En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

03.

Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"

04.

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

05.

Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"

06.

Un archéologue britannique fouille les décombres d'une maison, située sous un couvent de Nazareth, qu'il croit être celle où le Christ a vécu enfant

07.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

01.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > France
Juste une mise au point
Violences : le préfet de police de Paris Didier Lallement rappelle à l'ordre les policiers
il y a 13 min 43 sec
pépite vidéo > Sport
Rugby
Avant d'affronter l'Argentine, les All Blacks rendent hommage à Maradona
il y a 1 heure 26 min
pépite vidéo > Politique
Déplorable
Manon Aubry (LFI) choque en déclarant que l'insulte "sale macaroni" n'est pas raciste envers les immigrés italiens
il y a 2 heures 41 min
décryptage > International
Chasse ouverte

Iran : assassinat d’un haut scientifique iranien spécialiste du nucléaire

il y a 3 heures 19 min
décryptage > Environnement
Bas-carbone

Énergie nucléaire : l’Union européenne au risque de l’incohérence ?

il y a 3 heures 34 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

il y a 3 heures 37 min
décryptage > Nouveau monde
Concurrence déloyale

Black Friday et soldes en ligne : voilà pourquoi des Bots rafleront vraisemblablement les meilleures affaires sans vous laisser le temps de réagir

il y a 3 heures 37 min
décryptage > France
En roue libre

Violence contre un producteur : qui saura reprendre en main l’encadrement de la police ?

il y a 3 heures 37 min
décryptage > Société
Pas de bébés confinement

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

il y a 3 heures 37 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)
il y a 3 heures 37 min
pépites > Politique
Le confinement leur réussit
Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse
il y a 45 min 9 sec
pépites > France
Libérés, délivrés
Déconfinement : retrouvez la nouvelle attestation et le résumé des changements du jour
il y a 1 heure 51 min
décryptage > Santé
Ils en ont vu d'autres

Ultra Covid Solitude : à la cuisine ou pas, papi et mamie semblent mieux résister à la dépression que les jeunes générations

il y a 3 heures 12 min
décryptage > Société
Visitez avec nous le XVIIIème arrondissement de Paris

A cause de l’insécurité la bibliothèque de la Goutte d’Or a fermé ses portes. Tiens, il y avait une bibliothèque à la Goutte d’Or ?

il y a 3 heures 34 min
décryptage > Culture
Bonnes feuilles

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

il y a 3 heures 37 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

Monde de demain : la vague de l'intelligence artificielle en action

il y a 3 heures 37 min
décryptage > Politique
Baroque

Commission sur l'article 24 de la loi "sécurité globale" : le symptôme du grave déficit de culture démocratique du quinquennat Macron

il y a 3 heures 37 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Les perdants magnifiques : Pierre Mendès France, ou la vertu du renoncement

il y a 3 heures 37 min
décryptage > Atlantico business
Mauvais arguments

La 5G se déploie mais beaucoup d’édiles locaux la refusent au prix de l’isolement qu’ils reprocheront ensuite à l’Etat

il y a 3 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Clint et moi" de Eric Libiot : à la fois amusante et érudite, l’exploration d’un géant du cinéma américain par un critique de grande notoriété

il y a 14 heures 39 min
Revue de blogs

L'Eurovision en Azerbaïdjan : flonflons et répression

Publié le 22 mai 2012
Les finales de l'Eurovision ont débuté et culmineront samedi prochain à Bakou, capitale de l’Azerbaïdjan. En coulisses et sur le Net se déroulent des bagarres beaucoup moins sucrées entre l’Azerbaïdjan officiel, déterminé à exploiter cette occasion unique d'enjoliver son image, et les opposants et organisations des droits de l'Homme, qui veulent dénoncer l'oppression et la corruption. Cible : 300 millions de téléspectateurs.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les finales de l'Eurovision ont débuté et culmineront samedi prochain à Bakou, capitale de l’Azerbaïdjan. En coulisses et sur le Net se déroulent des bagarres beaucoup moins sucrées entre l’Azerbaïdjan officiel, déterminé à exploiter cette occasion unique d'enjoliver son image, et les opposants et organisations des droits de l'Homme, qui veulent dénoncer l'oppression et la corruption. Cible : 300 millions de téléspectateurs.

Depuis lundi soir 21 mai, l'Eurovision s'échauffe. Bakou, en Azerbaïdjan, accueille cette année l'incoulable festival de la chansonnette car il a remporté ce prix l'an dernier avec un duo de chanteurs azéri. Sur place, à Bakou, les concurrents répètent déjà mais lundi, des poignées d'opposants ont joué leur va-tout en manifestant à Bakou devant les caméras étrangères. Ils sont appuyés par toutes les associations internationales de défense des droits de l'Homme, qui ont eux aussi lancé leurs contre-campagnes et veulent profiter d'une semaine d'exposition médiatique inespérée pour rappeler ce qu'est aussi l'Azerbaidjian, pays riche en pétrole et très pauvre en liberté politique, où l'on est président à vie et de père en fils

 La charge des médias britanniques

Côté officiel, le concours déroule une série de blogs et sites sucrés dans toutes les langues. Sur le blog en français, l'article du jour est titré : Azerbaidjian, simplicité et émotion. Lundi soir aussi, le mot clé #azerbaidjian est apparu dans les Trending Topics de Twitter, mais pas pour les raisons que l'ont attend : les médias britanniques étaient en train de diffuser une succession de reportages pré-Eurovision virulents. La chaîne Channel 4 a mené une charge en règle avec un reportage sur l'incarcération et les intimidations des manifestants azéri, suivie par l'émission phare d'investigation de la BBC, Panorama, qui a diffusé une enquête sur la corruption et les violences entraînées par les préparatifs de cet Eurovision.

 

Prêt pour l'Eurovision : affiche dans une rue de Bakou la capitale,
photo du site Human Right Watch

Ce rappel à la réalité est le fruit de l'activisme des grandes centrales de défense des droits humains, qui se consacrent toutes, cette semaine, à l'Azerbaïdjian, en général oublié par leurs militants. Human right watch, Amnesty International, Index on Censorship, appuyés par des pétitions, sont en ordre de bataille. Amnesty International promet même d'être sur place lors de la fête de la chanson, pour réclamer sur place la libération de 17 prisonniers d'opinion.

La brutalité et la censure au pouvoir

Le contraste est frappant entre les flonflons du concours et les informations relayées par ces associations. Sur son site, Channel 4 propose par exemple une carte-guide du côté obscur de Bakou : le lieu du meurtre inexpliqué de l'écrivain Rafiq Tagi, assassiné à l'arme blanche en novembre 2011, celui de l'agression de Idrak Abbasovk, reporter d'investigation passé à tabac sous les yeux de la police. Jabbar Savalan, Eynulla Fatullayev, Khadija ismayilova, sont d'autres noms de blogueurs ou journalistes emprisonnés ou menacés. Une équipe de télévision suédoise a récemment été expulsée du pays. Mais le gâteau d'anniversaire du président, servi à la population, fait chaque année quelques mètres de plus...

Le cas des "Donkey bloggers" (blogueurs à l'âne) résume l'attitude du régime envers la liberté d'expression sur Internet, dans un pays ou Skype est considéré comme "une menace à la sécurité intérieure". 

Les Donkey Bloggers 

En 2009, Emin Milli et Adnan Hajizade étaient deux jeunes Azéris qui s'amusaient sur Internet. La vidéo satirique ci-dessus, où l'un d'eux déguisé en âne félicite le gouvernement azéri de bien traiter les ânes du pays, leur a valu d'être arrêté en juillet 2009 pour "hooliganisme" et condamnés à deux ans et deux ans et demi de prison. Ils ont été libérés sous condition fin 2011, grâce aux pressions internationales.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Occidentale
- 23/05/2012 - 08:21
pour la musique du monde, celui qui en parle le mieux
Youri Alexandrovitch Bezmenov, un ex agent du KGB explique
cf
http://www.europe-israel.org/2012/05/la-guerre-psychologique
yoda
- 22/05/2012 - 14:15
que représente pour vous....
l'eurovision maintenant ? pour moi.... rien....

vu la qualité de la musique actuelle