En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Economie
EMPLOI
Macron annonce une exonération de cotisations et 300.000 contrats d'insertion pour les jeunes
il y a 8 heures 44 min
pépites > Santé
SANTÉ
Macron souhaite le masque obligatoire dans tous les lieux publics clos
il y a 10 heures 2 min
light > France
FÊTE PERCHÉE
Un DJ va mixer en haut de la grande échelle des pompiers
il y a 10 heures 35 min
pépites > France
CORONAVIRUS
Le nombre de cas de Covid-19 double tous les deux jours à Marseille
il y a 11 heures 17 min
pépite vidéo > France
DÉFILÉ
14 juillet : Trois miraculés d’une intervention au Mali vont défiler
il y a 12 heures 4 min
décryptage > Société
Des mots pour mentir

Le chauffeur de Bayonne a été lynché à mort : le ministre des transports a osé parler « d’incivilités » !

il y a 13 heures 40 min
décryptage > France
BACCALAURÉAT 2020

Baccalauréat 2020 : la cuvée coronavirus a été livrée

il y a 14 heures 5 min
décryptage > Economie
WIKI AGRI

Quand le budget européen prévu pour gérer les crises agricoles est affecté au maintien des migrants syriens en Turquie

il y a 14 heures 32 min
décryptage > Europe
UNION EUROPÉENNE

Union européenne : la réglementation sur les travailleurs routiers déchirent les Européens

il y a 15 heures 18 min
décryptage > Politique
POLITIQUE

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

il y a 16 heures 22 min
pépite vidéo > Santé
FÊTE NATIONALE
Emmanuel Macron souhaite rendre le masque obligatoire dans les lieux publics clos
il y a 8 heures 55 min
light > Insolite
BON APPÉTIT
Une cliente trouve une tête de lézard dans sa bolognaise, l'enseigne s'excuse
il y a 10 heures 10 min
pépites > France
COMMÉMORATION
Nice commémore les quatre ans de l'attentat de Nice
il y a 10 heures 48 min
pépites > France
FRANCE
"MACRON ASPHYXIE L'HÔPITAL" une banderole déployée durant la cérémonie
il y a 11 heures 47 min
décryptage > Media
L'ART DE LA PUNCHLINE

Un 14 juillet en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 13 heures 8 min
décryptage > Société
Inclusivement vôtre

Monsieur, madame, le, la maire de Lyon…

il y a 13 heures 56 min
décryptage > International
INTERNATIONAL

Que fait la France - trop souvent et encore seule - au Sahel ?

il y a 14 heures 15 min
décryptage > Politique
POLITIQUE

Le Ségur de la Santé, ou la victoire de la bureaucratie sur l'intérêt général

il y a 14 heures 54 min
décryptage > Science
SCIENCE

Coronavirus, 2eme vague et crise économique : 2020, l’été de la grande dissonance cognitive

il y a 15 heures 58 min
pépite vidéo > Loisirs
Ouverture du Royaume
Après 4 mois de fermeture, Disneyland Paris réouvre ses portes ce mercredi
il y a 1 jour 6 heures
© DR
© DR
Grand large

Séjour sulfureux au Costa Rica

Publié le 03 avril 2013
Dans ce petit pays coincé entre océans Atlantique et Pacifique, la montagne fait encore régner sa loi. Exemples avec les visites de deux des 116 volcans du Costa Rica.
Quentin Desurmont
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Président fondateur de Peplum, créateur de voyages sur-mesure de luxe, Quentin Desurmont agit activement pour l’entreprenariat. Il a fait partie de la délégation du G20 YES à Moscou en 2013 et  à Mexico en 2012, est membre de Croissance + et des...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans ce petit pays coincé entre océans Atlantique et Pacifique, la montagne fait encore régner sa loi. Exemples avec les visites de deux des 116 volcans du Costa Rica.

Les éruptions thérapeutiques du Poás 

Pour en savoir plus sur le Costa Rica, rendez-vous sur le site de Peplum.com.

Que voit-on sur la plupart des timbres costaricains ? Le Poás. Et qu'est-ce que le Poás ? Un volcan. Un volcan dont l'activité a battu des records. Avec 39 éruptions à son compteur depuis 1828, il connaît actuellement une activité réduite qui se manifeste principalement par des fumerolles. Centre d'attraction principal du Parque Nacional Volcán Poás, il culmine à 2 708 m d'altitude. Et les trente minutes qui le séparent de la capitale San José font de lui le noyau de divers circuits touristiques. Chaud devant !

Croassent les corbeaux. Coassent les crapauds. Poás a beau être au cœur d'un parc naturel peuplé d'êtres vivants, son nom ne dériverait pas d'un animal, mais d'une plante, un d'arbuste local s'apparentant à une aubépine. Une autre interprétation consiste à rattacher le toponyme à une tribu habitant les environs. Enfin, Poás pourrait venir de Puas, un fleuve dont les pâturages ont été authentifiés par la loi en 1663.

Assez parlé étymologie. Poás rime avec caldeiras – selon que l'on prononce le « s » ou non. On en compte trois. Gigantesques, ces cratères s'avèrent pour la plupart érodés. Le plus large d'entre eux mesure non moins de deux kilomètres de diamètre. Tout au fond, à plus de 300 mètres, reposent les eaux acides et brûlantes d'un lac nommé la Laguna Caliente. 85 °C, n'est-ce pas la température ambiante d'un sauna ? Tous ceux qui souffrent du soufre et de la chaleur n'ont qu'une chose à faire, se tourner vers la Laguna Botos, reliée aux eaux froides au Rio Angel, lui-même ramifié au Rio Sarapiqui. Ce cratère là a connu sa dernière éruption il y a 7 500 ans. Impressionnant !

Endurantes mais fascinantes, l'ascension puis l'observation du  Poás constituent une expérience absolument unique. Flirter d'aussi près avec le danger a souvent quelque chose d'exaltant. Même si les victimes de l'éruption du 25 janvier 1910, la plus spectaculaire à l'heure actuelle, ne seraient sûrement pas d'accord : la colonne de vapeur émise alors à plus de 8 000 mètres est peut-être entrée dans l'histoire, mais non dans les grâces des touristes blessés. Actif depuis 11 millions d'années, le Poás émet parfois des cendres et de gaz soufrés si nocifs que le parc national correspondant fut contraint de fermer ses portes en 1989. Mais le risque n'est-il pas ce qui fait paradoxalement le charme de ce site explosif ?

La peur se soigne comme toute autre blessure. Il suffit de l'affronter pour la surmonter. Contre les crampes, le remède demande moins d'effort. En effet, avant que le volcan ne donne naissance à un parc national, on y montait remplir des bouteilles d'eau acide, plus tard vendues en pharmacie. Idéal pour soulager les douleurs musculaires ou même les verrues, les caries, etc. Eh oui, les médecins n'ont qu'à bien se tenir : le Costa Rica détient la panacée contre nombre de maux.

El Rincón de la Vieja : un coin magique au Costa Rica

Pour en savoir plus sur le Costa Rica, rendez-vous sur le site de Peplum.com.

Autre volcan, même ambiance. Moins connu mais au moins autant explosif, le Coin de la Vieille, de son appellation espagnole El Rincón de la Vieja. Un ancien volcan qui a donné son nom à un parc national de 14 000 hectares. Pourquoi ce nom ? D'après une légende locale, une vile sorcière habitant sur le flanc est de la montagne y déverserait occasionnellement son courroux sous la forme d'impressionnants crachats de fumée. Et si l'on passait du conte au décompte ?

On ne peut réprimer quelque appréhension en ouvrant son guide touristique, soit en découvrant l'ampleur des dégâts causés par le seul Rincón de la Vieja. De nombreuses éruptions, parfois simultanées, survinrent entre 1966 et 1998, toutes de nature différente. Gaz, souffre et lave ont nettement contribué à transformer le paysage de la Cordillère de Guanacaste, des Rios Penjamos à Azule en passant par la Quebrada Azufrada. Aussi ne peut-on s'empêcher d'imaginer le pire lorsque l'on escalade cet intimidant volcan. On s'imagine déjà étouffé sous une insoutenable pression atmosphérique, emporté par un vent violent, voire brûlé dans un courant magmatique irrépressible... Oiseuses spéculations. Rien ne sert de se laisser dépasser par l'histoire.

Mais la réalité est toute autre. L'ascension du Rincón de la Vieja ne comporte que peu de risque, pourvu que l'on se renseigne avant de s'y livrer. Il arrive toutefois que la porosité du sol entraîne la formation de fumerolles, de geysers et de lacs de boue bouillante. Des phénomènes qui loin de la gâter renforcent la beauté du décor. Plus on s'élève vers le cratère principal, plus les chances de rencontrer des spécimens rares augmentent ; les félins étant les plus difficiles à observer. Perroquets, toucans, chouettes, cervidés pécaris, moufettes, tatous, coatis, alouates ou singes hurleurs, capucins, agoutis, tapirs, jaguars, ocelots et margays... toute cette formidable faune se dessine sur un fond floral des plus riches. Réputé pour ses centaines d'orchidées, parmi lesquelles la Guaria morada (Cattleya skinneri), fleur nationale du Costa Rica, le parc Rincón de la Vieja offre un spectacle éblouissant à tous ceux qui se donnent la peine de le visiter.

Tant de splendeurs n'impliquent pas que l'on doive rester les bras croisés d'émotion. Extase ne signifie pas statisme. Pourquoi se priver des bains de boue volcanique que propose le Spa Simbiosis, des balades à cheval conduisant à la cascade Las Chorreras, ou du Canopy Tour offrant de passer d'un arbre à l'autre grâce à un système de câbles en acier. Qui eût cru que Tarzan reposait dans la forêt costaricaine ?

« Au coin ! », s'écrie la maîtresse d'école. Tel est le sort réservé aux élèves turbulents. Au Costa Rica, le Coin de la Vieille n'a rien d'un lieu de pénitence. Au contraire, il s'agit d'un site incroyable qu'il convient d'explorer à tout prix.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
volcan, tourisme, voyage, costa rica
Thématiques :
En savoir plus
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires