En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

La réaction de la femme de Griveaux

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

06.

Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée

07.

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

04.

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

05.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

ça vient d'être publié
light > People
Reconversion
L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)
il y a 2 heures 42 min
pépites > International
Enquête
L’association L’Arche révèle des abus sexuels qu'aurait commis Jean Vanier, son fondateur
il y a 4 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire d’amour" : Intensité discutable

il y a 6 heures 55 min
décryptage > France
Image d'Epinal

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

il y a 8 heures 54 min
décryptage > Environnement
Absurdité

Nucléaire : au-delà de Fessenheim, un gâchis français

il y a 10 heures 17 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Les distorsions de concurrence qui sont préjudiciables aux agriculteurs français

il y a 10 heures 40 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Les intellectuels américains et la crise de la civilisation

il y a 10 heures 41 min
décryptage > Société
Bataille à mener

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

il y a 10 heures 55 min
décryptage > Atlantico business
Dialogue

La « Food révolution » pourrait rapprocher le monde agricole et les écologistes...Encore faudrait-il qu’ils le veuillent

il y a 11 heures 10 min
pépites > Politique
Hommage et émotion
Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron
il y a 20 heures 43 min
pépites > Société
Profilage
Le PDG de Rynair fait polémique en expliquant que les terroristes sont souvent des hommes seuls musulmans, pas des familles
il y a 3 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Serpent et la Lance Acte 1" : Un thriller Aztèque comme vous n'en avez jamais vu !

il y a 6 heures 42 min
décryptage > Culture
Too much

Start-up nation oui, anglais à l’eurovision non : qui importe quel mot dans le français d’aujourd’hui ?

il y a 8 heures 29 min
décryptage > Consommation
Evènement

Salon de l'agriculture 2020 : à la découverte de cette agriculture qui "vous tend les bras"

il y a 9 heures 46 min
décryptage > Education
Machine aveugle

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

il y a 10 heures 33 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

L’Algérie d’Abdelaziz Bouteflika à l’heure du Printemps arabe

il y a 10 heures 41 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Le choc démographique : trop d’humains, pas assez de ressources

il y a 10 heures 41 min
décryptage > Economie
Economie à l'arrêt

Comment faire sans la Chine ? Le G20 finance tente de sauver la production mondiale du coronavirus

il y a 11 heures 6 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.
il y a 11 heures 15 min
light > Insolite
Trésor inestimable
Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée
il y a 20 heures 56 min
Politico Scanner

Tolérants, généreux et de gauche... ? Ce que pensent vraiment les jeunes Français

Publié le 05 juin 2013
Comment pensent les jeunes Français ? Sont-ils plus ouverts vis-à-vis de certaines minorités que leurs ainés ? Quelle est leur rapport à la politique ?
Eric Deschavanne est professeur de philosophie.A 48 ans, il est actuellement membre du Conseil d’analyse de la société et chargé de cours à l’université Paris IV et a récemment publié Le deuxièmehumanisme – Introduction à la pensée de Luc Ferry (Germina...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Eric Deschavanne
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Eric Deschavanne est professeur de philosophie.A 48 ans, il est actuellement membre du Conseil d’analyse de la société et chargé de cours à l’université Paris IV et a récemment publié Le deuxièmehumanisme – Introduction à la pensée de Luc Ferry (Germina...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Comment pensent les jeunes Français ? Sont-ils plus ouverts vis-à-vis de certaines minorités que leurs ainés ? Quelle est leur rapport à la politique ?

Atlantico: D’après un récent sondage publié par Opinion-Way, près d’un tiers des 18-24 ans disent ressentir de l’antipathie pour l’islam, tandis que 43% de cette même tranche définissent les juifs comme un "groupe replié sur lui-même". Comment expliquer ce surplus de méfiance des plus jeunes vis-à-vis des juifs et de l’islam par rapport aux autres générations ? Doit-on y voir un rejet de systèmes idéologiques perçus comme communautaristes, ou une antipathie plus large envers le fait religieux en soi de la part des jeunes ?

Éric Deschavanne : Il n'y a en réalité aucune différence notable entre l'opinion des jeunes et celle de leurs aînés sur ces questions, comme d'ailleurs sur bien d'autres. Il n'existe aucune singularité idéologique de la jeunesse. Les jeunes reflètent l'opinion et les valeurs communes, de manière souvent légèrement plus accentuée. La question du mariage homosexuel a mis en évidence une fracture intergénérationnelle, mais toute relative. La reconnaissance publique de l'amour homosexuel est une donnée récente : la "normalité" n'est donc sur ce sujet pas la même pour les anciens et pour les jeunes. Il n'existe cependant pas de différence profonde entre les générations en matière de système de valeurs. L'individualisme libéral, qui progresse dans l'ensemble de la société, est logiquement plus particulièrement marqué chez les nouvelles générations.

S'agissant des communautés religieuses, on retrouve sans surprise chez les jeunes la même défiance dont font montre les Français d'une manière générale vis-à-vis du communautarisme. Dans une société où la sécularisation ne cesse de progresser, les marques d'appartenance à une communauté religieuse, lorsqu'elles sont visibles et omniprésentes, sont perçues comme une forme de séparatisme. Cela n'implique pas l'intolérance vis-à-vis de ces communautés, mais l'a rend possible. Seul l'islam suscite une forme d'hostilité : cela s'explique par le fait que sa greffe sur l'identité française n'a pas encore tout à fait prise. Les musulmans ont importé en France les conflits qui traversent le monde musulman sur la question du rapport à la modernité démocratique et libérale. Cela génère une défiance spécifique mais qu'il faut relativiser puisque les deux tiers des Français n'éprouvent pas d'antipathie pour l'islam en dépit du fait que cette religion ne leur paraît pas particulièrement tolérante.

 

 

Source : Opinion-way
(Cliquer sur les images pour les agrandir)

Plus largement, de nombreuses études soulignent un désintérêt des jeunes pour la politique institutionnelle et partidaire. Ils seraient ainsi plus nombreux à faire preuve d’abstention et à ne pas militer dans des partis classiques. Est-ce que cela signifie que les jeunes n’ont pas l’esprit militant, ou alors que leurs engagements peuvent prendre d’autres formes ?

Là encore, il faut se garder des idées reçues sur la jeunesse. Il y a à mon sens deux idées reçues également fausses : l'idée qu'il y aurait une défiance propre à la jeunesse vis-à-vis de la politique ; et celle selon laquelle il y aurait une politisation de la jeunesse qui prendrait des formes nouvelles et différentes. Le retrait vis-à-vis de l'engagement classique au sein d'un parti politique ou d'un syndicat est un phénomène général, simplement plus accentué chez les jeunes. Au déclin des idéologies s'ajoute bien éviemment l'éloignement des enjeux politiques qui caractérise la jeunesse : la prise au sérieux des questions politiques vient avec les engagements professionnels et familiaux.

 

Le grand classique de l'engagement politique des jeunes, c'est la manifestation protestataire : les jeunes étaient même en première ligne lors des manifestations contre la réforme des retraites du précédent quinquennat ! Ce type d'engagements n'est toutefois qu'un leurre. L'indignation, feinte ou réelle, est une posture générale, du reste tout à fait compatible avec l'absence de réflexion et d'esprit de responsabilité : elle ne génère aucune mobilisation à long terme en faveur de la réalisation d'un projet politique. Les jeunes manifestent plus aisément et systématiquement que leurs aînés parce qu'ils sont disponibles. Ils bénéficient à cet égard d'une licence de la société : il est possible, en France, de manifester durant trois mois sans que cela ait la moindre conséquence sur le cours de la scolarité. Il n'y a donc pas de fracture entre les générations : la défiance à l'égard des institutions et des partis politiques est la même, ainsi que la tendance protestataire - laquelle s'exprime le plus souvent avec la bénédiction et sous les applaudissements des adultes.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

La réaction de la femme de Griveaux

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

06.

Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée

07.

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

04.

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

05.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

Commentaires (52)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
creuxduloup
- 07/06/2013 - 21:10
"La greffe de l'Islam sur
"La greffe de l'Islam sur l'identité française n'a pas encore tout à fait pris "...
Qu'en termes délicat ces choses là sont dites !
Qu' Allah vous entende !
opera
- 06/06/2013 - 19:17
JEUNES OU VIEUX ? ADULTES JAMAIS ? SUITE
-Il faut que jeunesse se passe- Vous allez mûrir ! Et ……. payer nos retraites !!
« Les vieux » vous êtes, contrairement à ce qu’on pense, bien plus conciliants, et tolérants - Vous faites la part des choses - Vous en avez « vu d’autres » !
Le temps et l’expérience vous ont permis de faire le tri, de vous forger les idées et de devenir plus clairvoyants.
Ceci dit, vous avez un peu trop tendance à juger les évènements à travers votre vécu et à vouloir donner des leçons aux autres.
Et les autres - Les Adultes, les vrais acteurs ?
C’est plus compliqué et Cela dépend de la réponse au premier point
Êtes-vous plutôt anciens jeunes, ou plutôt vieux en devenir ?
Question existentielle s’il en est ?
opera
- 06/06/2013 - 19:15
Réflexions suite à la lecture de certains posts :
Jeunes ou vieux ? Adultes, Jamais ?
D’aucuns ne cessent d’opposer « jeunes et vieux » et de s’invectiver sur les forums : C’est plus facile que dans la vraie vie !
Précisons d’abord : jusqu'à quel âge est-on un jeune con ?
: A partir de quel âge devient-on vieux et con ?
: N’y a-t-il plus d’adultes comme l’écrivait Brel ?
: Ne trouve t-on plus de gens raisonnables quel que soit leur âge ?
Que tous se rassurent : les jeunes deviendront tous vieux un jour, du moins je l’espère, et ceux qu’ils considèrent comme vieux ont été jeunes avant eux.
Alors cessez de jouer à la « lutte des âges »dans vos interventions !
Vous « Les jeunes » n’êtes pas tolérants . Bien au contraire. Vous vous forgez une personnalité en vous opposant aux normes établies et vos prises de positions sont souvent provocatrices. Vous êtes persuadés de pouvoir modifier le monde !!
De plus, vous êtes trop perméables aux modes ambiantes et vous manquez de recul dans vos appréciations des évènements,
Mais …
.Vous êtes jeunes, nous ne le sommes plus, On vous excuse, sauf quand vous dépassez les bornes (définies par la loi):
SUITE APRES