En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
Revue de presse des hebdos

"Macron le candidat de la fin de l'Etat providence" ; La nouvelle vie de la Poste; Pour le Point, Hamon, Le Pen, Mélenchon, mettraient la France en faillite;

Publié le 16 février 2017
Et aussi : Les nouvelles recrues de Macron ; Fillon tenace ou teigneux ? ; Le "Frexit", terreur des marchés financiers ; Aurélie Filipetti et Arnaud Montebourg, simples touristes en Floride ; Le Maire d'Aulnay, courage ou compromission ?
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Et aussi : Les nouvelles recrues de Macron ; Fillon tenace ou teigneux ? ; Le "Frexit", terreur des marchés financiers ; Aurélie Filipetti et Arnaud Montebourg, simples touristes en Floride ; Le Maire d'Aulnay, courage ou compromission ?

Emmanuel Macron en habit présidentiel est en couverture de l'Obs qui pose la question "Lui président ?" Abroger ou retirer la Loi travail, c'est l'objectif commun de Jean-Luc Mélenchon, Benoit Hamon et Marine Le Pen .Tous les trois sont  à l'affiche du Point pour lequel ils incarnent" Le parti de la faillite". Pas plus optimiste,  L'Express, qui, sur fond de photo d'émirs quittant un palais national, annonce "La France sous influence", et dénonce " les liaisons dangereuses des élus français ". Seul Valeurs Actuelles consacre à nouveau sa couverture à  l'affaire Fillon en évoquant "le complot anti Fillon". Entre politique et people, Paris Match a retrouvé Aurélie Filipetti et  Arnaud Montebourg en Floride, en "Escale à Miami". Arnaud arbore un tee shirt portant l'inscription "In pinot noir we trust", version en anglais de "nous croyons au Pinot Noir !"... Et  version actualisée de la "cuvée du redressement" ?

Le "Frexit", terreur des marchés financiers

Le Point renoue avec une de ses thématiques favorites, la saine gestion de l'économie (selon lui), la lutte contre la dette. Il raconte la grande crainte des agences de notation, dont  Standard and Poor's, "la finance sans visage": voir Marine Le Pen arriver au pouvoir... Si la présidente du FN  arrivait à l'Elysée et appliquait son programme de rétablissement d'une monnaie nationale, la France tomberait "en défaut". En clair, notre pays, tomberait en faillite..."Si la victoire de la présidente du FN reste un "tail risk", risque à très faible probabilité", ...il n'a échappé à personne que les candidats réclamant une rupture avec l'Europe libérale réunissent plus de 50% des intentions de vote... Que Fillon empêtré dans les affaires continue à reculer dans les sondages ou que la bulle Macron se dégonfle après la présentation de son programme  et l'hypothèse d'un second tour des extrêmes n'apparait plus si improbable"... Et un "Frexit" (sortie de la France de l'Union Européenne) aurait des conséquences dramatiques. Et, précisent-ils "le programme de Jean-Luc Mélenchon n'a rien à envier au programme de la présidente du FN." Et Benoit Hamon dans tout ça ? "Les promesses de l'ancien camarade de Mélenchon au Nouveau Parti Socialiste ne sont pas si éloignées de celles du patron du Front de Gauche. Hamon franchit allègrement toutes les lignes rouges tracées par l'Allemagne et les pays  du Nord." Et il n'aurait pas besoin d'attendre un soutien de l'Espagne, de l'Italie ou du Portugal... Chez le candidat du PS, la réouverture des vannes de la dépense et de l'investissement  public tient lieu de programme conçu comme un catalogue de promesses impossibles à financer... Alors bien sûr, l'entourage du candidat socialiste prépare l'atterrissage de son champion vers un programme plus raisonnable. "Mais sa stratégie d'opposition à l'Allemagne peut-elle réussir ?", s'interroge le Point qui rappelle qu'en 2012 déjà François Hollande avait promis avant de battre retraite... Alors ???

Macron sur la ligne de crête

"Lui Président ? ", questionne l'Obs qui  écrit que "l'ancien banquier semble le mieux placé pour apporter des solutions limitant les excès du jeu de la finance. Mais on ne sait s'il se résout à l'accompagner ou s'il veut le combattre. Macron fait le pari de l'optimisme en toutes choses, au risque de paraitre les subir. Ne serait-il qu'un spectateur désengagé du monde tel qu'il va ? L'ancien ministre est aujourd'hui sur une ligne de crête. Son destin dépend de sa capacité à surmonter ces contradictions". L'Obs  nourrit le débat sur l'ancien Ministre de l'Economie  en confrontant la fine fleur des philosophes de l'hexagone, Marcel Gauchet et Michel Onfray. Ce dernier a un jugement sans appel sur le candidat :"Tout ce qui est dit, souri, est formaté. Sa  visibilité médiatique est d'autant plus grande qu'est sa petite visibilité doctrinale. Macron est en réalité l'autre nom de l'ubérisation de la société... Sa vision est égotiste, ce qui dilue, de fait, tout communautarisme. Macron bénéficie du fameux "instant propice des Grecs. Il est là au bon moment. Hollande, Sarkozy, Fillon étant tombés, il se retrouvera probablement face à Marine Le Pen. C'est une situation royale pour lui". Moins féroce  dans  la forme, Marcel Gauchet estime que "Macron a pour lui la pente libérale du monde. Mais je crois qu'il va buter sur son déphasage avec la forte culture historique de la France. Sa faiblesse évidente concerne ce qu'il est convenu d'appeler le "régalien". Qu'a-t-il à dire sur la stratégie, la diplomatie ? Son petit vernis européen est bien mince. Qu'a-t-il à dire sur l'immigration, sur la sécurité ? Ce sont des préoccupations majeures pour les Français, en dépit du discours dominant qui porte sur l'économie"... Lui  président, c'est pas gagné ...et pourtant ...

Les nouvelles recrues de Macron

L'Express annonce deux nouveaux ralliements à Emmanuel Macron :"Après quatorze années de militantisme à l'UMP, puis chez les Républicains, Aurore Bergé, chargée de la campagne numérique d'Alain Juppé pendant la primaire, est la première tête d'affiche juppéiste à rejoindre "En Marche". Elle a sauté le pas après avoir assisté, en toute discrétion au meeting d'Emmanuel Macron à Lyon, le 4 février... C'est peut être la première occasion d'élire un vrai libéral, à la fois sur le plan sociétal et économique". Elle ajoute, en prenant les devants "je sais très bien ce que vont dire certains chez L.R. Que j'agis par opportunisme et cynisme, que c'est la nième fois que je me rallie à un candidat différent. Mais je n'ai jamais suivi quelqu'un aveuglément" ... Autre recrue qualifiée de "prise de choix pour Emmanuel Macron : l'économiste Philippe Aghion..."Ce professeur au Collège de France travaillera notamment sur l'approfondissement de la réforme du système universitaire" avec la suppression du Conseil National des Universités", afin de "permettre aux établissements de recruter eux-mêmes les professeurs au salaire qu'ils souhaitent !" Une révolution !

Fillon  tenace ou teigneux ?

François Fillon est reparti en campagne et "l'affaire" marque le pas. Seul Valeurs Actuelles consacre sa couverture au candidat de droite à la présidence pour dénoncer "le Complot anti-Fillon". Pour le mag "un occupant du château concentre toutes les accusations : son secrétaire général, Jean-Pierre Jouyet". Et il cite "un éminent membre de l'équipe de campagne: " notre intime conviction c'est qu'il est mouillé jusqu'au cou." Oui, mais il s'agit seulement d'une intime conviction et pas de preuves. Le mag croit pouvoir définir la mission de Pénélope Fillon auprès de son mari : "plus que les grands discours de son mari, elle lui préparait surtout toutes les petites interventions qui émaillent la vie d'un député lorsqu'il se trouve dans sa circonscription." Dès qu'il y avait une médaille du travail à remettre ou un acteur local à identifier lors d'une cérémonie, c'est elle qui guidait François Fillon "raconte un proche du couple. Au parquet national financier, les Fillon ont pu remettre de vieilles chemises de documents contenant le nom de Pénélope". Le Point se contente de relever la dégringolade de l'ancien premier Ministre dans les sondages (il chute de 18 points dans le sondage Ipsos réalisé pour le magazine) .Et c'est dans la rubrique "Confidentiel" que l'on découvre que "Gérard Larcher a été le seul parlementaire LR à dire à Fillon droit dans les yeux qu'il l'avait déçu en découvrant le Penelopegate". "Gérard lui a parlé en ami", dit un proche du président du Sénat. "Si un ami ne peut pas dire la vérité, alors ce n'est plus un ami. Mais il ne le lâchera jamais. Il ne l'a jamais lâché dans les pires moments, ce n'est pas pour le lâcher maintenant". Des moments pires?", s'interroge le Point qui aimerait savoir lesquels. Le mag rapporte également les propos que tient Brice Hortefeux  (avec qui "l'équipe François Fillon est aux petits soins " sur le vainqueur de la primaire. A Fillon il a dit " On ne va pas te changer à ton âge. Tu es secret, tenace et solitaire". En privé "le sarkozyste use d'une formulation un peu différente. Il le décrit comme "teigneux, tenace et rancunier". Ce n'est pas contradictoire" conclut le Point. Juste une question de nuances. Toujours au chapitre des amabilités, Dominique Tibéri, conseiller du 5earrondissement de Paris (dont Fillon est le député), "qui reproche à Fillon de ne pas avoir soutenu sa candidature aux dernières municipales, enfonce encore le clou : "celui qui a un mandat fictif dans le 5e arrondissement, c'est Fillon. Il n'y met jamais les pieds. NKM ne fait pas mieux..."

Aurélie Filipetti et Arnaud Montebourg, simples touristes en Floride

En quoi les photos de M.et Mme (presque) Toutlemonde en vacances en Floride avec leur bébé concernent-elles les pages politiques de Paris Match, tout en faisant la "une" du magazine ? C'est que le couple en question que l'on découvre en train de changer  les couches de sa petite fille dans un salon de l'aéroport de Miami n'est autre que celui formé par 'Aurélie Filipetti, députée PS de la Moselle, et Arnaud Montebourg, candidat malheureux de la primaire de gauche. Au lendemain de la primaire perdue pour Arnaud, et avant qu'Aurélie endosse  son rôle de porte-parole de la campagne de...Benoit Hamon, les parents de la petite Jeanne se sont offerts quelques jours de vacances au soleil (comme ils l'avaient déjà fait après leur départ commun du gouvernement en 2014). Alors que l'avenir politique d'Arnaud est incertain, c'est elle qui devient un élément clé de la campagne du candidat PS, croit savoir le mag. "Venue des horizons de l'écologie politique, la nouvelle marotte de Hamon, elle présente l'avantage d'être moins marquée que son compagnon. Et de ne pas affoler le bobo des grands centres urbains", écrit Match qui ajoute que  Benoit Hamon  "l'aime beaucoup. Elle sait être pédagogique quand elle parle"... Et ça compte dans une compagne électorale où l'on manque tant de repaires.

Le Maire d'Aulnay, courage ou compromission ?

Pour l'Express, Bruno Beschizza, l'ancien syndicaliste policier est un "Maire courage" ... Le mag fait le portrait de cet ancien syndicaliste (secrétaire général du syndicat Synergie-Officiers) "aux discours souvent musclés, qui a d'abord investi la sécurité" au lendemain de son élection en 2014... Le samedi 4 février, "en découvrant un communiqué médical sur l'état de santé de Théo, à la glaçante précision anatomique, il se fend d'un texte sans équivoque. Il y condamne l'action des policiers. Et réclame la qualification criminelle de viol pour les faits commis... Des jeunes m'ont adressé des SMS de remerciements, revendique-t-il. On ne peut pas en dire autant de ses amis ou relations de longue date...d'anciens camarades syndicalistes, de même sensibilité ne reconnaissent plus leur Bruno, tel Frédéric Lagache. Le N°2 du syndicat Alliance dénonce une hystérisassions. Comment peut-on ainsi clouer au pilori quatre gardiens de la paix et réclamer leur renvoi devant les assises?", questionne-t-il. " Si je n'avais pas fait ça, l'émeute aurait éclaté", plaide l'intéressé. Les dégâts sont restés limités à quelques feux de poubelles et de voitures", écrit le mag. "En prenant parti pour Théo,  victime de violences policières, l'édile d'Aulnay-sous-Bois et ex-flic Bruno Beschizza a surpris ses amis. Et a surtout réussi à maintenir l'ordre dans la cité de la région parisienne"... Cette prise de position en faveur de Théo n'a pas plu du tout à  Valeurs Actuelles qui le qualifie de "partisan des compromis douteux". Le mag l'étrille et tacle son ambition politique : "l'ancien syndicaliste s'est fait élire sur un double discours : sécuritaire dans les quartiers pavillonnaires et proche des organisations musulmanes locales dans les zones défavorisées".

Allo le facteur ? Bobo !

"Comment compenser la baisse du chiffre d'affaires courrier" (6% par an,-30% de 2008 à 2015, soit l'évaporation de 500 millions d'euros chaque année sur une activité qui représente encore près de la moitié du chiffre d'affaires du groupe...? "L'Obs a enquêté sur la Poste de demain  qui va devenir  "la Poste à tout faire", car explique son PDG, Philippe Wahl, "Si elle ne veut pas mourir la Poste doit se réinventer et trouver de nouvelles vocations pour compléter sa vocation première" délivrer le courrier et les colis"... Du numérique qui représentait un danger au départ, elle a su faire un atout : en octobre 2016 elle a lancé "un service" ‘veiller sur mes parents’" assuré par les facteurs qui assurent une visite quotidienne aux personnes âgées connectées ayant souscrit un abonnement...elle teste aussi une tablette simplifiée pour sénior Ardoiz, le service de garde d'animaux domestiques... La véritable ambition de la Poste est de devenir le premier groupe de services de proximité du pays", et de proposer, sur tout le territoire, une gamme complète de services à des prix abordables pour les particuliers (gardiennage, jardinage etc), comme les entreprises  (mobilité douce, recyclage...".

En bref

55 mineurs (38 garçons et 17 filles) sont actuellement mis en examen dans les dossiers terrorisme en France ... (L'Express)... Cécile Duflot veut se représenter dans sa circonscription du 11e arrondissement de Paris, et croit sa réélection possible, même sans l'appui du PS. (Challenge). Oui, il devient de plus en plus difficile d'afficher sa féminité (porter la jupe) dans certains lieux publics. L'Express a enquêté dans les banlieues.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

02.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

03.

Une suggestion pour Greta Thunberg : et si pour sauver la planète, on guillotinait les riches ?

04.

Carlos Ghosn : enfin un ami, Francis Ford Coppola !

05.

Arrêt de l’enquête dans les maternités de Fukushima : un non-lieu sanitaire pour le nucléaire ?

06.

Les épargnants français, bipolaires ?

07.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

04.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

05.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

06.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

G7 à Biarritz : ces inégalités croissantes dans les pays occidentaux dont les progressistes ne veulent pas entendre parler

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

05.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

06.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Cervières
- 22/02/2017 - 10:10
Tant de repaires?
Jusqu'où l'orthographe va se cacher?
Vincennes
- 17/02/2017 - 23:54
VALEURS ACTUELLES.......suite
qui "commémore" (Hollande adore les commémorations), les 20 ans de la mort d'Edern HALIER qui, lui aussi, était tombé dans les "filets" de la Mitterandie qui, à l'époque, voulait le "détruire" (80 policiers étaient à ses trousses)...... comme Hollande a voulu détruire "SARKO" en envoyant un Kommando de 620.000 bons petits soldats PS (une paille et après on nous expliquera qu'il n'y a pas eu d'acharnement), afin d'empêcher SARKO d'être au second tour........BELLE PROGRAMMATION en vérité ......mais ils ne sont pas à qu'UNE MANIPULATION près en attendant la prochaine !!!!!!
Vincennes
- 17/02/2017 - 23:43
Et toujours, AUCUNE PUB pour VALEURS ACTUELLES qui, pourtant
cette semaine développe le FIASCO "ECOTAXE" qui va coûté aux Contribuables I milliard 5 + environ 250 millions de frais de contentieux !!! merci qui ? ROYAL qui, pourtant, comme Hollande ont des visées INTERNATIONALES !!! quel couple de nuls. ELLE pour avoir ruiné la région "Poitou Charente .......LUI, la France et pourtant le gros CALVI, maintenant sur la 26, continue de le défendre comme il le faisait dans "C dans l'air" avec son EX/clique de "C dans l'air" genre la COUSINE d'Hollande + COHEN + VIAVOICE (tous, dans le sérail de Cayrol le CEVIPOF ou consultant d'Hollande).....Cohen qui, lui, officie sur la 5 et sur BFMTV........Nous sommes cernés par les HOLLANDAIS qui continue de tirer les ficelles .......QUELLE CLIQUE de branleurs