En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© LILLIAN SUWANRUMPHA / AFP
Atlantico Green
Alerte à la pénurie de sable : l’appel de l’ONU pour enrayer sa surconsommation dans le monde
Publié le 19 mai 2019
Le triplement de la demande de sable au cours des deux dernières décennies a un impact environnemental important, selon un rapport de l'ONU.
Eric Chaumillon est chercheur en géologie marine du littoral au LIENSs, le Laboratoire Littoral Environnement et Sociétés (Université de La Rochelle/CNRS). Il est coauteur avec Emmanuel Garnier et Thierry Sauzeau de l'ouvrahe Les Littoraux à l'...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Eric Chaumillon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Eric Chaumillon est chercheur en géologie marine du littoral au LIENSs, le Laboratoire Littoral Environnement et Sociétés (Université de La Rochelle/CNRS). Il est coauteur avec Emmanuel Garnier et Thierry Sauzeau de l'ouvrahe Les Littoraux à l'...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le triplement de la demande de sable au cours des deux dernières décennies a un impact environnemental important, selon un rapport de l'ONU.

Atlantico : Alors que la demande mondiale de sable et de gravier s'élève à 40 à 50 milliards de tonnes par an, un nouveau rapport de l'ONU Environnement révèle que l'extraction d'agrégats dans les rivières a entraîné une pollution, des inondations, l'abaissement des aquifères et une aggravation de la sécheresse. D'où vient cette surconsommation de sable ? A quoi sert tout ce sable que nous consommons ?

Eric Chaumillon : En préambule je rappellerai qu’il n’existe pas de chiffres sur la consommation globale de sable et granulats dans le monde.

Par contre il y a des chiffres sur le ciment et on estime que pour 1 tonne de ciment produite, il y a 10 tonnes de granulats consommées. Ainsi, on estime la consommation de granulats (incluant le sable, les graviers, les roches concassées) à 40 milliards de t par an. C’est colossal, car c’est le double des sédiments transportés vers les mers par l’ensemble des fleuves du monde.

Ainsi la consommation de sable par l’homme est supérieure à la capacité de renouvellement par les processus naturels.

Plus de la moitié du ciment est produit par la Chine qui consomme plus de 20 milliards de tonnes de granulats par an.

C’est la construction qui est le plus grand consommateur de granulats : plus de la moitié des granulats dans le monde.

Qu'est-ce que cela signifie, en termes de prise de conscience et éventuellement de mesures à prendre, pour le secteur du bâtiment dans le futur ? Faut-il sortir du tout béton et si oui, comment ?

Une alerte est donc lancée fasse à cette surconsommation (la ressource sable peut être considérée comme non renouvelable à l’échelle humaine). Concernant le bâtiment, 3 types de mesures peuvent être envisagées :

Existe-t-il des pistes de recherche ou bien des alternatives déjà utilisées pour consommer des matériaux durables destinés à remplacer le sable ?

Oui il existe beaucoup de recherches pour sortir de notre addiction au béton et aux granulats.

Il existe des alternatives au béton traditionnel : le béton cellulaire, le béton géopolymère qui sont plus efficaces et moins impactant sur l’environnement. En particulier le béton géopolymère produit moins de CO2.

On peut également substituer les granulats naturels par :

-       Des matériaux de recyclage des constructions
-       Cendres issues des incinérations de déchets
-       Déchets de fonderie
-       Scories d’aciéries
-       Sciures
-       Fibres de noix de coco

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Semaine de canicule : ces erreurs qui vous feront encore plus ressentir la chaleur alors que vous cherchiez l’inverse
02.
Amazon : 11,2 milliards de profit, 0 dollars d’impôts payés… : mais dans quel état erre un certain capitalisme ?
03.
Pourquoi l’influence de Melania Trump sur son mari dépasse de loin ce qu’on en voit
04.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
05.
Et la galaxie Benalla s'enrichit d'une nouvelle recrue : Mimi, la reine des paparazzis, qui "fabriqua" Macron...
06.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
07.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
01.
La France mal classée à "l'indice de misère"
02.
Revoir la copie?
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
04.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
05.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
06.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
01.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
02.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
03.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
04.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
05.
Indignez-vous… en permanence ! Stéphane Hessel et Twitter ont-il étranglé la démocratie ?
06.
Acte II : mais comment définir la ligne suivie par le gouvernement en matière de politique économique ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Clodo31
- 19/05/2019 - 15:51
On
On aurait du garder le Sahara
Benvoyons
- 19/05/2019 - 12:30
En effet
https://www.geopolymer.org/fr/applications/ciment-geopolymere/

https://www.tiez-breiz.bzh/restaurer-rehabiliter/les-fiches-techniques/les-enduits-et-betons-de-chanvre