En direct
Best of
BEST OF DU 1 AU 7 DECEMBRE
En direct
© FAROUK BATICHE / AFP
Culture
Les confessions de Saint-Augustin (ou les mémoires d’un enfant terrible)
En 397, alors que l'empire romain se fissure, l'évêque d'Hippone, Augustin, écrit un livre qui va marquer la culture occidentale avec les "Confessions", la première autobiographie de l'histoire humaine. Priscille de Lassus, rédactrice en chef de la revue Codex, interroge Dominique Salin, théologien et spécialiste de l'oeuvre de Saint-Augustin, dans le cadre de cette nouvelle émission de Storiavoce consacrée à Saint-Augustin. Cet entretien est proposé en partenariat avec Atlantico.
Publié le 21/11/2018
Durée : 42 minutes
Pour profiter des podcasts en intégralité, vous devez être abonné à Atlantico.

397. L’empire romain se fissure. En Afrique du Nord, un homme de quarante-trois ans prend la plume pour écrire un livre qui va durablement marquer la culture occidentale. Augustin est alors évêque d’Hippone. Il veut relire sa vie qui ressemble à une success story, celle d’un petit paysan kabyle parvenu au sommet de l’État, après avoir franchi toutes les étapes du cursus honorum de la bonne société romaine, celle aussi d’une âme inquiète qui a découvert Dieu au terme d’une longue quête existentielle. Il laisse tout pour devenir moine. L’homme ne cache rien de son existence, ni les doutes, ni les réussites, ni les erreurs… Avec les Confessions, il livre la première autobiographie de l’histoire humaine. Rien de moins. Un événement qui restera unique jusqu’à Thérèse d’Avila et Jean-Jacques Rousseau. Le texte est écrit à la première personne. Il utilise ce « je » inouï dans le monde antique qui permet à l’individu de s’affirmer et de construire sa vie. Pour Dominique Salin, les Confessions portent en germe toute l’originalité de l’homme occidental, à commencer par une perpétuelle insatisfaction. L’homme est un être de désir et non de besoins. De quoi inspirer la philosophie, la littérature et la psychanalyse… Une émission présentée par Priscille de Lassus avec Dominique Salin, théologien, spécialiste de l’oeuvre de saint Augustin. La revue Codex est disponible en kiosque ou via ce lien.

L’invité : Ancien rédacteur en chef adjoint de la revue Études (1984-1989), ancien professeur de lettres classiques aux lycées jésuites de Bordeaux (1974-1982) puis de Toulouse (1982-1984), Dominique Salin a longtemps enseigné au Centre Sèvres de Paris. Il donnait chaque année un cours sur les Confessions, toujours émerveillé de voir combien ce texte antique continuait de parler à ses élèves. Selon lui, la lecture de ce texte majeur doit s’accompagner d’une introduction qui permet ensuite d’en goûter toute la saveur. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages: L’expérience spirituelle et son langage. Leçons sur la tradition chrétienne, Ed. Facultés jésuites de Paris, 2015, 156 p. Louis Lallemant, Doctrine spirituelle (1694), nouvelle édition augmentée, établie et présentée par D. Salin, Coll. Christus, Desclée de Brouwer, 2011, 380 p. L’abandon à la Providence divine, autrefois attribué à J.-P. de Caussade. Nouvelle édition par D. Salin, DDB, 2005.
 

Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
François Bayrou est-il en train d'annoncer un virage politique majeur sans que personne ne s'en rende vraiment compte ?
02.
La Nasa annonce que les glaciers de l’Antarctique de l’Est que l’on pensait stables fondent eux aussi rapidement
03.
Ce désastre sécuritaire national que révèle l’attentat de Strasbourg
04.
La France s’est réveillée. L’Union Européenne tremble sur ses bases
05.
Branko Milanovic : "Emmanuel Macron pensait pouvoir relancer la croissance française en utilisant des méthodes thatchériennes. Mais le monde a profondément changé depuis 1980"
06.
Gilets jaunes : comment Bruno Le Maire oublie un peu vite les autres raisons de la baisse de la croissance française
07.
Méditation : ça ne peut pas faire de mal… eh bien si, et voilà comment
01.
Gilets jaunes : ce qui se cache derrière le silence assourdissant de Nicolas Sarkozy
02.
Emmanuel Macron, chronique d'une mort (politique) annoncée
03.
Laura Smet se marie sous escorte policière; Laeticia Hallyday aurait caché des maisons; Demi Moore : après les jeunots, une femme; Vexée par sa défaite à DALS, Iris Mittenaere retombe dans les bras de Kev Adams; Ces stars qui revêtent leurs gilets jaunes
04.
2019, les prévisions choc de Saxo Bank
05.
Toulouse : un Gilet jaune entre la vie et la mort après un tir de flash-ball en pleine tête
06.
Où l'on apprend que Macron ne sait pas nager !
07.
La France s’est réveillée. L’Union Européenne tremble sur ses bases
01.
Emmanuel Macron, chronique d'une mort (politique) annoncée
02.
Gilets jaunes : ce qui se cache derrière le silence assourdissant de Nicolas Sarkozy
03.
La France s’est réveillée. L’Union Européenne tremble sur ses bases
04.
Vers le clash final ? Emmanuel Macron ou trois ans de stratégie du “moi ou le chaos”
05.
Comment l’extrême-gauche est en train de noyauter le volet revendication des Gilets jaunes
06.
L’existence de l’euro, cause première des "gilets jaunes"
01.
Jours de colère : qui du gouvernement ou des Gilets jaunes a marqué le plus de points ce samedi ?
02.
Emmanuel Macron, chronique d'une mort (politique) annoncée
03.
Ce double effet de blast sans lequel Emmanuel Macron ne pourra pas apaiser la France
04.
Ce désastre sécuritaire national que révèle l’attentat de Strasbourg
05.
Vers le clash final ? Emmanuel Macron ou trois ans de stratégie du “moi ou le chaos”
06.
Branko Milanovic : "Emmanuel Macron pensait pouvoir relancer la croissance française en utilisant des méthodes thatchériennes. Mais le monde a profondément changé depuis 1980"
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires