En direct
Best of
Best of du 16 au 22 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Vous pensez que Gauguin était un grand peintre ? Erreur : c'était un prédateur pédophile !

02.

Misérable, totalitaire et islamophobe, la France devient le premier pays d’Europe pour les demandes d’asile

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

05.

Cette inquiétante confusion qui s’installe dans les déclarations de la BCE

06.

Ce dérapage tellement prévisible du cofondateur d’Extinction Rebellion sur la Shoah

07.

Le révélateur Whirlpool : mais quelle est maintenant la vision économique d’Emmanuel Macron ?

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

05.

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

06.

Le fétichisme du diplôme, facteur trop souvent oublié du blocage de l’ascenseur social français

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Réforme
Grève du 5 décembre : Emmanuel Macron considère que la mobilisation est "avant tout contre la fin des régimes spéciaux"
il y a 5 heures 27 min
pépites > Politique
Union des droites
Les Républicains : une procédure d'exclusion vise Erik Tegnér
il y a 10 heures 34 min
pépites > France
Journée de mobilisation
FNSEA – Monde agricole : 1.000 tracteurs vont converger vers Paris le mercredi 27 novembre
il y a 11 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Suite française" de Irène Némirovsky : adaptation méritoire d’une œuvre, dont l’auteure puis l’exhumation littéraire firent grand bruit en leur temps

il y a 11 heures 42 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la Belle au bois dormant noue sa cravate et quand s’allument les aurores boréales : c’est l’actualité des montres à la fin de l’automne
il y a 13 heures 32 min
décryptage > Société
L’enfer, c’est nous autres

Misérable, totalitaire et islamophobe, la France devient le premier pays d’Europe pour les demandes d’asile

il y a 15 heures 13 min
décryptage > Société
Pauvreté

Face aux inégalités : s’engager dans une dynamique de créativité

il y a 16 heures 39 min
décryptage > Culture
Touche pas à ma vahiné…

Vous pensez que Gauguin était un grand peintre ? Erreur : c'était un prédateur pédophile !

il y a 17 heures 13 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
"Paranoïsation", "désassimilation" et communautarisme : l’antiracisme dévoyé au profit d'un projet de conquête islamiste
il y a 17 heures 56 min
décryptage > Environnement
Roger Hallam

Ce dérapage tellement prévisible du cofondateur d’Extinction Rebellion sur la Shoah

il y a 18 heures 52 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 21 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 6 heures 11 min
Justice
Carlos Ghosn et son épouse Carole ont pu enfin communiquer pour la première fois en sept mois
il y a 10 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les renards et les lions" de Marcello Simonetta : le destin hors norme des fils de Laurent de Médicis

il y a 11 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Pour l'amour des livres" de Michel Le Bris : une amitié entre le voyage et la littérature

il y a 11 heures 49 min
pépite vidéo > Politique
Solutions
Dialogue sous tension entre Emmanuel Macron et les anciens salariés de Whirlpool à Amiens
il y a 14 heures 46 min
pépites > Environnement
Pollution
Réchauffement climatique : les plans de la Chine sur les centrales à charbon menacent les objectifs de Paris sur le climat
il y a 15 heures 44 min
rendez-vous > France
Zone Franche
Plus que jamais, le "pognon de dingue" coule à flots mais les gens sont toujours aussi pauvres
il y a 17 heures 19 sec
décryptage > Economie
Insécurité économique

Cette inquiétante confusion qui s’installe dans les déclarations de la BCE

il y a 17 heures 43 min
décryptage > Education
Réussite

Le fétichisme du diplôme, facteur trop souvent oublié du blocage de l’ascenseur social français

il y a 18 heures 38 min
décryptage > Politique
Promesse

Le révélateur Whirlpool : mais quelle est maintenant la vision économique d’Emmanuel Macron ?

il y a 19 heures 9 min
© Reuters
© Reuters
Atlantico Bourse

Pourquoi la bourse aime les entreprises familiales

Publié le 29 juin 2015
Martin Bouygues a refusé de se faire racheter par Numéricable et il a bien raison : sur la durée, les entreprises familiales sont plus performantes que les autres entreprises. En 5 ans, les entreprises détenues par des familles font 2 fois mieux que les autres, avec une volatilité moindre.
Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Pitous
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Martin Bouygues a refusé de se faire racheter par Numéricable et il a bien raison : sur la durée, les entreprises familiales sont plus performantes que les autres entreprises. En 5 ans, les entreprises détenues par des familles font 2 fois mieux que les autres, avec une volatilité moindre.

Nous pensions tous que l’épisode grec aurait connu son épilogue la semaine dernière… L’annonce d’un référendum complique considérablement la situation. Il est impossible en ce début de semaine d’imaginer la suite des événements à très court-terme. Nous attendons des éléments concrets pour agir. 

Sur le front des entreprises : la tentative d’achat de Bouygues Télécom par Numéricable a animé le secteur des télécoms pendant plusieurs jours. M. Drahi (le patron de Numéricable) n’avait pas hésité à proposer 10 milliards d’euro pour racheter la partie télécom du groupe Bouygues. Le conseil d’administration de Bouygues a rejeté cette offre de manière très sèche dès lundi soir. Bien que tout soit possible en matière boursière lorsque les enjeux sont aussi importants, il semble que les propos tenus par Martin Bouygues et les principaux dirigeants du groupe montrent que ce refus est définitif.

La raison essentielle évoqué par Martin Bouygues réside dans le fait qu’une entreprise n’est pas qu’un sujet lié à l’argent : la froide rationalité financière aurait incité beaucoup de dirigeants à accepter une offre de 10Mads d’ruros pour une structure qui en vaut aujourd’hui au mieux 6 et qui est en perte depuis 2 ans. Mais Martin Bouygues évoque l’argument des valeurs de l’entreprise que sa famille a créé et dans laquelle il croit. Il se projette plus loin que la publication des comptes trimestriels et la comparaison de l’évolution de son titre par rapport au CAC 40 au jour le jour.

Et il a en fait bien raison… sur le long-terme. 

Les faits sont là et ils sont incontestables : sur la durée, les entreprises familiales sont plus "performantes" que les autres entreprises. Sur longue durée l’écart de performance est conséquent : en 5 ans les entreprises détenues par des familles font 2 fois mieux que les autres… Avec une volatilité moindre !

Nous considérons qu’une entreprise familiale est une entreprise dans laquelle plus de 50% des droits de vote est détenu par une famille ou plus de 20% seulement mais avec un conseil d’administration ou le management est contrôlé directement par la famille.

Lorsqu’on analyse les raisons de cet écart, les explications apparaissent clairement : les entreprises familiales engagent des coûts de manière plus rationnelle, ainsi elles évitent bien souvent les dépenses somptuaires et les dépenses liées à des projets très hasardeux. Elles sont également, en règle générale, concentrées sur une activité sur laquelle elles ont la meilleure expertise et la meilleure valeur ajoutée. Elles évitent les diversifications inutiles génératrices de perte de temps et finalement moins rentables que leur "cœur business".

In fine, leurs marges opérationnelles sont plus élevées, elles affichent une croissance plus régulière et sont plus rentables que les autres entreprises. Lorsqu’on veut devenir actionnaire d’une entreprise familiale, il faut bien sûr analyser avec attention comment sont traités les minoritaires… En fait dans bien des cas, le respect de l’actionnaire est plus grand dans ce type de sociétés et, alors que ce n’est pas évident à priori, la transparence y est également plus importante. 

Bien sûr, comme souvent en bourse, il faut prendre certaines précautions : les entreprises familiales sont bien souvent des entreprises de taille plus modeste et sont en général plus chères que leur concurrents "non familiaux"… Ce qui est somme toute logique : la qualité de la croissance, sa régularité et la qualité de la gouvernance ont un prix ! Le PER ratio permet de mesurer et comparer le prix relatif des entreprises entre elles. Ce ratio est plus élevé pour les entreprises familiales que pour la moyenne du marché. En ce moment les entreprises familiales se "payent" 20 fois les résultats 2015 contre 16 fois pour le reste du marché. Cela ne paraît pas exagéré pour des entreprises qui croissent plus et plus régulièrement.

Un certain nombre de risque doivent aussi être analysé. En premier lieu, les successions : les "fils de" ne sont pas nécessairement au niveau de leurs prédécesseurs…ceci dit après un patron charismatique et efficace à la tête d’une entreprise "classique" le problème de succession est posé également. Enfin, et cela arrive régulièrement, comme pour Norbert Dentressangle par exemple, lorsqu’une famille vend ses parts dans l’entreprise qu’elle a créé, il est préférable de faire comme cette famille et "réaliser" son patrimoine également, ce qui n’est pas toujours idéal en terme de timing pour un investisseur ne faisant pas partie de la famille.

Parmi ces entreprises familiales on trouve des noms comme : Eurazeo, holding de Lazard, Ebro food, entreprise alimentaire, Zumtobel, solution d’éclairage, SFS , Wendel, BIC etc... ces noms sont français ou européens mais l’intérêt de cette approche est aussi que les familles ont des approches similaires aux Etats-Unis, en Chine au Japon et les conclusions faites plus haut y sont également valables.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Vous pensez que Gauguin était un grand peintre ? Erreur : c'était un prédateur pédophile !

02.

Misérable, totalitaire et islamophobe, la France devient le premier pays d’Europe pour les demandes d’asile

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

05.

Cette inquiétante confusion qui s’installe dans les déclarations de la BCE

06.

Ce dérapage tellement prévisible du cofondateur d’Extinction Rebellion sur la Shoah

07.

Le révélateur Whirlpool : mais quelle est maintenant la vision économique d’Emmanuel Macron ?

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

05.

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

06.

Le fétichisme du diplôme, facteur trop souvent oublié du blocage de l’ascenseur social français

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires