paris).

Il écrit sur www.toujourspluslibre.com

Twitter : @erwanlenoan

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€