En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

Ces nouvelles techniques de swing qui révolutionnent le golf

03.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

04.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

05.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

06.

Et le navire de la gauche vint se briser sur l’écueil de l’Islam…

07.

Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

05.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

ça vient d'être publié
light > Insolite
Aux décibels
Si le comptoir vous manque, vous pouvez toujours écouter le brouhaha des cafés en streaming
il y a 22 min 27 sec
pépites > Justice
Bavure
Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus
il y a 1 heure 31 min
pépites > France
Justice
Quatre adolescents placés en garde à vue dans le cadre de l'enquête de l'assassinat de Samuel Paty
il y a 2 heures 29 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron : tout faire pour éviter une contamination de la grogne sociale et surtout une résurgence poujadiste.

il y a 5 heures 2 min
décryptage > France
Derrière les annonces

Ce qui se cache vraiment derrière "l'inégal sens des responsabilités" évoqué par Emmanuel Macron à propos des failles françaises face au Covid

il y a 5 heures 41 min
pépites > Style de vie
Cash
70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine
il y a 6 heures 51 min
décryptage > Religion
Enfin Allah devient sélectif

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

il y a 7 heures 10 min
pépites > Politique
Communication
Voici ce qu'il faut retenir du discours de Jean Castex sur l'allègement du confinement
il y a 7 heures 29 min
décryptage > Environnement
Coeur de l'atome

Haro sur le nucléaire et l'hydraulique: l’Europe frappée d’imbécillité énergétique ?

il y a 7 heures 36 min
décryptage > France
Première vague

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

il y a 7 heures 55 min
pépites > Politique
Bien installé
Selon un sondage, Laurent Wauquiez remporterait largement les régionales en Auvergne-Rhône-Alpes
il y a 1 heure 10 min
pépites > International
Problème Européen
À la veille du Black Friday, des employés d'Amazon Allemagne se mettent en grève
il y a 2 heures 10 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
L’actualité grise Macron dans « sa vision romanesque de la vie »; Le PS clarifie sa ligne sur la laïcité, EELV s’embrouille sur la sienne; Hidalgo s’inquiète de l’impact du gauchisme des Verts (sur son image); Mélenchon peu présidentiable aux yeux des Fra
il y a 2 heures 50 min
décryptage > Environnement
Ecologie

Ecocide : entre impensés, mal-pensé et arrières pensées, un nouveau délit à l’application piégée

il y a 5 heures 13 min
pépite vidéo > Sport
R.I.P
Maradona s'en va, les Argentins célèbrent leur héros national
il y a 6 heures 28 min
décryptage > International
Les yeux ouverts

Le grand défi d’Aliyev

il y a 7 heures 2 min
décryptage > Politique
Fluctuat et mergitur

Et le navire de la gauche vint se briser sur l’écueil de l’Islam…

il y a 7 heures 18 min
décryptage > Sport
Dieu du football

Maradona, l’immortalité haut le pied

il y a 7 heures 30 min
décryptage > France
Aimons nous les uns les autres

Après la résilience, la bienveillance : peut-on gouverner efficacement un pays avec des objectifs de développement personnel ?

il y a 7 heures 45 min
décryptage > France
Génie

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'inspirer

il y a 8 heures 6 min
© Reuters
© Reuters
Atlantico Green

Apocalypse tomorrow : les abeilles reviennent... mais il est encore beaucoup trop pour s'en réjouir

Publié le 06 août 2017
Le Département d'Etat Américain a l'Agriculture a publié un rapport qui montre que la population des abeilles d'élevage a connu une progression sur un an au 1er avril dernier. Cette hausse du nombre d'abeilles s'élève à trois pourcents. L'animal pollinisateur pourrait être sauvé de l'extinction.
Serge Gadoum
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Gadoum est entomologiste ingénieur écologue, chargé de projet "pollinisateurs sauvages" à l'OPIE (Office pour les insectes et leur environnement). Il a rédigé le Plan national d'action "France Terre de pollinisateurs" pour le ministère de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Département d'Etat Américain a l'Agriculture a publié un rapport qui montre que la population des abeilles d'élevage a connu une progression sur un an au 1er avril dernier. Cette hausse du nombre d'abeilles s'élève à trois pourcents. L'animal pollinisateur pourrait être sauvé de l'extinction.

​Atlantico : Le Departement d'Etat américain à l'Agriculture a dévoilé que le nombre d'abeilles d'élevage a connu une progression de 3% sur un an au 1er avril 2017. Faut il y voir un véritable signe d'encouragements ? 

Serge Gadoum : Il faut distinguer les abeilles domestiques qui sont élevées et les abeilles sauvages. Pour ce qui est de l'abeille domestique et de l'apiculture plus particulièrement, l'abeille domestique aux Etats-Unis est autochtone. C'est une bonne nouvelle dans le sens ou cela vient marquer un frein aux problèmes de déclin des populations. Le chiffre de 3% est une hausse qui n'est pas significative. Il faut attendre d'avoir les chiffres sur trois ou quatre ans pour voir si cette situation se stabilise ou si ce n'est qu'un petit paller qui a été atteint et que la baisse reprenne. Cela reste une étape positive pour l'apiculture américaine. En termes de biodiversité, cela n'est pas spécialement idéakl dans la mesure ou l'abeille domestique n'est pas autochtone. Si elle disparait, ce sera plus un problème socio-économique pour les Etats-Unis. 

Comment expliquer que les syndromes d'effondrements de colonies d'abeilles aient reculé de 27%, toujours d'après le rapport du Departement d'Etat à l'Agriculture ? 

Des pistes sont avancées, mais rien de concret. Les conditions climatiques ont joué favorablement, à cela s'ajoute que le parasitisme qui attaquait les essaims a reculé. L'utilisation des nicotinoïdes par les agriculteurs doit être interrogée. Si une plus petite quantité de ces produits ont été utilisés, cela peut être un facteur qui explique ce chiffre. Mais l'explication principale reste à fournir de façon claire et précise. Les nicotinoïdes sont un des éléments qui rentre en compte dans la composition des pesticides. Leurs effets sont certains mais leur ampleur peut être débattue. Cet effet vient en synergie avec d'autres facteurs. Ces facteurs qui vont ensemble font qu'il n'est pas facile de comprendre ce qui fait qu'un type d'abeille ne va pas résister à certains produits alors que d'autres oui. 

Enfin, on cible beaucoup les nicotinoïdes, mais il ne faut pas oublier de rappeler que d'autres types de pesticides sont utilisés par les agriculteurs et qui sont tout aussi problématiques, voire plus dangereux pour les abeilles. Lorsque l'on traite une maladie du mais, la molécule utilisée est très toxique pour la petite faune. Si un fongicide est rajouté, la mortalité qui est déjà très élevée progresse encore plus. 

Avons nous des moyens de savoir quelle est le nombre d'abeilles d'élevage en France et en Europe ? Comment se portent-elles ? 

Le ministère de l'agriculture possède toutes les données puisque les apiculteurs sont obligés de déclarer leurs exploitations en préfecture. Certains apiculteurs amateurs ne se soumettent pas forcément à ces obligations. Cela ne reste qu'une évaluation. Les facteurs climatiques encore une fois entrent en jeu sur les nombres d'abeilles. Le type d'agriculture présent dans une région dépend du nombre d'abeilles. Cela est variable d'une année sur l'autre. Cela peut aller très bien dans une partie de la France et plus mal ailleurs. On sait que la production de miel est en baisse en France, ce qui est un bon indicateur de la santé du milieu. L'apiculture se porte mal en France. De plus, les pratiques des apiculteurs pose question puisque certains d'entres eux possèdent de petites exploitations mais les autres qui en ont de plus grandes peuvent avoir des maladies qui se développent dans une partie de leurs ruches et ne pas s'en apercevoir assez vite. Cela laisse le temps de décimer des essaims complets. 

Enfin, en France, on est dans une zone ou les abeilles domestiques sont assez présentes, mais des croisements avec d'autres races d'abeilles ont pu être effectués. On a plus d'abeilles noires en France, mais elles diffèrent d'une région à l'autre, que ce soir en Provence ou en Bretagne. 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires