En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

02.

Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"

03.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

04.

Un archéologue britannique fouille les décombres d'une maison, située sous un couvent de Nazareth, qu'il croit être celle où le Christ a vécu enfant

05.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

06.

Recul du Covid : ces (mauvais) chiffres qui relativisent le satisfecit que décerne Olivier Véran à la France

07.

Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Clint et moi" de Eric Libiot : à la fois amusante et érudite, l’exploration d’un géant du cinéma américain par un critique de grande notoriété

il y a 2 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Voyage sur la route du Kisokaidō, de Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernuschi : les relais-étapes de la route emblématique du Kisokaidō par les maîtres de l'estampe japonaise du XIXe siècle, 150 œuvres magnifiques

il y a 3 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Je ne vis que pour toi" de Emmanuelle de Boysson : le Paris saphique, littéraire et artistique du début du XXe siècle. Un mélange subtil de fiction et de réel

il y a 3 heures 54 min
pépites > Justice
Justice
Affaire Carlos Ghosn : Rachida Dati a été placée sous le statut de témoin assisté
il y a 6 heures 6 min
pépites > Terrorisme
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : la Norvège autorise l'extradition d'un suspect vers la France
il y a 7 heures 19 min
pépites > International
Opération spéciale ?
Iran : un responsable du programme nucléaire, Mohsen Fakhrizadeh, aurait été assassiné
il y a 7 heures 47 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand Cédric se veut soutenable et quand Franck prend son pied : c’est l’actualité frimaire des montres
il y a 9 heures 46 min
pépites > Religion
Vatican
Coronavirus : une crise qui révèle ce qu'il y a dans nos coeurs estime le pape dans une longue tribune publiée par le New York Times où il évoque en détail la grave maladie qui l'a touché dans sa jeunesse
il y a 11 heures 35 min
décryptage > Politique
Stratégie de lutte contre le virus

Pour protéger mamie du Covid, le gouvernement veut la pousser dans les orties

il y a 12 heures 45 min
pépites > Politique
Couac
Article 24 : le ministre des Relations avec le Parlement déclare que les députés auront le dernier mot
il y a 13 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le pouvoir de la destruction créatrice" de Philippe Aghion, Céline Antonin et Simon Bunel : le capitalisme ? Une formidable capacité à créer de la croissance grâce à son pouvoir de destruction… Remarquable démonstration

il y a 2 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'historiographe du royaume" de Maël Renouard : à la cour d'Hassan II, les caprices d’un roi et le sort du courtisan malgré lui. De belles pages romanesques mais quelques digressions sans intérêt pour le récit

il y a 3 heures 41 min
pépites > Politique
Ces images "nous font honte"
Producteur passé à tabac par des policiers : Emmanuel Macron réagit dans un long texte sur Facebook
il y a 4 heures 21 min
pépites > France
Lutte contre le séparatisme
Le CCIF, menacé de dissolution par le gouvernement, annonce s'être auto-dissous
il y a 6 heures 54 min
pépites > Politique
Couac
Castex en marche arrière toute : finalement la "commission indépendante" ne réécrira pas l'article 24 de la loi "sécurité globale"
il y a 7 heures 36 min
light > Media
Esprit Canal
Sébastien Thoen aurait été viré de Canal+ après sa parodie de Pascal Praud pour Winamax
il y a 8 heures 6 min
light > Religion
Archéologie
Un archéologue britannique fouille les décombres d'une maison, située sous un couvent de Nazareth, qu'il croit être celle où le Christ a vécu enfant
il y a 10 heures 54 min
décryptage > High-tech
Usage d'Internet

Nos e-mails sont-ils vraiment une menace pour l'environnement ?

il y a 12 heures 10 min
pépite vidéo > Politique
"Images insoutenables"
Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"
il y a 13 heures 11 min
décryptage > Justice
Législation

Haine en ligne : à Bruxelles comme à Paris, une réponse législative pas à la hauteur du défi sociétal

il y a 13 heures 26 min
© GUILLAUME SOUVANT / AFP
Rhétorico-laser Cambadélis
© GUILLAUME SOUVANT / AFP
Rhétorico-laser Cambadélis
Rhétorico-laser

"La patte du Front national" dans les manifestations policières : nouvelle trouvaille rhétorique du magicien Cambadélis

Publié le 24 octobre 2016
On le savait très doué : que ce soit l’héritage de son long passé trotskiste ou de son ascendance grecque, pays où naquit l’art oratoire, tout le monde s’accorde à reconnaître à J.C. Cambadélis une maestria rhétorique plutôt rare dans la classe politique.
Christophe de Voogd
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe de Voogd est normalien et docteur en histoire, spécialiste des idées et de la rhétorique politiques qu’il enseigne à Sciences Po et à Bruxelles. Dernier ouvrage paru : « Réformer : quel discours pour convaincre ? » (Fondapol, 2017)...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
On le savait très doué : que ce soit l’héritage de son long passé trotskiste ou de son ascendance grecque, pays où naquit l’art oratoire, tout le monde s’accorde à reconnaître à J.C. Cambadélis une maestria rhétorique plutôt rare dans la classe politique.

Il n’a ainsi pas son égal dans le maniement de la litote et de l’euphémisme : dire moins pour suggérer plus, comme lorsqu’il se déclare "pour le moins surpris" devant les manifestations policières … Atténuer l’effet désastreux de certains propos, comme lorsqu’il concède, dans la tempête d’Un président ne devrait pas dire ça, que François Hollande "ne s’était pas facilité les choses" pour une nouvelle candidature. Davantage, son usage de la langue est si subtil que l’on ne distingue plus très bien chez lui entre litote et euphémisme : lorsqu’il donne l’impression de vouloir minimiser, n’est-il pas en fait en train de charger la barque ?  

Il est également un roi de l’expression imagée : ses prises de position sont un véritable festival de formules assassines : la démission de Macron ? Une "kinder surprise" ; les candidats de la droite ? "Les quatre Dalton" ! La dispersion de la gauche ? une "chasse aux Pokémon" ! François Hollande, lui-même, avait jadis eu droit à "un pervers pépère".

Doté d’une réelle culture littéraire et historique, il a aussi le sens de l’analogie parlante : le goût de la revanche chez Nicolas Sarkozy lui rappelle ainsi, non pas notre Montecristo national, mais Mathias Sandorf, héros romanesque austro-HONGROIS… Quant à Emmanuel Macron, objet de toute sa sollicitude, "il s’imaginait en Sully, il ne faudrait pas qu’il finisse en Brutus".

Il est vrai que J.-C. Cambadélis se laisse aussi aller aux facilités rhétoriques de la gauche et notamment de son aptitude infinie au déni de réalité. Il illustre ainsi parfaitement le "négationnisme économique" dénoncé par Pierre Cahuc et André Zylberberg, lorsqu’il affirme fin août 2016, que "la croissance redémarre et que le chômage baisse" et se félicite que la gauche ait "redressé le pays".

Il est tout aussi classiquement dans la bien-pensance lorsqu’il pratique l’asymétrie systématique entre extrême droite et extrême gauche : manifestations des policiers ? Manoeuvre de l’extrême droite évidemment ! Mais pas un mot sur la présence, avérée celle-là, de l’extrême gauche à Notre-Dame des Landes et dans la jungle de Calais. Il est vrai que les anciens "camarades", ou du moins leurs héritiers, n’y sont pas rares.

Tout comme le refus de la moindre responsabilité politique, fait emblématique de ce quinquennat, à travers l’accusation permanente du bilan de la droite pour expliquer les difficultés actuelles, après plus de quatre ans de pouvoir, de… la gauche.

Plus "cambadélisienne" car renvoyant à son habitus trotskiste et à son propre passé d’agitateur, le "complotisme" qui impute les ennuis de son camp et les problèmes du pays aux "manœuvres" de l’adversaire. L’on retrouve chez lui le fonctionnement parfait du grand mythe du "complot", tel que l’avait analysé Raoul Girardet dans son remarquable livre sur les "Mythes et mythologies politiques". Ainsi de la colère policière qui ne peut s’expliquer que par "la patte du FN", car, selon J.-C.. Cambadélis, le FN mène une double stratégie "de banalisation et d’excitation". Véritable sophisme qui est au cœur de tout raisonnement complotiste : "plus ça a l’air normal, plus c’est suspect"! Et qui est à la base de toutes les dérives totalitaires mais qui ne semble gêner personne, dès lors qu’il vise le FN ou même la droite classique.

Mais autant de raisons aussi pour accorder une importance toute particulière aux déclarations de J.-C.. Cambadélis, lorsque l’homme parle enfin "cash". Ainsi de ses noires prévisions quant aux chances de la gauche pour les prochaines élections : "A cette étape, aucun candidat putatif, quel qu'il soit, ne semble pouvoir battre la droite. Et même passer le premier tour". Certes, il veut par-là mettre en garde la gauche contre le risque fatal de ses divisions et la rassembler derrière une candidature Hollande de plus en plus improbable. Mais la prédiction sonne aussi comme la confirmation, par un connaisseur sans égal de son propre camp, d’un désastre désormais assuré.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (21)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
bd
- 02/11/2016 - 12:45
Plus de narcissique manipulateur à la présidence!
Beaucoup de Sarkozystes, ici. Ce message leur est destiné. 
Sarkozy n'est pas Donald Trump mais on en est pas loin. 
Il a bon nombre de caractéristiques d'un narcissique... et en neuropsychiatrie, les narcissiques sont classés dans la même catégorie que les sociopathes et les psychopathes. 
Pourquoi lui donner une seconde chance alors qu'il a échoué lors de son précédent mandat et que l'offre politique est pléthorique? L'empathie est un meilleur critère pour un politique et le charisme est malheureusement une qualité bien différente de l'empathie. 
Le charisme de Nicolas Sarkozy cache bien son déficit d'empathie. 
Ne vous fiez donc pas au charisme d'un politicien pour effectuer votre choix.
Texas
- 25/10/2016 - 19:13
La diversion ...
...doit être enseignée dans le Petit Bréviaire du Parfait Socialiste traduit en 250 langues .
Christophe de Voogd
- 25/10/2016 - 14:37
Jules Verne
@brennec

merci de la remarque; ma formulation était ambiguë: je parlais des personnages pas de auteurs. Mais accordez- moi que notre Jules Verne national n'a pas de "s":-)