En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Mauvaise bobine

Film X diffusé à la maternelle : les enfants choqués, une enquête ouverte

Publié le 17 janvier 2013
Une enquête a été ouverte après la diffusion "par erreur" de scènes d'un film pornographique à des enfants d'une école maternelle de Seine-Maritime.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une enquête a été ouverte après la diffusion "par erreur" de scènes d'un film pornographique à des enfants d'une école maternelle de Seine-Maritime.

"Les enfants sont choqués et il est parfois difficile de leur expliquer. Je ne sais vraiment pas comment cela a pu se produire. Mais c'est une grave erreur commise par l'institutrice. Selon moi, elle doit être punie" explique une des tantes de l'un des enfants de l'école maternelle des Authieux-sur-le-Port-Saint-Ouen. En effet, dans cette école maternelle de Seine-Maritime, une enseignante a diffusé par erreur un film pornographique à ses élèves âgés entre 3 et 5 ans.

L'enseignante s'est défendue disant qu'elle croyait leur diffuser un dessin animé. Le film X a été vu durant une "petite" dizaine de minutes. Il s'agissait d'un DVD fourni par un parent d'élève. Elle avait laissé ses élèves seuls. C'est à son retour qu'elle a constaté qu'un film X était à l'écran. Une enquête administrative est en cours. Le rectorat de Rouen parle d'un "accident extrêmement regrettable". 

Le maire de la commune évoque une "faute professionnelle". Certains parents d'élèves voulaient une "sanction exemplaire" pour l'enseignante. 

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
école maternelle, film X
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une suggestion pour Greta Thunberg : et si pour sauver la planète, on guillotinait les riches ?

02.

Carlos Ghosn : enfin un ami, Francis Ford Coppola !

03.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

04.

Arrêt de l’enquête dans les maternités de Fukushima : un non-lieu sanitaire pour le nucléaire ?

05.

Les épargnants français, bipolaires ?

06.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

07.

Le général iranien Qassem Souleimani, maître de guerre sur le front syro-irakien

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

04.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

05.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

G7 à Biarritz : ces inégalités croissantes dans les pays occidentaux dont les progressistes ne veulent pas entendre parler

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

05.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

06.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

Commentaires (40)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
einstein42
- 18/01/2013 - 19:13
@belou 43
tu a trouvée les mots pour dire ce que je voulait expliquer
la pornographie n'est pas chocante a cet age mais les jeux video comme gta la ça devrait etre interdit
belou43
- 18/01/2013 - 17:40
Stop aux accusations sans preuve. (2)
3- A leur âge, même si ça ne doit pas se reproduire, je ne pense pas que les enfants aient été choqués. (La nudité n'étant pas choquante à cet âge, et la sexualité n'étant qu'un jeu d'adultes sans en comprendre les nuances à leurs yeux). Et je ne pense pas en tous cas que ce soit plus choquant que les images de guerre qu'ils voient tous les jours aux infos à la TV !
4- Rien ne prouve qu'elle n'avait pas préparé son cours. La diffusion du dessin animé n'étant qu'un support de cours, peut-être avait-elle passé DES HEURES à préparer des commentaires et explications.
Cette anecdote me semble faire beaucoup de bruit pour pas grand chose !!!
belou43
- 18/01/2013 - 17:40
Stop aux accusations sans preuve. (1)
1- Il existe des vidéos ou dessins animés, éducatifs servant de support à un cours. Ces vidéos sont libres de droits et ne demandent aucun règlements à la SACEM. Il sont aussi téléchargeables gratuitement sur des sites spécialisé. Quelle est la provenance de celui-ci ? Il est certain que c'était un fake. Mais l'erreur est humaine. Quand on me donne / j'achète un kilo de sucre, je ne vérifie pas si ce n'est pas du sel avant de sucrer mon dessert. Quand on a confiance, on ne vérifie pas !!!
2- Il semblerit que l'institutrice se soit absentée pour téléphoner. Le nom de la personne qui appelle apparaissant sur l'écran du téléphone, l'appel peut être PRIORITAIRE. Et rien ne prouve qu'elle ait abandonné la classe. Rien ne prouve qu'elle n'était pas à la porte, avec vue sur tous les élèves, mais sans voir l'écran ou était projeté le film ! Je me souviens très bien, étant élève, d'enseignants restant dans le couloir, porte entrouverte, avec vue sur toute la classe. (À l'époque, c'était souvent pour fumer une cigarette !!!)