En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

02.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

03.

Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?

04.

Royaume-Uni : des législatives parties pour marquer l’histoire

05.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

07.

Retraites : le techno-suicide du gouvernement

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

04.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

ça vient d'être publié
pépites > People
Urgence
Patrick Balkany hospitalisé pour d'importantes douleurs au dos
il y a 6 heures 29 min
pépite vidéo > Politique
Cohue
Grève : couloirs bondés et scènes improbables dans les transports parisiens
il y a 8 heures 46 min
décryptage > Politique
L'ART DE LA PUNCHLINE

Un 11 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 9 heures 35 min
décryptage > Santé
(Art)thérapie

Comment la danse peut aider à lutter contre la dépression, Parkinson et autres troubles neurologiques

il y a 11 heures 25 min
décryptage > Faits divers
Accroche : Ça s'est passé chez nous…

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

il y a 14 heures 34 min
décryptage > Politique
Techno-suicide

Retraites : le techno-suicide du gouvernement

il y a 14 heures 45 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

il y a 14 heures 57 min
pépite vidéo > Politique
Déception
Réforme des retraites : Les syndicats très déçus par les annonces d'Edouard Philippe
il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Film : "Docteur ?" : Un duo d'acteurs épatants pour une comédie de Noël, légère, mais pas seulement

il y a 1 jour 5 heures
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Livre : "Le ciel par-dessus le toit" de Natacha Appanah : Un roman familial, puissant et émouvant

il y a 1 jour 6 heures
décryptage > Société
Ville de demain

Bâtiment, immobilier, transports : ces vraies initiatives pour une ville plus durable

il y a 8 heures 41 min
décryptage > Economie
Nouvelle ère ?

Première réunion de l’ère Lagarde : la BCE peut-elle se saisir des problèmes structurels qui minent la zone euro ?

il y a 9 heures 34 min
décryptage > Politique
1979 all over again

Royaume-Uni : des législatives parties pour marquer l’histoire

il y a 11 heures 20 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?
il y a 13 heures 14 min
décryptage > Sport
Formule magique

PSG/ Galatasaray : Neymar, M’Bappé et les millions : les Parisiens trouvent leur formule magique

il y a 14 heures 39 min
décryptage > Politique
Erreurs de stratégie

Quand LR se transforme en machine à fabriquer des orphelins politiques

il y a 14 heures 56 min
décryptage > Economie
Impact au long cours

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

il y a 14 heures 58 min
pépites > Politique
Bad news ?
Réforme des retraites : les points principaux du discours d'Edouard Philippe
il y a 1 jour 4 heures
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Théâtre : "La vie est belle" : Conte de Noël anti-morosité....

il y a 1 jour 6 heures
décryptage > Politique
Droit du sol ?

Esther Benbassa vous devriez lire François-René de Chateaubriand !

il y a 1 jour 6 heures
© DR
© DR
Atlantico chic

Passaggio Cravatte, des cravates uniques d'un autre temps...

Publié le 07 décembre 2012
Hugo Jacomet, éditeur de Parisian Gentleman, continue son étude des fondamentaux de l'élégance masculine. Cette semaine, coup de projecteur sur une jeune maison italienne qui fabrique des cravates.
Fondateur et éditeur de "Parisian Gentleman", Hugo Jacomet est une plume reconnue dans le domaine du style masculin.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugo Jacomet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Fondateur et éditeur de "Parisian Gentleman", Hugo Jacomet est une plume reconnue dans le domaine du style masculin.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugo Jacomet, éditeur de Parisian Gentleman, continue son étude des fondamentaux de l'élégance masculine. Cette semaine, coup de projecteur sur une jeune maison italienne qui fabrique des cravates.

Gentlemen,

les plus avisés d’entre vous ont sans doute déjà entendu parler de la jeune maison Passaggio Cravatte, installée à proximité de Milan et dirigée par les (très) jeunes entrepreneurs Gianni Cerutti et Martha Passaggio, notamment chez mon confrère et ami Simon Crompton (Permanent Style, The Rake On Line) qui est, lui aussi, devenu un fervent supporter de cette jeune maison particulièrement prometteuse.

La taille de cette maison microscopique, produisant des cravates et des foulards exclusivement sur mesure, est (et restera sans doute longtemps) inversement proportionnelle à la qualité de fabrication quasi surnaturelle, aux matières exceptionnelles et aux savoir-faire d’un autre temps développés dans cet atelier qui n’a sans doute pas fini de faire parler de lui.

J’ai d’ailleurs récemment découvert que Riccardo Freccia Bestetti, l’un des bottiers italiens que nous soutenons sans réserve sur Parisian Gentleman, et Gianni Cerutti étaient d’excellents amis… Serions-nous donc tombés par inadvertance (ou par chance) sur un « nid » de jeunes génies transalpins proposant, chacun dans leur discipline, des produits parmi les plus exclusifs et les plus typés au monde ?

Ce qui est sûr, c’est que chez Passaggio Cravatte (comme chez Bestetti d’ailleurs), on ne transige pas avec les méthodes traditionnelles centenaires de fabrication des cravates ce qui, vous en conviendrez, est un heureux paradoxe lorsque l’on sait que Gianni n’est âgé que de 25 ans.

Sans entrer dans trop de détails techniques – car la cravate, un objet de prime abord relativement « simple », est en effet une pièce du vestiaire masculin qui peut s’avérer extrêmement complexe à fabriquer lorsque l’on parle de ce niveau de produits – la jeune maison italienne se distingue nettement de toutes les maisons que nous connaissions jusqu’ici et ce, à maints égards.

Tout d’abord, ainsi qu’aime l’expliquer le très volubile Gianni, toutes les cravates sont réalisées ici dans les règles de l’art, ce qui veut dire que la maison ne propose pas, par exemple, de « fausses » cravates 7 plis (qui sont en réalité des 4 plis) comme la plupart des maisons (même les plus grandes), mais des 7 plis réalisées à la main (pliées sept fois donc) comme il y a cent ans.

C’est que qu’il appelle les « 7 plis à l’ancienne » sur lesquelles même les ourlets sont roulottés à la main ce qui est, à ma connaissance, unique au monde hormis sur les mouchoirs et pochettes de la maison française Simonnot-Godard, et qui sont livrées, la plupart du temps, sans doublure ni triplure (ces pièces rigides, en toile de laine ou de coton pour les produits de bonne qualité, que l'on place dans la cravate pour lui donner une tenue)… La maison propose donc une gamme complète de cravates TRES haut de gamme, dans des tissus anciens très rares, dont voici quelques exemples ci-dessous.

Il est à noter que la maison transalpine propose également des modèles encore plus exclusifs destinés à une clientèle de puristes comme :

- Les modèles classiques ainsi que les 4, 6 et 7 plis, mais réalisés avec DEUX pièces de soie au lieu de trois…

- Et pour aller au bout de la beauté du geste (!), des modèles d’exception réalisés à partir d’une seule pièce de soie.

Une telle cravate peut être considérée comme ce qui se fait de plus luxueux en terme de fabrication car elle requiert une pièce de tissu (soie, cachemire) de 1 mètre par 1,60 mètres alors qu’une cravate fabriquée avec 3 pièces de tissu ne requiert « qu’une » pièce de 1 mètre par 70 cm…

D’ailleurs cette « Rolls de la cravate sur mesure » n’est pas très facile à photographier, car en réalité, le seul « détail » qui fait toute la différence est l’absence totale de couture, comme vous pouvez le voir sur la prise de vue ci-dessous (la cravate en question étant, vous l’aurez compris, le modèle marron situé en dessous, sans aucune couture). Du grand art(isanat) !

Ensuite Passaggio Cravatte se distingue vraiment par un choix de tissu particulièrement exclusif divisé en deux « groupes » :

- D’authentiques tissus « vintage » vieux de 40 à 50 ans en quantités évidemment très limitées (deux ou trois cravates possibles maximum par tissu).

- Des ré-éditions de motifs anciens (notamment des motifs militaires britanniques des années 30) re-tissés avec de la soie moderne mais avec les mêmes trames qu’à l’époque.

Et lorsque que vous apprendrez que les tarifs pratiqués par cette prodigieuse maison sont, pour la plupart, égaux ou même inférieurs à la grande majorité des cravates proposées par les grandes maisons de prêt-à-porter, je pense que bon nombre d’entre vous céderont, comme je l’ai fait avec beaucoup de bonheur, à la tentation de se faire réaliser une ou deux cravates sur mesure chez Passaggio Cravatte. Evidemment, comme nous sommes ici dans le monde du strict sur-mesure, il vous faudra compter un bon mois d’attente entre votre choix de tissu et de type de cravate et la livraison, mais je vous assure que votre patience sera amplement récompensée.

Du très beau travail, des prestations très haut de gamme, des tarifs étonnamment placés et une jeune maison artisanale que nous allons désormais suivre de très près !

Cheers, HUGO

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

02.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

03.

Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?

04.

Royaume-Uni : des législatives parties pour marquer l’histoire

05.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

07.

Retraites : le techno-suicide du gouvernement

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

04.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
gabbrielle
- 13/12/2012 - 11:16
Avez-vous pensé
à donner l'adresse de ce superbe artisan à Lou François qui semble avoir un problème de cravates?
A moins que ce ne soit de la confiture aux cochons, comme disait ma grand-mère?
Salvatore Migondis
- 11/12/2012 - 05:43
...
Les articles de Monsieur Jacomet sont à l'image de ces cravates. 7 plis à l'ancienne.. et dûment roulottés.
 
Merci.