En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

02.

Viol des hommes : cette indéniable réalité, encore trop peu considérée

03.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

06.

Grève à la RATP : le métro parisien a été déserté par les utilisateurs

07.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

04.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

05.

Les gènes du gaucher ont été découverts et voilà pourquoi c’est une découverte aux conséquences pratiques importantes

06.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Brexit
Il pourrait y avoir une alternative au "backstop" pour Boris Johnson
il y a 12 heures 1 min
décryptage > International
élections israéliennes

Ces noeuds gordiens que devra trancher le système politique israélien après l’échec de Benjamin Netanyahu

il y a 12 heures 37 min
light > Justice
Mystérieuse affaire
Ils abandonnent leur fille adoptive et déménagent au Canada
il y a 13 heures 6 min
décryptage > Justice
Enquête virage

Viol des hommes : cette indéniable réalité, encore trop peu considérée

il y a 14 heures 28 min
décryptage > Economie
projet d'innovation

Les banques et les assurances vont dégager 5 milliards d'euros d’investissement pour les start-up

il y a 16 heures 15 min
pépites > France
Une nouvelle grogne des Gilets jaunes ?
Un possible retour de la taxe carbone est envisagé
il y a 18 heures 14 min
décryptage > Société
Tribune

Quelques bonnes raisons de promouvoir le travail post retraite

il y a 19 heures 53 min
décryptage > Politique
unification des forces ?

Rencontre Macron-Conte en Italie : mais à quoi peuvent aboutir les discussions entre partis attrape-tout ?

il y a 20 heures 12 min
décryptage > Economie
un non-dit dans ses déclarations

Politique fiscale : ce que la France pourrait faire pour répondre aux appels du pays de Mario Draghi

il y a 20 heures 39 min
décryptage > High-tech
navigateur internet

Faut-il faire confiance aux promesses de protection accrue de la vie privée faites par Firefox ?

il y a 21 heures 5 min
pépite vidéo > Insolite
record
Une américaine traverse la Manche à la nage quatre fois d'affilée
il y a 12 heures 19 min
light > Santé
santé publique
L'Etat de New York interdit les cigarettes électroniques aromatisées
il y a 12 heures 47 min
pépites > Religion
sondage
L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France
il y a 14 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": "Catamount, la Justice des Corbeaux" de Benjamin Blasco-Martinez

il y a 16 heures 5 min
chocs culturels
Une loi interdisant de manger des chiens est bloquée au Royaume-Uni
il y a 17 heures 55 min
pépite vidéo > Environnement
climat
Greta Thunberg rencontre Barack Obama
il y a 18 heures 51 min
décryptage > Style de vie
Wikiagri

Envie de vous calmer ? Après les bars à chat, la ferme aux chameaux

il y a 20 heures 4 min
décryptage > Société
immigration

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

il y a 20 heures 27 min
décryptage > Santé
mortalité

Maladies cardio-vasculaires : l’étude scientifique qui a piégé une bonne partie de la presse

il y a 20 heures 47 min
décryptage > Style de vie
C’est arrivé près de chez vous

Le pays champion du monde en termes de durabilité alimentaire est…

il y a 21 heures 26 min
© AFP
© AFP
Culture

Comment 75% des Juifs français ont réussi à échapper à la mort lors de la Seconde guerre mondiale

Christophe Dickès reçoit l'historien et psychologue Jacques Sémelin, spécialiste des génocides et violences extrêmes. Ensemble, ils reviennent sur ce mystère des 75% de Juifs qui ont échappé à la mort en France sous l'occupation
Publié le 09/03/2019
Durée : 42 minutes
Chroniqueur :
Christophe Dickès
Pour profiter des podcasts en intégralité, vous devez être abonné à Atlantico.

Au mois de juillet 1942, Annette et Léa, deux jeunes filles de 12 et 14 ans sont arrêtées avec leur mère à l’occasion de la rafle du Vel d’Hiv’. Transférées dans un wagon à bestiaux au camp de Pithiviers, les enfants sont séparés de leur mère déportée à Auschwitz le 3 août 1942. Transférées à nouveau, cette fois à Drancy, les deux jeunes filles bénéficient d’une chance extraordinaire: en effet, une cousine de leur mère, assistante du commandant juif du camp,  efface à plusieurs reprises leurs deux noms sur les listes de la mort. Après maintes péripéties, elles finiront par être libérées du camp et reprendront même leur scolarité en octobre 1942, à Paris.

Cette histoire s’inscrit dans des milliers d’autres récits qui aboutissent à un constat : 75% des juifs ont échappé à la mort en France sous l’occupation. Ce chiffre constituait pour l’histoire comme une énigme et  un mystère. Auteur de La Survie des juifs en France 1940-1944, Jacques Semelin lui donne des clés d’explication. Contrairement aux travaux de Paxton, il remet en cause l’idée d’une France antisémite en distinguant d’une part l’opinion publique touchée par la déportation des femmes et des enfants, et d’autre l’Etat français. Dans cet ouvrage aux multiples nuances et préfacé par Serge Klarsfeld, il propose de comprendre comment les juifs de France vont se débrouiller pour survivre. Comment face aux arrestations et aux lois antisémites, ces derniers se sont fondus dans la population, en jouant parfois d’une double personnalité. Enfin et surtout, comment, ils vont bénéficier d’une entraide spontanée grâce à des passeurs, des faussaires, de simples hôtes ou bien même des “anges gardiens” qui, par des petits gestes dans le quotidien ou bien des actes d’héroïsme, vont faire de la France une exception dans le dessein meurtrier du nazisme. Jacques Semelin est interrogé par Christophe Dickès.

L’invité: Historien et psychologue, Jacques Sémelin est spécialiste des génocides et des violences extrêmes. Directeur de recherche émérite au CNRS, il donne des cours à Sciences Po. Il a fondé et dirigé l’Online Encyclopedia of Mass Violence, dont il est président depuis janvier 2011. Il est membre des comités scientifiques des revues European Review of History, Journal of Genocide Research et Vingtième siècle. Il est aussi membre de l’International Association of Genocide Scholars. Il vient de publier La Survie des juifs en France 1940-1944 (CNRS Editions, 372 pages, 25€). Un livre préfacé par Serge Klarsfeld.

Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

02.

Viol des hommes : cette indéniable réalité, encore trop peu considérée

03.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

06.

Grève à la RATP : le métro parisien a été déserté par les utilisateurs

07.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

04.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

05.

Les gènes du gaucher ont été découverts et voilà pourquoi c’est une découverte aux conséquences pratiques importantes

06.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Moreau Jean Luc
- 09/03/2019 - 16:09
Si beaucoup de Juifs étaient protégés
durant la période d'occupation nazi, il semblerait que les soldats Allemands n'étaient pas tous d'accord pour les rafles que les milices françaises s'empressaient de prendre en charge. Cela compliquait les choses car ceux-ci étaient fouineurs et connaissaient bien les us et coutumes des populations locales. Il y a même quelques cas dans le bourg (maintenant grande banlieue qui a augmenté de 10 fois sa population), de soldats Allemands qui se sont cachés dans les fermes et sont restés en France. Certaines femmes qui se sont mariées avec ceux qui se sont dévoilés trop tôt lors de la libération ont subit les affres de la tonte et autres malheurs que les Résistants ont bien essayé d'arrêter mais c'est aussi là que ma mère a découvert l'antisémitisme de la population qui se tenait à carreau pour ne pas dénoncer le "trafic des Résistants" de peur de rétorsion. Très jeune, j'ai pu le constater dans les années 1956-1960, où les gros propriétaires terriens que je côtoyais ne s'en cachaient pas. Mais il n'y a pas que les Juifs qui étaient dans le collimateur, tout ce qui pouvait ennuyer leur pouvoir : Communistes, Protestants, Indochinois, etc. ; j'ai quitté cette région
Moreau Jean Luc
- 09/03/2019 - 15:16
Ma mère postière a concouru
à cacher bon nombre de Juifs pendant cette période… beaucoup n'étaient pas inquiétés et circulaient librement, protégés par les habitants. Par contre, à la libération, il y a eu des crêpages de chignons qui auraient pu tourner à l'exécution pure et simple si elle n'était pas intervenue : ma mère, par sa profession, pouvait témoigner de faits et geste inventés de toute pièce ou non. Le fait d'avoir aidé ces gens Juifs en situation dangereuse, donc avoir parlementé avec les occupants et collaborateurs était le prétexte pour alimenter cette haine. La libération lui a été beaucoup plus difficile à vivre, d'après elle, que l'occupation même. Ma mère est maintenant décédée et c'est à la fin de sa vie qu'elle a confirmé les dires d'un agriculteur d'origine néerlandaise avec qui elle organisait la résistance d'une manière paraitrait-il très minutieuse
cloette
- 09/03/2019 - 11:06
mais oui
la population et l'Etat ce n'est pas la même chose !