En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
08/12/2016 - 08:34
Zen attitude
Un journaliste du "Quotidien" agressé en plein direct lors d'un meeting de Manuel Valls
"Même pendant l'hymne national, il continue sa merde" a lancé un militant passablement énervé.

Dure vie que celle de journaliste du Quotidien devant couvrir les meetings. Hugo Clément, reporter de l’émission Quotidien était ce 7 décembre en duplex avec Yann Barthès depuis Adincourt, dans le Doubs, au meeting de Manuel Valls, lorsqu’il a été violemment pris à partie par un homme du public. Arrivant derrière le journaliste, l'homme le secoue violemment avant de jeter son micro à terre. "Vous êtes des tarés là !", fustige-t-il, avant de s'en prendre au cameraman. "Tu éteins cette caméra ! On est en train d'écouter un discours là !".

Après le meeting de Fillon, @HugoClement se fait malmener au meeting de Valls. Elle va être longue cette campagne. #Quotidien pic.twitter.com/FfGK7MYyO1

— Quotidien (@Qofficiel) 7 décembre 2016
 

Rapidement, le service de sécurité intervient pour maitriser l’homme. Qui n’en a pas fini pour autant… Un peu plus tard, de nouveau en duplex Hugo Clément est encore agressé par le même homme. Celui-ci lui a reproché de continuer à faire son direct pendant l'hymne national. "Même pendant l'hymne national il continue sa merde" lance-t-il. Ce n’est pas la première fois que ce journaliste subit ce genre de mésaventure. Il avait également été frappé à un meeting de François Fillon.

Publié le 08/12/2016 - 08:34
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cash investigation : poursuivi par Elise Lucet, un patron s'enfuit en courant
02.
Prime exceptionnelle de fin d’année : comment Emmanuel à Macron a (nettement) privilégié son électorat sans le vouloir
03.
Grand débat : ce vent de bêtise qui siffle sur nos têtes
04.
Iran-États-Unis : la tension est à son comble
05.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
06.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
07.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
03.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
04.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
05.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
06.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
01.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
04.
Brûler l’ENA ? Pour la reconstruire plus belle encore?
05.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
06.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Aghir
- 08/12/2016 - 12:22
Il faut dire
que les interventions de ce "merdeux" sont souvent aussi très agressives!