En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
ça vient d'être publié
light > Insolite
L'habit ne fait pas le moine
Elle simule un voyage à Bali depuis Ikea
il y a 5 heures 55 min
pépites > International
La gestion politique du Coronavirus
Un avocat chinois arrêté pour avoir critiqué la gestion de l'épidémie par les autorités
il y a 6 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Théâtre : "Le fantôme d'Aziyade" de Pierre Loti : Quête initiatique, nostalgique et fascinante sur les rives de l'amour et du Bosphore

il y a 9 heures 7 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 10 heures 43 min
décryptage > Société
Engagez-vous qu'ils disaient

Piot Pavlenski : artiste, voyou, les deux ?

il y a 12 heures 35 min
décryptage > Politique
Honneur au courage malheureux

Municipales : Agnès Buzyn meurt et ne se rend pas

il y a 13 heures 19 min
décryptage > Economie
Jalousie

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

il y a 13 heures 43 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Santé, retraite : le secteur de l‘assurance fait le pari d’être moins cher et plus efficace que la sécurité sociale ...

il y a 14 heures 20 min
décryptage > Politique
Post Griveaux

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

il y a 16 heures 5 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Allemagne : Le gouvernement condamne des projets d’attentats « effrayants » contre plusieurs mosquées
il y a 1 jour 7 heures
pépites > International
Le Camp des saints
La population grecque redoute l'invasion migratoire
il y a 6 heures 18 min
pépites > Politique
Nouveau rebondissement
La compagne de Piotr Pavlenski mise en examen
il y a 6 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "Tu seras un homme, mon fils" de Pierre Assouline : Un portrait inattendu, saisissant et remarquable de Rudyard Kipling

il y a 9 heures 35 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

il y a 12 heures 3 min
décryptage > Politique
A l'école du politique

Quatre leçons de l’affaire Griveaux : du narcissisme à la sécurité nationale en passant par la politique

il y a 12 heures 51 min
décryptage > Religion
Pas d'amalgames

Les Imams d'Europe se mobilisent contre la radicalisation… sans grandes perspectives de succès

il y a 13 heures 19 min
décryptage > Politique
Pas d'union à l'horizon

Municipales : Marine Le Pen maintient sa fervente opposition à l’union (locale) des droites

il y a 13 heures 58 min
décryptage > Société
Je t’aime moi non plus

Liaison fatale : avoir ou ne plus avoir un smartphone, telle est la question

il y a 15 heures 37 min
décryptage > Politique
Les entrepreneurs parlent aux Français

La vertu française, un puritanisme venu d’ailleurs ? Liberté française ubérisée ?

il y a 1 jour 6 heures
pépites > Société
Mobilisation
Appel des taxis parisiens à manifester vendredi devant la Gare de Lyon
il y a 1 jour 7 heures
Evasion politique

Étonnant Bhoutan

Publié le 07 juin 2011
Petit royaume secret perdu dans l'Himalaya, le Bhoutan a réussi en quelques années à se faire connaitre par les blogueurs et quelques politiques ou lois étonnantes. A 4 000 mètres d'altitude, tout n'est pas rose, mais tellement rafraichissant.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Petit royaume secret perdu dans l'Himalaya, le Bhoutan a réussi en quelques années à se faire connaitre par les blogueurs et quelques politiques ou lois étonnantes. A 4 000 mètres d'altitude, tout n'est pas rose, mais tellement rafraichissant.

C'est un pays dont on rêvait, en se disant qu'il n'en existait plus. Une petite monarchie si haut perchée sur le toit du monde que les randonneurs émerveillés doivent prévoir des repas de cosmonautes tous prêts et boire froid. A 4 000 mètres, dans l'Himalaya, l'eau a du mal à bouillir. Tellement beau et rare, le "pays du dragon tonnerre", avec des monastères accrochés à des nids d'aigle, des vallées interdites où  flottent des banderoles de prières du plus pur et antique bouddhisme tibétain. Pour mieux imaginer, voici quelques photos. Et quand on sort du rêve touristique, c'est encore mieux. Le Bhoutan est étonnant.

Le roi le jour de son couronnement, en 2008. Photo Bhutan 360 sur Flickr, publiée sous licence Creative Commons CC-by

Voici  quelque jours, le roi Jigme Khesar Namgyal Wangchuckv a annoncé son futur mariage avec une "humble et dévouée" personne, Mlle Ashi Jetsun Pema. Car le Bhoutan a en plus un roi jeune, pas mal de sa personne, et qui a étudié à Oxford. Comme beaucoup des sujets du roi, Passang s'est aussitôt rué sur son blog, "Journal d'un Bhoutanais ordinaire", pour se réjouir: au Bhoutan, on blogue beaucoup.

"L'envie de voir notre future reine s'est déclenchée tout de site, et j'ai googlé son nom pour voir sa photo, mais tout ce que j'ai trouvé, ce sont des photos de la sœur de Sa Sainteté le Dalai Lama. Ce que j'ai considéré comme un très bon présage! Et enfin, le compte Facebook de  Sa Majesté Jigme Khesar Namgyel Wangchuck a publié la fascinante photo de ce couple divin. Ils étaient faits l'un pour l'autre, c'est sûr"'.

 Une telle dévotion, alliée à une telle maitrise d'Internet, à une telle altitude, c'est très bhoutanais. La petite monarchie interdite aux étrangers - comme le Tibet -, qui a échappé à la Chine en se mettant sous l'aile de l'Inde en 1961, ne fait jamais rien comme les autres.

Bonheur brut et non-fumeur

Au Bhoutan, les frontières se sont ouvertes pour la première fois aux photographes à l'occasion du couronnement d'un roi. C'est le seul pays au monde à avoir pour religion d'état un bouddhisme lamaïque. Le seul à avoir émis des timbres-poste ronds très rares, pour en tirer des devises étrangères. A peu près le seul où un roi ait d'un trait abdiqué pour son fils en ordonnant d'instaurer une monarchie parlementaire. Le dernier au monde à avoir reçu la télévision, en 1998 (mais  MTV et les retransmissions de catch ou de lutte sont interdits). Le seul à faire du tir à l'arc un sport national. Et le tout premier a être devenu strictement non-fumeur, en 2005. Ce n'est pas fini.

C'est aussi là haut, en 1972, qu'est venue au roi Jigme Père une idée étrange et aujourd'hui d'évidence : oublier le banal et  commode Produit intérieur Brut pour mesurer le développement humain et économique sur d'autres critères, plus conformes à la philosophie bouddhiste, avec un nouvel indice, le Bonheur National Brut  (BNB), intégrant la préservation de la culture, la protection de l'environnement, la bonne gouvernance, la sobriété dans l'utilisation des ressources. 40 ans plus tard, l'OCDE a son indice BIB (bonheur intérieur brut) pour la qualité de vie de ses pays membres, et 'il a été question de ce "bonheur" chiffré lors de l' Assemblée générale de l'ONU à New-York sur les objectifs du millénaire en 2010 .

Ce sont les blogs qui ont peu à peu tirés le Bhoutan de ses nuages, en dix ans. Qu'un pays puisse en  produire autant, alors que le site du gouvernement propose les horaires de bus (l'unique aéroport, de très haute altitude, vaut sa crise d'angoisse), est rassurant. On peut vérifier par soi-même où en est le bonheur intérieur bhoutanais, en particulier grâce au blog du député dirigeant de l'opposition, Tshering Tobgay.

 

Photo Francis Deport sur Flickr, publiée sous licence Creative Commons CC By

3 ans de prison pour des cigarettes

Outre deux ou trois bricoles très antipathiques sur la politique d'expulsion menée contre les minorités népalaises, la vertu bhoutanaise a des côtés glaçants. Le tabac y est tellement criminalisé qu'il faut désormais un permis d'importation en douane pour justifier de la plus petite quantité de tabac saisie sur soi ou à son domicile. Tshering Tobgay chronique depuis deux ans l'escalade des arrestations pour tabagie ou importation de cigarettes. Un citoyen surpris avec 48 paquets de tabac à chiquer a été condamné à trois ans en prison. Circonstance non atténuante :  c'était un moine. Et le 26 mai, dans la liesse des fiançailles royales, Tshering annonçait sur son blog : 'Aujourd'hui, le tribunal de Paro a condamné trois hommes à  trois ans de prison chacun. Leur crime : il ont été surpris en train d'introduire [au Bhoutan] dix paquets de cigarettes".

On espère qu'ils seront graciés lors du mariage royal de Jigme et Ashi, en octobre.

A la frontière du Bhoutan et du Tibet, photo Steynard sur Flickr, publiée sous licence Creative Common CC By

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Thomas Bishop-Garnier
- 07/06/2011 - 16:26
Un pays à découvrir !
Mais excessivement cher, prevoir 200$ par jour et attention au mal d'altitude.
Transatlantico
- 07/06/2011 - 14:39
@IAmASuperiorEntity
excellent :D
IAmASuperiorEntity
- 07/06/2011 - 12:44
De belles photos !
Il paraît cependant que Dominique Strauss-Kahn avait ses petites habitudes dans le pays voisin, le Boukhistan.