En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Energie : l’Allemagne prend le risque mal maîtrisé de l’hydrogène

04.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

05.

Un commissariat au plan, c’est la cerise sur le gâteau... Pour les chefs d’entreprise, le comble du ridicule

06.

Catherine Deneuve achète tout en liquide, Laura Smet encaisse le cash de Laeticia, Patrick Bruel dépense le sien pour Clémence; Paris Hilton pour son chien; Jean-Michel Blanquer quitte sa (2ème) femme, Johnny Depp cassait les affaires de Vanessa Paradis

07.

Quand la novlangue de la Mairie de Paris se traduit en réalité cauchemardesque

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

05.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

06.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

03.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

04.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

05.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

06.

Horizon 2022 : le sondage qui (re)douche les espoirs de la droite LR

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Le bloc-pol de Laurence Sailliet

Ce devoir de pragmatisme qui s’impose au gouvernement Castex

il y a 1 min 57 sec
décryptage > International
Guerre commerciale

Donald Trump veut-il mettre en faillite Xi Jinping et la Chine ?

il y a 1 heure 7 min
décryptage > Société
Retrouver le sens du réel

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

il y a 1 heure 50 min
pépites > France
Viviane Lambert
L’émotion de la mère de Vincent Lambert, un an après la mort de son fils
il y a 14 heures 46 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Elections municipales 2020 : comment la candidature de Rachida Dati a assuré la survie de la droite à Paris

il y a 21 heures 31 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Comment le coronavirus a bouleversé et totalement relancé la course à la Maison Blanche entre Joe Biden et Donald Trump

il y a 22 heures 44 min
décryptage > Environnement
Stratégie gouvernementale

La récession économique n’empêchera pas le gouvernement de mettre en oeuvre son programme (de punition) écologique

il y a 23 heures 31 min
décryptage > Environnement
Carburant du futur ?

Energie : l’Allemagne prend le risque mal maîtrisé de l’hydrogène

il y a 1 jour 26 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Un commissariat au plan, c’est la cerise sur le gâteau... Pour les chefs d’entreprise, le comble du ridicule

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Environnement
Gaspillages

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

il y a 1 jour 2 heures
décryptage > Culture
"Last night a DJ saved my life"

Humeur sombre mais folles envies de dance floor : la pop music n’a jamais été aussi rythmée depuis 10 ans

il y a 22 min 48 sec
décryptage > Société
1001 colères

A chacun ses coupables, à chacun ses victimes : mais qui écoute le plus les Français silencieux ?

il y a 1 heure 21 min
pépites > Education
Génération Covid-19
Bac 2020 : 95,7 % de réussite après la première session de rattrapage
il y a 14 heures 19 min
pépite vidéo > France
Mort du conducteur agressé
Bayonne : Gérald Darmanin promet des mesures pour les chauffeurs de bus de toute la France
il y a 15 heures 10 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

L’instinct de survie : cet atout majeur de l’espèce humaine pour surmonter ses peurs, les obstacles et les accidents de la vie

il y a 22 heures 1 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Retour de l’Etat de droit : la difficile et délicate mission de la lutte contre le narcobanditisme

il y a 23 heures 8 min
décryptage > Economie
Marché du travail

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

il y a 23 heures 55 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

il y a 1 jour 1 heure
rendez-vous > People
Revue de presse people
Catherine Deneuve achète tout en liquide, Laura Smet encaisse le cash de Laeticia, Patrick Bruel dépense le sien pour Clémence; Paris Hilton pour son chien; Jean-Michel Blanquer quitte sa (2ème) femme, Johnny Depp cassait les affaires de Vanessa Paradis
il y a 1 jour 1 heure
007
L'espion égyptien qui travaillait dans l'entourage d'Angela Merkel a été démasqué
il y a 1 jour 17 heures
© Patricia De Melo MOREIRA / AFP
© Patricia De Melo MOREIRA / AFP
La minute tech

IA : pourquoi les villes intelligentes auront un sérieux problème de respect de la vie privée

Publié le 02 décembre 2019
Les expérimentations de Google à Toronto permettent de transformer une partie de la ville en smart city. Les villes intelligentes de demain pourraient néanmoins poser des questions sur le sujet sensible des données personnelles.
Philippe Chabrol
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Chabrol dirige le cabinet Affinis, où il mène des missions de conseil en intelligence économique (veille, e-réputation, investigation, influence, cartographie), pour le compte d’entreprises du CAC 40 et de PME. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les expérimentations de Google à Toronto permettent de transformer une partie de la ville en smart city. Les villes intelligentes de demain pourraient néanmoins poser des questions sur le sujet sensible des données personnelles.

Atlantico.fr : Google expérimente actuellement dans un quartier de Toronto, transformant ainsi un pan de la ville en smart city. Si l'idée que les villes de demain seront "intelligentes" est désormais acceptée, concrètement quand est-ce que ce concept deviendra réalité à plus grande échelle ? 

Philippe Chabrol : La smart city est déjà en marche depuis bien longtemps et dans de nombreuses villes et chaque ville vit sa propre définition de la smart city en fonction de son Histoire, de ses caractéristiques, de ses choix, de sa géographie etc. Singapour par exemple est une ville qui ne peut s’étendre géographiquement et horizontalement donc va miser sur la verticalité. Les villes s’adaptent aux envies des citoyens. Les smart city ne concernent pas seulement les technologies mais aussi les transports ou le développement durable par exemple. Paris a misé sur un grand développement d’incubateurs, de startups. Son objectif est de produire un maximum d’innovations, de faire un véritable laboratoire d’idées. Les gens de manière générale vont surtout se concentrer sur le côté ‘high tech’ des smart city, ce qui est vrai. D’ici à 2050, 70% des gens vivront dans les villes, que Paris sera une des plus grandes mégalopoles au monde, et il faudra bien vivre ensemble, de se nourrir, de se soigner etc. La santé est un point très important avec le développement de la e-santé avec notamment des rendez-vous chez le médecin sur le web qui est déjà très utilisé. Aujourd’hui il y a des tas d’applications pour les transports également.

Les villes de demain seront équipées de rue capables de prévenir les bouchons, de trottoirs chauffant qui feront fondre la neige... Globalement quels seront les avantages de telles villes pour notre vie quotidienne ? 

Sur les capteurs, il en existe déjà sur les feus de signalisation et sur le mobilier urbain et permettent de savoir les niveaux de circulation dans les villes. Je ne sais pas si cela est une innovation, mais on va y venir quoi qu’il arrive. L’avantage de ces smart city réside dans le fait que les citoyens sont au centre du sujet. Aujourd’hui, le citoyen est central dans le dispositif et les applications permettent au citoyen de répondre à ses besoins de tous les jours grâce à la technologie. Certaines villes font cela par le biais du open data et c’est très intéressant pour les citoyens car cela leur donne une indication sur leur manière de vivre et comment fonctionne leur vie.

Ces villes de demain auront également la possibilité de savoir où sont les individus et à quel moment ils peuvent éventuellement avoir besoin d'aide. C'est ici, par exemple, que se pose le problème de l'utilisation des données et la question de la vie privée qui inquiète lorsque l'on s'attaque au concept de smart cities. Concrètement comment s'assurer que la vie privée soit protégée et à l'heure actuelle, notamment en raison de loi sur la protection de la vie privée, non adaptée, est-ce possible ? 

Il peut exister en effet des problèmes dans les smart city liées à la protection de la vie privée et des données. Si un hacker pirate des choses comme des centrales nucléaires ou des feux tricolores, cela peut poser problème et c’est déjà arrivé par le passé aux Etats-Unis en 2016 avec un hacker présent sur un réseau d’eau potable. Le problème est la malveillance des gens et la sécurisation des systèmes d’informations au sein des villes est un vrai sujet.  Le boulevard connecté à Nice par exemple, qui était une des première réalisation des smart city à l’époque, où on pouvait se garer sans payer, il s’est avéré qu’un hacker s’était enregistré dessus. Il faut créer une gouvernance étatique qui impose des règles très strictes sur ces sujets-là, des contre-attaques, penser à faire des tests réguliers pour éviter les pénétrations et intrusions et hiérarchiser les data importantes. Il ne faut pas relier les systèmes d’information au Wifi par exemple et construire un socle d’infrastructures sécurisé. Si tout cela est pensé en amont, la smart city est une superbe idée. Le vrai sujet dans les vingt ans à venir, c’est la cybersécurité. Il faut penser à comment sécuriser tout cela pour pouvoir vivre et jouir de ces innovations.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 04/12/2019 - 19:59
Villes intelligentes
Ce ne sera pas possible tant que les maires seront aussi cons. Par ailleurs envisager sérieusement que "70% des gens vivront dans les villes" relève de la folie furieuse. La seule issue possible pour que les villes restent supportables c'est de les dégonfler le plus rapidement de leur population et de leur entreprises.