En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Renault en plein chaos post Ghosn

04.

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

05.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

06.

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

07.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Dépenses très privées

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

il y a 14 min 50 sec
décryptage > High-tech
La Minute Tech

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

il y a 42 min 13 sec
décryptage > Justice
L'armée des ombres

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

il y a 57 min 43 sec
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Brexit : si vous avez aimé les deux premières saisons, vous serez passionné par la troisième

il y a 1 heure 13 min
décryptage > Politique
En même temps

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

il y a 1 heure 27 min
"Climate change"
Jane Fonda et Sam Waterston ont été arrêtés lors d'une manifestation pour le climat
il y a 15 heures 2 min
pépites > Justice
Défense
Rachida Dati dénonce une "instrumentalisation" dans le cadre de l'information judiciaire dans l'affaire Ghosn
il y a 15 heures 49 min
pépites > Politique
Neutralité religieuse
Elections municipales : Bruno Retailleau propose un projet de loi pour interdire les "listes communautaristes"
il y a 18 heures 25 min
pépite vidéo > Europe
Avenir du Royaume-Uni
Brexit : Boris Johnson se résigne à demander un nouveau report
il y a 19 heures 42 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 20 heures 50 min
décryptage > Economie
Experte

Esther Duflo à Bercy, vite. Mais pas comme ministre

il y a 31 min 22 sec
décryptage > France
Mauvais prisme

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

il y a 50 min 52 sec
décryptage > France
Interdit d'interdire

Pourquoi la France devrait résister à la tentation de répondre par des interdictions à tous les défis qu’elle rencontre

il y a 1 heure 5 min
décryptage > Economie
Manque d’ambition ?

PLF 2020 : l’étonnante stabilité de la ventilation des dépenses publiques françaises à travers le temps

il y a 1 heure 16 min
décryptage > Culture
Culture

"Miroir du temps" d'André Suarès : une occasion précieuse de découvrir une pensée d’une inventivité débridée et salutaire

il y a 13 heures 29 min
pépite vidéo > International
Ultimatum
Liban : nouvelle journée de mobilisation contre la classe politique et la corruption
il y a 15 heures 21 min
pépites > Politique
Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI
Election présidentielle : Marine Le Pen confirme son "envie d'être candidate" en 2022
il y a 17 heures 33 min
pépites > Justice
Dénonciation calomnieuse
Alexandre Benalla a déposé une plainte contre l'association Anticor
il y a 19 heures 3 min
pépites > Politique
Voix sociale et républicaine
Des élus PS et des soutiens d'Emmanuel Macron signent une tribune en faveur de la création d'un "pôle de gauche" dans la majorité
il y a 20 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Le dernier hiver du Cid" de Jérôme Garcin : le chagrin et la piété

il y a 21 heures 36 min
© GUILLAUME SOUVANT / AFP
Rhétorico-laser Cambadélis
© GUILLAUME SOUVANT / AFP
Rhétorico-laser Cambadélis
Rhétorico-laser

"La patte du Front national" dans les manifestations policières : nouvelle trouvaille rhétorique du magicien Cambadélis

Publié le 24 octobre 2016
On le savait très doué : que ce soit l’héritage de son long passé trotskiste ou de son ascendance grecque, pays où naquit l’art oratoire, tout le monde s’accorde à reconnaître à J.C. Cambadélis une maestria rhétorique plutôt rare dans la classe politique.
Christophe de Voogd est normalien et docteur en histoire, spécialiste des idées et de la rhétorique politiques qu’il enseigne à Sciences Po et à Bruxelles. Dernier ouvrage paru : « Réformer : quel discours pour convaincre ? » (Fondapol, 2017)...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe de Voogd
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe de Voogd est normalien et docteur en histoire, spécialiste des idées et de la rhétorique politiques qu’il enseigne à Sciences Po et à Bruxelles. Dernier ouvrage paru : « Réformer : quel discours pour convaincre ? » (Fondapol, 2017)...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
On le savait très doué : que ce soit l’héritage de son long passé trotskiste ou de son ascendance grecque, pays où naquit l’art oratoire, tout le monde s’accorde à reconnaître à J.C. Cambadélis une maestria rhétorique plutôt rare dans la classe politique.

Il n’a ainsi pas son égal dans le maniement de la litote et de l’euphémisme : dire moins pour suggérer plus, comme lorsqu’il se déclare "pour le moins surpris" devant les manifestations policières … Atténuer l’effet désastreux de certains propos, comme lorsqu’il concède, dans la tempête d’Un président ne devrait pas dire ça, que François Hollande "ne s’était pas facilité les choses" pour une nouvelle candidature. Davantage, son usage de la langue est si subtil que l’on ne distingue plus très bien chez lui entre litote et euphémisme : lorsqu’il donne l’impression de vouloir minimiser, n’est-il pas en fait en train de charger la barque ?  

Il est également un roi de l’expression imagée : ses prises de position sont un véritable festival de formules assassines : la démission de Macron ? Une "kinder surprise" ; les candidats de la droite ? "Les quatre Dalton" ! La dispersion de la gauche ? une "chasse aux Pokémon" ! François Hollande, lui-même, avait jadis eu droit à "un pervers pépère".

Doté d’une réelle culture littéraire et historique, il a aussi le sens de l’analogie parlante : le goût de la revanche chez Nicolas Sarkozy lui rappelle ainsi, non pas notre Montecristo national, mais Mathias Sandorf, héros romanesque austro-HONGROIS… Quant à Emmanuel Macron, objet de toute sa sollicitude, "il s’imaginait en Sully, il ne faudrait pas qu’il finisse en Brutus".

Il est vrai que J.-C. Cambadélis se laisse aussi aller aux facilités rhétoriques de la gauche et notamment de son aptitude infinie au déni de réalité. Il illustre ainsi parfaitement le "négationnisme économique" dénoncé par Pierre Cahuc et André Zylberberg, lorsqu’il affirme fin août 2016, que "la croissance redémarre et que le chômage baisse" et se félicite que la gauche ait "redressé le pays".

Il est tout aussi classiquement dans la bien-pensance lorsqu’il pratique l’asymétrie systématique entre extrême droite et extrême gauche : manifestations des policiers ? Manoeuvre de l’extrême droite évidemment ! Mais pas un mot sur la présence, avérée celle-là, de l’extrême gauche à Notre-Dame des Landes et dans la jungle de Calais. Il est vrai que les anciens "camarades", ou du moins leurs héritiers, n’y sont pas rares.

Tout comme le refus de la moindre responsabilité politique, fait emblématique de ce quinquennat, à travers l’accusation permanente du bilan de la droite pour expliquer les difficultés actuelles, après plus de quatre ans de pouvoir, de… la gauche.

Plus "cambadélisienne" car renvoyant à son habitus trotskiste et à son propre passé d’agitateur, le "complotisme" qui impute les ennuis de son camp et les problèmes du pays aux "manœuvres" de l’adversaire. L’on retrouve chez lui le fonctionnement parfait du grand mythe du "complot", tel que l’avait analysé Raoul Girardet dans son remarquable livre sur les "Mythes et mythologies politiques". Ainsi de la colère policière qui ne peut s’expliquer que par "la patte du FN", car, selon J.-C.. Cambadélis, le FN mène une double stratégie "de banalisation et d’excitation". Véritable sophisme qui est au cœur de tout raisonnement complotiste : "plus ça a l’air normal, plus c’est suspect"! Et qui est à la base de toutes les dérives totalitaires mais qui ne semble gêner personne, dès lors qu’il vise le FN ou même la droite classique.

Mais autant de raisons aussi pour accorder une importance toute particulière aux déclarations de J.-C.. Cambadélis, lorsque l’homme parle enfin "cash". Ainsi de ses noires prévisions quant aux chances de la gauche pour les prochaines élections : "A cette étape, aucun candidat putatif, quel qu'il soit, ne semble pouvoir battre la droite. Et même passer le premier tour". Certes, il veut par-là mettre en garde la gauche contre le risque fatal de ses divisions et la rassembler derrière une candidature Hollande de plus en plus improbable. Mais la prédiction sonne aussi comme la confirmation, par un connaisseur sans égal de son propre camp, d’un désastre désormais assuré.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Renault en plein chaos post Ghosn

04.

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

05.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

06.

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

07.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

Commentaires (21)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
bd
- 02/11/2016 - 12:45
Plus de narcissique manipulateur à la présidence!
Beaucoup de Sarkozystes, ici. Ce message leur est destiné. 
Sarkozy n'est pas Donald Trump mais on en est pas loin. 
Il a bon nombre de caractéristiques d'un narcissique... et en neuropsychiatrie, les narcissiques sont classés dans la même catégorie que les sociopathes et les psychopathes. 
Pourquoi lui donner une seconde chance alors qu'il a échoué lors de son précédent mandat et que l'offre politique est pléthorique? L'empathie est un meilleur critère pour un politique et le charisme est malheureusement une qualité bien différente de l'empathie. 
Le charisme de Nicolas Sarkozy cache bien son déficit d'empathie. 
Ne vous fiez donc pas au charisme d'un politicien pour effectuer votre choix.
Texas
- 25/10/2016 - 19:13
La diversion ...
...doit être enseignée dans le Petit Bréviaire du Parfait Socialiste traduit en 250 langues .
Christophe de Voogd
- 25/10/2016 - 14:37
Jules Verne
@brennec

merci de la remarque; ma formulation était ambiguë: je parlais des personnages pas de auteurs. Mais accordez- moi que notre Jules Verne national n'a pas de "s":-)