En direct
Best of
Best of du 25 au 31 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une nouvelle souche plus contagieuse du coronavirus aurait été identifiée au Vietnam

02.

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

03.

L’UNEF de Nanterre a choisi quatre femmes qui ont "influencé" le cours de l’Histoire : curieusement elles sont toutes de la même couleur !

04.

Affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy : le Conseil d'Etat rejette la requête du Syndicat de la magistrature

05.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

06.

Covid-19 : si le bon élève Hong Kong est désormais confronté à une 3e vague, saurons-nous en éviter une 2e alors que nous sommes beaucoup moins rigoureux ?

07.

Dérèglement climatique : une nouvelle étude écarte le scénario du pire. Mais aussi le meilleur…

01.

Ce que son opposition au projet ITER révèle de la véritable nature de Greenpeace

02.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

03.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

04.

Jerusalema : ça fait longtemps que ça n’était pas arrivé mais 2020 s’est trouvée un tube de l’été planétaire

05.

Pères et maris dangereux ? Quand Alice Coffin oublie opportunément les guerres judiciaires sans fondements menées par des mères sans scrupules

06.

Elon Musk affole la twittosphère en affirmant que les pyramides d’Egypte ont été construites par… des aliens

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

03.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

04.

Quelles mesures rapides pour stopper la multiplications des violences au quotidien ?

05.

Statues déboulonnées : la Martinique est-elle encore en France ?

06.

Pères et maris dangereux ? Quand Alice Coffin oublie opportunément les guerres judiciaires sans fondements menées par des mères sans scrupules

ça vient d'être publié
décryptage > Consommation
COCKTAIL & TERROIR

Les idées cocktails originales de l’été : avec le Cassis Colosseum, la crème de cassis trouve sa place au premier rang de la photo de classe

il y a 13 min 27 sec
décryptage > High-tech
Données personnelles

Pourquoi TikTok vous menace même si vous ne l’utilisez jamais

il y a 48 min 46 sec
décryptage > Environnement
Politiques énergétiques

Dérèglement climatique : une nouvelle étude écarte le scénario du pire. Mais aussi le meilleur…

il y a 1 heure 32 min
pépites > Santé
Lutte contre la pandémie
Une nouvelle souche plus contagieuse du coronavirus aurait été identifiée au Vietnam
il y a 11 heures 54 min
pépites > International
Inquiétudes pour la démocratie
La France renonce à ratifier "en l'état" l'accord d'extradition avec Hong Kong
il y a 13 heures 26 min
light > Europe
Enquêtes en cours
L'ancien roi Juan Carlos, soupçonné de corruption, décide de quitter l'Espagne
il y a 15 heures 49 sec
pépites > Santé
Wuhan
Covid-19 : la mission de l'OMS en Chine a terminé son travail préparatoire dans le cadre de l'enquête sur l'origine du virus
il y a 17 heures 32 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Relance ou investissement ? Présent simple ou avenir composé ? Être en France ou aux USA ?

il y a 20 heures 43 min
pépite vidéo > Science
Mission accomplie
SpaceX : les images de l'amerrissage des deux astronautes américains
il y a 21 heures 27 min
décryptage > Société
Sélection inclusive

L’UNEF de Nanterre a choisi quatre femmes qui ont "influencé" le cours de l’Histoire : curieusement elles sont toutes de la même couleur !

il y a 23 heures 22 min
décryptage > Europe
Politique migratoire

Immigration illégale : traduire Matteo Salvini devant les tribunaux est-il vraiment une bonne idée ?

il y a 32 min 21 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

Malgré la pandémie, les entreprises françaises devraient maintenir les projets d’augmentations de salaires prévues avant le Covid

il y a 1 heure 15 min
décryptage > Société
IMG

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

il y a 1 heure 49 min
light > Politique
Vacances studieuses
Emmanuel Macron pourrait recevoir Angela Merkel et Nicolas Sarkozy au Fort de Brégançon cet été
il y a 12 heures 46 min
pépites > Social
Rentrée sociale agitée
Les Gilets jaunes feront-ils leur retour dès le 12 septembre prochain ?
il y a 14 heures 4 min
light > Religion
Inquiétudes
L'ancien pape Benoît XVI serait dans un état "extrêmement fragile"
il y a 16 heures 18 min
pépites > Justice
Nouveau rebondissement
Affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy : le Conseil d'Etat rejette la requête du Syndicat de la magistrature
il y a 18 heures 7 min
pépites > Environnement
Temps d’adaptation
Barbara Pompili décide de repousser l'interdiction des terrasses chauffées à l'hiver 2021
il y a 21 heures 1 min
décryptage > Environnement
Environnement

C’est la biodiversité du "beau" qu’il faut apprendre et transmettre et non la biodiversité du calcul, du chiffre, du nombre

il y a 22 heures 57 min
décryptage > Santé
Avertissement

Covid-19 : si le bon élève Hong Kong est désormais confronté à une 3e vague, saurons-nous en éviter une 2e alors que nous sommes beaucoup moins rigoureux ?

il y a 23 heures 37 min
Atlantico.fr Rhétorico laser tuerie Orlando
Atlantico.fr Rhétorico laser tuerie Orlando
Rhétorico-laser

Attaque islamiste contre la communauté gay à Orlando : mais pourquoi les médias ont-ils tant de difficulté à nommer les choses ?

Publié le 14 juin 2016
Les premières réactions des médias audiovisuels français à l’attentat d’Orlando auraient été cocasses si cette tragédie atroce ne nous appelait à une émotion et à des réflexions autrement plus sérieuses sur un événement gravissime qui menace le cœur même de nos libertés.
Christophe de Voogd
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe de Voogd est normalien et docteur en histoire, spécialiste des idées et de la rhétorique politiques qu’il enseigne à Sciences Po et à Bruxelles. Dernier ouvrage paru : « Réformer : quel discours pour convaincre ? » (Fondapol, 2017)...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les premières réactions des médias audiovisuels français à l’attentat d’Orlando auraient été cocasses si cette tragédie atroce ne nous appelait à une émotion et à des réflexions autrement plus sérieuses sur un événement gravissime qui menace le cœur même de nos libertés.

A peine connue l’atrocité de l’attentat d’Orlando, l’on est resté coi devant les immenses manœuvres rhétoriques employées et déployées pour, comme toujours, NE PAS NOMMER les choses. Certes l’on n’en est plus aux « hypothèses » de l’époque Merah, quand nos grands médias évoquaient « la piste de l’extrême-droite », et du temps de « Charlie », quand, malgré l’évidence sonore d’un « Allah O Akbar !», l’on prétendait « ne pas pouvoir comprendre les mots des attaquants ». 

Mais cela n’a pas empêché, dans la tragédie d’Orlando, nos « experts » d’incriminer à nouveau le discours anti-gays… des chrétiens fondamentalistes : même le nom de Christine Boutin (!) a été mentionné. Comme il l’avait été lors de l’agression d’un couple homosexuel à Paris il y a trois ans, agression qui s’est révélée être le fait de jeunes des quartiers. Mais voilà : la grille du politiquement correct est si contraignante que l’homophobie ne peut être le fait que de l’extrême droite et/ou du christianisme : n’est-ce pas, au fond, la même chose ? Que le tueur Omar Mateen soit d’origine afghane (« peu importe », nous a dit un expert des Etats-Unis) et sous surveillance, hélas trop distante du FBI, ne pesait guère dans cette affaire.

Or, aussi négatif soit le bilan passé du christianisme en matière d’homophobie, ce ne sont pas, que l’on sache, des toits du Vatican mais de ceux de Raca et de Mossoul que l’on précipite aujourd’hui les gays dans le vide... Et l’on a eu beau chercher, il n’y a, même dans une société aussi violente que la société américaine et aussi fréquents qu’y soient les actes homophobes, aucun « précédent » d’un tel massacre de gays aux Etats-Unis. 

Il en faut toutefois davantage pour décourager le politiquement correct : au fur et à mesure des révélations sur le tueur et sur les faits, le discours dominant a évolué : « fusillade la plus grave de l’histoire américaine », certes, mais s’inscrivant dans une longue série (cf. Colombine et Virginia Tech) ; puis « acte homophobe » signant un « crime de haine » (hate crime) d’un névrosé « pas particulièrement religieux » (sic). « Terreur OU haine ? » s’est-on même demandé, curieuse alternative, à vrai dire, comme si la haine n’était pas le fondement même du terrorisme. Et l’on apprend bientôt que le « suspect » (re-sic) a fait allégeance… à l’Etat islamique. Certes encore, mais, nous dit-on, il faut bien distinguer les crimes commis « au nom de Daech » et ceux commis « sur ordre de Daech ». Mais patatras ! Ledit Etat islamique revendique l’attentat le jour même.

Reste l’ultime rempart : la vraie question est celle du contrôle des armes à feu aux Etats-Unis…Enjeu capital, certes, mais en l’occurrence le tireur était un agent de sécurité détenteur d’un permis de port d’arme. Est-il excessif de prédire que Donald Trump ne va faire qu’une bouchée de l’argument en rappelant encore une fois le précédent de notre Bataclan désarmé ?

Pour que les choses soient enfin claires, et pour que les scrupules de nos médias trouvent enfin repos, nous leur recommandons l’analyse de Gilles Kepel, qui a montré depuis des années, l’évolution du paradigme terroriste : non plus le commandement central de type al-Qaïda mais la délégation de « franchise », où tout « bon croyant » est appelé à tuer les infidèles, où et quand l’occasion s’en présente. 

Pourquoi alors, au-delà de l’ignorance, tant de gêne dans le propos et de contorsions dans le commentaire ? Peur des « amalgames », de la « stigmatisation » bien sûr, et comme toujours dans de tels cas. Car il est tout simplement impossible, dans le raisonnement sophistique et sociologiste de la correction politique, qu’un « dominé » (musulman) s’en prennent à des « dominés » (homosexuels).

Mais deux voix autorisées ne s’y sont pas trompées : Barack Obama qui, refusant de se perdre dans un débat sur le sexe du crime, a parlé de « terreur ET de haine ». Et Manuel Valls : « en frappant la communauté gay, l'attaque effroyable d'Orlando nous atteint tous ».

Car dans cette tragédie il y va tout simplement de NOTRE LIBERTE fondamentale : celle d’être soi ; celle des gays ; celle de nous tous : à commencer par celle des musulmans eux-mêmes.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (18)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
valencia77
- 14/06/2016 - 20:35
Les USA
Si on elimine les quartiers noirs de Los Angeles, Chicago, Saint Louis et New orleans, Les US sont au bas de la liste mondiale des crimes par armes a feu.
ikaris
- 14/06/2016 - 19:14
Le politioquement correct est capable de tout
c'est même à ça qu'on le reconnait ! Dénoncer la vente d'arme libres et l'homophobie c'est sa dernière invention pour éviter de nommer l'islamisme. La vraie inconnu c'est le nombre de gogos qui acceptent ces conneries sans broncher au seul motif que tous les médias de propagande les répêtent.
Alain Proviste
- 14/06/2016 - 18:02
déni du réel
Décidément !