Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 29 Juin 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Un chroniqueur de Canal+ porte plainte contre Cyril Hanouna pour "menaces de violences physiques"

Vexé par une interview, l'animateur star de D8 aurait menacé de "péter la gueule" de l'humoriste Julien Cazarre.

Bisbilles à Canal

Publié le
Un chroniqueur de Canal+ porte plainte contre Cyril Hanouna pour "menaces de violences physiques"

C'est le Canard enchaîné qui a révélé l'affaire : l'humoriste et chroniqueur sportif Julien Cazarre a déposé une plainte au commissariat du IXe arrondissement de Paris contre Cyril Hanouna, le 8 février dernier.

Tout part d'une interview de Julien Cazarre à France Football.  "On m’a proposé Touche pas à mon Sport, le copier-coller de Touche pas à mon poste sur D8", confie-t-il. "Cyril Hanouna m’a appelé, m’a dit qu’il aimait bien ce que je faisais, malheureusement, je ne peux pas en dire autant ! C’est pas du tout ma came. Gilles Verdez c’est le dîner de cons et Enora Malagré c’est la vulgarité à l’extrême.

Ça ne m’intéresse pas."

Un ton que n'aurait pas vraiment goûté Cyril Hanouna et Enora Malagré. Quelques jours après la publication de l’entretien, le week-end du 6 et 7 février, Julien Cazarre aurait "essuyé les coups de fil d’Hanouna "et compagnie" avec des "insultes" et des "menaces de lui "péter la gueule" , relate le Canard enchaîné. Depuis sa plainte, les menaces auraient cessé.

Contacté par le site de Jean-Marc Morandini, l'anii­ma­teur-produc­teur a nié avoir proféré des insultes, expliquant avoir simplement appelé pour s'expliquer, ajoutant que "l'histoire était close".

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€