En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

02.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

05.

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

06.

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

07.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

04.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

05.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

ça vient d'être publié
pépites > Social
Montoir-de-Bretagne
Les Gilets jaunes ont bloqué brièvement une usine chimique classée Seveso en Loire-Atlantique
il y a 31 min 37 sec
décryptage > Sport
Euro 2020

France - Moldavie : Olivier Giroud se rapproche du record de buts de Michel Platini... ou pas

il y a 1 heure 48 min
décryptage > Science
Espace

Univers : les physiciens commencent à comprendre les structures géantes qui connecteraient des galaxies distantes de milliards d’années lumière

il y a 2 heures 29 min
décryptage > Société
"Arabe de service", "nègre de maison" et autres joyeusetés

Pourquoi les militants qui traitent leurs adversaires issus de minorités de "native informant" ne sont ni démocrates, ni républicains

il y a 3 heures 9 min
décryptage > Social
Mesures fortes ?

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

il y a 3 heures 38 min
light > Sport
"Etat de santé confidentiel"
Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1
il y a 17 heures 24 min
pépite vidéo > Santé
Prouesse médicale
Une opération de deux soeurs siamoises s'est déroulée avec succès
il y a 18 heures 20 min
pépites > Santé
Réponse du gouvernement
Crise à l'hôpital : Emmanuel Macron dit avoir "entendu la colère et l'indignation" et promet des mesures fortes
il y a 19 heures 41 min
décryptage > Société
Rhétorique hochet

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

il y a 21 heures 1 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 13 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 21 heures 52 min
décryptage > Politique
Sondages

Cette volatilité croissante de l'électorat qui renforce le risque de crise sociale

il y a 1 heure 24 min
décryptage > Education
Comme les chemises brunes…

Fac de Jussieu : une conférence sur le terrorisme interdite par des terroristes d'un nouveau genre !

il y a 2 heures 11 min
décryptage > Media
France Télévisions

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

il y a 2 heures 43 min
décryptage > High-tech
Maîtres des données personnelles

Ce que Margrethe Vestager ne semble pas comprendre à la phase 2 de la conquête du monde par les GAFAM

il y a 3 heures 23 min
décryptage > France
Politique territoriale

Cette case qui manque aux élites françaises pour trouver le remède à l’impuissance politique et à la crise de défiance généralisée

il y a 4 heures 1 min
pépites > Europe
Voix de la France
La candidature de Thierry Breton à la Commission européenne a été validée par les eurodéputés
il y a 17 heures 55 min
pépites > International
Lourd bilan
Cessez-le-feu à Gaza après deux jours d'affrontements
il y a 19 heures 23 min
pépite vidéo > France
Incendie
Le toit de la mairie d'Annecy a été ravagé par les flammes
il y a 20 heures 13 min
pépites > France
Coup de sang
Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"
il y a 21 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un amour sans résistance" de Gilles Rozier : interroge intelligemment en laissant la place à plusieurs interprétations

il y a 22 heures 40 min
Atlantic-tac

Quand les lions cachent leurs précieux secrets et quand la nuit des temps s’habille d’or rose : c’est l’actualité des montres en phase de surexcitation annuelle

Publié le 26 janvier 2018
Mais aussi le match horloger entre les métropoles suisses, le titane d’un faucon qui nous fait rêver de haute horloger, le profil du Mont Blanc sur des montres militaires et l’élégance d’un Britannique qui a survécu aux bombes allemandes…
Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Grégory Pons
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mais aussi le match horloger entre les métropoles suisses, le titane d’un faucon qui nous fait rêver de haute horloger, le profil du Mont Blanc sur des montres militaires et l’élégance d’un Britannique qui a survécu aux bombes allemandes…

MONTBLANC : La rétro-nostalgie des montres guerrières d’autrefois…

Après avoir racheté la fameuse manufacture Minerva, sans doute pour accroître sa légitimité dans l’horlogerie de référence, la maison Montblanc avait semblé ne pas trop savoir quoi faire de ce patrimoine – hormis quelques improbables « super-complications » mécaniques qui ne convainquaient personne. Changement de ton cette année, pour les 160 ans de Minerva, avec une nouvelle collection de montres « Montblanc 1958 » inspirées par les montres militaires que produisait Minerva dans les années 1920 et 1930. Ça tombe bien, le vintage est à la mode et le style militaire également : tout a été retravaillé, des cadrans aux boîtiers et même aux bracelets, mais on n’a pas perdu l’esprit rétro-nostalgique des montres de l’époque. On va donc apprécier – en plus de la modération des prix – le retour des cadrans « militaires » dans le goût de l’époque (superbes effets de « patine » à l’ancienne), des boîtiers en bronze, des chronographes à deux compteurs comme dans le temps, avec un ou deux poussoirs, des aiguilles en vitrail, des verres saphir bombés, des bracelets en toile et beaucoup d’autres détails qui raviront les amateurs. Tout est « juste » dans ces Montblanc 1958, jusqu’à l’adoption d’un ancien logo de la marque avec un profil du mont Blanc. C’est ce qui nous fait penser que Montblanc dispose, pour ce début d’année, d’une des collections les plus pertinentes et des plus percutantes du marché…

LIP : Les heures françaises du « vieux lion » britannique…

Si vous allez voir le film Les heures sombres consacré à Winston Churchill pendant la Seconde Guerre mondiale, vous y découvriez la montre de poche Breguet que le Premier ministre britannique portaitau quotidien dans son abri pendant que les Allemands déversaient leurs bombes sur Londres. Après la guerre, le général de Gaulle a voulu offrir une montre à Winston Churchill et il a choisi une T18 en or de la maison française Lip pour remercier le « vieux lion » d’avoir soutenu les Français libres qui résistaient à Londres. Cette élégante T18 née en 1935 – dont les codes vintage n’ont pas pris une ride – est toujours disponible dans les collections de Lip et elle a pris le nom de « Winston Churchill ». Pour moins de 200 euros, on peut s’offrir ce morceau d’histoire à la fois sobre et chic…

DE BETHUNE : Une De Bethune pour le prix d’une montre…

Bien secouée par la récente crise horlogère, la manufacture De Bethune se relance avec une nouvelle stratégie de conquête d’une nouvelle génération de collectionneurs. Pour les amateurs de mécaniques néo-classiques contemporaines, De Bethune est une référence absolue, tant pour les mouvements qui repensent – sans dérapage « industriel » – les traditions des grands maîtres-horlogers du XVIIIe siècle que pour l’esthétique, elle aussi repensée pour créer de nouvelles émotions. La nouvelle DB27 « Titan Hawk » est une De Bethune irréprochable : mouvement automatique « maison » aux multiples brevets, boîtier de 43 mm en titane avec un très confortable « berceau » mobile pour le fixer au poignet (le confort au porter est indéniable, surtout avec la légèreté du titane), cadran argenté délicatement guilloché, aiguilles en acier sablé aux pointes bleuies à la flamme. Une montre plus De Bethune que nature, avec tous les détails qu’on aime ! L’autre bonne nouvelle, c’est le prix, étudié pour séduire les nouveaux amateurs : il sera situé nettement au-dessous des 40 000 euros, donc très au-dessus des tarifs généralement pratiqués par une manufacture qui n’a jamais été « bon marché ». Bref, cette DB27 constitue une des meilleures bonnes idées de ce début d’année : on peut s’offrir une vraie montre de haute horlogerie, exclusive et originale, en plus signée De Bethune, pour le prix d’une montre de série produite par des marques plus célèbres…

CHANEL : Les secrets de l’Esprit du Lion…

Installée place Vendôme pour défendre et honorer ses ambitions dans la haute joaillerie, la maison Chanel revisite cette année la tradition du lion, fétiche symbolique de « Mademoiselle Chanel », qui était née sous le signe astrologique du Lion et qui semait ses appartements de lions (en haut de la page) qui ont inspiré la nouvelle collection « L’esprit du Lion ». Parmi les joyaux de cette série de pièces de haute joaillerie (bracelets, pendentifs, broches, boucles d’oreille et bagues, sans oublier une pendule de table qui a réclamé trois kilos d’or !), quelques « montres à secret » : il s’agit généralement de bracelets de (très) haute joaillerie, dont le cadran est escamotable ou dissimulé sous une pierre précieuse – comme le béryl jaune de 37 carats de la montre Éternelles de Chanel, sculpté en forme de tête de lion (ci-dessus) et posé sur un bracelet de 541 diamants. Un précieux « secret » qui est, bien sûr, une pièce unique dont on préfère ne pas vous avouer le prix : c’est la rançon fortement fantastique pour s’offrir ce « roi des animaux »…

JAQUET DROZ : Dans les profondeurs de la nuit des temps…

Héritée des montres de poche du XVIIIe siècle, l’esthétique de la Grande Seconde de Jaquet Droz est assez contemporaine pour se prêter à toutes les interprétations : dans sa nouvelle version en émail noir (présentation à Baselworld dans deux mois), la montre est tout simplement superbe. Le guichet qui présente les différentes phases de la Lune au cours du mois lunaire est intégré dans le compteur de la grande seconde, dans la partie inférieure du cadran, avec un calendrier circulaire (aiguille rouge) pour indiquer la date du jour. Profondeur mystérieuse de l’émail grand feu noir, disque d’onyx noir sur lequel est posé une Lune en or rose (son affichage ne prendra qu’un jour de retard en 122 ans) et des étoiles également en or rose, heures et minutes en chiffres romains, boîtier de 43 mm aux courbes délicatement sculptées dans l’or rose, couronne à l’ancienne et mouvement automatique, le tout « manufacturé en Suisse » – ce qui est plus parlant et plus sincère que le Swiss Made dont l’horlogerie suisse a trop abusé : difficile de faire plus élégant que cette Grande Seconde ouverte sur la nuit des temps…

WONDER WEEK 2018 : Genève a repris du poil de la bête…

Voici trois ou quatre ans, alors que les nouvelles halles superbement architecturées de Baselworld (salon de Bâle) semblaient avoir englouti toute l’énergie de toute l’industrie horlogère, personne n’aurait imaginé que le Salon international de la haute horlogerie (SIHH) de Genève puisse doubler le nombre de ses exposants (passés de 17 à 35 entre 2015 et 2017) et de ses visiteurs. La « Wonder Week » de Genève, qui regroupe désormais une soixantaine de marques – tous espaces d’exposition confondus – et pas loin de 30 000 visiteursa repris le dessus dans le cœur des amateurs, des médias et des réseaux de distribution, voire des marques, de plus en plus nombreuses à considérer qu’elles peuvent « sécher » Baselworld au profit de Genève. De façon inversement proportionnelle, on sait aujourd’hui que Baselworld aura perdu près de la moitié de ses exposants entre 2015 et 2018 et que son « visitorat » est tendanciellement en baisse. Explication : le SIHH a compris très tôt les mutations d’une industrie horlogère et la nécessité pour les salons horlogers d’évoluer, notamment en choisissant le mois de janvier [jugé préférable au mois de mars, retenu pour Baselworld] et en prenant une option moins « commerciale » au profit d’une approche relationnelle, digitale et connectée sur le grand public – pendant la semaine, on a compté dans le monde 250 millions de « vues » pour le hashtag #SIHH2018. Plus personne ne doute aujourd’hui de la vocation de Genève à devenir, une fois par an, le seul vrai grand rendez-vous de l’industrie horlogère. Le grand match entre les deux métropoles suisses est peut-être déjà joué…

• LE QUOTIDIEN DES MONTRES

Toute l’actualité des marques, des montres et de ceux qui les font, c’est tous les jours dans Business Montres & Joaillerie, médiafacture d’informations horlogères depuis 2004...

Lien : https://businessmontres.com/

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

02.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

05.

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

06.

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

07.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

04.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

05.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires