En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

05.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

06.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

07.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
engagement
Rencontre avec le plus jeune maire de France
il y a 13 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition : "Soulages au Louvre" de Pierre Soulages

il y a 13 heures 26 min
pépites > Société
Devoir de mémoire
Enfin un hommage marseillais à Arnaud Beltrame
il y a 13 heures 52 min
décryptage > Terrorisme
Motivations

Dans la tête du tueur de Hanau

il y a 15 heures 21 min
pépites > Santé
Quid du 4ème vol de rapatriés ?
Le point sur les conditions d'accueil des rapatriés français
il y a 16 heures 32 min
light > People
Et madame Griveaux dans tout ça ?
La réaction de la femme de Griveaux
il y a 18 heures 23 min
décryptage > Santé
Ces maladies qu’une bonne alimentation aide à combattre

Une bonne alimentation augmentera vos chances de guérison

il y a 19 heures 47 min
décryptage > International
loin des mille et une nuits

Le jugement des chercheurs français à Téhéran : un signal politique de la part de l'Iran

il y a 21 heures 55 sec
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros
il y a 21 heures 58 min
décryptage > Education
la vie devant soi

Non, la réussite professionnelle ne s'obtient pas (uniquement) via un parcours scolaire en ligne droite

il y a 22 heures 58 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 13 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "Trahison" de Harold Pinter : Pour Michel Fau et Harold Pinter

il y a 13 heures 40 min
pépites > Economie
Dans la rue
Baisse des mobilisations contre la réforme des retraites
il y a 14 heures 50 min
pépites > Sport
Dopage
Docteur Mabuse au banc des accusés
il y a 16 heures 55 sec
pépite vidéo > Politique
La paille et la poutre
Castaner et la vie privée d'Olivier Faure
il y a 17 heures 17 min
pépites > Terrorisme
Fusillades à Hanau
Fusillades tragiques en Allemagne
il y a 19 heures 3 min
décryptage > Justice
Célérité pour les uns, lenteur pour les autres

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

il y a 20 heures 43 min
décryptage > Politique
Des mots pour ne rien dire

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

il y a 21 heures 44 min
décryptage > Europe
Epreuve de force

Quel budget pour l’Europe post Brexit ? Petit diagnostic de l’état de l‘Union

il y a 22 heures 16 min
décryptage > Economie
Might makes right

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

il y a 23 heures 15 min
Combustion complète

Plus d’émissions de CO2 que la Chine ou les Etats-Unis : comment les incendies forestiers ont transformé l’Indonésie en plus grand pollueur du monde

Publié le 01 novembre 2015
Les incendies en Indonésie font des ravages sans précédent. La culture de l'huile palme et la déforestation sont bien souvent ciblées comme étant la cause principal de ce phénomène qui arrive chaque année. La réalité est bien plus complexe.
Alain Rival est biologiste, agronome de formation et travaille au Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD), un Etablissement Public Français spécialisé dans la recherche en partenariat avec les pays du...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Rival
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Rival est biologiste, agronome de formation et travaille au Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD), un Etablissement Public Français spécialisé dans la recherche en partenariat avec les pays du...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les incendies en Indonésie font des ravages sans précédent. La culture de l'huile palme et la déforestation sont bien souvent ciblées comme étant la cause principal de ce phénomène qui arrive chaque année. La réalité est bien plus complexe.

Les incendies des forêts indonésiennes, démarrés cet été, ont propulsé le pays au premier rang des responsables d'émissions de gaz à effet de serre, avec des émissions journalières dépassant même celles de Chine sur près de 14 jours d'affilée durant les deux derniers mois. Les émissions de gaz à effet de serre, qui incluent la production d'énergie, les transports et l'industrie ont même dépassé celles des Etats-Unis sur 47 des 74 derniers jours, selon une étude publiée sur Bloomberg et basée sur les données de la World Resources Institute à Washington et celles de la VU université d'Amsterdam concernant l'Indonésie. Causés par les incendies, les nuages de fumée font en outre l'objet de nombreux incidents diplomatiques avec les pays voisins d'Asie du sud-est. Le 22 octobre, une cinquantaine de vols ont dû être annulés dans la région.

 

Atlantico : L'Indonésie est ravagée par des incendies d'une ampleur jamais vue jusque-là. La production d'huile de palme se trouve souvent pointée du doigt comme responsable. Est-elle responsable de ce phénomène ?

Alain Rival : La relation entre les incendies et les exploitations de palmiers à huile, industrielles ou villageoises, n’est pas directe. Les systèmes de production d’huile de palme sont multiples, et les grands ensembles agroindustriels, facilement repérables et soumis aux schémas de certification comme RSPO leur interdisant de s’étendre aux dépends de la foret, sont loin d’être les seuls coupables.

Les pratiques d’écobuage et de cultures sur brulis sont courantes dans les campagnes indonésiennes. Les feux, favorisés cette année par une saison sèche inhabituellement longue, ne sont plus sous contrôle, et les espaces forestiers qui servaient de tampon et de pare-feu naturels ont progressivement disparu. Ce n’est pas obligatoirement de la forêt primaire qui brule, mais souvent des forêts dégradées ou même des savanes (il y a près de 15 millions d’hectares de terres dégradées en Indonésie).

L’exploitation de l’huile de palme n’est pas la seule responsable de la déforestation, d’autres activités comme les mines et les plantations forestières d’essences a croissance rapide (fast wood) sont aussi des vecteurs de déforestation.

Les conséquences de ces incendies sont absolument dévastatrices, le feu ne semble jamais s'éteindre. Quelles sont les conséquences de ces catastrophes ? L'aéroport de Singapour aurait été bloqué. Quel impact sur la santé ? Est-il permis d'imaginer un pays où la totalité des forêts a brûlé ?

Les conséquences sanitaires se font sentir sur les populations rurales de Sumatra et de Kalimantan (Bornéo) : aéroports et écoles sont fermées, et les populations les plus fragiles sont a risque (enfants et personnes âgées). La prévention des feux est primordiale : les forets même très dégradées constituent une source de biomasse qu'il est possible de valoriser en produisant des biocarburants. La gestion des forêts par des unités forestières autonomes, associant communautés villageoises et compagnies forestières responsables, est en cours et encouragée par le gouvernement indonésien. La gestion durable des forets et l’éducation aux bonnes pratiques agricoles font partie des solutions de prévention à long terme.

Le gouvernement semble totalement désemparé, pour la première fois il demande l'aide de ses voisins. Quelle part de responsabilité porte-t-il sur ces incendies ? Comment expliquer le manque de main d'œuvre actuellement ?

La situation indonésienne est complexe : on ne dispose pas de relevés cadastraux fiables ni de cartes du couvert végétal mises à jour. Les satellites nous permettent de localiser parfaitement les feux, mais il est difficile de savoir s'ils ont lieu dans une foret primaire (vierge) ou dégradée (exploitée) ou un champ, et à qui appartient la parcelle localisée. Plusieurs cartes existent: celles des Ministères et des compagnies de plantation, mais elles ne superposent pas toujours. Les feux nombreux servent aussi de paravent pour d’autres feux: dans la confusion actuelle, l’impunité est presque assurée: une manière rapide de régler les contentieux fonciers entre villageois ou entre villageois et compagnies minières, forestières ou de plantation.

Ce genre de catastrophe arrive tous les ans et s'aggrave avec le temps. Quelles solutions durables sont actuellement à l'étude pour éviter ce scénario ? La Cop21 arrive, est-ce un sujet qui sera central lors de la conférence sachant que ces incendies causent une émission de gaz à effet de serre absolument énorme ?

Les conséquences sanitaires et environnementales sont effectivement considérables. C'est dans la prévention que se joue l’avenir des forets indonésiennes, qui sont d'une inestimable richesse en biodiversité. Un équilibre est a trouver entre forets conservées/forets exploitées durablement et plantations agricoles, villageoises et industrielles. Le chantier est considérable et le temps presse.

Les tourbières de Nord Sumatra sont également un lieu frequent d'incendie, la tourbe est un combustible organique, réservoir naturel de carbone et sa combustion genere d'importantes quantités de gaz a effet de serre. Un moratoire sur la plantation sur tourbes a du mal a être appliqué dans le contexte extrêmement décentralisé de l'Indonésie. En effet c'est au niveau des districts que se décide l'octroi de concessions d'exploitations forestières.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

05.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

06.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

07.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires