En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

03.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

04.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

05.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

06.

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

07.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 2 min 49 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Grande épreuve" de Etienne de Montety : Grand Prix du roman de l'Académie Française 2020 - Une religion chasse l’autre… Inspirée par l’assassinat du père Hamel

il y a 49 min 10 sec
pépites > France
Effet boule de neige
Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger
il y a 1 heure 45 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 3 heures 46 min
décryptage > Economie
Impact du confinement

Productivité : les salariés travaillent plus depuis le début de la pandémie. Oui, mais pas tous

il y a 5 heures 16 min
pépites > International
Licencieux
"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir
il y a 5 heures 28 min
décryptage > International
Otan

La Turquie et l’Occident : l’« éléphant noir » dans la pièce

il y a 7 heures 1 min
décryptage > International
Diplomatie

Sanctions internationales Russie – Etats-Unis – Europe : état des lieux et bilan au crépuscule de la première présidence Trump

il y a 7 heures 17 min
pépites > Economie
Social
Selon l'OCDE, la France est en tête en matière de dépenses publiques sociales
il y a 7 heures 37 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Montée en puissance de la Chine : la dynamique du cygne noir

il y a 8 heures 4 min
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 29 min 45 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes de fer, elles ont incarné la saga Wendel" de Alain Missoffe et Philippe Franchini : de la Révolution à la Ve République, portraits de quinze femmes d'exception au cœur d'une dynastie prestigieuse. Un récit captivant

il y a 1 heure 3 min
pépites > Santé
Espoir contre la pandémie
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »
il y a 3 heures 13 min
light > Culture
Grande dame de la chanson française
Mort de la chanteuse Anne Sylvestre à l’âge de 86 ans
il y a 3 heures 58 min
décryptage > Environnement
Energie

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

il y a 5 heures 27 min
pépites > High-tech
Bug
iPhone résistant à l'eau : publicité mensongère estime l'autorité italienne de la concurrence, amende de 10 millions d'euros pour Apple
il y a 5 heures 59 min
pépites > Consommation
Le travail peut tuer
Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud
il y a 7 heures 6 min
pépite vidéo > France
Forces de l'ordre
Linda Kebbab : "On est le pays des lois post-faits divers"
il y a 7 heures 30 min
décryptage > Politique
Libertés publiques

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

il y a 7 heures 59 min
light > High-tech
Covid-19
Coronavirus : alimenter chaque élève en air pur avec des masques fixés à leur bureau
il y a 8 heures 8 min
© PATRICK HERTZOG / AFP
© PATRICK HERTZOG / AFP
Justice

Jonathann Daval condamné à 25 ans de prison

Publié le 21 novembre 2020
Il a été condamné pour le meurtre de sa compagne Alexia, survenu dans la nuit du 27 au 28 octobre 2017.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il a été condamné pour le meurtre de sa compagne Alexia, survenu dans la nuit du 27 au 28 octobre 2017.

Le procès Daval s'est achevé, ce samedi 21 novembre, après six jours d'audience. L'informaticien de 36 ans a été reconnu coupable du meurtre de son épouse, en octobre 2017 et condamné à 25 ans de prison. L'avocat général avait réclamé la réclusion criminelle à perpétuité.

La cour d'assises de Haute-Saône et du Territoire de Belfort est revenue en détails sur cette affaire qui a passionné la France entière depuis la disparition d'Alexia, jeune banquière de 29 ans. Dans un premier temps, Jonathann Daval avait signalé la disparition de son épouse Alexia, partie, selon lui, faire un footing, mais jamais revenue. Le corps d'Alexia Daval, partiellement calciné, avait été retrouvé dans un bois, deux jours plus tard à quelques kilomètres de chez elle. Pendant des mois, il avait affiché publiquement sa douleur, entouré, et soutenu par ses beaux-parents qui le considéraient comme leur fils.

Arrêté le 29 janvier 2018, Daval avait avoué avoir tué sa femme, en voulant la maitriser alors que, selon lui, elle s'énervait contre lui. Quelques mois plus tard, il a accusé sa belle-famille d'avoir tué Alexia et de comploter contre lui, pour le faire accuser. Puis il reconnaît finalement les faits, et parle d'un accident involontaire.

Après avoir souvent varié dans ses déclarations lors de l'enquête, l'accusé a livré le même récit pendant toute l'audience, celui d'une "dispute de trop" qui lui aurait fait "péter un câble". Les proches de la victime et l'avocat général estiment, eux que Jonathann Daval a tué son épouse parce que cette dernière voulait le quitter.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 22/11/2020 - 16:13
Bonjour clo-ette !
Vous avez des informations que je n'ai pas et ne peux obtenir ! Ou si peu... (sinon, je ne me serais pas permis) Cette mère que Jonathan a trouvée en double chez les Fouillot, et cette « vraie mère » qu'on appelle parfois madame Daval ou plus souvent madame Henry... puis son compagnon actuel dit le « père de cœur » de l'inculpé, indiquent bien une bizarrerie. Médias quand vous nous tenez !
cloette
- 22/11/2020 - 15:26
@JG
non, on ne s'en fout pas, les faits divers ( expression péjorative) sont passionnants ,ils témoignent des avancées et des reculs de notre civilisation, et on voit que rien n'a changé malgré le niveau de vie meilleur, les lois sociales et sociétales pour qu'il y en ait pour tous les goûts, Les ressorts de l'être humain sont les mêmes qu'au moyen âge .
@Jurgio : la mère de ce garçon n'est pas du tout ni seule ni possessive , elle a un mari et six ou sept enfants : reflexe masculin d'accuser la mère ou la femme !
Quant à ce garçon, les images envoyées par BFM tv dès le début ont vite fait comprendre à tous, je pense, que c'était lui qui avait fait le coup , ( à tous sauf à sa belle famille !)
jurgio
- 22/11/2020 - 14:59
Un beau roman pour les médias

Mais on ne saura rien de concret de ce qui s'est "vraiment" passé. Un roman à la Maigret aurait été souhaitable. On présente, c'est la mode, le mâle comme un prédateur en puissance, et je ne suis toujours pas convaincu des réels mobiles qui se nourrissent dans un ménage. Certes, un garçon « pas fini », mère seule possessive, puis famille recomposée, semble-t-il... Enfin... L'autre jour, j'entends des disputes d'une grande violence dans le voisinage : « Ils vont finir par s'égorger ! » s'écria-t-on. Jadis, un foyer était fondé dans un esprit religieux. La république a voulu s'en mêlé pour un but fiscal, et met ensemble des personnes hétéroclites, souvent sans foi ni règles mais avec des sentiments romantiques d'un autre âge . Passons. On pourrait se dispenser de beaucoup de divorces douloureux en vivant comme des bêtes, chacun de son côté, après l'accouplement. Du reste, tout apparaît s'y diriger peu à peu (mais cela coûte cher à la communauté...) De toute façon, laissons à César ce qui est à César et à Dieu...