Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 24 Juin 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Égypte : découverte de 6 momies dans une tombe de l'époque pharaonique

"C'est une découverte importante, et ce n'est pas fini (…) Il y a à peu près six momies, mais il y a d'autres fragments qui indiquent que l'on pourrait en avoir plus dans le futur", expliquent les autorités égyptiennes.

Histoire

Publié le
Égypte : découverte de 6 momies dans une tombe de l'époque pharaonique

Le ministère égyptien des Antiquités a annoncé mardi 18 avril la découverte de six momies dans une tombe de l'époque pharaonique, située dans le sud du pays. Les archéologues estiment qu'il s'agit vraisemblablement de la tombe d'un magistrat qui a accueilli d'autres momies et divers objets funéraires. Il y ont également découvert des sarcophages en bois aux couleurs vives, un millier de figurines funéraires. 

Située près de la ville de Louxor, véritable musée à ciel ouvert, et de la Vallée des Rois, cette tombe appartenait certainement à Userhat, un magistrat de la 18e dynastie (1550-1295 avant J.-C.), portant le titre de "juge de la ville", mais avait été réutilisée quelques siècles plus tard sous la 21e dynastie, pour accueillir d'autres momies.

"C'était une surprise de découvrir autant d'éléments à l'intérieur : des ustensiles en argile portant le nom du propriétaire de la tombe, plusieurs sarcophages et des momies, ainsi que plus d'un millier d''ouchebti'", petites statuettes funéraires déposées dans les tombes pour remplacer le mort dans les corvées de l'au-delà, a indiqué le ministre des Antiquités Khaled al-Anani, lors d'une visite de la tombe organisée pour la presse. 

"C'est une découverte importante, et ce n'est pas fini (…) Il y a à peu près six momies, mais il y a d'autres fragments qui indiquent que l'on pourrait en avoir plus dans le futur", a-t-il indiqué. 

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par assougoudrel - 21/04/2017 - 18:33 - Signaler un abus Il n'y a rien de nouveau

    Il suffit d'aller voir chez Macron, il y en a à profusion.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€