En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© Reuters
Atlantico Bourse
Se préparer à des taux plus élevés
Publié le 25 septembre 2018
La nouvelle est passée pratiquement inaperçue la semaine dernière mais mérite quand même l’attention de tous les épargnants : les taux 10 ans américains sont repassés au-dessus de 3% et les taux allemands frôlent désormais les 0.5%.
Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Pitous
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La nouvelle est passée pratiquement inaperçue la semaine dernière mais mérite quand même l’attention de tous les épargnants : les taux 10 ans américains sont repassés au-dessus de 3% et les taux allemands frôlent désormais les 0.5%.

Rien de dramatique à ce stade bien sûr : historiquement, même avec la petite hausse récente, les taux longs, et plus encore les taux courts, évoluent sur des niveaux particulièrement bas et ne constituent pas un frein à l’activité économique. Chefs d’entreprise et ménages peuvent s’endetter pour un coût encore faible. 

Nous révisons périodiquement nos prévisions à moyen-terme pour affiner nos stratégies d’investissements et à ce stade nous n’anticipons pas de flambée des taux longs. Par contre, entre les hausses de taux courts de la banque centrale américaine (FED), la petite remontée de l’inflation et l’accroissement des déficits dans certains pays, il nous semble probable que la tendance à la hausse des taux longs  se poursuive dans les prochains mois. Toute la question réside, selon nous, dans le rythme de cette hausse. Nous pensons que cette hausse sera modérée et progressive. En effet nous pensons que les banques centrales feront le nécessaire pour éviter un emballement à la hausse des taux longs.  
 
Les opérateurs de marchés distinguent 3 évolutions possibles dont chacune peut avoir un impact différent sur les entreprises et leur valorisation sur les marchés. 
• Hausse des taux longs 
• Hausse des taux courts 
• La différence entre taux courts et taux longs, ce que dans le jargon des marchés nous appelons « la pente ». 
 
Pour évaluer les entreprises, le niveau des taux est déterminant. 
 
Prenons 2 exemples : 
1- Une entreprise ayant une croissance structurelle élevée et une bonne visibilité sur son activité sera mieux appréciée et valorisée quand les taux longs baissent : en effet, grâce à la croissance attendue et « assurée », l’investisseur peut aujourd’hui être certain des flux de résultats à venir et plus les taux longs sont bas, plus la prise en compte, aujourd’hui, des flux futurs sera élevée. Effectivement, ces dernières années les valeurs de « croissance » ont particulièrement bien performée en bourse dans le sillage de la baisse des taux. 
2- Une entreprise dépendante des cycles de l’économie et offrant une visibilité seulement à court-terme sera moins sensible à la valorisation, aujourd’hui, des flux de résultats, incertains,  à venir. Les valeurs dites « cycliques » sont en fait, on l’a vu ces derniers mois, moins impactés par des hausses de taux longs. 
 
Le rendement élevé des actions a également poussé de nombreux investisseurs à privilégier les placements dans des entreprises généreuses en termes de dividendes. Les taux longs étant encore très bas, il n’est pas rare de trouver des actions ayant un rendement supérieur à celui des emprunts d’état ! Si la tendance à la hausse des taux longs s’installe, il sera possible de voir des arbitrages intervenir. Les gérants institutionnels privilégiant la qualité des signatures d’état, vendront leurs actions de rendement pour se porter vers les emprunts d’état.
 
Les investisseurs sont aussi très attentifs au niveau de dettes des entreprises : si l’endettement est très élevé, il est évident que dans les périodes de hausse des taux le refinancement de ces dettes sera plus coûteux et pèsera sur l’appréciation de l’entreprise par les marchés... C’est bien sûr l’inverse pour les entreprises comme les assurances qui reçoivent des primes qu’elles doivent « sécuriser » sur des supports sans risque : pour elles, les taux bas sont pénalisants. 
 
Pour les banques, c’est plus l’écart entre les taux courts et les taux longs qui compte. Structurellement, elles prêtent à long-terme et se financent à court-terme. Plus l’écart est grand plus leur marge potentielle est élevée. 
 
En synthèse suivant les scénarios de hausse de taux les entreprises pouvant en profiter peuvent être classées de la manière suivante 
• Hausse des taux longs : Banques, Assurances, entreprises ayant des provisions ou des engagements importants ( EDF par exemple)
• Pente accrue (écart élevé entre taux longs et taux courts) : Banques. 
• Inflation modérée : concession, distribution, immobilier, publicité. 
• Hausse des taux courts : banques, entreprises ayant beaucoup de cash. 
 
A l’inverse, sont pénalisés par la hausse des taux longs en particulier, les entreprises dites de croissance et surtout les entreprises lourdement endettées. 
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
02.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
03.
Renault-Nissan-Fiat Chrysler : le mariage à trois est possible à condition d’éviter trois enterrements
04.
Quand la SNCF se laisse déborder par ses contrôleurs
05.
Vent de sécularisation sur le monde arabe ? Ces pays qui commencent à se détourner de la religion
06.
Il y a une grande différence entre l’hygiène et la propreté lorsque vous faites le ménage chez vous et voilà laquelle
07.
Kim Kardashian provoque la colère des Japonais avec le lancement d'une ligne de sous-vêtements, Kimono Intimates
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
03.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
04.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
05.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
06.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
03.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
04.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
05.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
06.
Canicule : y’a-t-il encore un adulte dans l’avion ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires