En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
21/02/2019 - 10:08
La séquence de trop
Européennes : Emmanuelle Gave écartée de la liste de Debout la France après son passage dans Quotidien
Dans un entretien télévisé, accordé à Quotidien sur TMC, la fille du financier Charles Gave a été interrogée sur ses tweets controversés.

Mercredi 20 février, l'interview de l'ancienne avocate et candidate aux élections européennes,  Emmanuelle Gave, a provoqué une vive polémique au sein du parti de Nicolas Dupont-Aignan, Debout la France. Dans un entretien télévisé, accordé à Quotidien sur TMC, la fille du financier Charles Gave a été interrogée sur ses tweets controversés.

"Les musulmanes sont quasiment inemployables"

En juillet 2018, elle a, par exemple écrit, qu'elle "trouve qu'il y a beaucoup trop de Noirs dans les courses de 100 mètres". Dans un autre message posté, cette fois, sur son compte Facebook, elle a déclaré que "les musulmanes sont quasiment inemployables en tant qu'employées de maison ou nany". Au journaliste de TMC, Emmanuelle Gave a assuré qu'elle n'était "absolument pas raciste" et qu'elle avait "eu tort sur ce coup-là", tout en précisant qu'elle avait "une nanny algérienne qui [lui] a fait les pires problèmes de la terre". "Évidemment quand on met tout bout à bout, on finit par se dire : 'Mais enfin c'est quoi cette fille, elle serait raciste, antisémite'", s'est-elle encore défendu.

Cette explication n'a pas convaincu Debout la France. Quelques minutes après la diffusion de cette séquence, le parti politique présidé par Nicolas Dupont-Aignan a annoncé qu'il ne retiendrait pas la candidature aux élections européennes d'Emmanuelle Gave. "À la lumière des nouveaux éléments révélés ce soir par l'émission Quotidien sur TMC et dont nous n'avions pas connaissance avant ce jour, le mouvement Debout La France (...) indique que la candidature d'Emmanuelle Gave ne sera pas validée par la commission d'investiture pour être sur la liste des élections européennes", a écrit dans un communiqué le président de cette commission, Frédéric Mortier. 

L'intéressée a réagi à cette éviction, par un '"J’en ai pris bonne note", ajoutant "Comme l’a dit la poète 'Merci pour ce moment'".

 

 

 

 

Publié le 21/02/2019 - 10:08
Vu sur : Quotidien
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Mont Everest : la fonte des glaces fait apparaître de nombreux corps d'alpinistes
03.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
04.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
05.
Fumer du cannabis à forte concentration de THC augmenterait les risques de développer une grave maladie mentale
06.
Entrée en service des bus électriques chinois : ce (contre)choc pétrolier que personne ne voyait venir
07.
A l’insu de son plein gré : le « nouveau monde » finira-t-il par faire basculer la France dans une nouvelle culture démocratique « grâce » à ses vieux travers ?
01.
Borloo quitte l'UMP
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
05.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
06.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
05.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Liberte5
- 23/02/2019 - 16:31
Comme quoi toute vérité n'est pas bonne à dire
E Gave vient d'en faire les frais et N. Dupont-Aignan n'a pas voulu se mouiller outre mesure et subir à son tour les attaques de la bienpensance
hoche38
- 21/02/2019 - 10:45
mauvaise surprise!
La faiblesse de caractère de Monsieur Dupont-Aignan est une bien mauvaise surprise.