En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Ministres
Remaniement : retrouvez l’annonce de la composition du gouvernement de Jean Castex
il y a 3 heures 46 min
pépites > Faits divers
Violente agression
Bayonne : un conducteur de bus en état de mort cérébrale, cinq personnes placées en garde à vue
il y a 7 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La vie mensongère des adultes" de Elena Ferrante : un roman d’apprentissage bien sombre et trop prévisible malgré des personnages campés avec talent

il y a 9 heures 25 min
pépites > Santé
Covid-19
239 chercheurs alertent l'OMS sur la transmission du coronavirus par voie aérienne
il y a 10 heures 27 min
light > Culture
Pour une poignée… de bandes originales
Mort du compositeur italien Ennio Morricone, le "maestro" du cinéma
il y a 12 heures 54 min
décryptage > Economie
Menace persistante du virus

Covid-19 : pendant que la pandémie s’étend, la finance regarde un risque de récidive aux États-Unis

il y a 13 heures 51 min
décryptage > High-tech
Piratage informatique

La guerre des codes : les cyberattaques redéfinissent les lignes de bataille des conflits mondiaux

il y a 15 heures 4 min
décryptage > Histoire
Encore un effort

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

il y a 15 heures 38 min
décryptage > Société
Bien gérer son stress

Comment prendre des décisions importantes (sans se noyer... ni se tromper)

il y a 16 heures 23 min
décryptage > Politique
Tous les nouveaux chemins mènent à Rome... ou nulle part

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

il y a 17 heures 1 min
pépites > Politique
Nominations
Remaniement : retrouvez la liste du nouveau gouvernement de Jean Castex
il y a 6 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le cottage aux oiseaux" de Eva Meijer : en pleine vague verte, c’est le moment ou jamais de déguster ce bijou !

il y a 9 heures 12 min
pépites > Santé
Bayannur
Chine : un cas de peste bubonique a été découvert en Mongolie intérieure
il y a 9 heures 44 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Gouvernement politicien ou gouvernement d’entrepreneurs ? Un choix entre un destin personnel et celui de l’économie

il y a 11 heures 25 min
décryptage > Santé
Action gouvernementale

Deuxième vague du Coronavirus : Olivier Véran a un plan, pourquoi donc s’inquiéter ?

il y a 13 heures 31 min
pépite vidéo > France
Oeuvre ciblée
Stains : la fresque en hommage à George Floyd et Adama Traoré a été vandalisée
il y a 14 heures 35 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Petit best of des applications et gadgets tech à ne pas oublier avant de partir en vacances
il y a 15 heures 21 min
décryptage > Economie
Survie économique

Ce que nous apprend le top 100 des entreprises mondiales ayant le plus bénéficié de la crise du Coronavirus

il y a 15 heures 57 min
décryptage > Economie
Transactions immobilières

Hausse ou baisse : quel impact redouter de la crise du coronavirus sur l’immobilier ?

il y a 16 heures 44 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Pour beaucoup de chefs d’entreprises, les écologistes peuvent faire capoter le plan de relance...

il y a 17 heures 23 min
© ERIC FEFERBERG / AFP
© ERIC FEFERBERG / AFP
Tobaccogate

La cigarette tue ? Sans blague (à tabac) !

Publié le 11 février 2018
Selon le Comité national contre le tabagisme, les fabricants tricheraient à la baisse sur les quantités de goudron et de nicotine contenues dans leurs cigarettes. Oui, OK, et alors ?
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon le Comité national contre le tabagisme, les fabricants tricheraient à la baisse sur les quantités de goudron et de nicotine contenues dans leurs cigarettes. Oui, OK, et alors ?

On croyait déjà savoir que la cigarette était mauvaise pour la santé. Ou du moins croyait-on déjà le savoir en collectionnant les paquets nouvelle norme tapissés d’avertissements sanitaires tous plus effrayants les uns que les autres, voire en accompagnant ses amis fumeurs au cimetière, mais voici qu’une terrible info nous parvient : la cigarette est en fait très mauvaise pour la santé.

Selon le Comité national contre le tabagisme (CNCT), qui vient de déposer plainte contre eux, les fabricants de tabac tricheraient en effet sur les quantités de nicotine et de goudrons absorbés par les poumons de leurs clients et il faudrait au minimum doubler les valeurs officielles pour s’approcher de la réalité...

 

Oh, ils ne mentiraient pas franchement, ce sont des gens sérieux, mais laisseraient plutôt entendre que les tests qu’ils réalisent en laboratoire avec des « machines à fumer » sont fiables – un peu à la manière dont les ingénieurs Volkswagen bidouillent leurs calculettes à particules fines.

 

Le CNCT est bien sûr dans son rôle en assignant les quatre multinationales susceptibles de se livrer à ces vilaines pratiques, mais il y a tout de même quelque chose d’intriguant dans l’indignation plus large que suscite cette affaire.

 

D’abord, il y a belle lurette que la teneur en goudrons et en nicotine ne figure plus sur les paquets, le législateur européen ayant constaté que les marques en faisaient un argument de vente depuis que la publicité leur est interdite. On suppose donc que le consommateur moyen est assez peu au courant de ces histoires de volume de saloperies addictives, qu’ils soient théoriques ou réels. On suppose même qu’il s’en soucie à peu près autant que de son premier briquet Bic.

 

Mais surtout, on aurait du mal à prendre au sérieux le type qui, déjà sur-informé des risques qu’il prenait en fumant des cigarettes à 0,2 mg de nicotine, serait scandalisé d’apprendre qu’il fume en fait des cigarettes à 1,1 mg de nicotine ! Qu’il avait bien compris, OK, c’est bon, qu’en fumant, il pouvait devenir impuissant ou choper un cancer de la trachée, mais qu’il ne se rendait pas compte que c’était à ce point. Que s’il avait su que c’était 1,1 plutôt que 0,2, paf, il arrêtait aussi sec…

 

Je ne me ferai certainement pas l’avocat du diable (je pense que les cigarettiers sont des marchands de mort, pour résumer), mais je n’en regarderai pas moins la posture de celui du CNCT comme le comble du sophisme lorsqu’il explique au Monde que « les fumeurs ont été trompés sur la quantité réelle de goudron et de nicotine à laquelle ils s’exposaient ». Mais s’il gagne son procès et que nombre de fumeurs est immédiatement divisé par 1,1 %, voire par un minuscule 0,2 %, promis, je révise ma position.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
gerint
- 13/02/2018 - 13:17
@ kelenborn
Je n’ai pas de don pour dépister les victimes du tabac mais c’est mon boulot et donc j’ai bien sûr un biais de sélection. Et je ne dis pas que je connais beaucoup de femmes victimes de tabagisme passif seulement quelques-unes car ce sont avec les enfants les victimes préférentielles. Ceci dit ceux qui puent des pieds ne sont pas ma tasse de thé
kelenborn
- 12/02/2018 - 15:30
Gerint
Oui,vos exemples semblent aller à l'encontre d'études qui ont été réalisées...D'ailleurs , je m'interroge: si vous avez vu quelques femmes atteintes de cancer pour tabagisme passif, soit vous connaissez beaucoup de monde soit vous avez un don...Car même si on retenait le chiffre des 6000 dont l'ImMonde reconnait lui même qu'il est faut , je vous laisse calculer le nombre de gens que vous devriez avoir statistiquement connu pour arriver à "quelques une" logiquement vous multipliez par 10 000 ! Pour le reste , cette question évacuée, je préfère avoir à côté de moi quelqu'un qui fume que quelqu'un qui sent des pieds! Or ce sont ces derniers qui seront visés demain au train où vont les choses à moins que quelqu'un ne réussisse à les victimiser et que l'on invente un délit de sentdespiedophobie !
Pour ce qui est des coûts , vous avez raison de souligner ce qu'ils paient et il faudrait ajouter que Jeanne Calment qui vécut 121 ans , coûta certainement plus cher à la collectivité que celui qui meurt à 60 ans d'un cancer du poumon! Mais...au fait, cette garce de Janne Calment buvait un verre de porto et fumait une cigarette tous les jours! De quoi la faire virer du Panthéon par Bouzins!
gerint
- 11/02/2018 - 15:56
Quant au coût lié au tabac
Il se chiffre sûrement en dizaines de milliards d’euros mais la méthodologie pour l’évaluer est sujette à caution. Surtout si on parle de coût social. En tout cas les fumeurs paient de lourdes taxes et ont le droit comme tout individu d’être correctement soignés, déjà pour arriver à chaque fois que possible à l’évic Du toxique. En France les soins sont encore bien assurés mais rien n’est définitivement acquis. La Grande Bretagne par exemple est plus restrictive (moins maintenant que dans le passé mais plus qu’en France)