En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

Ces nouvelles techniques de swing qui révolutionnent le golf

03.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

04.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

05.

Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves

06.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

07.

Et le navire de la gauche vint se briser sur l’écueil de l’Islam…

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

05.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

03.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

04.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
pépites > International
Problème Européen
À la veille du Black Friday, des employés d'Amazon Allemagne se mettent en grève
il y a 2 min 56 sec
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
L’actualité grise Macron dans « sa vision romanesque de la vie »; Le PS clarifie sa ligne sur la laïcité, EELV s’embrouille sur la sienne; Hidalgo s’inquiète de l’impact du gauchisme des Verts (sur son image); Mélenchon peu présidentiable aux yeux des Fra
il y a 43 min 4 sec
décryptage > Environnement
Ecologie

Ecocide : entre impensés, mal-pensé et arrières pensées, un nouveau délit à l’application piégée

il y a 3 heures 6 min
pépite vidéo > Sport
R.I.P
Maradona s'en va, les Argentins célèbrent leur héros national
il y a 4 heures 21 min
décryptage > International
Les yeux ouverts

Le grand défi d’Aliyev

il y a 4 heures 54 min
décryptage > Politique
Fluctuat et mergitur

Et le navire de la gauche vint se briser sur l’écueil de l’Islam…

il y a 5 heures 11 min
décryptage > Sport
Dieu du football

Maradona, l’immortalité haut le pied

il y a 5 heures 23 min
décryptage > France
Aimons nous les uns les autres

Après la résilience, la bienveillance : peut-on gouverner efficacement un pays avec des objectifs de développement personnel ?

il y a 5 heures 38 min
décryptage > France
Génie

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'inspirer

il y a 5 heures 59 min
Futur best-seller
L'enquête fleuve de Society sur l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès va être publiée sous le format d’un livre accessible dès le 9 décembre
il y a 18 heures 44 min
pépites > France
Justice
Quatre adolescents placés en garde à vue dans le cadre de l'enquête de l'assassinat de Samuel Paty
il y a 22 min 32 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron : tout faire pour éviter une contamination de la grogne sociale et surtout une résurgence poujadiste.

il y a 2 heures 55 min
décryptage > France
Derrière les annonces

Ce qui se cache vraiment derrière "l'inégal sens des responsabilités" évoqué par Emmanuel Macron à propos des failles françaises face au Covid

il y a 3 heures 34 min
pépites > Style de vie
Cash
70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine
il y a 4 heures 43 min
décryptage > Religion
Enfin Allah devient sélectif

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

il y a 5 heures 3 min
pépites > Politique
Communication
Voici ce qu'il faut retenir du discours de Jean Castex sur l'allègement du confinement
il y a 5 heures 22 min
décryptage > Environnement
Coeur de l'atome

Haro sur le nucléaire et l’hydrogène : l’Europe frappée d’imbécillité énergétique ?

il y a 5 heures 29 min
décryptage > France
Première vague

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

il y a 5 heures 48 min
Effets de la parole présidentielle
Déconfinement : la SNCF a connu une hausse de 400% des ventes de billets de train juste après les annonces d’Emmanuel Macron
il y a 17 heures 48 min
light > Sport
"El Pibe de Oro"
Mort de la légende du football argentin, Diego Maradona, à l’âge de 60 ans
il y a 20 heures 4 min
© Reuters
© Reuters
Secrets de fabrication

Habitat BBC : comment éviter les pièges des maisons à basse consommation mal pensées

Publié le 12 juillet 2015
En cherchant à limiter la facture carbone ou en tentant de créer des maisons peu coûteuses à l’entretien, des problèmes d'isolation non négligeable surviennent au sein des maisons neuves et modernes. Et notamment en cas de fortes chaleurs.
France Poulain
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
France Poulain est architecte et urbaniste de l'Etat. Elle travaille depuis la fin des années 1990 sur les questions relatives au camping, qu'il soit ancien ou moderne, individuel ou collectif, sur parcelles privées ou en terrains de camping, de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En cherchant à limiter la facture carbone ou en tentant de créer des maisons peu coûteuses à l’entretien, des problèmes d'isolation non négligeable surviennent au sein des maisons neuves et modernes. Et notamment en cas de fortes chaleurs.

Atlantico : Suite à une canicule touchant la Grande Bretagne, le pays faisait face à un problème d'isolement thermique dans ses bâtiments les plus récents. En raison de leur capacité à retenir la chaleur, pour limiter l'impact écologique, les récentes construction se sont transformées en four sitôt l'été arrivé. Existe-t-il des cas similaires en France ? Comment expliquer un tel défaut de conception (potentiellement mortel d'après les scientifiques) ?

France Poulain : Les constructions les plus récentes visent à atteindre des performances en terme d’isolation qui les rendent les moins consommatrices en énergie pour être chauffées, notamment durant l’hiver. Cela consiste en des murs bien isolés –ce qui est un progrès par rapport aux constructions des années 1970 où les murs étaient parfois « fins comme du papier à cigarette »-, des fenêtres à double ou triple vitrage mais également à une étanchéité de l’ensemble par rapport à l’environnement extérieur.

Ainsi, l’un des tests qui est réalisé à la fin des chantiers est de vérifier que les constructions sont bien étanches et qu’aucun air ne s’en échappe. Si l’on ajoute des éléments de production d’énergie comme des panneaux solaires, de la géothermie ou autres, les bâtiments peuvent même devenir autonomes en matière énergétiques.

Mais, l’étanchéité ne correspond à une l’aboutissement du travail à réaliser pour rendre une maison écologique, puisqu’elle n’est, à ce stade, qu’énergétiquement viable. Il faut alors recréer des mouvements d’air pour apporter une régulation thermique et assainir la maison. Les systèmes de double flux ou de climatisation permettent pour le premier de descendre à 24-25 degrés l’été mais pas en dessous et pour le second d’avoir un contrôle beaucoup plus important mais qui nécessite en retour beaucoup plus d’électricité. Plus le système de gestion de l’air est important, plus il faut que la maison créée sa propre électricité. Sinon, cela conduit à ce que les maisons consomment toujours de l’électricité, non plus pour se chauffer l’hiver mais pour recréer un mouvement d’air artificiel (créé dans les maisons anciennes par l’air qui passent par les portes et les fenêtres souvent mal jointives).

Ce flux d’air automatisé, et contrôlé par système électronique et nécessitant de l’électricité, ne supporte pas les pannes. Car, si le flux s’arrête, le confinement s’installe et conduit à ce que les champignons se multiplient, ce qui n’est, au final, pas si sain.

Pour éviter de rencontrer de tels problèmes quelles sont les choses essentielles à considérer avant l'achat ou la mise en construction d'une maison ? Peut-on vraiment espérer limiter à la fois son budget chauffage et son impact sur l'environnement ?

France Poulain : Lorsque l’on fait construire une nouvelle maison, la chose complexe est d’anticiper tous les frais qui vont survenir après la mise en route ; car il faut que le système de gestion de l’air soit quasiment autonome en matière d’alimentation électrique. Or, si l’on peut imaginer avoir une production relativement bien gérée durant l’année, c’est plus complexe en cas d’orage et de coupures électriques localisées, de surchauffe, de défaillance mécanique du système… il faudrait donc avoir des sécurités pour garantir la bonne tenue du réseau électrique, et aller même plus loin en ayant des systèmes parallèles pouvant remplacer le système défaillant au pied levé. C’est, par exemple, le cas des hôpitaux qui ont des systèmes annexes qui se mettent en route une fois le premier système arrêté. Mais tout ceci est très couteux et donc la plupart des nouvelles constructions sont étanches, à double flux mais sont fragiles en terme de pérennité de l’apport électrique.

Fondamentalement, quelles sont les alternatives envisageables, pour créer des habitations aussi respectueuses de l'environnement que du désir de confort de ses habitants ?

France Poulain : Deux voies existent principalement. D’un côté, celle de l’apprentissage et de la reconnaissance des systèmes plus anciens qui ont permis à des sociétés entières de faire face aux évolutions climatiques. Je pense notamment aux systèmes développés par les populations de l’Afrique du Nord pour créer des flux d’air dans les quartiers et les maisons avec des systèmes de cheminées peintes en noir pour attirer et créer du flux d’air venant du sol, aux murs en terre ou en paille épais de 40 à 60cm qui donnent une formidable inertie aux bâtiments…Ici, ce n’est pas un oubli de la nature qui est recherché mais au contraire une bonne adaptation et une harmonie avec elle.
De l’autre côté, celle d’une innovation technologique qui nous rapprochent de ce que l’on peut voir dans certains films d’anticipation où les maisons sont de grands ordinateurs et peuvent être implantés n’importe où en étant parfaitement autonomes : filtrage de l’air et de l’eau, recyclage des déchets… Et ce n’est peut être pas si loin de nous car certains pays dans le monde cherchent à « sauter le pas technologique » actuel, qui n’est pas à 100% satisfaisant, pour aller directement à un niveau technologique plus abouti. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
MC
- 13/07/2015 - 13:16
Bien...
Travaillant dans le BTP et ayant une cliente travaillant dans un bureau d' études, nous en sommes arrivés à la même conclusion : " On va pas s' emmerder avec une VMC, vive la ventilation naturelle ! " Ceci-dit, quand on me demande d' installer une VMC, je ne dis pas non. Faut bien faire marcher le commerce ! Personnellement, j' utilise un simple extracteur temporisé dans les toilettes, et un courant d' air (système passif, aération bouche basse et haute) pour la SDB. Isolation intérieure R=3,8. Inutile d' aller au-delà, c' est du pognon foutu en l'air. (Murs en pierre de 40 cm...) Ne pas oublier : un mur, ça doit respirer ; l' étanchéité à tout prix est un non-sens.
tubixray
- 13/07/2015 - 11:31
RT 2012 abérration peut être
Ayant habité une maison RT 2005, le compromis cout de construction / économies d'énergie semblait intéressant. Avec la RT 2012, il semble que l'on soit parvenu à un véritable délire en terme de surcoût pour une amélioration marginale de l'isolation. Comme le souligne l'auteur, les dépenses de maintenance et le risque de panne deviennent critiques. Encore un facteur qui grève la construction immobilière sans parler de la calamiteuse loi Dufflot.
jlmr
- 12/07/2015 - 20:50
Depuis tout petit
l'été et le fortes chaleurs ne m'ont jamais indisposé à l'intérieur. Ce qui n'est pas forcément le cas en dehors de chez nous car il n'y a pas de volet ni persienne ni même de treille bien arrosée qui par évaporation dégage un courant frais sous les ombrages et sur le mur de la maison de pierre. Le séchoir à linge (ou fruits et feuilles pour les tisanes) en bois, couvert de vignes aussi est le refuge de ceux qui n'ont pas envie de suer… mais cela fait très longtemps que cela existe. J'ai même vu, dans un pays chaud (? pas souvenir, peut-être Yougoslavie) des cordes fixées au bord du toit et attachées au fond d'un ruisseau qui longeait la maison devant les fenêtres balcon. J'ai tout de suite compris l'utilité sans y être rentré, comparé aux treilles de chez nous…
Il y a effectivement beaucoup d'insectes volants mais je ne me suis jamais fait piquer. On pourrait installer une ruche mais je suis assez incompétent pour ça