En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

02.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

03.

COVID-19 : les derniers chiffres en France ne sont pas bons. Nous allons le payer

04.

Polémique : un lycée de Rome demande à des élèves de ne pas porter de mini-jupes pour ne pas troubler les professeurs

05.

Les chirurgiens dentistes font face à une épidémie de dents cassées depuis le confinement

06.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

07.

Séparatisme : cachez moi cet islamisme que je ne saurais nommer

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

06.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

03.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

04.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

05.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

06.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Calendrier électoral
Présidentielle 2022 : EELV décide de repousser la désignation d’un candidat après les régionales
il y a 1 heure 33 min
light > Culture
Icône du théâtre et du cinéma
Mort de l'acteur Michael Lonsdale à l'âge de 89 ans
il y a 3 heures 25 min
pépites > Justice
ENM
Eric Dupond-Moretti propose l'avocate Nathalie Roret pour diriger l'Ecole nationale de la magistrature
il y a 4 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Bananas (&Kings)" de Julie Timmerman au Théâtre de la Reine blanche : une pièce courageuse et engagée, qui nous adresse un avertissement sans frais

il y a 6 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le métier de mourir" de Jean-René Van Der Plaetsen : spécial rentrée littéraire, un avant-poste confiné en territoire hostile. Le roman inoubliable d'une histoire vraie

il y a 6 heures 42 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

La Chine plus forte que le Covid. La France et les autres, au garde-à-vous

il y a 7 heures 8 min
pépites > Politique
Bérézina
Déroute de la République en Marche au premier tour des élections législatives partielles
il y a 8 heures 32 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Comment choisir l'iPad qu'il vous faut parmi tous les modèles qui existent désormais ?
il y a 9 heures 31 min
pépite vidéo > Politique
Campagne électorale
Marine Le Pen "réfléchit" à quitter la présidence du Rassemblement national avant la présidentielle
il y a 10 heures 10 min
light > Politique
Etourdi
Pressé, le député Jean Lassalle se gare sur un passage à niveau et bloque un train
il y a 10 heures 45 min
light > Culture
Bilan inquiétant
Journées du patrimoine : la fréquentation en net recul suite à l'impact de la crise sanitaire
il y a 2 heures 38 min
pépites > Santé
Briser les chaînes de contaminations
Coronavirus : de nouvelles mesures de restrictions vont être appliquées à Lyon
il y a 3 heures 55 min
pépites > Société
Annonces
Emmanuel Macron présentera sa stratégie de lutte contre les "séparatismes" le 2 octobre prochain
il y a 5 heures 58 min
pépites > International
Argent sale
« FinCEN Files » : l'argent sale et les grandes banques mondiales
il y a 6 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Détour" de Luce D'Eramo : survivre et revenir de l’enfer, un témoignage poignant, un livre rare

il y a 6 heures 51 min
pépites > Social
Paradoxe
La Métropole du Grand Paris est marquée par de fortes inégalités sociales qui ont augmenté
il y a 7 heures 28 min
décryptage > Economie
Evolution de l'épidémie

COVID-19 : les derniers chiffres en France ne sont pas bons. Nous allons le payer

il y a 8 heures 59 min
décryptage > Politique
Assemblée nationale

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

il y a 9 heures 45 min
décryptage > Santé
Le bouclier du sommeil profond

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

il y a 10 heures 40 min
décryptage > Europe
Camp de Moria

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

il y a 11 heures 15 min
© CHRISTIAN HARTMANN / POOL / AFP
© CHRISTIAN HARTMANN / POOL / AFP
Tournant du quinquennat ?

Travaux de la Convention citoyenne pour le climat : Emmanuel Macron dévoile ses principales mesures et écarte le débat sur les 110km/h

Publié le 29 juin 2020
Le président de la République Emmanuel Macron s'est exprimé ce lundi suite aux propositions de la Convention citoyenne pour le climat. Le chef de l'Etat a dévoilé ses principaux engagements sur la question du climat et pour la transition écologique.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le président de la République Emmanuel Macron s'est exprimé ce lundi suite aux propositions de la Convention citoyenne pour le climat. Le chef de l'Etat a dévoilé ses principaux engagements sur la question du climat et pour la transition écologique.

Après la "vague verte" des élections municipales, Emmanuel Macron a tenu à répondre à la question de l'urgence climatique et de la transition écologique à travers le fruit des travaux de la Convention citoyenne pour le climat. Alors que les propositions ont été transmises au chef de l'Etat, Emmanuel Macron s'est exprimé ce lundi 29 juin et a donc fait un certain nombre d'annonces sur la question de l'environnement et de l'écologie à l'occasion de la fin des travaux de la Convention citoyenne pour le climat.

Le chef de l’Etat a reçu lundi à l’Elysée les 150 membres de la Convention citoyenne. Il se dit prêt à consulter les Français en 2020, puis en 2021, sur les questions liées à la lutte contre le réchauffement climatique. Le président de la République a également annoncé un projet de loi reprenant un grand nombre de leurs propositions. 15 milliards d’euros supplémentaires seront aussi dédiés à la transformation écologique sur deux ans.

Emmanuel Macron a donc décidé de retenir 146 propositions sur les 149. Le chef de l'Etat a précisé qu'il allait transmettre au gouvernement ou au Parlement, ou encore soumettre à référendum "la totalité des propositions à l'exception de 3 sur 149".

Certaines seront décidées dès la fin juillet, d'autres intégrées au plan de relance mais la plupart feront l'objet d'un "projet de loi spécifique" multi-mesures en septembre.

"Je souhaite que le gouvernement fasse le point avec vous chaque mois ; la démocratie participative ne doit pas s’arrêter à la porte des ministères et des assemblées"

Emmanuel Macron a précisé qu'il était prêt à recourir au référendum. 

"Vous proposez de réécrire le préambule de la Constitution en plaçant l’environnement au-dessus de nos autres valeurs fondamentales, au-dessus de nos règles démocratiques. C’est pourquoi je ne souhaite pas reprendre cette proposition". 

En revanche, l'article 1 de la Constitution sera modifié "pour introduire les notions de biodiversité, d'environnement, de lutte contre le réchauffement climatique". Le président de la République est "prêt à recourir à un référendum" pour cette réforme constitutionnelle, qu'il veut voir aboutir avant la fin 2021.

"Sur l’ensemble de vos propositions, vous avez souhaité qu’elles passent par le Parlement. C’est ce que nous allons faire, mais si les choses ne devaient pas avancer assez vite, je souhaite laisser ouverte la possibilité de procéder à un référendum avec plusieurs questions, sur la base de l'article 11".

Emmanuel Macron lors de son allocution de lundi a indiqué qu'il était prêt à reporter le débat sur les 110 km/h : 

"Il faut reporter le débat sur les 110 km/h" sur autoroute. "La transition écologique ne doit pas se faire au détriment des communes, des régions les plus enclavées". 

Le président de la République ne souhaite pas que les travaux de la convention "s'abîment dans une polémique".

"Vous avez décidé de placer l’écologie au cœur du modèle économique". Mais "vous ne proposez pas de ne plus produire. Et je crois comme vous que ce ne serait pas une réponse au défi qui est le nôtre. Le choix de décroissance n'est pas une réponse au défi climatique." 

Le chef de l'Etat souligne qu'il est toutefois en "désaccord" avec une "taxe de 4% sur les dividendes", car il craint que cela ne "décourage l'investissement". C'est l'une des trois propositions qui ne seront pas retenues.

Le président a annoncé qu'il souhaitait que "se créent d'autres conventions sur d'autres sujets". 

Le chef de l'Etat a également annoncé que le Conseil économique, social et environnemental allait devenir la "Chambre des conventions citoyennes".  

Emmanuel Macron a tenu aussi à remercier les participants de la Convention citoyenne pour le climat : 

"Vous avez pris sur votre temps familial, amical, y compris dans des conditions sanitaires exceptionnelles. Le sérieux avec lequel vous avez œuvré doit pleinement vous permettre de valoriser cette expérience dans votre vie professionnelle. Vous avez tous pesé le fait qu’on ne peut pas répondre à l’urgence climatique en opposant, en divisant, en culpabilisant. On ne peut y arriver qu’en cherchant un consensus. L'urgence est là, plus prégnante encore qu’au moment où vous avez lancé vos travaux. Le temps est venu d'agir".

Vu sur : Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Hiris
- 29/06/2020 - 18:05
Si vous n avez pas lu la totalité des propositions
Je vous incite à le faire le plus tôt possible au vu de la réaction de Jupiter ...Un ramassis pontifiant de mesures dictatoriale et punitives qui pue un communisme qui n a rien d ecolo de près où de loin.Mais surtout d une pauvreté intellectuelle rare dépourvue du moindre pouillème de bon sens que l on retrouve pourtant dans le peuple français. La seule explication est que ces 150 n ont rien d une sélection aléatoire mais bien le résultat d une sélection d allumés verts et rouges que l on retrouve chez Mélenchon et Jardot . N oublions pas que la sélection se fesait sur la base du VOLONTARIAT !!!!!!
tubixray
- 29/06/2020 - 14:20
entendu à la radio ce matin
Ces 150 membres auraient été effectivement tirés au sort selon des catégories socio-professionnelle précises (premier biais...) puis auraient eu de nombreuses réunions avec des "experts".
A l'issue de ces réunions, beaucoup auraient adoptés des positions nettement plus écologistes !
Une technique de lavage de cerveaux somme toute.
vauban
- 29/06/2020 - 14:09
Les 28heures?
Le coup de grâce