En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

06.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

07.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

01.

Procés Chirac : des solutions cohérentes

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Avant que j'oublie" de Anne Pauly : un magnifique roman sur le deuil

il y a 27 min 3 sec
pépites > Justice
Blanchiment aggravé
Patrick Balkany condamné à 5 ans de prison et à 10 ans d'inéligibilité, 4 ans de prison ferme sans mandat de dépôt pour son épouse Isabelle
il y a 1 heure 14 min
pépites > Terrorisme
Lutte antiterroriste
Un projet d'attentat "inspiré du 11 septembre" a été déjoué en France
il y a 2 heures 3 min
décryptage > Société
Laïcité

Sur le voile, Jean-Michel Blanquer a dix longueurs d’avance sur Emmanuel Macron

il y a 2 heures 47 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 3 heures 56 min
décryptage > France
Effets

Loi alimentation : le gouvernement persiste malgré les effets pervers

il y a 5 heures 49 min
décryptage > Europe
Brexit

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

il y a 6 heures 11 min
décryptage > Consommation
Non on ne vous parle pas d’Apple

Cosmic Crisp, la nouvelle pomme américaine qui part à l’assaut du monde

il y a 6 heures 59 min
décryptage > International
Merci Barack

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

il y a 7 heures 31 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 16 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 23 heures 21 min
pépite vidéo > International
Culiacan
L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa
il y a 41 min 2 sec
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand on fait mieux que le superlatif et quand on s’illumine comme une éclipse : c'est l’actualité des montres en veille de Brumaire
il y a 1 heure 48 min
pépites > France
Casse-tête budgétaire
L'Assemblée nationale valide la suppression de la taxe d'habitation
il y a 2 heures 32 min
pépites > France
TER
Un mouvement social "inopiné" à la SNCF perturbe la circulation
il y a 2 heures 58 min
décryptage > Société
Bonne gouvernance

Pour sortir (enfin) de la crise des services publics

il y a 5 heures 25 min
rendez-vous > France
Géopolitico-scanner
Destin méditerranéen, immigration, communautarisme, délinquance : Marseille sans fatalisme mais sans langue de bois, entretien avec un homme politique qui monte, Bruno Gilles
il y a 6 heures 21 sec
décryptage > Economie
Règle commune

Taxation des multinationales : l’OCDE fait un petit pas sur un très grand chemin

il y a 6 heures 29 min
décryptage > Religion
Persécutions ?

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

il y a 7 heures 15 min
décryptage > Europe
UE

Brexit : petites leçons pour l’Europe (et pour la stabilité des démocraties occidentales) après 3 ans de chaos politique britannique

il y a 7 heures 48 min
pépite vidéo > Faits divers
En vert et contre tous
Des activistes d'Extinction Rebellion violemment dégagés du toit d'un métro à Londres
il y a 1 jour 5 min
MIssion impossible

Des scientifiques ont trouvé la solution pour sauver la planète… Le problème, c’est qu’elle coûte 176 000 milliards de dollars

Publié le 07 décembre 2014
Plutôt que de réduire les émissions de CO2, il est désormais possible de les capturer et les enterrer avant que celles-ci ne se répandent dans l'atmosphère. Le plus ambitieux de ces projets a démarré au mois d'octobre, à Saskatchewan dans l'Ouest canadien.
Stephan Silvestre est ingénieur en optique physique et docteur en sciences économiques. Il est professeur à la Paris School of Business, membre de la chaire des risques énergétiques.Il est le co-auteur de Perspectives énergétiques (2013, Ellipses) et de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Stephan Silvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Stephan Silvestre est ingénieur en optique physique et docteur en sciences économiques. Il est professeur à la Paris School of Business, membre de la chaire des risques énergétiques.Il est le co-auteur de Perspectives énergétiques (2013, Ellipses) et de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Plutôt que de réduire les émissions de CO2, il est désormais possible de les capturer et les enterrer avant que celles-ci ne se répandent dans l'atmosphère. Le plus ambitieux de ces projets a démarré au mois d'octobre, à Saskatchewan dans l'Ouest canadien.

Atlantico : Concrètement, comment ce procédé fonctionne-t-il ?

Stephan Silvestre : Le procédé de capture et stockage de CO2 (CCS en anglais) consiste en trois principales phases : la capture, qui consiste à séparer le CO2 des autres gaz traités, le transport, généralement par gazoduc et enfin la séquestration dans des couches géologiques adaptées, comme des réservoirs vides d’hydrocarbures, des anciennes mines de charbon ou encore des aquifères salins.

C’est l’étape de capture qui est la plus complexe et onéreuse. Ce procédé est déjà mis en œuvre depuis une petite vingtaine d’années sur certains sites de production de gaz naturel. L’idée serait de généraliser cette technique à d’autres sites émetteurs de CO2, notamment les centrales thermiques.

Quelles sont les initiatives déjà entreprises dans le monde ? À quel rythme parviennent-elles à capturer le dioxyde de carbone ?

Pour le moment, les unités existantes sont des sites d’exploitation ou de traitement d’hydrocarbures, en Algérie, en Norvège, aux États-Unis et au Canada. Il y a plusieurs raisons à cela : d’une part, le gaz naturel doit être débarrassé de son CO2 pour être commercialisé. Cette étape étant la plus critique, il n’est pas difficile d’injecter ensuite le CO2 dans le puits d’où provient le gaz. La technique dite EOR permet de plus d’améliorer l’extraction de pétrole.

Ensuite, le CO2 n’a pas besoin d’être transporté vers un site adapté. Enfin, les concentrations de CO2 sont suffisamment élevées. Ces sites injectent entre 1 et 10 millions de tonnes de CO2 par an. Au total, cela représente quelques dizaines de millions de tonnes par an, chiffre dérisoire au regard des 10 milliards de tonnes émises chaque année par l’humanité.

En dehors de la pétrochimie, il n’existe pas de site industriel opérationnel, notamment de centrales électriques. De nombreux projets sont en cours. Toutefois, les quantités capturées seront très inférieures à celles des sites d’hydrocarbures.

S'il fallait capturer l'ensemble des émissions des centrales électriques du monde entier, cela reviendrait à 176 000 milliards de dollars (soit 143 000 milliards d'euros). Au regard du coût de cette technologie, peut-on réellement la considérer comme une solution capable de réduire les émissions de dioxyde de carbone ?

Pour le moment il existe de sérieux doutes sur la viabilité économique de ces projets. Le procédé CCS induit un coût de l’ordre de 40 à 90 € par tonne de CO2. Si l’on compare ce chiffre au cours actuel du crédit carbone, actuellement inférieur à 5 € la tonne, on comprend qu’il est plus intéressant d’acheter des droits d’émission que de séquestrer du CO2. Pour les centrales électriques, on estime le surcoût du kWh de 25% à 60%. Ce surcoût est actuellement rédhibitoire en Europe et ailleurs.

À l’évidence, non. Elle continuera d’être exploitée dans l’exploitation d’hydrocarbures car elle est relativement aisée et permet de réduire leur impact carbone, mais son effet à l’échelle humaine restera marginal. En effet, indépendamment de toute considération économique, la CCS ne concerne qu’une faible partie des émissions humaines : celles qui sont concentrées à la source. Mais la plus grande partie est diffuse : combustion dans les moteurs, combustion dans les chaudières ou agriculture. Quant sources d’émissions captables, encore faut-il qu’elles ne soient pas trop éloignées d’un site de stockage.

Sous quelles conditions pourra-t-on diminuer le coût des procédés ?

Des travaux de recherche sont en cours sur divers procédés organiques ou biochimiques. Mais c’est plutôt du génie génétique qu’une rupture pourrait intervenir. Pour pallier le problème de l’accès à un site géologique approprié, le stockage minéral, testé en Australie, est séduisant. Mais il est encore onéreux et très énergivore.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

06.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

07.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

01.

Procés Chirac : des solutions cohérentes

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Karg se
- 07/12/2014 - 10:20
Risible
Terminer la R&D et construire 10 000 réacteurs au thorium couterait dix fois moins cher, c'est ridicule de proposer ce genre de solution.