En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Reuters
B + A = BA
Education nationale : la Cour des Comptes tacle la proposition de Hollande de créer 60 000 postes
Publié le 22 mai 2013
La gestion des enseignants souffre de "multiples dysfonctionnements", selon la Cour des comptes, qui prône une "réforme d'ensemble"
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La gestion des enseignants souffre de "multiples dysfonctionnements", selon la Cour des comptes, qui prône une "réforme d'ensemble"

Le constat est sans pitié. "Le problème [de l'éducation] n'est pas celui du nombre d'enseignants ou d'une insuffisance des moyens, mais d'une utilisation défaillante des moyens existants". Ce qui signifie que la suppression de 80 000 postes sous le précédent quinquennat ou la création de 60 000 postes en cinq ans "sont vaines si elles se font à règles de gestion inchangées", juge la Cour dans son rapport de 200 pages "Gérer les enseignants autrement", publié mercredi. Ce constat tombe comme un couperet sur la promesse de François Hollande de créer 60 000 postes dans l'éducation nationale durant son mandat.

La Cour des Comptes juge qu'il faudrait plutôt orienter la politique de l'éducation sur quatre axes. Tout d'abord "mieux valoriser" les enseignants. Selon l'Insee, sur les traitements perçus en 2009, "la rémunération nette annuelle des enseignants est inférieure de 35% à celle d'un cadre non enseignant de la fonction publique". Ensuite la Cour des Comptes propose de "redéfinir" le métier d'enseignant, car aujourd'hui seules les heures de cours, devant les élèves, figurent dans les "obligations de service". La Cour recommande également d'"affecter les enseignants en fonction de la réalité des postes et des projets d'établissements" et d'instituer dès la formation initiale la possibilité d'enseigner deux ou plusieurs disciplines au collège. Enfin, les Sages de la rue Cambon suggèrent, dans les académies, la mise en place d'une "gestion de proximité des ressources humaines, communes au premier et au second degré".

Comme le rappelle Libération, l'éducation nationale c’est 12 millions d’élèves de la maternelle au lycée. C’est aussi 837 000 enseignants, soit près de la moitié des agents publics employés par l’Etat. En rémunération, cela représente 17% du budget de l’Etat – 49 milliards d’euros ont été versés en 2011.

La France est au 18e rang sur 34 pays membres de l'OCDE pour la performance de ses élèves. L'impact de l'origine sociale des élèves sur leurs résultats est deux fois plus important en France que dans les pays qui réussissent le mieux.

Vu sur : Lu sur Libé
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Les princes William et Harry n’auraient jamais dû s’appeler ainsi
02.
Dick Rivers est décédé des suites d'un cancer
03.
Pourquoi la France est malade de son immobilier
04.
Une série d’erreurs serait à l'origine de l’incendie de Notre-Dame de Paris
05.
Travaux à Paris : « Je creuse donc je suis ! »
06.
1er Mai : les Gilets jaunes se préparent pour l'"acte ultime"
07.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
03.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
04.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
05.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
06.
Tous végétariens ou vegans ? Quand l’OMS met le hola sur les régimes universels écologiques
01.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
02.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
03.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
04.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
05.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
06.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires