En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

02.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

03.

Rokhaya Diallo n'est pas responsable de la mort de l'équipe de Charlie. Mais voilà de quoi ses idées sont incontestablement responsables

04.

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Rachida Dati souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage

07.

Non assistance à institution en danger ? Le discours lunaire d’Emmanuel Macron sur l’école

01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

01.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

02.

Islamisme : la République de la complaisance

03.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

04.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

ça vient d'être publié
light > Société
Une heure de couvre-feu en plus !
Tout ce qu'il faut savoir sur le changement d'heure (eh oui, c'est ce weekend !)
il y a 8 heures 30 min
pépites > Politique
Voix de gauche
François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"
il y a 9 heures 7 min
pépites > Religion
Réforme
Le CFCM veut améliorer la formation des imams et mettre sur pied un plan anti-radicalisation
il y a 11 heures 50 min
décryptage > Politique
Indirect

Rokhaya Diallo n'est pas responsable de la mort de l'équipe de Charlie. Mais voilà de quoi ses idées sont incontestablement responsables

il y a 12 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Les entrepreneurs de légende français" : les trajectoires d’une large palette d’entrepreneurs français retracées avec brio

il y a 13 heures 51 min
décryptage > Education
D'un autre temps

Non assistance à institution en danger ? Le discours lunaire d’Emmanuel Macron sur l’école

il y a 16 heures 36 min
décryptage > Santé
Danger

Notre cerveau préfère les histoires qui finissent bien, nous devrions pourtant nous en méfier

il y a 16 heures 47 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite
il y a 17 heures 9 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

L’influence de la fonction publique et des fonctionnaires sur la vie politique : aux racines d'un mal français

il y a 17 heures 47 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Conseils à l’usage des gens “normaux” en couple avec un surdoué

il y a 17 heures 54 min
pépite vidéo > Politique
Concours de punchlines
"Quelles sont vos propositions ?" Olivier Véran s'agace face aux députés
il y a 8 heures 50 min
pépites > Terrorisme
Glacant
Professeur décapité : le tueur a cherché d’autres cibles sur les réseaux sociaux
il y a 10 heures 52 min
pépites > Justice
Justice
Conflit d'intérêt : Eric Dupond-Moretti écarté de l'enquête visant le PNF
il y a 12 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Inhumain" : De la bande dessinée à grand spectacle, mais...

il y a 13 heures 46 min
décryptage > France
Faut que ça saigne

"Jérémy Breaud on va te décapité" : l'odeur du sang attire toujours les hyènes...

il y a 16 heures 29 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit
il y a 16 heures 44 min
décryptage > Education
Témoignages

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

il y a 16 heures 59 min
décryptage > International
A l’insu de son plein gré ou non

Donald Trump a un bilan majeur en matière de politique étrangère et voilà pourquoi

il y a 17 heures 13 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Oubliez astéroïdes et guerres nucléaires : au XXIe siècle, le principal danger pour l'humanité est les pandémies et maladies infectieuses

il y a 17 heures 51 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Comment l'idéologie du droit à la différence a fait basculer les banlieues dans le ressentiment identitaire et racial

il y a 17 heures 55 min
© relay
Revue de presse Hebdos 1509 Le Maire salafistes
© relay
Revue de presse Hebdos 1509 Le Maire salafistes
Revue de presse des hebdos

Le projet de Bruno Le Maire : un "monstre" de 950 pages ; la chasse au Macron est lancée à l'Elysée ; le marabout de Manuel Valls est à l'oeuvre

Publié le 15 septembre 2016
Dans vos mags cette semaine on retrouve les candidats à la primaire de droite Le Maire et Juppé, une grande enquête sur les salafistes, des portraits, dont celui de l'original conseiller Afrique de Manuel Valls, et toujours ...Emmanuel Macron, à qui François Hollande a déclaré la guerre !
Anita Hausser
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans vos mags cette semaine on retrouve les candidats à la primaire de droite Le Maire et Juppé, une grande enquête sur les salafistes, des portraits, dont celui de l'original conseiller Afrique de Manuel Valls, et toujours ...Emmanuel Macron, à qui François Hollande a déclaré la guerre !

"Mais qui sont les assassins de l'école ?" (Ed.Robert Laffont ) .C'est notre consoeur Carole Barjon qui pose la question et qui désigne " les vrais responsables du naufrage", ces " directeurs de l'enseignement scolaire, ces membres du conseil des programmes, ces inspecteurs généraux, ces conseillers spéciaux et même ces influents universitaires qui, depuis vingt ans, souvent en coulisses, ont oeuvré à ce désastre..."Leurs portraits ,(avec photos), sont résumés dans le Point .Le journaliste  Marc Roche, connait mieux que personne la City de Londres où il travaille pour des journaux français depuis des années. Auteur de " Comment Goldmann Sachs dirige le Monde, il  publie " Histoire Secrète d'un krach qui dure"(Ed.Albin Michel) , ouvrage dans lequel il raconte le coté  humain (stress et burn out) de ces banquiers éprouvés par la crise. L'Obs qui publie les bonnes feuilles , a choisi le cas de Benoit Prot, ex patron de BNP Paribas, qui a dû quitter l'établissement (avec treize autres collaborateurs), à la suite de ses démêlés (ceux de BNP Paribas), avec la justice américaine. Alors que le Grand Palais s'apprête à offrir une grande exposition consacrée à Tintin et son auteur, Hergé, l'Obs raconte " la ligne sombre" du dessinateur, Georges Remi de nom, "tenaillé par une dépression qui ne le lâchera jamais"... Hergé restera toute sa vie un brin coincé... Le genre à ne presque jamais dessiner de femme dans "Tintin", et rien qui s'approche, même métaphoriquement, des joies de la sexualité". La ligne sombre, c'est aussi sa collaboration au quotidien d'extrême droite "Vingtième siècle", et son manque d'amour pour les enfants... (il n'en a pas eu). Si vous voulez en savoir plus, trois ouvrages consacrés à Hergé, viennent de paraître. (Hergé Intime de Benoit Mouchard et François Rivière ed.Robert Laffont; Hergé, fils de Tintin, de Benoit Peters, ed.Flammarion, et "Hergé" de Pierre Assouline chez Gallimard).

Les bons conseils de gouvernance de Jean-Paul Bailly

Demandez le programme : Jean-Paul Bailly, qui a "dirigé et transformé la RATP, puis la Poste",  est un réformateur, un vrai .. il raconte ses expériences à la tête de la poste et de la RATP dans un livre "Réformez! par le dialogue et  la confiance" (Ed.Descartes ). L'ouvrage, dont l'Express publie les bonnes feuilles,  est préfacé  par Emmanuel Macron ...

Jean-Paul Bailly  apporte quelques conseils aux politiques :" On peut réussir une fois  une négociation déséquilibrée en sa faveur, mais pas deux..Elle entraine la défiance et met en difficulté les partenaires signataires Car, dans l'environnement syndical français, les signataires prennent des risques .Il faut les accompagner dans la communication, y compris la leur, s'ils le souhaitent, et avec une mise en oeuvre irréprochable...

Réformer la politique : en réalité, dans toutes les campagnes auxquelles on assiste depuis trente ans, il n'y a plus véritablement de projet, mais avant tout une liste de mesures préparées  par les responsables des partis, enveloppée d'un slogan...Ces formules ne peuvent pas répondre -elles n'en n'ont d'ailleurs pas l'ambition, aux vraies questions..."Le changement c'est maintenant ( ndlr : slogan de François Hollande en 2012), signifie simplement la volonté de mener une autre politique que celle de son prédécesseur ....La confiance nait du respect des engagements, la défiance de leurs reniements répétés....La large diffusion par les candidats à la présidence de la République , et sous la pression des média, d'une listes de mesures concrètes est, à mes yeux, en partie à l'origine de la montée de la défiance. Une telle liste, figée à l'avance et faisant figure d'engagement sur la durée d'un mandat, est un non sens économique et politique"...

La France fière de Bruno Le Maire

Pas sûr du tout que les candidats à la présidentielle suivront ces bons conseils...A commencer par Bruno Le Maire qui veut" une France fière". Le député de l'Eure a  choisi l'Express pour révéler ( fièrement) les grandes lignes de son " contrat présidentiel", un document de 950 pages, que son équipe appelle parait-il "le monstre", ( une introduction de Bruno Le Maire, puis "une cinquantaine de pages sur la chronologie très détaillée de la mise en place du contrat présidentiel, ensuite une volumineuse série de fiches thématiques et enfin un chiffrage").La synthèse de l'ouvrage a été réalisée par Olivier Bouchery, un ancien de l'Oréal , qui avait décidé de prendre une année sabbatique".  Que les défenseurs de l'environnement se rassurent, le livre ne sera imprimé qu'à quelques centaines d'exemplaires, c'est la version informatique qui vivra sa vie ", car le programme est appelé à évoluer .Celui qui fut le candidat du renouveau  ( pour l'UMP) en 2014, veut une" France fière" ...( fière rime avec Le Maire ) .  Et dans l'interview de sept pages qui lui est consacrée, le candidat brasse tous les sujets (  l'éducation, avec l'augmentation du nombre d'heures d'enseignement du français; fiscalité avec une "priorité, la baisse des impots" pour les entreprises et les ménages; immigration :" pour le regroupement familial les règles doivent être durcies :exigeons un casier judiciaire vierge, des conditions de ressources lus strictes-20.000euros par an- avec contrôle avec contrôle de ces conditions avant, mais aussi après l'arrivée de la famille"; remplacer le principe de précaution par le principe d'innovation qui sera inscrit dans la Constitution , privatiser pôle emploi).  Bruno Le Maire qui a démissionné de la haute fonction publique veut que tous les élus en fassent autant ; il veut le " non cumul des mandats, la limitation des mandats dans le temps, une réduction du nombre de parlementaires..La question sera soumise aux Français par référendum ."Le texte est déjà rédigé".

Alain Juppé parle à tout le monde !

Interview fleuve également d'Alain Juppé dans Valeurs Actuelles qui n'a pas choisi la photo la plus avantageuse du candidat à la primaire de la Droite et du Centre pour sa couverture et annoncer "l'interview qui fâche". Qui fâche qui? " Ses détracteurs qui le dépeignent "en candidat de substitution d'une gauche promise à la défaite, ses concurrents qui moquent sa naïveté face à l'islam et à l'immigration", écrit le mag . Le maire de Bordeaux "qui parle à tout le monde", ne mâche pas ses mots . A la question " Vous n'êtes donc pas le candidat de l'immobilisme tranquille comme le dit Nicolas Sarkozy, Alain Juppé répond :" ce sont des mots vides de sens. On ne gouverne pas avec des mots. Aucune formule creuse ne remplacera la force des actes " ...Et à propos de l'identité heureuse, les intervieweurs notent : "la ruse  de vos concurrents consiste à laisser entendre que c'est votre diagnostic alors que c'est votre objectif..."Alain Juppé bondit " Ce n'est pas une ruse, c'est un mensonge! C'est ce qu'on appelle un travestissement de la vérité". Suivez son regard . A propos de Schengen, " il faut un nouvel accord...Il est faux de dire que nous avons perdu notre souveraineté en la déléguant à Schengen .Nous avons perdu le contrôle des flux parce que nous n'avons pas donné à l'agence Frontex les moyens d'exercer sa mission...Re-toc! "Et à a question : "Avez vous une idée de la personne que vous aimeriez nommer à Matignon"?(Pour mémoire , Nicolas Sarkozy veut " former un ticket avec l'intéressé!), Alain Juppé répond " Je sais que ce ne sera pas François Baroin"!....Le président fixe les orientations majeures, le premier ministre dirige le gouvernement et fait la jonction avec le parlement. Et la première qualité que j'attends de lui, ou d'elle, ce sera la loyauté !On  ne peut pas dire que c'est le cas d'Emmanuel Macron"! ...C'est Brutus , Mais François Hollande n'est pas Cesar".

Monsieur Dupond et Monsieur Durant

De Cesar et de Brutus, il est également beaucoup question ...chez Emmanuel Macron . L'Obs qui raconte qu'entre François Hollande et l'ancien ministre de l'Economie, "C'est la guerre "!, prête ce propos  à un proche de l' ancien ministre de l'économie: "On compare Macron à Brutus, mais pour qu'il y ait un Brutus, il faut un Cesar !". L'Obs écrit  qu'à l'Elysée " la chasse au Macron est lancée "et  que " la riposte est à la mesure de la blessure de François Hollande ...Le président a maintenant compris qu'en vue de 2017, ce n'était pas un concurrent qui se dressait face à lui, mais un adversaire. Son ancien protégé ne veut pas le battre à la primaire ou au premier tour de la présidentielle, il entend l'empêcher de se présenter. Il aura fallu moins de vingt quatre heures à Hollande pour s'en convaincre "...Alors ," pour ne pas être assailli, le chateau a coupé les ponts avec Macron le Maudit. Le conseiller en communication, Gaspard Gantzer, et le secrétaire général de l'Elysée, Jean-Pierre Jouyet ont rompu avec lui "...Et pourtant " à la relecture de l'histoire, l'issue était prévisible, disent maintenant les amis du Président : "il est entouré de pousse-au-crime, sa femme particulièrement, analyse l'un .Pour l'un, "Hollande le protégeait toujours de tout le monde, des hollandais historiques qui le jalousaient, de Valls qui n'en finissait plus de demander sa tête, alors que Macron n'agissait que pour lui même. Il est comme Chirac qui avait promu Balladur avant de se faire trahir" ...Il se trouve tout de même quelques proches du président pour estimer que "Macron peut nous être utile. Etant donné que Hollande va se présenter, lui n'ira pas .Il faudra alors qu'il puisse nous rallier". Autopersuasion? "Il faut laisser le temps faire son oeuvre" philosophe un autre ... qui cherchera sans doute à interpréter favorablement  l'interview d'Emmanuel Macron à   l'hebdomadaire " le 1". L'animateur du mouvement " En marche"  y développe longuement ses idées sur l'Etat, la place de la France dans le Monde, l'Europe et à l'observation : " vous semblez prêt à porter vous même ce programme", Emmanuel Macron réplique :" la seule chose qui m'arrêterait serait de voir qu'à un moment donné , je deviens un danger ou  un obstacle pour que les idées que je porte puissent accéder au pouvoir. Tant que ce n'est pas le cas, sky is the limit".Ce qui pourrait se traduire par " Seul le ciel peut m'arrêter"! Et s'il en est un qui n'a aucune envie que Macron s'arrête , c'est son mentor et mécène Henry Hermand, car pour lui " Emmanuel Macron symbolise l'espoir ".Il lui prodigue ses conseils dans le 1 et  affirme que "pour lui la voie est tracée..Du coté des politiques , droite et gauche confondues, il n' a rien à attendre, sauf la petite ouverture à l'UDI de Jean-Christophe Lagarde ..Emmanuel Macron et ses amis devront compter d'abord sur M.Dupond et M.Durant,....ces gens depuis longtemps éloignés des partis politiques et qui mettent leurs espoirs dans un changement radical, positif, pragmatique autant que visionnaire, à l'opposé du projet de Madame Le Pen. C'est du peuple que viendront les appuis et pas seulement d'une partie de nos élites modernes"...

Mais Emmanuel Macron a déjà perdu quelques fans. L'Express note que l'ancien banquier Jean Peyrelevade ne" marche plus". Il reproche sa précipitation à l'ex-ministre... Idem pour un dirigeant associatif, Gilles Vanderpooten qui "se sentirait frustré de projets", notamment en matière d'écologie".  

Monsieur le conseiller Afrique

L'Express s'intéresse à Ibrahima Diawadoh N'Jim, le mystérieux Monsieur Afrique de Valls. Les deux hommes sont amis depuis 2001. "La complicité entre le pilier du quartier cosmopolite des Pyramides et le jeune loup socialiste, parachuté par Solférino pour sauver un bastion qu'ébranlent les tracas judiciaires de son maire" date de là... A Matignon, N'Jim  est chargé de mission cultes et diversité. Mais" il n' a nul besoin de titre. Il peut, comme hier à l'Intérieur, ou avant hier à la Mairie d'Evry, débouler à tout instant et sans préavis dans le bureau du boss, écrit le mag . N'Jim "a aidé Manuel Valls a comprendre l'Afrique et les Africains". Cet éclaireur précieux a un gros carnet d'adresses et s'acquitte de missions délicates ,intrigue les spécialistes du continent africain qui lui reprochent " d'être plus à l'aise avec les potentats qu'avec les dissidents"..

Patrick Stefanini dans le viseur de Sarkozy

C'est l'Obs qui rapporte l'information : Nicolas Sarkozy a demandé -en vain, la tête de Patrick Stefanini , le directeur général des services de la région Ile de France à Valérie Pécresse., au motif que ce dernier dirige la campagne de François Fillon pour la primaire ... Valérie Pécresse (-dont il avait dirigé la campagne victorieuse aux régionales ), a refusé .Et comme l'information s'est ébruitée, elle est arrivée aux oreilles de Jean-Louis Borloo qui a "croisé Stefanini dans la rue et lui a lancé : " Alors , il parait qu'il y a un contrat sur ta tête?"...Petit rappel: l'inimitié de Sarkozy pour Stéfanini ne date pas d'hier :Patrick Stefanini a dirigé la campagne de Jacques Chirac ... en 1995

Les SMS coquins disparus

Rappelez vous le scandale provoqué par les révélations suivies de plaintes d'élues écologistes accusant Denis Baupin de harcèlement sexuel. Le député écologiste  qui a démissionné de la vice présidence de l'Assemblée et ne met plus les pieds au Palais Bourbon, avait répliqué que les élues en question n'étaient pas dernières à dialoguer sur le mode libertin, et affirme qu'il a conservé leurs SMS à elles. Et voilà que le Point révèle que les portables de deux plaignantes renfermant les SMS  compromettants de Denis Baupin ont disparu ..."L'enquête se poursuit", confirme sérieusement le mag.

"ça va faire bim bam boum"...affirme Aquilino Morelle, conseiller en communication évincé de l'Elysée en avril 2014 après la révélation du cireur de chaussures convoqué au Chateau ! Depuis son "vidage" , Aquilino Morelle promet un livre saignant sur François Hollande , dont on attend cependant la parution depuis plusieurs mois . Morelle a repris du service auprès d'Arnaud Montebourg dont il avait déjà dirigé la campagne des Primaires du PS en 2011... On attend le  badabadaboum !(Valeurs Actuelles)

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires