En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Où l’on apprend qu’Emmanuel Macron est le porte–parole de Sibeth Ndiaye…

02.

Mais qu’est-ce que le Boogaloo auquel aspirent nombre d’émeutiers américains ?

03.

Effets secondaires durables de la Covid-19 : les malades abandonnés des médecins ?

04.

Il y a un Covid-19 de gauche et un Covid-19 de droite ! Nous devons cette immense découverte à un épidémiologue, hélas encore peu connu, du nom de François Ruffin

05.

Après le conflit israélo-palestinien la France importe les tensions raciales américaines

06.

Mort de George Floyd : l’anti-racisme, combat nécessaire mais explication radicalement insuffisante de la situation américaine

07.

Mort d'Adama Traoré : près de 20.000 personnes rassemblées à Paris, des tensions en fin de manifestation

01.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

02.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

03.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

04.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

05.

Effets secondaires durables de la Covid-19 : les malades abandonnés des médecins ?

06.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

04.

Alerte à l’épargne des ménages... mais certainement pas à l’euthanasie des épargnants

05.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

06.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

ça vient d'être publié
pépites > Consommation
Bonnes affaires estivales
Bruno Le Maire précise que le début des soldes est programmé pour le 15 juillet
il y a 6 heures 53 min
pépite vidéo > Santé
"Equipe de pieds nickelés"
"Star des maladies infectieuses" : Didier Raoult revient sur la récente étude de la revue The Lancet
il y a 8 heures 19 min
R.I.P.
L’ancien boxeur Floyd Mayweather a l’intention de payer les funérailles de George Floyd
il y a 10 heures 5 min
pépites > Justice
Bataille d'experts
Mort d'Adama Traoré : la contre-expertise conclut que le plaquage ventral des gendarmes a entraîné l’asphyxie
il y a 11 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Anagrammes à quatre mains" de Karol Beffa et Jacques Perry-Salkow : pour sourire de plaisir

il y a 13 heures 4 min
pépites > Economie
Soutien aux entreprises
Renault : le prêt garanti de 5 milliards d'euros est validé par le gouvernement
il y a 14 heures 13 min
pépites > Justice
Nouvelle requête
Affaire Adama Traoré : une contre-expertise indépendante a été demandée par sa famille
il y a 15 heures 52 min
pépite vidéo > Europe
Anniversaire
Il y a 67 ans, la reine Elizabeth II était couronnée
il y a 16 heures 49 min
décryptage > Economie
Conséquences du Covid-19

De l’inutilité des prédictions économiques actuelles

il y a 18 heures 32 min
décryptage > Politique
Enfin la vérité

Il y a un Covid-19 de gauche et un Covid-19 de droite ! Nous devons cette immense découverte à un épidémiologue, hélas encore peu connu, du nom de François Ruffin

il y a 19 heures 6 min
pépites > Justice
Manifestation
Mort d'Adama Traoré : près de 20.000 personnes rassemblées à Paris, des tensions en fin de manifestation
il y a 7 heures 24 min
pépites > Environnement
Zones d’ombre
Incendie de Lubrizol à Rouen : le Sénat va publier son rapport ce jeudi 4 juin
il y a 9 heures 25 min
pépites > Politique
Budget
Le déficit de la Sécurité sociale est revu à 52,2 milliards d'euros pour l’année 2020
il y a 10 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Colbert, une source d’inspiration pour les décideurs d’aujourd’hui" de Marc-Daniel Seiffert et Jean Paul Méreaux : qui trop embrasse, mal étreint…

il y a 11 heures 55 min
pépites > Justice
Couperet
Pierre Botton est condamné à cinq ans de prison ferme pour abus de biens sociaux
il y a 13 heures 42 min
pépites > Politique
Second tour
Elections municipales : Anne Hidalgo trouve un accord avec les Verts à Paris
il y a 15 heures 1 min
pépite vidéo > International
Loi et ordre
Emeutes après la mort de George Floyd : Donald Trump se rend à l’église vandalisée de Washington
il y a 16 heures 18 min
décryptage > Santé
Organisation dynamique

L’obésité de notre système de santé face à l’agilité de ses acteurs

il y a 18 heures 5 min
décryptage > International
Parti de la loi et de l'ordre

Une tragédie américaine

il y a 18 heures 48 min
décryptage > Politique
Bas les masques

Où l’on apprend qu’Emmanuel Macron est le porte–parole de Sibeth Ndiaye…

il y a 19 heures 15 min
© Flickr/ editor B
© Flickr/ editor B
Crime environnemental

Comment les mafias ont fait main basse sur nos déchets

Publié le 17 décembre 2014
L'accumulation de règles environnementales a eu pour effet pervers d'encourager le traitement illégal de déchets. Des organisations, dont certaines ont pignon sur rue, en ont fait leurs choux gras.
Fabrice Rizzoli (né en 1971) est co-fondateur et président de l'association Crim'HALT qui veut impliquer la société civile contre la criminalité. Il enseigne dans divers établissements universitaires. Docteur en science politique à l’université de Paris...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Fabrice Rizzoli
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Fabrice Rizzoli (né en 1971) est co-fondateur et président de l'association Crim'HALT qui veut impliquer la société civile contre la criminalité. Il enseigne dans divers établissements universitaires. Docteur en science politique à l’université de Paris...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'accumulation de règles environnementales a eu pour effet pervers d'encourager le traitement illégal de déchets. Des organisations, dont certaines ont pignon sur rue, en ont fait leurs choux gras.

Atlantico : La Commission européenne a revu à la hausse les objectifs de recyclage de déchets d'ici 2030 (voir ici), or comme le rappelle "Contexte", des organisations mafieuses ont mis la main sur au moins un quart de ce marché très lucratif (voir ici). Quelles sont les quantités concernées, et où les déchets partent-ils ? Quels sont les grands circuits mondiaux ?

Fabrice Rizzoli : Chaque année, des milliers de tonnes de déchets (chimiques, électroniques, industriels) sont exportées illégalement vers l'Asie et l'Afrique pour être "recyclées" ou simplement abandonnées, comme le montre un documentaire sur la Somalie.

Ces opéra­tions permettent de dégager des gains sub­stantiels estimés à plusieurs milliards d'euros à l'échelle mondiale, ce qui explique l'engagement de la criminalité organi­sée dans le tra­fic illégal de déchets. Mais les animateurs de ce trafic sont à rechercher parmi les sociétés de gestion des déchets, moins dans les organisations criminelles. Les organisations criminelles, les mafias se livrent à des trafics surtout locaux. Vous pouvez consulter le rapport d'Eurojust.

Comme dans mon cours à SciencesPo ou à l'IRIS, je tiens à dire ici que le trafic de déchets s'inscrit dans une géopolitique "critique" au regard de la problématique "légal/illégal". Ce ne sont pas les organisations criminelles qui sont responsables du trafic mais toute la société légale.

En l’occurrence : "La production croissante de produits polluants, l'insuffisance des capacités de traitement de déchets toujours plus nombreux et le renforcement de la réglementation qui accroît les coûts de traitement sont à l'origine de ce phénomène". (Atlas des mafias, ed. Autrement p. 58).

Il faut donc changer de modèle de société et produire moins de déchets !

Ce business lucratif a été mis en scène dans le film Gomorra, qui montre comment des déchets dangereux collectés dans le nord de l'Italie sont ensuite enfouis illégalement dans le sud du pays. Tous les pays européens sont-ils concernés par le phénomène ? A quand ce dernier remonte-t-il et à combien estime-t-on les gains qui en sont retirés chaque année ?

Le trafic de déchets en Italie commence de manière industrielle au début des années 90 à cause de l'arrivée de normes pour les entreprises contraintes de recycler leurs déchets. Dans le même temps, les PME/PMI italiennes subissaient la mondialisation et la concurrence déloyale des pays émergents. Subissant un effet ciseau - produire pour moins cher avec des coûts supplémentaires - les PMI se sont tournées vers la mafias pour se débarrasser de leurs déchets.

De fait, le film Gomorra a montré au grand public que ce sont les entrepreneurs du Nord qui demandent à la mafia d'enterrer leurs déchets dans le Sud de l'italie. Mieux, le documentaire "toxic Europe" fait par des journalistes indépendants montre que l’Italie n'est qu'un maillon d'une chaîne transnationale.

Tous les pays sont désormais confrontés à ce problème. En France, récemment une affaire de grand banditisme a défrayé la chronique. Mais il ne faut pas croire que c'est une spécificité du crime organisé, car à Marseille, des affaires démontrent le contraire. D'aprés le rapport du Sirasco, malheureusement confidentiel, 130 000 tonnes de produits dangereux sont exportées de là vers des pays étrangers. Il s'agit d'entreprises légales (négociant) en falsifiant le document "requalification en déchets non dangereux"... Exactement comme en Italie, sauf qu'en Italie, ils en enterrent une partie chez eux… Enfin, la France et ses 53 réacteurs nucléaires ne produit pas de trafic illicite de déchets.

Quelles sont les conséquences environnementales, sociales et sanitaires du traitement illégal des déchets, en Europe et dans les autres parties du monde concernées ?

Partout, le traitement illégal des déchets est une catastrophe humanitaire. En Italie, là ou sont enterrés les déchets, les taux de cancer sont "anormalement élevés". Partout dans le monde, des enfants vivent de nos déchets pour mieux en mourir !

Un marché aussi conséquent ne peut se développer que sur la base d'un système de corruption au niveau des directions d'entreprises, mais aussi des pouvoirs publics. Quelle est l'ampleur de cette corruption en Europe ? Pourquoi les contrôles sont-ils insuffisants ?

Les criminels professionnels comme les entreprises font un arbitrage entre le risque, ici minime, et ce que l'activité criminelle rapporte, comme l'a démontré l'emblématique affaire "PROBO KOALA". Malheureusement, les législateurs n'ont pas encore prévu de punir les trafiquants de déchets à la hauteur d'un meurtre alors qu'il s'agit d'un crime contre l'humanité !

Le trafic de déchets alimente en effet un cycle de corruption gigantesque qui compte les entrepreneurs, les douaniers, les superviseurs, les armateurs, les politiciens….

Mardi 9 décembre avait lieu la journée mondiale contre la corruption, et il serait temps d'inventer de nouveau moyens de lutte.

Au lieu de mobiliser nos forces de l'ordre pour arrêter des milliers de petits consommateurs de cannabis, nos policiers devraient s'occuper des grands trafiquants de déchets et des mafias du blanchiment.

Enfin, plutôt que de dépenser énergie et argent pour "tenter" de mettre les trafiquants en prison, il faudrait confisquer les biens mal acquis et les redonner au nom de l'intérêt général. La maison du trafiquant de déchets doit devenir une école de la deuxième chance. La villa du spéculateur immobilier corse doit devenir le siège d'une association de protection de l'environnement. On le fait en Italie !

C'est la raison pour laquelle, je viens de créer une association, "Crim'HALT-ernative" pour stopper les criminels en donnant à la société civile leurs biens mal acquis.

Propos recueillis par Gilles Boutin

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Où l’on apprend qu’Emmanuel Macron est le porte–parole de Sibeth Ndiaye…

02.

Mais qu’est-ce que le Boogaloo auquel aspirent nombre d’émeutiers américains ?

03.

Effets secondaires durables de la Covid-19 : les malades abandonnés des médecins ?

04.

Il y a un Covid-19 de gauche et un Covid-19 de droite ! Nous devons cette immense découverte à un épidémiologue, hélas encore peu connu, du nom de François Ruffin

05.

Après le conflit israélo-palestinien la France importe les tensions raciales américaines

06.

Mort de George Floyd : l’anti-racisme, combat nécessaire mais explication radicalement insuffisante de la situation américaine

07.

Mort d'Adama Traoré : près de 20.000 personnes rassemblées à Paris, des tensions en fin de manifestation

01.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

02.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

03.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

04.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

05.

Effets secondaires durables de la Covid-19 : les malades abandonnés des médecins ?

06.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

04.

Alerte à l’épargne des ménages... mais certainement pas à l’euthanasie des épargnants

05.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

06.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zouk
- 14/12/2014 - 10:32
Règles d'élimination des déchets et trafics mafieux
Les bonnes intentions finissent toujours par paver l'enfer, sauf prescriptions et contrôles rigoureux.