En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

06.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

07.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

ça vient d'être publié
pépites > International
Dictature
Ouïghours : Xi Jinping a donné l'ordre d'être "sans pitié"
il y a 9 heures 46 min
light > Culture
Discrimination
L'actrice Mo'Nique accuse Netflix de la sous-payer car elle est une femme noire
il y a 10 heures 34 min
pépite vidéo > Culture
Pour les fans de la famille royale
The Crown : la saison 3 est disponible sur Netflix
il y a 11 heures 20 min
pépites > France
Noyau dur
Acte 53 des Gilets jaunes : 28.000 manifestants selon la police, 40.000 selon les organisateurs
il y a 12 heures 47 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Inde veut aller explorer Vénus en 2023 ; Mars : les fluctuations de l’oxygène décontenancent la Nasa
il y a 13 heures 6 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : ce que la technologie pourrait apporter pour contenir les incendies géants
il y a 16 heures 30 min
décryptage > France
Un an déjà

Acte 53 des Gilets jaunes : statu quo en attendant décembre

il y a 17 heures 9 min
décryptage > International
Moderne... mais féroce

En Arabie Saoudite, « réforme » rime avec « répression »

il y a 17 heures 32 min
décryptage > France
Agriculture

Revenus désastreux des agriculteurs : et si les banques étaient juridiquement en partie responsables ?

il y a 17 heures 33 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Comment la momie de Ramsès II a bénéficié d'une "seconde jeunesse" grâce à une exposition organisée à Paris en 1976

il y a 17 heures 34 min
pépites > Europe
Désastre
Venise : un milliard d'euros de dégâts ; une troisième montée des eaux attendue
il y a 10 heures 10 min
pépites > Santé
Drame
Deux tiers des Français ont déjà renoncé à se faire soigner
il y a 10 heures 57 min
pépite vidéo > France
Casseurs
Acte 53 des Gilets jaunes : d'importants dégâts sur la place d'Italie à Paris
il y a 12 heures 12 min
pépites > Politique
Baisse
Popularité : Emmanuel Macron perd un point en novembre
il y a 12 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

SOS Europe en détresse ?

il y a 16 heures 12 min
décryptage > Santé
Danger

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

il y a 16 heures 58 min
décryptage > Politique
Sectarisme à tous les étages

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

il y a 17 heures 15 min
décryptage > Economie
Un but bien défini

La politique économique de Trump, une politique parfaitement prévisible

il y a 17 heures 32 min
décryptage > International
Automne chinois

Hong Kong ou l’illustration que la Révolution de velours tchèque ne serait plus possible 30 ans après ?

il y a 17 heures 34 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

il y a 17 heures 35 min
© Reuters
© Reuters
« Politico Scanner »

Pouvoir d'achat, un thème central de la campagne pour les Français

Publié le 14 décembre 2011
Cette semaine, un sondage Ipsos nous livre l’opinion des Français sur le pouvoir d’achat, thématique sensible s’il en est. L’enquête offre une approche originale qui donne du sens à cette notion devenue classique dans le débat public.
Guillaume Peltier est député de Loir-et-Cher et vice-président délégué des Républicains. Il a été professeur d'histoire-géographie, chef d'entreprise et porte-parole de Nicolas Sarkozy.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Guillaume Peltier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Guillaume Peltier est député de Loir-et-Cher et vice-président délégué des Républicains. Il a été professeur d'histoire-géographie, chef d'entreprise et porte-parole de Nicolas Sarkozy.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Cette semaine, un sondage Ipsos nous livre l’opinion des Français sur le pouvoir d’achat, thématique sensible s’il en est. L’enquête offre une approche originale qui donne du sens à cette notion devenue classique dans le débat public.

En année électorale, les thématiques prennent une résonance particulière. Cette semaine, un sondage Ipsos nous livre l’opinion des Français sur le pouvoir d’achat. L’institut note qu’à la définition (trop sophistiquée ?) des indices répond le ressenti (simpliste ?) des consommateurs. D’un côté, une notion statistique de « pouvoir d’achat du revenu disponible brut », de l’autre, des vécus partagés par une majorité de Français. Décryptage de ces vécus.

  1. De la définition du pouvoir d’achat

Pour une large majorité des Français (56%), le pouvoir d’achat est ce qui leur reste, chaque mois, après les dépenses incompressibles (loyer, assurances, gaz/électricité …). En somme, le pouvoir d’achat serait ce qui reste pour se faire plaisir, une fois les dépenses de fonctionnement du quotidien effectuées. Trois autres façons d’évaluer son pouvoir d’achat existent, bien plus minoritaires auprès des Français. 17% d’entre eux évaluent leur pouvoir d’achat en faisant la comparaison entre l'évolution de ses revenus et des prix des produits de consommation courante. 15% l’estiment en fonction de l’évolution de leur qualité de vie et 12% au regard de leurs revenus.

  1. Raison et sentiment de la dégradation du pouvoir d’achat

Contexte de crise oblige, une écrasante majorité de Français, 80%, ressent une dégradation de son pouvoir d’achat. 37% ont le sentiment qu’il s’est beaucoup dégradé, 43% un peu, 15% qu’il est resté stable et 5% qu’il a un peu (4%) ou beaucoup (1%) augmenté. Et dans le détail, quand on s’attache à trouver les raisons de cette perte de pouvoir d’achat, c’est l’augmentation du prix de l’essence qui est cité en premier lieu (76%) devant celle des prix des produits de supermarchés (75%), le prix de l’énergie (62%), l’augmentation des impôts et taxes (59%) puis des produits alimentaires des marchés (54%).

Une illustration de cette dégradation du pouvoir d’achat se trouve sur le graphique ci-dessous : un tiers des Français affirme faire ses courses… à l’euro près et un Français sur cinq à 5 euros près.

  1. Pouvoir d’achat et politique

Cette enquête montre un lien de corrélation entre le pouvoir d’achat et l’emploi. Cette idée se confirme lorsque l’on regarde à qui les Français font confiance  pour prendre les décisions pour stopper la baisse du pouvoir d’achat. Premier enseignement, aucun acteur ne recueille la confiance d’une majorité de Français. En tête, c’est l’employeur à 42%, le plus à même d’avoir une incidence positive sur le pouvoir d’achat des Français. Les grandes enseignes de la distribution (19%) et les industries de l’agro-alimentaire (13%) ne sont pas considérées comme des acteurs efficaces.  De même que les acteurs politiques, que ce soit l’opposition (26%), ou le Gouvernement (12%).

Comme pour le domaine de l’emploi, la fatalité sur le pouvoir d’achat semble être de mise. Comme si le contexte économique global et les crises successives annihilaient le pouvoir politique et rendaient inéluctables le sentiment de dégradation. Pourtant, ce sujet fera partie de la campagne présidentielle pour les Français, pas comme sujet principal, 18% seulement des Français le pensent, mais comme l’un des sujets principaux (66%) ou un sujet parmi d’autres (16%). En 2007, Nicolas Sarkozy avait placé le politique au cœur de la campagne, qu’en est-t-il cinq ans après ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

06.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

07.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Cybians
- 19/12/2011 - 14:30
@Mani
Votre deux remarques ne sont pas sans fondement ; j'ajoute que la deuxième question est mal posée: on imagine le sous entendu (je compte à N euros près, parce que je n'ai pas assez d'argent), alors qu'on peut compter pour les courses simplement parce qu'on fait attention sans pour autant être indigent.
Mani
- 14/12/2011 - 12:10
En plus, ces enquêtes...
... passent totalement à côté du problème n°1 du pouvoir d'achat : le logement. Dans l'immense majorité des cas, c'est la part du loyer qui limite fortement le pouvoir d'achat. Quand on consacre 33% de ses revenus au loyer, c'est forcément plus difficile que quand c'est 25% La baisse des loyers, voilà l'objectif. Mais comme c'est difficile (impossible ?), on préfère l'occulter...
Mani
- 14/12/2011 - 12:07
Au passage :
beaucoup de français mentent. C'est impossible à prendre en compte évidemment, mais quand on entend le nombre de personnes qui se plaignent (se vantent ?) de trop travailler, au mieux ça fait sourire. Il est plus que jamais de bon ton de se plaindre et de se "misérabiliser" - mais curieusement, même au coeur de la crise, la consommation n'a pas chuté... bizarre, quand même, pour des pauvres.