Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 31 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Imprimante 3D : le coeur humain pourrait bientôt être réalisé artificiellement

Une équipe de recherche de l'Université de Louisville, aux Etats-Unis, vient de greffer avec succès sur des souries des valves de cœur humain imprimées à base de cellules.

Frankenstein

Publié le
Imprimante 3D : le coeur humain pourrait bientôt être réalisé artificiellement

Les scientifiques veulent créer un coeur à partir d'une imprimante 3D.  Crédit REUTERS/Fabian Bimmer

Les possibilités de l'imprimante 3D semblent infinies. Une équipe de recherche de l'Université de Louisville, aux Etats-Unis, vient de greffer avec succès des valves de cœur humain, imprimées à base de cellules, sur des souris. Les scientifiques comptent expérimenter jusqu'à la création d'un cœur entier,  un "cœur bioficiel (bioficial heart)", mélange de naturel et d’artificiel. Si tout se passe bien, d'après le professeur William les résultats seront atteints d'ici trois à cinq ans et pourront être testée sur des humains dans moins d'une décennie.

L'organe, qui serait créé à partir de cellules extraites dans la graisse des patients, permettrait de soigner ceux qui rejettent les organes des autres ou les cœurs artificiels. Cependant beaucoup de difficultés persistent, la plus grosse étant de garder les tissus vivants après leur impression. "Avec des organes aussi complexes que le cœur ou les reins, le gros challenge est de pouvoir donner aux tissus assez d'oxygène pour survivre en attendant qu'ils intègrent un corps", a déclaré le docteur Anthony Atala, de la Wake Forest University de Caroline du Nord.

L'imprimante 3D a déjà permis à des chercheurs de créer par exemple des prothèses ou même une oreille, réalisée à partir de cellules vivantes. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par le Gône - 13/04/2014 - 09:56 - Signaler un abus Quelle connerie!!

    tout ce barouf pour une vulgaire machine a "résine", piloté par un ordinateur!! tout ça est complètement imbécile et que des journalistes se fassent le relais de telle ineptie est proprement indigne!!..Je vous rappel que cette "merdouille" que vous nommez imprimante en 3D, ne fait que poser de la résine en fusion..point barre!! elle usine pas..et sa précision est loin du micron!! nous sommes a peine au dixième..alors arrêtez vos conneries..ça me fait honte

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€