Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 31 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Cannabis : même occasionnelle, sa consommation est dommageable pour le cerveau

Une étude menée par l'université de Chicago a comparé l'évolution du cerveau de consommateurs occasionnels de cannabis à l'évolution du cerveau de non-consommateurs.

Mise en garde

Publié le
Cannabis : même occasionnelle, sa consommation est dommageable pour le cerveau

Cannabis Crédit Reuters

Une étude américaine publiée ce mardi révèle que la consommation de cannabis, même occasionnelle, modifie certaines zones du cerveau humain. Réalisée par le psychiatre et mathématicien Hans Breiter, cette étude comparative a été menée sur 20 consommateurs occasionnels de cannabis (moins de quatre fois par semaine) et sur 20 personnes n'en consommant jamais. A travers cette étude, l'université de Harvard et l'école de médecine de Chicago ont pu constater des variations de forme, de volume et de densité sur deux zones capitales du cerveau humain : le noyau accumbens et le complexe amygdalien.

Cette région du cerveau concerne les émotions, mais aussi la motivation et certains types de maladies mentales. En marge de cette étude, Hans Breiter a d'ailleurs déclaré : "Il s'agit d'une partie du cerveau qu'il convient de ne surtout pas altérer. Le cerveau continue à se développer pendant la vingtaine mais aussi pendant la trentaine". Cette étude a par ailleurs révélé que plus les étudiants consommaient du cannabis, plus leur cerveau changeait, comparativement aux sujets non-consommateurs. Un autre chercheur, Staci Gruber, a de son côté déclaré que les conclusions de cette étude concordaient avec ses propres recherches, qui portaient sur les gros consommateurs de cannabis.

En réponse à une autre étude rapportant que la consommation régulière de cannabis faisait perdre des points de quotient intellectuel, le directeur de l'Institut National de la Santé (INS) Francis Collins a appelé de ses vœux une "prise de conscience plus importante sur les effets occasionnés par le cannabis sur le cerveau".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Djelmé - 17/04/2014 - 20:05 - Signaler un abus Courbe d'une fumerolle

    Nous partîmes à 160 de QI; mais par un prompt renfort Nous nous vîmes à 100 en arrivant au port, Tant, à nous voir marcher avec un tel visage, Les plus épouvantés ne reprenaient plus de la chose ! --- Naître pourvu et clamser dépourvu, quelle misère ...

  • Par jean-paul - 17/04/2014 - 20:13 - Signaler un abus étude complètement fausse

    si vous voulez connaitre la vérité de cette "étude" je vous invite de lire cet article: http://www.medpagetoday.com/Neurology/GeneralNeurology/45290?isalert=1&uun=g427878d1133R5526384u&utm_source=breaking-news&utm_medium=email&utm_campaign=breaking-news&xid=NL_breakingnews_2014-04-16 bref: "Correlation does not equal causation, and a single exam cannot show a trend over time. Basic stuff, right?"

  • Par pemmore - 18/04/2014 - 13:15 - Signaler un abus Pas du tout surpris,

    on voit souvent l'effondrement en agglomération des élèves de 3 ème début du joint et au bac d'élèves précédement excellents jusqu'à la fin de 6ème et 5ème. Quand aux schiso, bipolaires, c'est une hécatombe en hp.

  • Par saintu - 18/04/2014 - 13:28 - Signaler un abus Neuronnes de merde

    La consommation de cannabis est dommageable pour le cerveau ! Merde, sauriez dû le dire plus tôt à notre Présiflan ainsi qu'à tous ces pseudos- intello bobo groucho !

  • Par Jean-Paul Deux - 18/04/2014 - 14:13 - Signaler un abus Bipolarité galopante

    Les nombreux troubles bipolaires diagnostiqués chez nos jeunes ont d'autres causes que le cannabis. Il a bon dos le cannabis ...

  • Par pierre325 - 18/04/2014 - 17:12 - Signaler un abus je vais me faire l'avocat du diable

    Mais je comprend pas que la prise d'acide ou d'alcool ne viennent jamais sur le tapis pourtant leur consommation n'est pas minime. L'acide car on en parle très peut fait de vrai ravage entrainant des comportement paranoïaque. Le problème réelle du cannabis vient que la puissance de la plante a été boosté pouvant dans certain cas être une vrai drogue dur. Mais a dosage normal pour une consommation raisonnable, ça nocivité et loin d'être prouvé. D'ailleurs pourquoi pointé du doigt le cannabis alors que les antidépresseur on finalement le même problème pouvant entrainer la dépendance et l'augmentation des doses.

  • Par Adi Perdu - 19/04/2014 - 20:03 - Signaler un abus N'importe quoi !

    Est-ce que Duflot2.31%duJapondel'hemispheresud, Cohn-Bendit, Bové, Placé, Doc Gynéco, Noah (aie ! Rien que de l'écrire je souffre) ont leur cerveau endommagé, hein ? Ben....

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€