En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

03.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

04.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

05.

Education : Plusieurs études convergent pour dire que mieux payer les enseignants est le meilleur moyen d'améliorer la situation des jeunes enfants

06.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

07.

Les éoliennes produisent-elles une énergie "écologique” ?

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

ça vient d'être publié
Very bad trip
Etats-Unis : à 5 ans il amène de la cocaïne à l'école
il y a 10 heures 15 min
pépites > Justice
Aucun remord
Bilal Taghi, le premier homme à avoir fomenté un attentat djihadiste en prison, jugé dès ce mardi
il y a 11 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Livre : "Un dimanche à Ville d'Avray" de Dominique Barbéris : Une Madame Bovary des temps modernes, un roman à l’humour mordant

il y a 13 heures 33 min
light > People
The Big bucks
Kylie Jenner vend sa marque de cosmétiques pour la somme de... 600 millions de dollars
il y a 15 heures 14 min
pépite vidéo > Politique
Décentralisation
François Baroin : "la fédération des volontés locales" plus importante "qu'un pouvoir très centralisé"
il y a 15 heures 38 min
décryptage > Justice
Je baise la France jusqu'à l'agonie

Pourquoi il faut laisser s'exprimer Nick Conrad

il y a 15 heures 58 min
décryptage > Politique
Adieu Jupiter!

Hollande c'était "moi je " : Macron c'est "bibi"

il y a 16 heures 8 min
décryptage > Société
Bonne solution ?

Education : Plusieurs études convergent pour dire que mieux payer les enseignants est le meilleur moyen d'améliorer la situation des jeunes enfants

il y a 16 heures 18 min
décryptage > Politique
Libéralisation ?

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

il y a 18 heures 33 min
décryptage > Science
Etrange...

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

il y a 20 heures 30 min
pépites > Politique
Sauvetage
Congrès des maires de France: Emmanuel Macron dit avoir "tant appris" des élus
il y a 10 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : Perrine Perrez "Celle qui a dit non" : Nous on dit "oui" sans hésiter !

il y a 13 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Livre : "Encre sympathique" de Patrick Modiano : Modiano en détective, une délicieuse partition sur l’écriture et l’oubli

il y a 13 heures 43 min
Couette tueuse
Le mystère de la couette tueuse enfin élucidé !
il y a 15 heures 19 min
décryptage > Politique
Perte d'autorité

L’autorité de l’Etat ne sera pas restaurée par la violence

il y a 15 heures 49 min
décryptage > Economie
La traque

Mais pourquoi traquer la fraude fiscale ?

il y a 16 heures 3 min
décryptage > Science
Kesako ?

Les éoliennes produisent-elles une énergie "écologique” ?

il y a 16 heures 12 min
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 18 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 17 heures 15 min
décryptage > Economie
Tout ça pour ça

Vote du PLF 2020 : 3 mois de débats pour presque rien (de nouveau)

il y a 18 heures 37 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

il y a 20 heures 47 min
Rhétorico-laser

L’appel vibrant du pouvoir à la "responsabilité"… des autres !

Publié le 03 mai 2016
C’est un véritable leitmotiv de nos gouvernants : que ce soit l’économie, le chômage, la réforme constitutionnelle, les manifestations, que ce soit François Hollande, Manuel Valls ou Bernard Cazeneuve, le mot magique sature le discours du pouvoir : « res-pon-sa-bi-li-té ! Comprendre toujours : la responsabilité des autres.
Christophe de Voogd est normalien et docteur en histoire, spécialiste des idées et de la rhétorique politiques qu’il enseigne à Sciences Po et à Bruxelles. Dernier ouvrage paru : « Réformer : quel discours pour convaincre ? » (Fondapol, 2017)...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe de Voogd
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe de Voogd est normalien et docteur en histoire, spécialiste des idées et de la rhétorique politiques qu’il enseigne à Sciences Po et à Bruxelles. Dernier ouvrage paru : « Réformer : quel discours pour convaincre ? » (Fondapol, 2017)...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
C’est un véritable leitmotiv de nos gouvernants : que ce soit l’économie, le chômage, la réforme constitutionnelle, les manifestations, que ce soit François Hollande, Manuel Valls ou Bernard Cazeneuve, le mot magique sature le discours du pouvoir : « res-pon-sa-bi-li-té ! Comprendre toujours : la responsabilité des autres.

Le gouvernement pratique cette tactique depuis le fameux pacte du même nom, qui s’est transformé en véritable piège rhétorique pour le patronat, sommé d’« assumer ses responsabilités », c’est-à-dire de créer des emplois en échange de l’allègement des cotisations. Et le MEDEF, à commencer par son président arborant fièrement son pin’s « un million d’emplois » qu’on lui rappelle à charge à chaque occasion, est tombé dedans. On s’étonne encore de l’absence, dans le discours patronal, d’un contre-argumentaire très simple : l’Etat ne fait aucun « cadeau » - même aux entreprises – mais modère seulement son appétit fiscal ; le Pacte de responsabilité n’aboutira à son terme, en 2017, qu’au niveau des charges de 2012 ; et en 2017, les entreprises françaises seront toujours les plus taxées d’Europe ; enfin leur « responsabilité » n’est pas la création d’emplois mais la création de richesses.

A tout seigneur tout honneur ! François Hollande sait admirablement manier l’ambiguïté, le double sens et l’engagement qui n’engage à rien (cf. l’inversion de la courbe du chômage). Et « la responsabilité » qui n’engage que celle des autres… On se souvient notamment de l’appel au « Parlement à prendre ses responsabilités » lors des derniers vœux présidentiels à propos de la déchéance de la nationalité, comme si l’affaire initiée par François Hollande lui-même ne le concernait plus. Ce qui d’ailleurs fut vérifié par la fin en queue de poisson du projet ; mais le président aura engrangé au passage le demi-succès d’avoir impliqué dans sa propre déroute la « responsabilité » de la droite sénatoriale. 

Le procédé, aussi brillamment illustré par le chef de l’Etat lui-même, est si tentant qu’il est devenu un véritable tic dans le discours du Premier ministre, qui n’hésite pas à employer le mot plusieurs fois dans une même phrase. Certes, à la décharge de Manuel Valls, il faut reconnaitre qu’il revendique cette exigence pour sa propre action contre l’aveuglement idéologique des Frondeurs. L’ennui c’est que cet « esprit de responsabilité » est aussi invoqué par le même Manuel Valls pour capituler à la moindre opposition, comme on l’a vu dans la dénaturation de la loi Travail : « Notre responsabilité, c’est de mener à bien ce texte avec les amendements nécessaires » (sic). Et soyons-en sûrs : si la loi capote au Parlement, ce sera la droite qui sera mise en accusation pour n’avoir pas « assumé ses responsabilités ».

Lesquelles sont aujourd’hui invoquées par le Ministre de l’intérieur à l’égard des organisateurs de manifestations pour empêcher les violences désormais quotidiennes. En attendant, la question des instructions données aux forces de l’ordre curieusement attentistes jusqu’ici, demeure sans réponse, alors que là se trouvait la responsabilité propre du Ministre de l’intérieur. Comme il relevait également de lui de porter plainte contre la CGT pour son affiche pour le moins diffamatoire à l’égard de la police. Mais Bernard Cazeneuve - l’un des plus habiles rhéteurs de la gauche – a su manier avec dextérité l’une des grandes techniques de la parade rhétorique : la substitution. A la plainte en justice contre la CGT et à l’intervention précoce contre les casseurs, il a substitué la ferme condamnation en parole qui ne coûte rien et des considérations sur l’attachement des uns et des autres (syndicats, manifestants, et mêmes casseurs !) aux « valeurs républicaines ». Etait-ce le vrai sujet ?  

Nous voici donc tous renvoyés à nos « responsabilités », qui sont bien souvent celles-là même que l’Etat, par calcul politique et électoral, a décidé de ne plus assumer. De quoi être à notre tour fort tentés, à chaque fois que le mot resurgit dans le discours officiel, d’appliquer la même maxime que nos gouvernants : « courage, fuyons ! »  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

03.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

04.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

05.

Education : Plusieurs études convergent pour dire que mieux payer les enseignants est le meilleur moyen d'améliorer la situation des jeunes enfants

06.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

07.

Les éoliennes produisent-elles une énergie "écologique” ?

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Jean-Benoist
- 03/05/2016 - 22:43
etre a la tete de l'état
Et faire montre de tant d'incompétence et d'irresponsabilité releve de lexploit
pauvre pays
Fredja
- 03/05/2016 - 15:50
Vous avez remarqué ?
Dans les rares cas où ils sont responsables, ils ne sont jamais coupables ! Au hasard, Fabius et le sang contaminé... Il est pourtant toujours aux affaires, le gaillard !
jurgio
- 03/05/2016 - 14:44
Ce n'est pas notre faute mais c'est celle des autres !
On ne rebat toujours les oreilles avec un tel credo ringardo-socialiste. Quand abandonneront-ils la nuisance de leur sottise ?