Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 16 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Quand Nicki Minaj "casse l’Internet" avec sa couverture provocante dans Paper Magazine

Une nouvelle fois, la star américaine se fait remarquer en Une d’un magazine dans des tenues et positions plus que séduisantes...

La Nicki "touch" !

Publié le
Quand Nicki Minaj "casse l’Internet" avec sa couverture provocante dans Paper Magazine

On le savait déjà que Nicki Minaj est la reine de la provoc. En effet, quand certaines posaient en tenue légère sur Instagram, elle n’hésitait pas à s’afficher presque nue dans sa vidéo "Anaconda". Cette fois, la rappeuse enflamme la Toile en posant sur la Une de Paper Magazine. "Minaj à trois", titre le magazine sur lequel la star apparaît en trois exemplaires. Les trois Nicki se touchent, se caressent, l’une offre son entrejambe, l’autre se laisse effleurer les seins… En dessous est inscrit "Break the Internet" (Casse Internet).

 

"Nous avons vu différentes versions de Nicki"

"Son style va parfaitement avec son talent musical", déclare Drew Eliott, le directeur artistique du magazine, ajoutant qu'il a "toujours aimé tous les looks que Nicki Minaj a essayés (et elle les a tous essayés)". "Un jour, je me suis dit que "Minaj à trois" n’avait jamais été fait (...)", explique-t-il ce choix de Une sur le site de Paper Magazine. 

"Nous avons vu différentes versions de Nicki, de haute couture à séductrice en passant par provocante et tape-à-l'œil en même temps. Mais on ne les a jamais vues réunies sur un même cliché. Maintenant c’est fait, grâce à notre couverture de la star du rap photographiée par Ellen von Unwerth. Bienvenue à Break the Internet", se félicite Drew Eliott. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par edac44 - 17/11/2017 - 00:02 - Signaler un abus J'ai rien compris, c'est une pub pour Cochonou ???

    Quand on sait que dans les pays musulmans, les connexions internet après 22h00 portent à plus de 90% que sur des sites pornographiques, on se dit qu'il serait grand temps qu'ils acceptent enfin de bouffer du porc !...

  • Par vangog - 17/11/2017 - 00:59 - Signaler un abus @edac44 mais non! C’est le culte du cul et de la chair...

    Et Nicki fait ça très bien... Bon! Sa musique est inécoutable, excepté sur une piste de danse, après minuit, avec cinq verres de tequila dans le nez, mais il faut bien qu’elle la vende...elle ne sait rien faire d’autre que chanter, la Trinidaine et tobagose...pas mal quand même!

  • Par moneo - 17/11/2017 - 09:32 - Signaler un abus bande de porcs

    je vous trouve bien libidineux , ne pourriez vous sagement détourner le regard....

  • Par Lazydoc - 17/11/2017 - 13:38 - Signaler un abus C'est elle qui porte plainte??

    Regarder, est-ce harceler? Il est bon de savoir que les « libidineux » harcèlent du regard, une rebondie et non un porte-manteau anorexique.

  • Par Fred VS - 17/11/2017 - 15:54 - Signaler un abus je vois pas

    le rapport avec internet et surtout pourquoi il faudrait le casser????

  • Par winnie - 19/11/2017 - 07:54 - Signaler un abus C'est sure!

    elle est plus agreable a regarder que maman Macron et ses 40 kg toute mouillee.

  • Par Alain Proviste - 20/11/2017 - 11:20 - Signaler un abus CONTRASTE SAISISSSANT

    ...entre cette attitude provocatrice et hyper-sexuée et les cris de vierges effarouchées de nos féministe mochasses (souvent).

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€