En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© Reuters
Fronde
Rythmes scolaires : Delanoë veut mettre la réforme en place en 2013 malgré la grogne
Publié le 19 février 2013
Lundi soir, le maire a essuyé pendant une réunion de près de deux heures les sifflets et les invectives d'un auditoire surchauffé comptant de nombreux enseignants du primaire.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lundi soir, le maire a essuyé pendant une réunion de près de deux heures les sifflets et les invectives d'un auditoire surchauffé comptant de nombreux enseignants du primaire.

Y aura-t-il un passage en force de l'application de la réforme sur les rythmes scolaires. A Paris, peut-être. Bertrand Delanoë a l'intention de la mettre en place sans tarder. Le maire de la capitale a en effet dit lundi soir au cours d'une réunion publique qu'il l'appliquerait dès 2013 s'il "sent(ait)" que cela était possible. "Ou vous m'aurez convaincu de ne rien faire, et je proposerai pas la réforme pour septembre 2013; ou je penserai que malgré les oppositions, les blocages, on peut faire une réforme qui soit un progrès pour tous (...). Si je sens que je peux le faire je le ferai", a déclaré le maire de Paris, en conclusion d'une réunion qui a réuni plus de 700 personnes dans le XIIe arrondissement. 

"J'ajoute que si ce vote intervenait fin mars je reprendrai encore la concertation et les négociations pour permettre même aux syndicats qui auraient été contre ma décision d'enrichir autant que possible cette réforme", a dit le maire, entouré de nombreux élus de la majorité municipale, dont sa première adjointe Anne Hidalgo(PS) et l'adjoint à la Santé Jean-Marie Le Guen (PS). 

Le maire, son adjointe en charge des affaires scolaires Colombe Brossel (PS) et le recteur de Paris François Weil ont essuyé pendant une réunion de près de deux heures les sifflets et les invectives d'un auditoire surchauffé comptant de nombreux enseignants du primaire, très remontés contre la réforme qui prévoit le retour de la semaine de quatre jours et demi en 2013 (en 2014 à titre dérogatoire).  Une partie de l'auditoire a quitté la salle quand il a repris la parole en fin de réunion et appelé chacun au "respect". 

"Qu'est-ce que c'est cette conception de la démocratie. Chers amis, j'ai trop d'estime pour la démocratie pour ne pas vous dire que vous vous faites beaucoup de mal à vous même", a réagi le maire, qui a suscité le départ du syndicaliste Jean-François Fontana (Sud-éducation) en suggérant qu'il faisait le jeu de l'UMP, dont le chef de file au Conseil de Paris était présent dans la salle.  Le maire de Paris a rappelé son travail de "concertation" et souligné que la véhémence d'une partie de la salle n'était pas représentative de tous les points de vue exprimés et du dialogue instauré avec les syndicats au cours des réunions de travail. 

"Je ferai tout pour faire réussir l'école à Paris", a conclu le maire. Bertrand Delanoë ne lâchera rien sur ce dossier. Le message est passé.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Quand les secrets du succès du Bon Coin intriguent Amazon et eBay
02.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
03.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
04.
Amazon : 11,2 milliards de profit, 0 dollars d’impôts payés… : mais dans quel état erre un certain capitalisme ?
05.
Semaine de canicule : ces erreurs qui vous feront encore plus ressentir la chaleur alors que vous cherchiez l’inverse
06.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
07.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
04.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
05.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
06.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
01.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
02.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
03.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
04.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
05.
Nominations européennes: le jeu dangereux d’Emmanuel Macron face à l’Allemagne
06.
Indignez-vous… en permanence ! Stéphane Hessel et Twitter ont-il étranglé la démocratie ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
engerau
- 19/02/2013 - 16:05
Des enfants gâtés, oui !
Les enseignants réagissent comme des enfants gâtés. D'ailleurs, ils n'ont jamais quitté l'école...
Pensent-ils seulement à la réussité scolaire des enfants ?
Oui, il faut raccourcir "grandes vacances" et ne pas se soumettre au lobby des entreprises de tourisme et des loueurs de toutes sortes.
Oui, il faut revenir à la semaine de quatre jours et demi, mais surtout ne pas alléger les programmes, déjà que nos enfants ont une approche approximative du français et ne savent compter qu'avec une calculette.
Quant à l'Histoire et à la Géo, il faudrait faire un effort car il est lamentable que les enfants naient qu'une vue parcellaire de l'Histoire de France, enfin celle officielle...
carredas
- 19/02/2013 - 11:20
Apaisement...
Comme le dit l'impayable Frtançois Bayrou " je revoterais pour F.Hollande car cette alternance a porté ses fruits sur deux points: un certain apaisement" dans la société et "des décisions justes" comme sur le Mali ou les négociations syndicats-patronat. "
L'apaisement... je cherchais le mot ! c'est tout à fait ça, un apaisement dans la société qui grogne et renâcle y compris face à Delanoë lequel en bon socialiste alterne menace et remontrance...
Quant au Mali, silence radio...personne n'en parle plus mais la facture continue de s'allonger...