En direct
Best of
Best of du 7 au 13 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mort de la magistrate Michèle Bernard-Requin

02.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

03.

Affaire Zemmour : le CSA prend-il ses consignes auprès du CCIF ?

04.

Ecoutons ce que dit Mélenchon : si Jeremy Corbyn a perdu, c’est de la faute des Juifs…

05.

Edouard Philippe et Emmanuel Macron ont voulu une réforme de gauche mais acceptable par la droite. Pour l’instant, ils n’ont satisfait personne

06.

4 ans pour une révolution : comment Boris Johnson a transformé radicalement le Royaume-Uni

07.

Les relations de travail toxiques ou la vraie raison de l’allergie des Français au recul de l’âge de départ en retraite

01.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

02.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

03.

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

04.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

01.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

02.

Petite liste de ces réformes qui mériteraient beaucoup plus le titre de "mère de toutes les réformes" que celle des retraites

03.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
(Petite) guerre ?

Sites miroir : la guerre (sans espoir) du gouvernement contre l’internet français continu

il y a 2 heures 33 min
décryptage > Economie
Fibre sociale ?

Boris Johnson, l’homme qui voulait rendre une fibre sociale aux Conservateurs

il y a 2 heures 42 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
IA : pourquoi nous devrions songer à restreindre sérieusement les techniques de détection des émotions
il y a 3 heures 19 min
décryptage > Politique
Toxique ?

Les relations de travail toxiques ou la vraie raison de l’allergie des Français au recul de l’âge de départ en retraite

il y a 3 heures 44 min
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Edouard Philippe et Emmanuel Macron ont voulu une réforme de gauche mais acceptable par la droite. Pour l’instant, ils n’ont satisfait personne

il y a 3 heures 48 min
light > Justice
Triste nouvelle
Mort de la magistrate Michèle Bernard-Requin
il y a 6 heures 52 min
pépite vidéo > France
Emotion
Clémence Botino, Miss Guadeloupe, a été élue Miss France 2020
il y a 8 heures 26 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

La Silicon Valley chinoise : Shenzhen, la ville d'adoption de Huaweï, véritable atout pour l'innovation, la stratégie et le rayonnement mondial de l'entreprise

il y a 11 heures 43 min
décryptage > Terrorisme
Bonnes feuilles

La clé de la réussite pour une stratégie efficace face à la radicalisation : la nécessité de lutter contre la source du recrutement djihadiste

il y a 12 heures 46 min
décryptage > Politique
Et maintenant le "Jewxit" !

Ecoutons ce que dit Mélenchon : si Jeremy Corbyn a perdu, c’est de la faute des Juifs…

il y a 20 heures 54 min
décryptage > Media
On va où là ?

Affaire Zemmour : le CSA prend-il ses consignes auprès du CCIF ?

il y a 2 heures 39 min
décryptage > Economie
Bonne année !

Jerome Powell à la Fed et Christine Lagarde à la BCE nous souhaitent une bonne année 2020. Et voilà comment ils comptent nous la garantir

il y a 2 heures 46 min
décryptage > Santé
App santé

Grève : si vous marchez jusqu’au bureau, attention, vous pourriez devenir addicts au sport

il y a 3 heures 28 min
décryptage > Politique
A court ou long terme ?

Grèves : la semaine du tournant sur les retraites ?

il y a 3 heures 47 min
pépites > Défense
"Bring the soldiers back home"
Les Etats-Unis s’apprêteraient à retirer 4.000 soldats d'Afghanistan
il y a 6 heures 16 min
light > Culture
Actrice mythique
Disparition d’Anna Karina, l’icône de la Nouvelle Vague, à l’âge de 79 ans
il y a 7 heures 29 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Mars : de la glace détectée à 2,5 cm seulement sous la surface ; Science décalée : on boit plus d’alcool dans les pays froids et sombres
il y a 9 heures 19 min
décryptage > Terrorisme
Bonnes feuilles

La délicate question des terroristes étrangers et de leurs nationalités

il y a 12 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Si je t'oublie" de Morgan Sportès : le captif amoureux

il y a 20 heures 22 min
décryptage > France
Wiki Agri

Le Sénat se penche (enfin) sur le suicide des agriculteurs

il y a 21 heures 19 min
Le Nettoyeur

Le crowdfunding : l'avenir du capitalisme ? Presque...

Publié le 14 février 2014
Grâce aux plateformes de crowdfunding, ces dispositifs de financement participatif, les particuliers peuvent se muer en mécènes ou en banquiers. Et ça marche : en 2013, 78 millions d'euros ont été collectés en France, selon l'association Financement participatif France.
Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal-Emmanuel Gobry
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Grâce aux plateformes de crowdfunding, ces dispositifs de financement participatif, les particuliers peuvent se muer en mécènes ou en banquiers. Et ça marche : en 2013, 78 millions d'euros ont été collectés en France, selon l'association Financement participatif France.

Une des tendances les plus intéressantes, non seulement du Web mais de la vie économique en général, est le crowdfunding, c'est-à-dire l'ouverture du financement de nombreuses activités à tout un chacun. Le crowdfunding est-il un gadget ou un nouveau capitalisme ? Evidemment, ce n'est ni l'un ni l'autre. Mais c'est beaucoup, beaucoup plus qu'un gadget.

Il y a trois types de crowdfunding qui sont particulièrement intéressants.

Premièrement, il y a le crowdfunding de produits. C'est ce que permettent des plateformes comme KissKissBankBank. Si j'ai une idée d'un nouveau type de produit, je mets mon offre en ligne. Si ça plaît à assez de gens, ils le financent, je construis mon produit, et je suis lancé. Ce type de crowdfunding a de nombreux avantages. D'abord (évidemment) c'est une source de financement pour l'entreprise qui démarre, ce qui est essentiel : on peut avoir une bonne idée, si on ne peut pas la financer, on est nulle part. Permettre à une entreprise de financer par avance ses activités est une manne.

Ensuite, et on l'oublie trop, c'est un outil formidable de recherche de marché : on peut avoir une idée a priori intéressante, y a-t-il un marché ? Le crowdfunding permet de le faire. A la fin du XIXe siècle, lorsque les romans étaient vendus par correspondance, certains romanciers passaient une pub dans les journaux pour vendre un roman. S'ils recevaient assez de chèques, ils... écrivaient le roman. Sinon, ils remboursaient ceux qui avaient envoyé le chèque et essayaient un autre concept. Permettre de proposer un “concept” à la foule avant d'avoir à produire et vendre le produit est un excellent outil de recherche de marché.

Enfin et surtout, le crowdfunding permet de dépasser les fourches caudines des autorités, qu'elles soient publiques ou de marché. Un des thèmes auxquels je reviens toujours est que l'économie est un mécanisme de transmission d'information et que, toutes choses égales par ailleurs, plus ce mécanisme est décentralisé, mieux il fonctionne. Le crowdfunding le prouve. Ca fait plus de vingt ans que les geeks fantasment sur des montres interactives et des viseurs de réalité virtuelle pour jouer aux jeux vidéos. Mais les grandes entreprises qui dominaient la création des produits de grande consommation pensaient qu'il n'y avait pas de marché. Le crowdfunding a prouvé le contraire : ces produits sont aujourd'hui réalité. Une grande entreprise est un système plus décentralisé que l'Etat mais toujours trop centralisé. Plus de décentralisation des décisions économiques mène à plus de création de valeur.

Ensuite, il y a le crowdfunding du financement en capital. Le paradoxe ici est que le crowdfunding de l'investissement en capital existe depuis de nombreux siècles : ça s'appelle la Bourse. C'est ça, un marché boursier : le crowdfunding en capital des entreprises. Chacun peut décider de participer aux opérations de financement des entreprises cotées, et cette opération de crowdfunding s'appelle un marché boursier.

Le problème est que, au fur et à mesure des décennies, dans un cercle vicieux auto-entretenu, l'augmentation de la réglementation financière et de la concentration des services financiers a grippé ce mécanisme boursier, ce qui fait que ce crowdfunding n'est presque plus disponible aux PME. J'ai déjà écrit que l'Etat pouvait, en retransformant les marchés financiers en mécanisme de financement des PME, relancer l'économie. S'il ne le fait pas, le crowdfunding le fera.

Enfin, et c'est peut être le plus révolutionnaire, il y a le crowdfunding bancaire. Autrement dit, le prêt en “peer to peer.” Si vous ou une entreprise a besoin d'argent, au lieu de vous adresser à une banque, vous vous adressez à une plateforme de financement. L'intérêt (sans mauvais jeu de mots) est multiple. Pour les prêteurs, c'est un nouveau type d'investissement, dont le rendement peut souvent être très intéressant. Pour les emprunteurs, ils peuvent trouver du financement qu'ils ne peuvent pas trouver ailleurs. Pour la santé du système, par une combinaison d'investissement personnel dans le prêt (c'est votre argent, pas celui d'un employé de banque qui, au final, se soucie moins de la qualité du prêt) et/ou d'approches de big data, on peut arriver à prêter mieux et de manière plus efficace. Pour la santé de la société en général, c'est potentiellement révolutionnaire : les banques sont des intermédiaires absolument fondamentaux dans le fonctionnement de l'économie, puisqu'ils répartissent le financement dans la société, mais chacun sait qu'ils ne fonctionnent pas assez bien. Si le crowdfunding peut le faire, toute la société y gagnerait.

Est-ce que le crowdfunding va complètement transformer le capitalisme ? Pas sûr. Mais est-ce que c'est une vraie tendance lourde qui peut vraiment changer la société ? Absolument.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mort de la magistrate Michèle Bernard-Requin

02.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

03.

Affaire Zemmour : le CSA prend-il ses consignes auprès du CCIF ?

04.

Ecoutons ce que dit Mélenchon : si Jeremy Corbyn a perdu, c’est de la faute des Juifs…

05.

Edouard Philippe et Emmanuel Macron ont voulu une réforme de gauche mais acceptable par la droite. Pour l’instant, ils n’ont satisfait personne

06.

4 ans pour une révolution : comment Boris Johnson a transformé radicalement le Royaume-Uni

07.

Les relations de travail toxiques ou la vraie raison de l’allergie des Français au recul de l’âge de départ en retraite

01.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

02.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

03.

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

04.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

01.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

02.

Petite liste de ces réformes qui mériteraient beaucoup plus le titre de "mère de toutes les réformes" que celle des retraites

03.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
libelliste
- 14/02/2014 - 23:40
Tant qu'il y aura de l'argent
Voila le retour de l'espoir, de la fortune et du boulot pour tous les oubliés déçus de l'Etat, surtout, mais pour ceux qui ont des idées à vendre quand même. Avec un peu plus de télétravail les rues devraient êtres propres pour encore longtemps. Ca coûte rien de parier ;)
bluetooth4
- 14/02/2014 - 18:43
il faut l'interdire
un truc qui marche sans l'état, il faut vite arrêter cela ! quelle horreur ! mais puisque l'on vous dit que le planisme c'est l'avenir !
ignace
- 14/02/2014 - 17:50
le crow-founding va remplacer les banques en future faillite ?
rien qu'en deux mois les pertes de 2 banques auraient pu crow founder 1.2 milliards d'euros pour des projets PME/TPE et autres
ce qui est leur rôle de base
le monde des bisounours intéressés est en marche, Pascal Emmanuel, devrait également se lancer dans le micro crédit...puis la manche aux portes des églises guidée par GSM.....y a de la thune a faire

@ BNP une prune americaine a 1.2 milliards de dollars (890 millions d'euros)....
@ SG autre prune : 04/12/2013 :La Commission européenne a infligé mercredi ( des amendes d'un montant total de 1,712 milliard d'euros à six banques, dont la Société générale (445 millions) et Deutsche Bank (725 millions), pour entente illicite sur les taux d'intérê