En direct
Best of
Best of du 14 au 20 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

05.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

05.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

06.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

ça vient d'être publié
light > Culture
Héritage
Plus de 12 millions de visiteurs ont participé aux Journées du patrimoine en France
il y a 4 heures 31 min
pépite vidéo > International
Epicentre
L'Albanie a été touchée par le séisme le plus fort depuis plus de 20 ans
il y a 6 heures 50 min
pépites > Politique
Secret de polichinelle
Municipales à Paris : Anne Hidalgo devrait officialiser sa candidature "dans les prochaines semaines"
il y a 8 heures 19 min
décryptage > Politique
Effet de mode ?

Vraie fausse valeur : de Meghan Markle à Jean-Luc Mélenchon, anatomie de l'insoumission contemporaine

il y a 10 heures 11 min
light > Insolite
"Pleure pas nostalgie"
Didier Barbelivien relate le souvenir du jour où lui et Nicolas Sarkozy ont failli mourir en avion
il y a 11 heures 12 min
pépites > Politique
Vision politique
Valérie Pécresse plaide pour un "choc d'autorité" sur la question de l'immigration
il y a 12 heures 6 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Ovni : l’U.S. Navy dévoile des vidéos de "phénomènes aériens non identifiés" ; Un fossile rare datant de 10 millions d’années éclaire l’évolution de l’Homme
il y a 14 heures 41 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Les aléas financiers : l'épée de Damoclès au-dessus des agriculteurs

il y a 14 heures 55 min
décryptage > Education
Plus vert que ça tu meurs

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

il y a 15 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Les quatre coins du cœur" : un roman "inédit" de Françoise Sagan, publié aux éditions Plon

il y a 15 heures 22 min
light > Culture
Chiffres pharaoniques
1,42 million de personnes ont visité l'exposition Toutânkhamon
il y a 5 heures 3 min
pépite vidéo > Environnement
Pollution
Journée sans voiture : les images surréalistes des rues de Paris
il y a 7 heures 31 min
pépites > Société
Engagement
Extension de la PMA : Agnès Buzyn ne partage pas les réserves émises par l'Académie de médecine
il y a 8 heures 59 min
pépites > Justice
Cour de justice de la République
Affaire Karachi : Edouard Balladur et François Léotard sous la menace d’un procès
il y a 10 heures 36 min
décryptage > France
Entretien

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

il y a 11 heures 51 min
pépite vidéo > Politique
Convictions
"ONPC" : François-Xavier Bellamy interpellé sur sa position sur la PMA et l'avortement
il y a 13 heures 13 min
décryptage > Religion
Bonnes feuilles

Le chemin intérieur des prêtres face à la crise des vocations

il y a 14 heures 46 min
décryptage > Finance
Bonnes feuilles

L'opacité de l'utilisation des deniers publics : un véritable fléau français

il y a 14 heures 59 min
décryptage > Société
Etat nounou, Papa Macron

Enfance : ces autres besoins nettement plus urgents que d'accompagner les parents pendant les 1000 premiers jours de leurs bébés

il y a 15 heures 16 min
décryptage > Economie
Etat des lieux

A la suite de politiques de Quantitative Easing, l'ensemble des banques centrales du monde se trouvent dans un corner

il y a 15 heures 37 min
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Social-libéralisme à roulettes

Vélos en libre service : en haut de cycle, le besoin d’un cadre se fait sentir

Publié le 26 novembre 2017
En se libérant des bornes, les vélos sans stations fixes franchiront bientôt les limites. A quand un réseau public de stations « interopérables » où la concurrence s’affronterait sans risquer la sortie de route ?
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En se libérant des bornes, les vélos sans stations fixes franchiront bientôt les limites. A quand un réseau public de stations « interopérables » où la concurrence s’affronterait sans risquer la sortie de route ?

Grand amateur de cyclisme urbain, j’avais vu s’échapper les premiers Vélib’ avec enthousiasme il y a dix ans. Et, grand fan de polémiques à la gomme, je m’étais même réjoui des duels suscités par ce nouvel acteur du pavé, réacs de gauche (« Un gadget pour bobos, les pauvres ne font pas de vélo ! ») et réacs de droite (« Touche pas au Lebensraum de ma bagnole ! ») circulant en formations serrées dans les pages « Débat » des quotidiens.

Je me disais alors que, toute publicité étant bonne à prendre, les bécanes Decaux s’en serviraient pour changer de braquet et qu’en fin de course, elles en profiteraient pour faire le trou. Je ne m’étais pas trompé : le concept s’est non seulement accroché à Paris, mais aussi largement développé ailleurs. C’est sûr, je ne grimpe pas souvent moi-même (on a sa fierté) sur ces biclous lourdauds à peu près aussi pratiques qu’un spin-bike de salle de gym, mais ils nous ont collectivement permis de prendre le bon wagon.

 

Mais voici que des petits malins dopés au smartphone, convaincus que le vrai frein à l’usage d’un vélo en libre-service, c’est la chaîne qui l’ombilique à une station d’accueil, tentent de flinguer le leader en lui faisant un coup de chacal. Et, absence d’esprit sportif aidant, ce sont des milliers de bicyclettes disparates qui satureront bientôt nos trottoirs, les as du contre-la-montre en individuel économisant volontiers sur les dépenses de voitures-balais...

 

A Shanghai, où le principal opérateur de ce type vient tout juste de mettre la clé de son U sous la porte, on construit déjà des pyramides de cadavres rouillés et c’est vraisemblablement ce qui nous pend au guidon.

 

Le Vélib’, en républicanisant la petite reine, a indubitablement fait progresser tout le peloton. Las, les cow-boys qui prétendent emmener le sprint en bordurant les grands anciens poussent surtout à la sortie de route. Une solution existe pourtant, que des commissaires de course dépassés ne semblent curieusement pas envisager : l’ouverture totale de la compétition à toutes les équipes, la répression de l'accrochage sauvage et la multiplication de bornes d’accueil « interopérables » (système d’accrochage normalisé) gérées par la puissance publique et idéalement utilisable avec un abonnement mutualisé de type carte UGC.

 

Les modèles de vélos les moins performants seraient éliminés par sélection naturelle, la mairie financerait un réseau de stations toujours plus étendu par une redevance sur les locations et les piétons reprendraient le contrôle des trottoirs dans la paix et l’harmonie. S’il n’y a aucune raison d’abandonner le marché à un monopole forcément peu innovant, il n’y pas non plus de raison de transformer un progrès en nuisance. Entre pédaler dans la semoule et tirer sur la meule, le choix devrait être vite fait.

------------------

 

Note : Je ne suis pas certain que ça fonctionne, mais j'ai tenté de caser le maximum d'expressions directement puisée dans ce glossaire du cyclisme pour faire le malin. J'ai tout de même un peu calé dans les derniers cols (j'avais oublié de me mettre en danseuse).

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 27/11/2017 - 16:58
Hidalgo parle de mettre
un distributeur de vélos dans chaque immeuble. Pour les garer, elle parle d'utiliser le réceptacle ceux qui prient dans la rue.
kelenborn
- 26/11/2017 - 17:06
Ah
Je vois cette pub de Fondation de France et me dis: voila une bonne raison de ne donner à aucune des trois!
kelenborn
- 26/11/2017 - 17:04
ouais
"Une solution existe pourtant, que des commissaires de course dépassés ne semblent curieusement pas envisager : l’ouverture totale de la compétition à toutes les équipes, la répression de l'accrochage sauvage et la multiplication de bornes d’accueil « interopérables » (système d’accrochage normalisé) gérées par la puissance publique et idéalement utilisable avec un abonnement mutualisé de type carte UGC.".............Ouais...notre Seraffin nous le confirme!!! il a un "petit velo"!!! Un de ces jours il va nous proposer un match en trois sets à Roland Garros entre Saussage Party et le Bondy blog!!! C'est ça la Distinction disait Bourdieu !