En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
On se serre la ceinture

Budget de l'Elysée : Baisse de 5%, moins de champagne et de petits fours...

Publié le 01 octobre 2012
103 millions d'euros seront alloués en 2013 pour les frais de fonctionnement de l'Elysée. Une légère baisse.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
103 millions d'euros seront alloués en 2013 pour les frais de fonctionnement de l'Elysée. Une légère baisse.

François Hollande avait rappelé durant sa campagne électorale que s'il était élu lui et son gouvernement montreront l'exemple. Il semble que le président de la République essaie de tenir sa promesse. En effet, selon une information du "Parisien-Aujourd'hui en France dévoilée ce lundi, les frais de fonctionnement de l'Elysée seront réduits de 5% en 2013 par rapport à 2012. Ils passeront ainsi de 108,9 millions d'euros à 103,48 euros.

D'après le quotidien, qui s'est procuré le budget de l'Elysée avant l'examen du projet de loi de finances 2013, le 13 octobre prochain, les économies les plus importantes concerneront les transports à hauteur de 6%. Outre une réduction de la taille des délégations et du coût des missions préparatoires, l'Airbus présidentiel, aménagé par Nicolas Sarkozy, serait par exemple strictement réservé aux longues distances.

Deux "cost-killers" auraient également été embauchés par l'Elysée "pour dénicher le meilleur rapport qualité-prix pour tous les marchés passés par l'Elysée", affirme également le quotidien. Un effort serait également prévu du côté du parc automobile, le passage à l'hybride ou à l'électrique étant même envisagé. La réduction des frais de personnel, engagée dès mai dernier, devrait de son côté faire économiser 3,2 millions d'euros (en année pleine) dès 2013. Même François Hollande va donc se serrer la ceinture. Economie oblige...

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
budget 2013
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

02.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

03.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

04.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

05.

Quand Isabelle (Saporta) trompe Yannick (Jadot) avec Gaspard (Gantzer) et que le vrai cocu s'appelle David (Belliard)

06.

La fin des Bisounours : les experts en marketing découvrent que plus d’un Français sur deux avoue une attirance pour « les méchants »

07.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Greta Thunberg : un voyage à New-York en bateau... mais six vols en avion pour l'organiser

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
michel_m
- 01/10/2012 - 11:05
@Pandore
Peu importe, il a tellement augmenté le nombre de ministres qu'il faudrait les payer au SMIC et leur enlever les avantages pour que ça coûte le même prix que lors de la présidence précédente...
.
Pour répondre à la question, ça correspond au régime que Valérie lui fait faire pour perdre son bidon de flamby...
le Gône
- 01/10/2012 - 11:01
Ah Nom de Dieu..
quelles économies gigantesques..5% sur les petits fours!! quelle baudruche ce type là!!
pandore
- 01/10/2012 - 10:15
Salaire du Président
Il devait baisser son salaire ???
Ceci a-il - été fait ???
Quelqu'un peut-il répondre à cette angoissante question ?? Merci !