Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 21 Août 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Angelina Jolie fustige la politique de Donald Trump et prend la défense des réfugiés

"Les Américains ont fait couler du sang afin de défendre l'idée que les droits de l'homme transcendent la culture, la géographie, l'origine ethnique et la religion", écrit l'actrice dans les colonnes du New York Times.

Lettre ouverte

Publié le
Angelina Jolie fustige la politique de Donald Trump et prend la défense des réfugiés

Dans une tribune publiée jeudi 2 février par le New York Times, Angelina jolie a condamné, à l'instar de nombreuses personnalités du monde artistique et culturel, le décret signé par Donald Trump interdisant temporairement l'entrée sur le territoire américain aux ressortissants de sept pays (Iran, Irak, Libye, Somalie, Soudan, Syrie et Yémen).

"Les réfugiés sont des hommes, des femmes et des enfants pris dans la folie de la guerre, persécutés. Loin d'être des terroristes, ils sont souvent victimes du terrorisme eux-mêmes", écrit l'actrice. 

"Je suis fière de l'histoire de notre pays, qui a donné un toit aux personnes vulnérables.

Les Américains ont fait couler du sang afin de défendre l'idée que les droits de l'homme transcendent la culture, la géographie, l'origine ethnique et la religion. La décision de suspendre aux réfugiés le droit d'accès aux États-Unis et de refuser l'entrée aux citoyens venant de sept pays majoritairement musulmans a choqué nos amis à travers le monde (…) Si nous envoyons un message qui stipule qu'il est acceptable de fermer les portes aux réfugiés ou de les discriminer sur la base de leur religion, nous jouons avec le feu", s'inquiète-t-elle également. 

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par jurgio - 03/02/2017 - 18:07 - Signaler un abus L'énorme avantage d'être riche

    c'est de voir la pauvreté comme une bénédiction.

  • Par vangog - 04/02/2017 - 10:53 - Signaler un abus Une gourde siliconée

    Sili-conne-est?

  • Par MIMINE 95 - 05/02/2017 - 13:59 - Signaler un abus "Je suis fière de l'histoire

    "Je suis fière de l'histoire de notre pays, qui a donné un toit aux personnes vulnérables. Les Américains ont fait couler du sang afin de défendre l'idée que les droits de l'homme transcendent la culture, la géographie, l'origine ethnique et la religio

  • Par MIMINE 95 - 05/02/2017 - 14:13 - Signaler un abus suite

    et la religion" . Pour le sang qui coule..... , ça c'est sûr, une fois !, une véritable hémorragie qui n'est toujours pas résorbé au Moyen Orient. Pour le toit donné, dommage que tant d'américains n'ont plus de toit . Ce genre de "fille de", dame patronnesse d'opérette me hérisse le poil... grave. (La dame patronnesse est le dernier des personnages indispensable à l’existence même du réglementarisme; elle en atténue le cynisme aux yeux de l’opinion. (Alain Corbin, Les filles de noce, 1978) . Au faite , elle en est où au sujet de la pension exorbitante qu'elle réclame à son ex, après l'avoir faussement accusé de maltraitance sur ses enfants. Un exemple d'honnêteté et d'altruisme désintéressé vous dis-je.

  • Par emem - 05/02/2017 - 15:13 - Signaler un abus A la trappe

    Encore une people qui se croit habilitée à parler de politique.

  • Par perceval - 06/02/2017 - 18:08 - Signaler un abus Deux choses

    Tout d'abord, il est vrai que lorsqu'on habite 2/3 (plus?) résidences à plus de 20M$, devant lesquelles (du moins à Los Angelès) on est prié de ne faire que passer, et vite, sinon gare à la police) et dans lesquelles les seuls émigrés sont des gens de maison (dont on espère au moins qu'ils ne sont pas clandestins et qu'ils sont décemment payés ce qui reste à voir), on devrait se faire tout petit et ne pas préconiser de politiques qui ne gèneront que ces cons de pauvres. Ensuite, sauf erreur, cette brave dame est canadienne et non pas des Etats-Unis...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€