En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

02.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

03.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

04.

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

05.

Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction

06.

10000 volontaires sont recherchés pour mesurer les conséquences psychologiques de la crise sanitaire

07.

Pour une police respectée, pas une police qui fait peur : l’accablante responsabilité politique d’Emmanuel Macron dans la fragilisation de la légitimité des forces de l’ordre françaises

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Diabète et obésité

Prévenir le Covid-19 c’est possible et voilà comment agir sur ses propres facteurs de risques

il y a 5 min 37 sec
décryptage > Economie
Destruction massive de productivité

Pourquoi les booms immobiliers sapent notre futur économique

il y a 1 heure 9 min
décryptage > Education
Personne n’en veut

« Cherche professeur pour remplacer Samuel Paty »

il y a 1 heure 39 min
décryptage > Politique
Gardiens de la paix

Pour une police respectée, pas une police qui fait peur : l’accablante responsabilité politique d’Emmanuel Macron dans la fragilisation de la légitimité des forces de l’ordre françaises

il y a 2 heures 1 min
décryptage > Politique
Un mea culpa qui fera date

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

il y a 17 heures 44 min
pépites > Santé
Wanted
10000 volontaires sont recherchés pour mesurer les conséquences psychologiques de la crise sanitaire
il y a 18 heures 59 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

il y a 21 heures 41 min
décryptage > Economie
Panorama

COVID-19, vaccins, politique et vérités

il y a 23 heures 2 min
pépites > Politique
Dilemme
Emmanuel Macron pris au piège de la loi sur la sécurité globale et de l'article 24, Darmanin sur le grill
il y a 23 heures 35 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : la Haute Autorité de Santé recommande de vacciner en 5 phases avec priorité aux Ehpad
il y a 1 jour 16 min
décryptage > International
Stratégie de lutte

Xi Jinping a arraché une incroyable victoire contre la pauvreté en Chine. Mais la réalité demeure plus sombre que les discours officiels

il y a 45 min 20 sec
pépites > Politique
Article 24
Emmanuel Macron a recadré Gérald Darmanin mais pas question de se séparer de lui
il y a 1 heure 19 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

il y a 1 heure 44 min
pépites > Politique
Liberté de la presse
L'article 24 contesté de la loi «sécurité globale» sera réécrit
il y a 17 heures 5 min
pépites > Culture
Littérature
Le prix Goncourt est attribué à Hervé Le Tellier pour son roman «L'Anomalie» chez Gallimard
il y a 18 heures 43 min
pépites > Société
Exode
Un Français sur dix a quitté sa résidence principale à l'occasion du deuxième confinement, un million de plus que lors du premier confinement
il y a 21 heures 37 min
pépites > Justice
Police
Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction
il y a 22 heures 45 min
décryptage > Economie
Perte de pouvoir d'achat

La crise du Covid pourrait faire perdre aux Britanniques 1350 euros sur leur rémunération annuelle d’ici 2025. Quid des Français ?

il y a 23 heures 25 min
décryptage > Santé
Protocole ultra-renforcé

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

il y a 23 heures 57 min
pépite vidéo > Justice
Jour J
Le procès de Nicolas Sarkozy pour corruption dans "l'affaire des écoutes" reprend aujourd'hui
il y a 1 jour 24 min
17/05/2020 - 14:40
"La France est forte quand elle se tient unie"

80 ans de la Bataille de France : Emmanuel Macron rend hommage au général de Gaulle

Le chef de l’Etat Emmanuel Macron était en déplacement ce dimanche dans l’Aisne pour le lancement d’une série d’hommages au général de Gaulle. Le quatre-vingtième anniversaire de la bataille de Montcornet est célébré ce dimanche. Le 17 mai 1940, les chars du colonel de Gaulle lançaient une contre-attaque en direction d'un village de l’Aisne. Cet évènement a pris une grande importance car il a marqué l’entrée en guerre d’une figure majeure de l’histoire de France : Charles de Gaulle.

En mai 1940, le colonel de Gaulle se voit confier une nouvelle division cuirassée alors que l’ennemi déferle sur le pays. Les Allemands ont fait céder les défenses françaises dans les Ardennes et leurs Panzerdivisions se ruent vers l’ouest pour isoler les armées alliées engagées en Belgique et dans le Nord. De Gaulle et ses hommes sont envoyés dans l’Aisne. 

Lors de ce déplacement de dimanche, Emmanuel Macron s’est rendu au village de Dizy-le-Gros. Le chef de l’Etat s'est également recueilli devant un monument à la mémoire des combattants de la "Bataille de France" en mai 1940.

Dans la commune de La Ville-aux-Bois-lès-Dizy, le président de la République a prononcé un discours pour saluer l'action de Charles de Gaulle. Il y a 80 ans jour pour jour, à l'aube, l'ancien chef de la France libre avait lancé la 4e division cuirassée pour tenter de freiner la progression de l'armée allemande dans le nord et l'est de la France.

En plus de l’hommage à de Gaulle, les mots du président de la République faisaient également songer à la crise sanitaire actuelle traversée par le pays :  

"L'esprit français qui jamais ne se résout à la défaite, qui choisit la conquête et embrasse l'audace. De Gaulle nous dit que la France est forte quand elle sait son destin, quand elle se tient unie, qu'elle cherche la voie de la cohésion au nom d'une certaine idée de la France, qui nous rassemble par-delà les discordes alors devenues accessoires. […] Ce colonel-là était exceptionnel, c'était de Gaulle. […] Charles de Gaulle incarne cette résolution, cette force d'agir, cet esprit français. Vive la République, vive la France". 

Le président de la République a tenu à saluer la capacité de cet "esprit français" à permettre "au peuple de France de se redresser et de reprendre la grande marche de son destin".

A l’occasion de ces cérémonies de dimanche, le petit-fils de l'ancien président, Yves de Gaulle, était présent ainsi que le président des Hauts-de-France, Xavier Bertrand, et le président de la Fondation de Gaulle, Hervé Gaymard.

Lors de cette année 2020, Emmanuel Macron a l’intention de célébrer deux autres anniversaires ces prochains mois en hommage au général de Gaulle : les 80 ans de l'Appel du 18 juin (au Mont-Valérien et peut-être à Londres si les conditions sanitaires le permettent), puis le 50e anniversaire de la mort de Charles de Gaulle, le 9 novembre 1970 dans sa propriété de Colombey-les-Deux-Eglises, en Haute-Marne.

A La Ville-aux-Bois-lès-Dizy, dans l'Aisne, le chef de l'État souhaitait donc rendre hommage à la mémoire de Charles de Gaulle pour son action en tant que colonel à la bataille de Montcornet, il y a 80 ans.

Pour retrouver le décryptage et l'analyse d'Edouard Husson sur ces commémorations en ce 17 mai, cliquez ICI 

Publié le 17/05/2020 - 14:40
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 17/05/2020 - 16:29
Pour rendre hommage au Général,
il faudrait qu'il soit digne de diriger la France. Si il avait un brin de respect, il aurait agi autrement avec le Général De Villiers. Il ne suffit pas de dire "je suis votre chef". Un chef, ça se remarque rien qu'à sa GUEULE et ça en jette, ce qui est loin d’être son cas.