En direct
Best of
Best of du 28 novembre au 4 décembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

05.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

06.

Après des propos d'Emmanuel Macron, des syndicats de police appellent à l'arrêt des contrôles d'identité

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Les casseurs de sortie
Loi "sécurité globale" : 50.000 manifestants en France, des violences à Paris
il y a 3 heures 25 min
pépite vidéo > France
Vestiges
Sahara : des déchets français radioactifs enfouis sous le sable ?
il y a 10 heures 30 min
pépites > Société
Contrôles au faciès
Après des propos d'Emmanuel Macron, des syndicats de police appellent à l'arrêt des contrôles d'identité
il y a 10 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Art Nouveau" : un architecte visionnaire à Budapest juste avant les heures sombres de la guerre de 1914. Un roman dense, bien écrit mais un peu décevant

il y a 11 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le métier de mourir", Prix Renaudot des Lycéens 2020 : le roman inoubliable d'une histoire vraie

il y a 11 heures 26 min
pépites > International
Désengagement
Somalie : la "majorité" des troupes américaines vont se retirer, annonce le Pentagone
il y a 11 heures 58 min
pépites > Société
Droit à l'enfant
L'Assemblée nationale assouplit les conditions d'adoption
il y a 13 heures 1 min
décryptage > Media
L’innocence plus forte que la sagesse ?

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

il y a 14 heures 17 min
décryptage > Politique
Rien de nouveau

Emmanuel Macron chez Brut : le message, c’est le médium

il y a 14 heures 39 min
décryptage > High-tech
Deux poids, deux mesures

Des documents internes montrent que Facebook souhaite modérer les discours de haine contre les Noirs de manière plus agressive que les commentaires anti-blancs : gestion fine d'une réalité complexe ou délire d'apprentis-sorciers woke ?

il y a 14 heures 55 min
pépites > Justice
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : le suspect extradé de Norvège mis en examen et écroué
il y a 9 heures 27 min
pépite vidéo > International
My heart will go on
Une entreprise américaine veut proposer des visites touristiques sous-marines du "Titanic"
il y a 10 heures 42 min
pépites > Politique
Elections
Régionales : la candidature de Jean-Michel Blanquer en Ile-de-France se précise
il y a 11 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Retour à Martha’s Vineyard" : Trois vieux amis tentent de retrouver la magie du passé. Un beau récit romanesque et nostalgique

il y a 11 heures 23 min
light > Media
Sujet sensible
Royaume-Uni : Netflix accusé de "troller la famille royale" en promouvant un documentaire "mensonger" sur le mariage de Diana et Charles
il y a 11 heures 38 min
pépites > Europe
No deal
Brexit : "les conditions d'un accord ne sont pas réunies", notent les négociateurs
il y a 12 heures 20 min
décryptage > Science
La vérité est ailleurs

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

il y a 14 heures 6 min
décryptage > Santé
Pénurie

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

il y a 14 heures 30 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Consommation, Black Friday : adieu le bio, local ou circuit court, 3 Français sur 4 vont regarder d’abord le prix

il y a 14 heures 48 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex
il y a 15 heures 2 min
© Reuters
© Reuters
Zegreenweb

La perspective de forages pétroliers en Arctique déchaîne les passions

Publié le 02 avril 2013
Avec Zegreenweb
Les forages en Arctique pourraient avoir des conséquences écologiques, économiques et géopolitiques majeures, dans un contexte d'épuisement des ressources pétrolières. Mais les géants de l'or noir multiplient les allégations rassurantes. A l'exception notable de Total...
Zegreenweb
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le site www.zegreenweb.compropose chaque jour toute l'actualité du développement durable et offre une véritable boîte à outil pour un quotidien plus soucieux de la planète (écogestes, recettes de cuisine bio, guide des restos bio, espace emplois verts,...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les forages en Arctique pourraient avoir des conséquences écologiques, économiques et géopolitiques majeures, dans un contexte d'épuisement des ressources pétrolières. Mais les géants de l'or noir multiplient les allégations rassurantes. A l'exception notable de Total...
Avec Zegreenweb

Christophe de Margerie, "l'intrus"

Le PDG de la multinationale française Total semble vouloir améliorer l'image de celle-ci, associée dans l'imaginaire collectif à la catastrophe de l'Erika et, pour les observateurs les plus attentifs, à la toujours vraisemblable exploitation des gaz de schiste sur le territoire national. Ses fortes réserves sur le dossier des forages pétroliers en Arctique tranchent en tout cas avec la détermination de Shell, qui investit des sommes mirobolantes depuis le début du millénaire pour devenir le "taulier énergétique" de la région et a déjà dû différer ses ambitieuses velléités à plusieurs reprises.

"Du pétrole dans l'Arctique, ce serait un désastre", déclarait-il en septembre dernier dans un entretien accordé au Financial Times. "Une fuite causerait trop de dommages à l’image de la compagnie", a-t-il ajouté. À la supposée prise de conscience environnementale s'ajoute donc la lucidité du patron, bien conscient que les activités du géant dont il a la charge suscitent quantité d'oppositions et qu'un accident aurait des conséquences dramatiques à bien des égards.

Ces propos ont été salués par le responsable de la campagne Arctique de Greenpeace Ben Ayliffen, selon lequel "le reste de l’industrie pétrolière devrait tenir compte de cet avertissement". Elle ne l'a pas encore fait jusqu'ici...

Pour en savoir plus, cliquer ici.

Deux proches de Barack Obama tapent du poing sur la table

La première a été conseillère pour l'énergie et le climat du chef de l'exécutif américain, le second directeur de son équipe de transition après avoir été chef de cabinet de Bill Clinton. Co-auteurs d'une tribune publiée dans Bloomberg News, Carol Browner et John Podesta ont enjoint l'administration Obama à "n'accorder aucun nouveau permis à Shell" et à "suspendre  toute action vis-à-vis des demandes d’autres compagnies de forer (en Arctique)".

Une proposition radicale que Washington pourrait retenir étant donné l'incident survenu fin décembre sur la plate-forme Kulluk, qui s'est finalement échouée, manquant de peu de provoquer une marée noire. Shell fait en effet l'objet d'une enquête gouvernementale de deux mois concernant sa politique de forages dans le Grand Nord et l'incident précité est quant à lui "décortiqué" par les gardes-côtes américains.

De quoi redouter une douche glacée alors que le groupe anglo-néerlandais a déjà déboursé trois milliards et demi d'euros en logistique et en permis pour régner en maître dans la région.

Pour en savoir plus, cliquer ici.

Une catastrophe pour la biodiversité ?

C'est l'un des principaux arguments des ONG de protection de l'environnement. De leur point de vue, des forages pétroliers en Arctique seraient un désastre pour l'écosystème, déjà gravement menacé par la pollution, la surpêche et bien sûr le réchauffement climatique. Conseillère politique en chef de Greenpeace, Ruth Davis a dénoncé l'an passé l’attitude du secteur, qui ferait "tout ce qu’il peut pour éviter de discuter de la sécurité des forages, effectués dans des conditions des plus inhospitalières, de surcroît dans des endroits où un déversement de pétrole dévasterait la faune et serait presque impossible à nettoyer".

"Le risque est unique et difficile à gérer", souscrit la Lloyd’s, co-auteure d’un rapport publié en avril dernier dans lequel elle s’est notamment inquiétée que l’avenir énergétique de l’Arctique soit traité en haut lieu aussi peu de temps après le cataclysme Deepwater Horizon. Elle redoute par ailleurs, entre autres, des modifications graves des schémas de migrations des caribous et des baleines. Rejets de polluants directement dans les eaux, construction de pipelines, de nouvelles infrastructures routières et de nouvelles installations minières, pétrolières et industrielles, augmentation du trafic maritime et regain probable de l’activité sismique pourraient bientôt être le triste lot d’un écosystème qui, répétons-le, pâtit déjà de la hausse des températures.

À croire que l'Homme n'a pas son pareil pour se tirer une balle dans le pied.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
le Gône
- 28/01/2013 - 23:06
@ciceron
que voulez vous le socialisme est translucide il ne polue que les petites cervelles ..en revanche quesqu'il pue !! vous ne trouvez pas..et de plus en plus!!
ciceron
- 27/01/2013 - 10:29
Et le nuage de gaz ?
J'attendais un article ou du moins un avis sur le nuage de gaz venu de Rouen.....rien....aussi transparent et inoffensif que le nuage de Tchernobyl qui s'est arrêté pile poil à notre frontière ?
Assurément, le même accident sous Sarkozy et là c'était la guerre !
Des pastèques plein les rues, appuyées par des roses et des faucilles accompagnées de marteaux.....la révolution !