En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

02.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

03.

Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"

04.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

05.

Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"

06.

Covid-19 : mais pourquoi l’isolement des cas positifs est-il si difficile en France ?

07.

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

06.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

ça vient d'être publié
light > Sport
Monde du rugby en deuil
Mort de Christophe Dominici à l’âge de 48 ans
il y a 35 min 40 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Aurélien" de Louis Aragon : un amour improbable dans le Paris des années 20... un roman à relire toutes affaires cessantes

il y a 2 heures 18 min
pépites > Santé
Covid-19
L'exemple de l'aéroport de Shanghai montre la rapidité de réaction de la Chine face au coronavirus
il y a 2 heures 51 min
décryptage > Politique
Mesures gouvernementales

Un jeune, une solution : un ministère (du travail), mille problèmes…

il y a 4 heures 17 min
pépites > Justice
Police
L'IGPN saisie après l'action de la police pour enlever les tentes installées par des associations et des militants place de la République hier soir
il y a 4 heures 53 min
pépites > Politique
Justice
Alain Griset, ministre des PME, mis en cause par la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique pour non déclaration de participations financières
il y a 5 heures 50 min
décryptage > International
Diplomatie

La nouvelle alliance entre Israël et les pays sunnites du Golfe est-elle de taille à résister à l’Iran ?

il y a 6 heures 23 min
décryptage > Europe
L’union fait l’insouciance

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

il y a 6 heures 46 min
décryptage > Environnement
Anticipation

Vers des coupures d’électricité cet hiver ? Ces avertissements que le gouvernement s’est ingénié à ne pas comprendre

il y a 7 heures 21 min
pépites > Politique
Etats-Unis
Donald Trump finit par débloquer le processus de transmission du pouvoir à Joe Biden
il y a 8 heures 6 min
pépites > Politique
Premier ministre
Loi "sécurité globale" : Jean Castex va saisir le Conseil constitutionnel sur l'article 24
il y a 47 min 43 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Putzi - Le pianiste d’Hitler" de Thomas Snégaroff : un petit bonhomme au service de l’ascension d’Hitler, un portrait éclairant largement documenté

il y a 2 heures 33 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

il y a 3 heures 26 min
décryptage > Culture
Repenser nos modèles

L’expérience immersive : pour sauver la culture et le savoir

il y a 4 heures 43 min
décryptage > Santé
Lieux de contaminations ?

Réouverture des petits commerces, restaurants, lieux de cultes et culturels… : voilà pourquoi (et comment ) le risque sanitaire peut être maîtrisé

il y a 5 heures 23 min
pépite vidéo > Politique
"La France se disloque"
Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"
il y a 5 heures 54 min
light > High-tech
Bug
Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle
il y a 6 heures 27 min
pépites > Santé
Coronavirus
Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"
il y a 7 heures 9 min
décryptage > International
Prévisions

Doubler le PIB chinois d’ici 2035 ? Voilà pourquoi l’objectif de Xi Jinping est un pur fantasme

il y a 7 heures 59 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Bercy force les assureurs à couvrir les risques de pandémie mais pas ceux du Covid. Ce n’est pas gagné

il y a 8 heures 27 min
Le Nettoyeur

L'internet des objets, troisième étape de la révolution numérique

Publié le 27 juin 2014
Transport, santé, domotique : Internet imprègne désormais tous les aspects de notre vie quotidienne.
Pascal-Emmanuel Gobry
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Transport, santé, domotique : Internet imprègne désormais tous les aspects de notre vie quotidienne.

La révolution internet a maintenant eu deux étapes.

D'abord, il y avait l'internet, en soi : ce réseau des réseaux qui a connecté tous les ordinateurs du monde. Et c'était vraiment une révolution, et ça l'est encore. Internet transforme de nombreux secteurs de l'économie : les médias, le commerce, le logiciel, l'analyse de données, et bien d'autres encore.

Depuis 2007, il y a eu une nouvelle étape : l'internet mobile. Au lieu d'être devant un terminal internet huit heures par jour, nous nous avons sur nous un terminal internet seize heures par jour. C'est également une révolution. L'internet mobile est entrain de permettre non seulement au monde riche, mais également aux pays émergents et aux pays pauvre d'accéder à internet. Dans des pays comme le Kenya et la Tanzanie, non seulement tout le monde a un téléphone mobile, mais tout le monde les utilise pour faire des transactions financières. Au Kenya, vous pouvez utiliser votre portable pour payer votre taxi, ou vos impôts.

La troisième étape est entrain de commencer : l'internet des objets.

L'internet des objets s'appelle parfois “l'internet de tout”, jeu de mots en anglais : "l'internet of things" est aussi "l'internet of everything". Et c'est là qu'on voit la révolution. Internet sera maintenant partout et imprègnera tous les aspects de notre vie quotidienne.

Un des exemples est la domotique. Notre télévision, nos thermostats, peut être nos serrurres, seront des objets connectés par internet.

Un autre exemple est le transport. On entend beaucoup parler d'Uber et de ses concurrents, ces services qui permettent d'héler un chauffeur privé avec son smartphone, et c'est un vrai progrès. Mais le potentiel à long terme d'Uber, et la raison pour laquelle l'entreprise est valorisée à plusieurs  milliards de dollars, n'est pas seulement de vous permetre d'héler une voiture. Une autre application, Waze, se connecte au GPS de votre voiture. A partir du moment où Waze est sur assez de voitures, le logiciel a une bonne idée de l'état du traffic en temps réel, et peut donc vous orienter en temps réel vers le chemin le plus rapide. Uber essaye aussi de créer une carte en temps réel du traffic routier. Les implications sont potentiellement très profondes : rendre le transport beaucoup plus efficace peut non seulement vraiment améliorer la qualité de vie de chacun, et baisser la pollution, mais également reconfigurer nos villes, qui sont construites autour des technologies de transport.

L'internet des objets permet la mesure de nombreuses choses. Pensons par exemple à la prévention des feux de forêts, qui pourrait être beaucoup plus rapide, et donc éviter beaucoup plus de destruction, avec quelques petits appareils quasi invisibles posés ça et là dans les arbres de nos forêts. On peut penser à la mesure de la consommation énergétique, permettant de la modifier en temps réel et donc de réaliser des gains en termes d'économie et d'efficacité (et donc d'impact sur l'environnement).

Un autre exemple est la santé. Avec un ou plusieurs appareils sur vous qui mesurent en permanence divers indicateurs vitaux, voilà un gisement profond de données qui peut aider à améliorer votre santé et, potentiellement, à terme, personnaliser la médecine pour chacun. En aggrégat, ces données peuvent être très utiles pour étudier la santé publique et trouver de nouveaux remèdes.

Et on touche là à un des problèmes de l'internet de tout : les questions de vie privée. Les premières étapes de la révolution internet ont déjà mis à jour des problèmes de vie privée. La prochaine étape révèlera encore plus de données et de faits à notre sujet. Entre le système européen, enkystée dans une frilosité maladive, qui refuse toute innovation, et le système américain, où les entreprises peu-régulées (et, peut être, complices de la NSA) peuvent faire ce qu'elles veulent avec vos données, il y a là un vrai problème, qui ne sera pas réglé par une approche manichéenne.

En tous les cas, la nouvelle vague de l'internet est entrain d'arriver. Préparons-nous.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires