En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Les entrepreneurs parlent aux Français

La vertu française, un puritanisme venu d’ailleurs ? Liberté française ubérisée ?

il y a 6 heures 15 min
pépites > Société
Mobilisation
Appel des taxis parisiens à manifester vendredi devant la Gare de Lyon
il y a 7 heures 17 min
light > Sport
Solidarité
Racisme : le monde du football apporte son soutien à Moussa Marega
il y a 8 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Evguénie Sokolov, une pièce de théatre d'après le conte de Serge Gainsbourg

il y a 8 heures 59 min
pépites > International
Chevaux de Troie
Des soldats israéliens dupés par la ruse téléphonique des fausses femmes du Hamas
il y a 10 heures 44 min
décryptage > Environnement
Écologiste de plus en plus radicale

Écologie : vers un joli totalitarisme à visage humain

il y a 11 heures 51 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Signal, enfin une messagerie réellement cryptée pour protéger vos messages ?
il y a 13 heures 10 min
décryptage > Politique
Dure traversée de l'hiver ?

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

il y a 13 heures 47 min
décryptage > Politique
Discours présidentiel

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

il y a 14 heures 22 min
décryptage > Politique
Grève

Grève dans les transports : que reste-t-il vraiment sur la réforme des retraites ?

il y a 15 heures 45 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Allemagne : Le gouvernement condamne des projets d’attentats « effrayants » contre plusieurs mosquées
il y a 6 heures 40 min
pépites > International
Coronavirus
Le marathon de Tokyo annulé pour les amateurs
il y a 7 heures 44 min
Quel avenir pour la viande classique?
Steak in vitro, insectes,: quelle viande mangerons-nous demain?
il y a 8 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Minute antique", des excellentes courtes chroniques

il y a 9 heures 14 min
pépite vidéo > Politique
Affaire Griveaux
Juan Branco: "J'ai accompagné Piotr Pavlenski en tant qu'avocat et je continue à le faire"
il y a 11 heures 19 min
décryptage > International
Chiffre mensonger

Combien de contaminés par le Coronavirus, maintenant nommé : COVID-19 ? Des chiffres médicaux, politiques, économiques ou financiers ?

il y a 12 heures 20 min
décryptage > Politique
Rappel à l'ordre

Concurrence : quand Mario Monti rappelle sèchement aux Etats de l’UE leurs propres responsabilités dans l’absence de champions industriels européens

il y a 13 heures 31 min
décryptage > Economie
Disparition des classes moyennes ?

Daniel Markovits : “L’élitisme managérial a tué les classes moyennes.”

il y a 14 heures 13 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Mutuelles de santé : l‘UFC-Que choisir alerte sur la hausse des tarifs mais se garde d’en donner la raison

il y a 15 heures 22 min
pépites > Justice
Coupure de courant
Le PDG d'EDF annonce avoir déposé "entre 80 et 90" plaintes pour des coupures intempestives
il y a 1 jour 7 heures
Les chiffres

Réchauffement climatique : interrompu depuis 16 ans selon le service national britannique de météorologie

Publié le 15 octobre 2012
Les fraîches températures de l'année 2011 et des premiers mois de 2012 auraient neutralisé la tendance au réchauffement de ces vingt dernières années. Mais qu'on ne s'y méprenne pas : sur un siècle, la planète s'est réchauffée de trois-quarts de degré.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les fraîches températures de l'année 2011 et des premiers mois de 2012 auraient neutralisé la tendance au réchauffement de ces vingt dernières années. Mais qu'on ne s'y méprenne pas : sur un siècle, la planète s'est réchauffée de trois-quarts de degré.

Assiste-t-on à une "pause" dans le réchauffement climatique ? Les données publiées la semaine dernière par le Met Office, le service national britannique de météorologie, note en effet que le réchauffement climatique a cessé depuis 16 ans !

Si les données, qui ont été collectées sur plus de 3 000 points sur la terre et sur la mer, indiquent bien qu'il y a eu une tendance au réchauffement depuis 1997, l'année 2011 ainsi que les premiers mois de 2012, plutôt frais, l'ont neutralisée. Le monde ne se serait donc pas réchauffé entre le mois de janvier 1997 et le mois d'août 2012. Plusieurs chercheurs évoquent donc une phase de plateau pour qualifier les quarante dernières années. Cette période de "pause" dans le réchauffement climatique a donc duré à peu près aussi longtemps que la période précédente, de 1980 à 1996, pendant laquelle les températures ont augmenté. Le Met Office rappelle par ailleurs que depuis l'année 1880, soit le commencement de l'industrialisation, le monde s'est tout de même réchauffé de 0,75°C.

Comme souvent dès qu'il s'agit du réchauffement climatique, les scientifiques sont loin de parler d'une seule voix. The Daily Mail rappelle ainsi que le professeur Phil Jones de l'UFR de climatologie de l'Université d'East Anglila au Royaume-Uni estime que seize années ne sont pas suffisantes pour arriver à tirer de telles conclusions, et qu'il ne faut donc pas encore parler de stagnation de la situation.

Mais si en effet, la température de la Terre n'a pas augmenté depuis l'année 1997, comment expliquer les nombreuses taxes censées lutter contre le réchauffement climatique mises en place dans de plus en plus de pays ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (32)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
pecqror
- 17/10/2012 - 10:27
Newsweek 1975 "the cooling world"
« Alors que durant trois quarts de siècle nous avons connu les conditions extraordinaires d'un climat tempéré, le fait majeur aujourd'hui semble indiquer que nous allons vers un refroidissement généralisé. Les climatologues sont cependant en désaccord concernant à la fois la cause et la durée de cette tendance au refroidissement et à la fois son impact sur les conditions locales du climat. Mais ils sont presque tous d'accord sur le fait que cette tendance va réduire la productivité agricole jusqu'à la fin du siècle. Et si le climat se met à changer aussi durablement que le prévoient les plus pessimistes d'entre eux, les conséquences, en terme de famine, deviendront catastrophiques."

"Les climatologues sont pessimistes quant à la volonté des leaders politiques de prendre des décisions permettant de contrebalancer les changements climatiques, voire d'en ralentir les effets. Ils admettent néanmoins que l'une des plus audacieuses solutions proposées, telle que faire fondre la calotte glacière en la recouvrant de suie noire ou encore détourner les fleuves de l'Arctique peuvent créer de bien plus grands problèmes. »
pecqror
- 17/10/2012 - 10:12
@crazy bird
Non, apprenez à lire : l'auteur de l'article ne prétend "citer un rapport du Met". Mais l'auteur a bien indiqué par des liens que l'article qui donne la nouvelle était bien du Daily Mail - qui faisait état de nouvelles données de la série HadCRUT.4.1.1.0 compilée par le Met et tirait quelques conclusions de celles-ci.
L'article est donc parfaitement sourcé et votre argumentation dénigrante tombe bien à plat.
Quant au communiqué du Met sur son blog, si on lit bien les commentaires, on comprend que le Met est d'accord avec Rose (l'auteur de l'article du Daily mail) mais ne le reconnaît pas.
pecqror
- 17/10/2012 - 10:06
@carioca
Non, je ne me tire pas une balle dans le pied, et vous avez très bien exprimé ce que je voulais dire.merci!