En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

05.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

06.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

07.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Présomption d’innocence et tribunaux sont-ils indispensables si l’accusé a vraiment l’air méchant ?

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

04.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

05.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

06.

Immigration : ces éléments qui manqueront au plan du gouvernement pour espérer atteindre l’efficacité (autre qu’électorale)

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Opération conjointe
Blocage de l'autoroute A9 par des indépendantistes espagnols : la France et l'Espagne tentent de les déloger
il y a 1 heure 12 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La dame de chez Maxim" : Cette dame d'autrefois nous met toujours en joie

il y a 2 heures 37 min
pépites > International
Débordements et violence
Hong Kong : un manifestant blessé par balle et un homme brûlé vif lundi 11 novembre
il y a 4 heures 12 min
décryptage > Economie
Mêmes causes, mêmes effets ?

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

il y a 5 heures 55 min
décryptage > Santé
Techno-Masochisme

Drogués à la dopamine : quand les employés de la Silicon Valley se font souffrir pour le plaisir

il y a 6 heures 35 min
décryptage > Economie
(Petite) révolution

Révolution dans la Silicon Valley : les investisseurs américains veulent des entreprises rentables maintenant et pas uniquement des licornes en croissance

il y a 8 heures 51 min
décryptage > Politique
Malédiction

Guillaume Tabard : « La droite devrait s’inspirer de François Mitterrand pour faire renaître LR »

il y a 8 heures 53 min
décryptage > Economie
Commerce et stratégie

Amorce de détente : mais que veulent vraiment obtenir les Etats-Unis de la Chine ?

il y a 8 heures 54 min
pépite vidéo > Politique
Journée de commémorations
11 novembre : Emmanuel Macron inaugure un monument en mémoire des soldats morts
il y a 21 heures 25 min
pépites > International
Incertitude
Bolivie : Morales démissionne, le pays plonge dans l'incertitude
il y a 22 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Journal d'un amour perdu" : Voyage dans l'intimité du deuil d'un colosse de la littérature

il y a 2 heures 31 min
light > Santé
Veggie mania
Burger King cède à la tendance vegan et lance son premier veggie Whopper
il y a 3 heures 28 min
pépites > Politique
Hospitalisation
Etats-Unis : Jimmy Carter hospitalisé après plusieurs chutes
il y a 4 heures 50 min
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 11 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 6 heures 49 sec
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Levothyrox : le combat des associations pour obtenir la vérité

il y a 8 heures 51 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le 10 mai 1981 : un jour maudit pour la droite

il y a 8 heures 52 min
décryptage > Société
Ras des pâquerettes ?

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

il y a 8 heures 53 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

il y a 8 heures 54 min
Grossière erreur...
Etats-Unis : un jeune américain choque Twitter après s'être déguisé en Jawad Bendaoud pour Halloween
il y a 21 heures 56 min
light > Culture
Hommage
Abou Dabi inaugure sa nouvelle avenue Jacques Chirac
il y a 23 heures 39 min
© Reuters
© Reuters
Revue de blogs

Jusqu'où iront les Femen ?

Publié le 09 avril 2013
Des membres du groupe féministe Femen ont brièvement perturbé lundi la visite du président russe Vladimir Poutine à la foire de Hanovre, en Allemagne, où il déambulait tranquillement en compagnie d'Angela Merkel.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des membres du groupe féministe Femen ont brièvement perturbé lundi la visite du président russe Vladimir Poutine à la foire de Hanovre, en Allemagne, où il déambulait tranquillement en compagnie d'Angela Merkel.

La photo dit tout : à la foire de Hanovre, flanqué d'Angela Merkel lors d'une visite officielle (le sommet UE-Russie), Poutine ouvre grand les yeux et fait spontanément un signe des pouces admiratif devant une Femen lancée à son assaut, portant sur le corps en grandes lettres noires : "Vas te faire foutre, Poutine" (photos, sur le site des Femen). Les Femen sont pour lui de vieilles connaissances. Depuis leurs débuts à Kiev, en 2008, avec leurs premières manifestations contre le proxénétisme ciblant les Ukrainiennes, et surtout depuis le procès des Pussy Riot, les Femen font partie de son paysage.

L'onde de choc Femen au Maghreb

Les différentes branches expatriées des Femen, le mouvement "sextremiste" ukrainien, poursuivent donc leur trajectoire provoc', et depuis l'affaire de la première sextremiste tunisienne, Amina, se sont engouffrées brutalement dans les tensions inter religieuses au Maghreb et en Europe.

En Tunisie et en France, la controverse autour d'Amina la Femen tunisienne continue via les blogs et Facebook, dans le malentendu mondial, entre femmes posant seins nus pour la soutenir, accusation d'enlèvement, d'internement,  intervention, ou "ingérence" d'intellectuels et militantes français. Sur place, le blog Les cahiers de la liberté a réalisé une étude attentive des réactions de la presse tunisienne à l'épisode Femen, qui vont de l'appel à la lapidation aux  soutiens non signés.  

Les troubles ne se sont pas arrêtés là. Le 4 avril, les FEMEN ont décrété une journée d'action en soutien à Amina et de lutte ouverte contre le salafisme, en organisant quelques blitz devant des mosquées européennes.  

Femen contre la #muslimahpride

Le blitz des Femen devant la Grande mosquée de Paris a été décrypté sur le blog 'Making Of de l'actu" de l'agence AFP, avec le témoignage du photographe Fred Dufour. Il témoigne que, comme chaque fois en pareille occasion, les photographes avaient été prévenus, et connaissaient le lieu et l'heure de l'action. Sorties voilées d'une voiture, les Femen, seins nus et le corps décorés de slogans, ont déroulé un drapeau supposé "salafiste", l'ont imbibé d'alcool et y ont mis le feu, le temps de quelques photos, avant de repartir en voiture sans prononcer un mot, sans que les quelques fidèles présents puissent réagir.  

En Algérie l'article de Algérie-Focus sur ce scandale a aussitôt été pris d'assaut par des commentateurs, soit outrés soit assez en faveur de cette rébellion, avec un nombre de partages record sur Facebook - plus de 4 500. L'article mentionne aussi la naissance d'un nouveau mouvement anti-Femen et d'un hashtag sur Twitter, les #Muslimahpride et d'une page Facebook.

"Le "Topless Jihad Day" (Journée du Jihad seins nus) organisé par les Femen le 4 avril a déclenché la rage de ces jeunes femmes provoquée par des messages du genre "Fuck your morals" ("J’emmerde ta morale"), "Women against islamists" ("Les femmes contre les islamistes") ou encore "No charia" ("Non à la charia"). (...). Les MuslimahPride ont décidé pour faire passer leur message de poster, comme les Femen des photos d’elles-mêmes, mais avec une différence de base, ces dernières sont habillées, tantôt couvrant le visage, tantôt non, et portant des pancartes sur lesquelles de courts messages sont inscrits. "Que le Femen ou d’autres mouvements ne nous confisquent pas la parole et revendiquent les libertés en notre nous. Nous pouvons très bien nous défendre avec nos propres moyens", a déclaré le groupe.

Jusqu'où iront-elles : un livre sur les Femen

Le parcours de plus en plus extrémiste des Femen est maintenant retracé dans un livre (Editions Calman Levy). Le blog Perspectives Ukrainiennes a interrogé l'auteur, Galia Ackerman, qui ne voient pas les Femen s'assagir demain. "C’est un mouvement radical international, avec des activistes spécialement entraînées, et non un mouvement de masse. Si les médias ne rendent pas compte de leurs actions, leur raison d’être disparaît. Mais je ne vois pas pourquoi cela se produirait. Elles innovent tout le temps, et les médias sont toujours à la recherche d’images et de sujets forts." Elle avoue aussi que, "personnellement, j’admire le courage de ces jeunes femmes, même si je ne partage pas leurs convictions marxistes. Elles ont la trempe des révolutionnaires russes, comme Véra Zassoulitch, et sont prêtes à mourir, s’il le faut, pour leurs idées".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

05.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

06.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

07.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Présomption d’innocence et tribunaux sont-ils indispensables si l’accusé a vraiment l’air méchant ?

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

04.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

05.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

06.

Immigration : ces éléments qui manqueront au plan du gouvernement pour espérer atteindre l’efficacité (autre qu’électorale)

Commentaires (20)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Robert41
- 13/04/2013 - 12:35
animalité
Quand des femmes deviennent volontairement l’objet, d’un fanatisme bestial ; elles deviennent forcément, décadentes et indignes, de leur sexe.
Elles ne sont plus que des cadavres.
Ces reptiliennes, ne peuvent s'exprimer que par une criante provocation, car elles n'ont rien d'autres à démontrer.
Notre société hypocrite accepte ces médiocrités régressives, comme tant d’autres, en embryons, dans notre société ouverte à tout et surtout au pire.





Stef
- 10/04/2013 - 17:29
Franchement
elle devrait faire le "full monty", puisqu' apparemment on accepte aujourd'hui l' exhibitionnisme. C' est encore la France qui accueille ces pauvres âmes, ben dis donc...
FIGAROCB
- 10/04/2013 - 09:49
ACTION STUPIDE !
Les "femens" devraient être interdites, cela dit, elles nous rendent toutefois service en ce qui concerne l'islam ! Sur ce point elles peuvent continuer !