En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

04.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

05.

Confinement J15 : tensions en vue sur la distribution et (une partie de) l’alimentaire

06.

Coronavirus : le défi des corps (contagieux) des malades décédés

07.

Covid-19 : une commande française de masques aurait été détournée et achetée en liquide par les Etats-Unis en Chine juste avant l'acheminement vers la France

01.

Mordue au sein par un serpent

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

ça vient d'être publié
Bonheur de cuisiner
Le marché de Rungis a officiellement lancé sa plateforme en ligne pour les particuliers en cette période de confinement
il y a 19 min 56 sec
pépites > Science
IHU Méditerranée Infection
Chloroquine : Didier Raoult revient sur ses travaux, les prouesses réalisées en Chine et sur la situation de la crise sanitaire dans un entretien à Radio Classique
il y a 1 heure 26 min
pépites > Politique
Chaises musicales
Sibeth Ndiaye décide de remanier les membres de son cabinet ministériel
il y a 5 heures 31 min
pépites > Terrorisme
Espoir
Sophie Pétronin serait toujours en vie, selon le fils de l'otage française enlevée au Mali
il y a 6 heures 20 min
pépites > France
Printemps et confinement
Covid-19 : Christophe Castaner met en garde les Français qui auraient l’intention de partir en vacances
il y a 8 heures 17 min
pépite vidéo > Société
Ministère de l'Intérieur
Violences conjugales : un numéro d'urgence est dorénavant accessible par un simple SMS
il y a 9 heures 31 min
décryptage > Politique
LR

Aurélien Pradié : "Non, je ne suis pas anti-libéral"

il y a 10 heures 39 min
décryptage > International
Campagne électorale

Les élections américaines face à l’émergence d’un nouveau candidat : le coronavirus

il y a 11 heures 59 min
décryptage > International
Il paraît que c’est de l’humour

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

il y a 12 heures 36 min
décryptage > Consommation
Mesures barrières... contre les kilos

Déjeuner chez soi par temps de confinement : attention surpoids

il y a 13 heures 1 min
pépites > Economie
Brétigny-sur-Orge
Covid-19 : des salariés d’Amazon ont été contaminés en France et un d’entre eux aurait été placé en réanimation
il y a 58 min 24 sec
pépites > Santé
Prise de guerre ?
Covid-19 : une commande française de masques aurait été détournée et achetée en liquide par les Etats-Unis en Chine juste avant l'acheminement vers la France
il y a 4 heures 55 min
pépite vidéo > Europe
Courage des Britanniques
Le prince Charles adresse un message de solidarité aux Britanniques face à l’épreuve du coronavirus
il y a 6 heures 3 min
light > High-tech
Bonheur en famille
Confinement : grâce à Google et à la réalité augmentée, il est possible de recréer un véritable zoo à la maison
il y a 7 heures 37 min
pépites > France
Nouveau délai
Coronavirus : Gérald Darmanin précise le calendrier et le décalage de la déclaration d'impôts
il y a 8 heures 59 min
décryptage > Economie
Solidarité nationale

Appel de l’Etat aux dons pour les plus affectés par le Coronavirus : et la France inventa le Fisc fucking

il y a 10 heures 6 min
décryptage > Europe
Nouvel épicentre de la pandémie

L’Union européenne en réanimation : pronostic vital engagé

il y a 11 heures 21 min
décryptage > Société
Contagion

Petites prévisions sur l’impact du Coronavirus sur les inégalités

il y a 12 heures 19 min
décryptage > Santé
Crise silencieuse

Coronavirus : le défi des corps (contagieux) des malades décédés

il y a 12 heures 49 min
décryptage > Politique
Stratégie offensive

"La France unie" : Emmanuel Macron lance un slogan bien moins rassembleur qu’il n’y paraît

il y a 13 heures 18 min
Totem et Tabou

"Islam, musulman, islamiste, islamophobie…" : comment échapper au double piège du déni et de l’amalgame ?

Publié le 11 janvier 2015
Le magnifique élan national en réaction à cette semaine noire doit nous inviter à une réflexion approfondie et renouvelée : loin de tout déni et de tout amalgame, en évitant les tentations rhétoriques -et politiques- dont nous sommes coutumiers et qui, ça et là, refleurissent.
Christophe de Voogd est normalien et docteur en histoire, spécialiste des idées et de la rhétorique politiques qu’il enseigne à Sciences Po et à Bruxelles. Dernier ouvrage paru : « Réformer : quel discours pour convaincre ? » (Fondapol, 2017)...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe de Voogd
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe de Voogd est normalien et docteur en histoire, spécialiste des idées et de la rhétorique politiques qu’il enseigne à Sciences Po et à Bruxelles. Dernier ouvrage paru : « Réformer : quel discours pour convaincre ? » (Fondapol, 2017)...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le magnifique élan national en réaction à cette semaine noire doit nous inviter à une réflexion approfondie et renouvelée : loin de tout déni et de tout amalgame, en évitant les tentations rhétoriques -et politiques- dont nous sommes coutumiers et qui, ça et là, refleurissent.

D’abord l’horreur puis l’émotion, à sa mesure. Des mots très justes de François Hollande et de Nicolas Sarkozy. Des mots encore plus précis (notamment sur l’antisémitisme) de Manuel Valls. Puis le magnifique élan national d’hier et d’aujourd’hui. Dès demain, on nous le promet, la recherche des causes, des parades et des remèdes. A moins qu’un nouveau drame, toujours en suspens, ne vienne emporter les dernières digues de notre pauvre raison. A moins, de façon encore plus probable, que nous ne retombions dans nos chers travers : divisions partisanes, récupération politique et retour aux vieilles postures. Et aux bonnes vieilles rhétoriques : celle du déni et de la minimisation d’une part ; celle de l’amalgame et de l’exclusion, de l’autre.

Commençons donc par le déni et ou la minimisation : ce sont toutes les formulations qui, déjà, refleurissent : « ce ne sont pas des Musulmans »… « quelques centaines d’individus »… des « déséquilibrés »… « des jeunes paumés »… « nous ne sommes pas en guerre »… »… « gare à l’islamophobie »… « le problème n’est pas religieux mais social » etc…

La posture du déni et/ou de la minimisation n’a qu’une faiblesse, mais elle est grande : il suffit de lui appliquer ce que j’appellerai « le test de la symétrie ». Imaginons une minute que les journalistes de Charlie aient été victimes d’intégristes chrétiens : de fait, Charlie n’a pas ménagé les symboles les plus sacrés du christianisme ! Et demandons-nous alors quelles auraient été les réactions : « surtout pas d’amalgame » ? «  Ce ne sont pas des chrétiens » ? « C’est une infime minorité » ? « De jeunes paumés» ?  Et aurait-ton crié à la « christianophobie » ?

Nous aurions sans doute eu un tout autre discours sur le thème du « retour de la bête immonde ». Me trompé-je ?

Mais voilà « l’élastique rhétorique » qui repart dans l’autre sens ; celui de l’amalgame et de l’exclusion : « l’Islam en est au Moyen Age »… « C’est une religion violente » … « Regardez les terroristes : tous des Musulmans » ; (donc « tous les Musulmans sont des terroristes »)… « Ces gens ne s’intègrent parce qu’ils ne veulent pas s’intégrer »… Avec, pour les plus échauffés, en ligne d’horizon, « la Grande Déportation » en réponse au « Grand Remplacement ». D’un mythe à l’autre … Et le risque redoutable du déchirement social.

Quel remède contre ces idées-là ? Le plus difficile à mettre en œuvre, sans doute : la connaissance élémentaire : connaissance de ce qu’est l’Islam dans sa grande variété et plus délicat encore : un minimum de sens historique.

Sur l’Islam, je me contenterai de renvoyer aux déclarations des Musulmans eux-mêmes, du  conservateur Moussaoui au libéral Bidar : aucun des deux ne dit que « les terroristes ne sont pas des musulmans » : mais que ce sont des musulmans dévoyés, qui suivent une voie littéraliste et violente, née il y a une trentaine d’années en Afghanistan, très minoritaire mais en essor au sein de l’Islam, le salafisme djihadiste. Et qu’ils  prennent en otage l’ensemble de la religion. Nous avons d’abord affaire à « une guerre au sein de l’Islam », comme l’a rappelé maintes fois Gilles Kepel. Et une guerre qui déborde chez nous, si l’on veut bien se rappeler les victimes musulmanes de Merah et des frères Kouachi. Et une guerre qui nous vise aussi : l’estimation du nombre d’islamistes potentiellement dangereux est de 5.000. C’est très peu par rapport à la communauté musulmane (1 pour mille !) mais c’est plus que « quelques déséquilibrés ». Suffisamment pour déstabiliser un pays en tout cas.

Alors que faire ? Et d’abord, comment DIRE ?

Eh bien, une analogie très simple vient à l’esprit, facilitée par la richesse de notre vocabulaire et notre (tragique) expérience historique : nous distinguons très bien  nazis et nationalistes, socialistes et staliniens. Nous pouvons de même aisément distinguer « islamistes » et « musulmans ».

L’on rappellera que parmi les plus intraitables adversaires du nazisme, se trouvaient des nationalistes patentés : un Churchill, un de Gaulle. De même (voire la Tunisie, voire le Kurdistan) les combattants musulmans contre l’islamisme sont légion.

Ce qui n’est en rien un dédouanement. Bien au contraire : l’Islam doit s’interroger, comme le nationalisme par rapport au nazisme, comme le socialisme par rapport au stalinisme, sur ce qui a permis -et ceux qui ont permis-, en son sein, cette dérive meurtrière.

Mais pour l’ensemble de notre société, y compris les Musulmans en tant que citoyens, le message est plus large : le totalitarisme a pris un autre visage. Ce n’est plus celui de notre vieux « fascisme », contre lequel tant de nos belles âmes font de la résistance… à retardement et sans risque ! Ce visage encagoulé et meurtrier vient de dévaster la France et ce nouveau totalitarisme s’en prend, exactement comme les précédents, à l’essence même de notre culture politique et de notre vivre-ensemble : la démocratie et les libertés.
 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

04.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

05.

Confinement J15 : tensions en vue sur la distribution et (une partie de) l’alimentaire

06.

Coronavirus : le défi des corps (contagieux) des malades décédés

07.

Covid-19 : une commande française de masques aurait été détournée et achetée en liquide par les Etats-Unis en Chine juste avant l'acheminement vers la France

01.

Mordue au sein par un serpent

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
crobard007
- 14/01/2015 - 14:20
Islamophobie ????
Comment y échapper en sachant que les interprétations de la religion musulmane sont à discrétion de ses pratiquants, ainsi le fait de porter un jean, de ne pas être voilé, d'être pratiquant d'une autre religion, de chanter, de boire un verre avec des amis, de jouer à la pétanque, ne pas faire le Ramadam, faire carnaval ou halloween, croire au père noël... etc, etc , peut être considéré comme étant Islamophobe selon le "croyant" à l'origine de la règle, d'autant plus inquiétant que les idéologues de cette religion ont des visées politiques et universalistes. Soyons vigilants, notre liberté est en jeu!
JValjean
- 12/01/2015 - 08:39
Symétrie!
Pour épouser une Marocaine, il faut se convertir à l'islam! Votre mairie tient sans doute les documents nécessaires a votre disposition. Si cela est acceptable, pourquoi ne serait-il pas acceptable de renoncer a l'Islam pour devenir français?
cloette
- 11/01/2015 - 23:48
Ces individus
dérivent car il y a échec total de l'intégration mais ils sont sciemment recrutés manipulés , il s'agit de mettre le chaos ,.