En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Professeur décapité : des élèves et des parents d'élèves ont été complices de l'assassin

02.

La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

05.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

06.

Le rapporteur général de l'Observatoire de la laïcité, Nicolas Cadène, devrait être remplacé

07.

Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

06.

Thibault de Montbrial : « Le vivre-ensemble n’est plus qu’une incantation psalmodiée par des gens qui, à titre personnel, font tout pour s’y soustraire »

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
pépites > France
Emotion
L'hommage national à Samuel Paty se déroulera dans la cour de la Sorbonne ce mercredi
il y a 35 min 33 sec
pépites > France
Seine-Saint-Denis
Emmanuel Macron en déplacement à Bobigny ce mardi pour faire le bilan de la lutte contre l'islamisme
il y a 1 heure 35 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Amérique n'existe pas" d’après "Histoires enfantines", de Peter Bichsel : la candeur du regard, le vertige du langage

il y a 2 heures 16 min
décryptage > Culture
Polémique à Hollywood

L'actrice Gal Gadot peut-elle interpréter Cléopâtre ?

il y a 3 heures 38 min
pépite vidéo > Santé
"Célébrer Noël correctement"
Coronavirus : l'Irlande et le Pays de Galles décident de reconfiner
il y a 4 heures 7 sec
rendez-vous > Société
Zone Franche
Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka
il y a 4 heures 32 min
décryptage > Environnement
Objectifs

Emissions de carbone : la Chine se décide enfin à faire payer ses pollueurs

il y a 4 heures 45 min
décryptage > Santé
Bienfaits

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

il y a 5 heures 14 min
décryptage > Politique
LREM

Islamisme : Emmanuel Macron peut-il faire changer la peur de camp sans changer... sa majorité ?

il y a 5 heures 49 min
décryptage > Santé
Armes contre le virus

Plaidoyer pour une régulation de la lutte contre la Covid-19

il y a 6 heures 42 min
pépites > France
Ampleur de la catastrophe
Alpes-Maritimes : les dégâts des crues ont été évalués à 210 millions d'euros par les assurances
il y a 1 heure 11 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Yoga" d'Emmanuel Carrère : une leçon de vie, la liberté a un prix

il y a 2 heures 35 sec
light > Science
Anatomie
Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête
il y a 2 heures 59 min
light > High-tech
Espionnage
Des diplomates et des agents secrets américains critiquent l'administration Trump qui ne réagit pas aux attaques qu'ils subissent dans des postes diplomatiques à l'étranger
il y a 3 heures 43 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Le père d'une élève du collège de Conflans-Sainte-Honorine et un militant islamiste auraient été en contact avec le jeune tchétchène qui avait annoncé sa volonté d'agir
il y a 4 heures 14 min
light > Science
Paquebot
Un projet de récupération de la radio du Titanic pour l'exposer provoque une bataille juridique
il y a 4 heures 38 min
light > Economie
Taxes
La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans
il y a 5 heures 13 min
décryptage > Politique
Mouvement

Radioscopie d’un conservatisme français qui retrouve du poil de la bête

il y a 5 heures 35 min
pépites > Terrorisme
Hommage
Samuel Paty recevra la Légion d'honneur posthume et sera fait Commandeur des palmes académiques annonce le ministre de l'Education
il y a 6 heures 18 min
décryptage > France
Lutter sans renier ses principes

La démocratie face au piège du traitement de ses ennemis (islamistes) : petites munitions intellectuelles pour résister aux sophistes

il y a 7 heures 1 min
© Reuters
© Reuters
Revue de blogs

Jusqu'où iront les Femen ?

Publié le 09 avril 2013
Des membres du groupe féministe Femen ont brièvement perturbé lundi la visite du président russe Vladimir Poutine à la foire de Hanovre, en Allemagne, où il déambulait tranquillement en compagnie d'Angela Merkel.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des membres du groupe féministe Femen ont brièvement perturbé lundi la visite du président russe Vladimir Poutine à la foire de Hanovre, en Allemagne, où il déambulait tranquillement en compagnie d'Angela Merkel.

La photo dit tout : à la foire de Hanovre, flanqué d'Angela Merkel lors d'une visite officielle (le sommet UE-Russie), Poutine ouvre grand les yeux et fait spontanément un signe des pouces admiratif devant une Femen lancée à son assaut, portant sur le corps en grandes lettres noires : "Vas te faire foutre, Poutine" (photos, sur le site des Femen). Les Femen sont pour lui de vieilles connaissances. Depuis leurs débuts à Kiev, en 2008, avec leurs premières manifestations contre le proxénétisme ciblant les Ukrainiennes, et surtout depuis le procès des Pussy Riot, les Femen font partie de son paysage.

L'onde de choc Femen au Maghreb

Les différentes branches expatriées des Femen, le mouvement "sextremiste" ukrainien, poursuivent donc leur trajectoire provoc', et depuis l'affaire de la première sextremiste tunisienne, Amina, se sont engouffrées brutalement dans les tensions inter religieuses au Maghreb et en Europe.

En Tunisie et en France, la controverse autour d'Amina la Femen tunisienne continue via les blogs et Facebook, dans le malentendu mondial, entre femmes posant seins nus pour la soutenir, accusation d'enlèvement, d'internement,  intervention, ou "ingérence" d'intellectuels et militantes français. Sur place, le blog Les cahiers de la liberté a réalisé une étude attentive des réactions de la presse tunisienne à l'épisode Femen, qui vont de l'appel à la lapidation aux  soutiens non signés.  

Les troubles ne se sont pas arrêtés là. Le 4 avril, les FEMEN ont décrété une journée d'action en soutien à Amina et de lutte ouverte contre le salafisme, en organisant quelques blitz devant des mosquées européennes.  

Femen contre la #muslimahpride

Le blitz des Femen devant la Grande mosquée de Paris a été décrypté sur le blog 'Making Of de l'actu" de l'agence AFP, avec le témoignage du photographe Fred Dufour. Il témoigne que, comme chaque fois en pareille occasion, les photographes avaient été prévenus, et connaissaient le lieu et l'heure de l'action. Sorties voilées d'une voiture, les Femen, seins nus et le corps décorés de slogans, ont déroulé un drapeau supposé "salafiste", l'ont imbibé d'alcool et y ont mis le feu, le temps de quelques photos, avant de repartir en voiture sans prononcer un mot, sans que les quelques fidèles présents puissent réagir.  

En Algérie l'article de Algérie-Focus sur ce scandale a aussitôt été pris d'assaut par des commentateurs, soit outrés soit assez en faveur de cette rébellion, avec un nombre de partages record sur Facebook - plus de 4 500. L'article mentionne aussi la naissance d'un nouveau mouvement anti-Femen et d'un hashtag sur Twitter, les #Muslimahpride et d'une page Facebook.

"Le "Topless Jihad Day" (Journée du Jihad seins nus) organisé par les Femen le 4 avril a déclenché la rage de ces jeunes femmes provoquée par des messages du genre "Fuck your morals" ("J’emmerde ta morale"), "Women against islamists" ("Les femmes contre les islamistes") ou encore "No charia" ("Non à la charia"). (...). Les MuslimahPride ont décidé pour faire passer leur message de poster, comme les Femen des photos d’elles-mêmes, mais avec une différence de base, ces dernières sont habillées, tantôt couvrant le visage, tantôt non, et portant des pancartes sur lesquelles de courts messages sont inscrits. "Que le Femen ou d’autres mouvements ne nous confisquent pas la parole et revendiquent les libertés en notre nous. Nous pouvons très bien nous défendre avec nos propres moyens", a déclaré le groupe.

Jusqu'où iront-elles : un livre sur les Femen

Le parcours de plus en plus extrémiste des Femen est maintenant retracé dans un livre (Editions Calman Levy). Le blog Perspectives Ukrainiennes a interrogé l'auteur, Galia Ackerman, qui ne voient pas les Femen s'assagir demain. "C’est un mouvement radical international, avec des activistes spécialement entraînées, et non un mouvement de masse. Si les médias ne rendent pas compte de leurs actions, leur raison d’être disparaît. Mais je ne vois pas pourquoi cela se produirait. Elles innovent tout le temps, et les médias sont toujours à la recherche d’images et de sujets forts." Elle avoue aussi que, "personnellement, j’admire le courage de ces jeunes femmes, même si je ne partage pas leurs convictions marxistes. Elles ont la trempe des révolutionnaires russes, comme Véra Zassoulitch, et sont prêtes à mourir, s’il le faut, pour leurs idées".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (20)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Robert41
- 13/04/2013 - 12:35
animalité
Quand des femmes deviennent volontairement l’objet, d’un fanatisme bestial ; elles deviennent forcément, décadentes et indignes, de leur sexe.
Elles ne sont plus que des cadavres.
Ces reptiliennes, ne peuvent s'exprimer que par une criante provocation, car elles n'ont rien d'autres à démontrer.
Notre société hypocrite accepte ces médiocrités régressives, comme tant d’autres, en embryons, dans notre société ouverte à tout et surtout au pire.





Stef
- 10/04/2013 - 17:29
Franchement
elle devrait faire le "full monty", puisqu' apparemment on accepte aujourd'hui l' exhibitionnisme. C' est encore la France qui accueille ces pauvres âmes, ben dis donc...
FIGAROCB
- 10/04/2013 - 09:49
ACTION STUPIDE !
Les "femens" devraient être interdites, cela dit, elles nous rendent toutefois service en ce qui concerne l'islam ! Sur ce point elles peuvent continuer !